Et le dopage technologique alors ?

Des infos pas des ragots!
FAYARD
Messages : 18145
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par FAYARD » 12 déc. 2017 13:25

Boulegan a écrit :
12 déc. 2017 13:15
-Antoine- a écrit :
11 déc. 2017 19:10
Même si ça n engage que moi je pense que la similitude de fonctionnement avec les cas suspect que l on a pu voir sur certaines courses ne laisse pas de doute (accélération subite de la fréquence de pedalage avec une différence de puissance énorme avec les poursuivants)....
Un peu comme ça :lol:
phpBB [video]
J'allais le dire... :mrgreen:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 7936
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par Boulegan » 12 déc. 2017 13:32

Ou comme ça :
phpBB [video]


Faut bien écouter les commentaires des consultants de la RTBF :lol: :lol:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

IRONMAN04
Messages : 821
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par IRONMAN04 » 12 déc. 2017 21:02

Salut,
Perso, je lai déjà dit sur ce forum mais je pense que certains champions HONNETES ont été spoliés de victoires, honneur et argent... Et je ne parle même pas du dopage physiologique!!!

Comment croire que ces accélérations sont plausibles,, lui qui est connu pour gérer et qui n'a pas gagné une seule classique !!! Le commentateur le compare au plus grand menteur de l'histoire du cyclisme, le grand Lance Armstrong dont malgré tout je garde l'image d'un champion......

Je pense que les instances ne pourront pas prouver la tricherie mécanique, mais je crois que des victoires à Paris - Roubaix et aux TDF ont été volées à d'autres.....
Enfin, que les instance fédérales s'occupent rapidement des amateurs car je suis persuadé que la triche mécanique peut être encore plus présente, aucun contrôle et moyens financiers de certains prêts à tout pour la gloriole ou un slot à Kona !!!
Ciao

claude
Messages : 2754
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par claude » 12 déc. 2017 22:01

Quand même, si ce comportement existe, c'est un comportement à risque...

Certains coureurs cyclistes sont suspectés avoir échangé leur vélo "normal" pour un vélo truqué pour certaines parties seulement de certaines courses... ce qui leur aurait permis de finir avec un vélo "irréprochable". Bon, peut-être...

Dans les IM on doit consigner son vélo la veille dans le parc a vélos... et on ne le récupère qu'après avoir fini la CP et le circuit d'arrivée... pendant tout ce temps (1 jour 1/2), il reste dans le parc et donc à la merci de tout contrôle technique qui pourrait être décidé... et il me semble que les commissaires font déjà un contrôle de conformité vis a vis du règlement d'au moins une partie des vélos, les pros je crois.

Après, si un type se fait choper avec un moteur dans le cadre, là y a plus d'excuse bidon du type "je comprends pas...", "on m'a donné un bidon qui...", "c'est une fille qui m'a embrassé qui..." (si, si, ça a été fait, en tennis je crois), y a plus moyen de s'échapper: suspension a vie et reconversion immédiate dans le jardinage... Plus un opprobre sans précédent, pour des gens qui, justement, cherchent à donner et/ou à se donner une belle image d'eux-mêmes... C'est quand même un gros gros risque à prendre!
Claude

jhr
Messages : 1695
Enregistré le : 11 sept. 2009 09:40

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par jhr » 13 déc. 2017 12:22

claude a écrit :
12 déc. 2017 22:01
Quand même, si ce comportement existe, c'est un comportement à risque...

Certains coureurs cyclistes sont suspectés avoir échangé leur vélo "normal" pour un vélo truqué pour certaines parties seulement de certaines courses... ce qui leur aurait permis de finir avec un vélo "irréprochable". Bon, peut-être...

Dans les IM on doit consigner son vélo la veille dans le parc a vélos... et on ne le récupère qu'après avoir fini la CP et le circuit d'arrivée... pendant tout ce temps (1 jour 1/2), il reste dans le parc et donc à la merci de tout contrôle technique qui pourrait être décidé... et il me semble que les commissaires font déjà un contrôle de conformité vis a vis du règlement d'au moins une partie des vélos, les pros je crois.

Après, si un type se fait choper avec un moteur dans le cadre, là y a plus d'excuse bidon du type "je comprends pas...", "on m'a donné un bidon qui...", "c'est une fille qui m'a embrassé qui..." (si, si, ça a été fait, en tennis je crois), y a plus moyen de s'échapper: suspension a vie et reconversion immédiate dans le jardinage... Plus un opprobre sans précédent, pour des gens qui, justement, cherchent à donner et/ou à se donner une belle image d'eux-mêmes... C'est quand même un gros gros risque à prendre!
T'as pas tout compris ou t'as pas tout lu :roll:

IRONMAN04
Messages : 821
Enregistré le : 09 août 2015 18:48

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par IRONMAN04 » 13 déc. 2017 13:48

Salut Claude,
Tu sais, vu l’efficacite Des tablettes de l’UCI pour détecter ces moteurs, je doute que les organisateurs de triathlon en possèdent de meilleures. :!:
Et je doute encore plus de la priorité de cet aspect sur l’organisation d’une épreuve sachant les difficultés administratives pour les organiser....
Sur un parce de plusieurs centaines de vélos, voire 2500 sur certains IM, comment être sûr de contrôler efficacement tous les vélos.... Vu le surplus engendré par ces moteurs, des sportifs aisés peuvent facilement se le permettre,,, reste comme tu le dis l’aspect moral mais la l’etre Humain n’a pas de limite.......
J’ai eu l’occasion de voir et toucher un vélo ainsi equipe, ancienne génération et malgré tout tu ne vois RIEN!!!
Bref, j’espere Que les instances de l’UCI vont être intraitables et juger ce dossier comme un dossier normal et s’il le faut sanctionner lourdement, pour servir d’exemple le cas échéant.... :?:
Ciao

claude
Messages : 2754
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par claude » 13 déc. 2017 17:21

Oui, OK, mais après coup, un éventuel vélo truqué va être rapidement escamoté, et ça laisse pas de trace dans le sang ni dans les urines :mrgreen: alors si on ne chope pas un tricheur sur le coup, le Q sur la selle d'un vélo avec un moteur dans le tube, c'est râpé...

Et en sens inverse, c'est trop tentant de dire que XXX s'est aidé d'un artifice mécanique qu'on ne sait pas détecter.

Gare à l'injustice : le coureur qu'on soupçonne d'avoir eu un moteur était peut être tout simplement chargé :mrgreen:
Claude

Avatar de l’utilisateur
redg40
Messages : 360
Enregistré le : 04 juin 2008 21:20

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par redg40 » 14 déc. 2017 16:28

claude a écrit :
13 déc. 2017 17:21
Oui, OK, mais après coup, un éventuel vélo truqué va être rapidement escamoté, et ça laisse pas de trace dans le sang ni dans les urines :mrgreen: alors si on ne chope pas un tricheur sur le coup, le Q sur la selle d'un vélo avec un moteur dans le tube, c'est râpé...

Et en sens inverse, c'est trop tentant de dire que XXX s'est aidé d'un artifice mécanique qu'on ne sait pas détecter.

Gare à l'injustice : le coureur qu'on soupçonne d'avoir eu un moteur était peut être tout simplement chargé :mrgreen:
C'est l'avantage du dopage mecanique, une fois la ligne franchie (disons une fois le velo "rangé") tu ne risque plus rien et ton corps non plus, Cancellara ne perdra jamais ses victoires, meme si un jour on retrouve son velo (au fond d'une cave en hollande, comme a dit une fois C Vasseur :sm2: )

Mais pour moi les epreuves ou il y en a le plus c'est les cyclosport de montagne, 1000 mecs au depart qui ne connaissent pas (pas comme sur les courses regionnales ou tout le monde connait le velo de tout le monde et le niveau de chacun) un gars qui fait 15eme alors que d'habitude il fait 300eme personne ne va s'en apercevoir, de plus leur pouvoir d'achat est souvent elevé et ce sont pour la plupart des anciens "coureurs"


Avatar de l’utilisateur
mister dope
Messages : 849
Enregistré le : 08 juil. 2004 09:24

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par mister dope » 21 déc. 2017 21:14

ah ah ah, ca rigole plus, les juges sont de sortie

Image

Gadagne
Messages : 4140
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par Gadagne » 22 déc. 2017 07:36

C est trop tard.
Le bonheur :D

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 957
Enregistré le : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par abdo_kassou » 22 déc. 2017 09:06

Pas sûr...
Face à la justice, les langues peuvent se délier.
De plus, il est certain que la triche aurait continué (cf Vuelta avec au moins l'équipe Sky avec Voets et Froome), car le risque de se faire attraper est très faible et le gain espéré énorme (d'autant plus que la triche requiers des moyens important pour rendre le moteur totalement indétectable, donc seul quelques élites vont en profiter).
Pour fonctionner la triche a besoin de au moins 3 personnes (le DS, un mécano et le manager): le maillon faible c'est clairement le mécano. Ça me rappelle un peu l'affaire Festina où le maillon faible fut celui qui y gagnait pas grand chose (le soigneur).
En tout cas, mieux vaut tard que jamais...
Et surtout si ça se confirme, l'UCI sera alors obligé de mettre en place des contrôles drastiques (comme dans les années 30? Avec 2 ou 3 bicyclettes contrôlées puis plombées pour toute la période du Tour?)
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

claude
Messages : 2754
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Et le dopage technologique alors ?

Message non lu par claude » 22 déc. 2017 17:53

"le risque de se faire attraper est très faible",

hmmm...

Par rapport à d'autres sports, le vélo est un sport qui se fait en immersion dans le public, surtout dans les phases de départ et d'arrivée. Faudrait une énorme organisation pour pouvoir escamoter à tous les coups un vélo litigieux juste après l'arrivée et avant tout contrôle, le tout sous les regards de centaines de spectateurs "au contact", et sans jamais se faire gauler. Grosse prise de risque sachant que le type qui se ferait gauler est sur d'être banni à vie, entre années de suspension et plus aucune équipe qui voudra l'embaucher. Je ne dis pas que les cyclistes sont irréprochables, loin de là, mais le plus élémentaire bon sens doit les en dissuader...

En tout cas maintenant que tout le monde sait que ça peut exister et être détecté.

Il y a quelques années, les premiers qui ont eu l'idée, par contre, ...
Claude

Répondre