Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
Richie
Messages : 4669
Enregistré le : 30 janv. 2005 08:34
Localisation : Sur mes cannes anglaises...

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Richie » 11 févr. 2012 09:16

Silver0l a écrit :
Richie a écrit : Présence du produit sans explication recevable = DOPAGE = SANCTION.
Point barre.
Richie, j'ai peur que tu n'appréhendes pas toute la complexité de la situation.

Il y a plein d'exemples d'athlètes dopés "à l'insu de leur plein gré", avec des produits interdits dans leur corps. Certains ont été jugés simplement négligents, et bien d'autres ont même été acquittés, car ni fautifs ni négligents.

La vie est ainsi faite que quand on nie la complexité, elle nous revient souvent dans la gueule.

Parle-nous plutôt de vélos...
:shock:
Complexité ?
Cite moi les deux noms des derniers vainqueurs du TDF non impliqués dans des scandales de dopage :?: Juste des "bons" préparateurs, de bons appels masqués (...).
Il n'y a aucune complexité, juste, que certains passent ou ne passent pas les mailles du filet.
Le seul mérite du vélo désormais, et pas pour la gloire, ni la morale ou autres raisons éthiques,
mais pour des questions d'image / sponsorings avérées (fuite des TV allemandes), c'est de chercher, sanctionner même quand les fédés nationales ne font pas leur boulot.
D'autres sports comme le foot ne le font pas : il faudra des morts en direct.

Donc encore une fois, arrête.
Un protocole objectif validé sur la recherche des véhicules de poches sanguines devra être mis en place et le le prochain Contador ne sera pas sanctionné sur la base de pseudos compléments alimentaires...l'origine des poches sanguines ne pouvant être à ce jour prise en compte juridiquement.

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1079
Enregistré le : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par abdo_kassou » 11 févr. 2012 09:36

Mais arrêtez de lui répondre à Silver 01, c'est comme le front national: inutile de perdre son temps et de lui offrir unetribune dont il est trop content d'abuser!
Laissons le vivre sa vie, avec ses drôles deraisonnements provocateurs, avec ses alter ego et puis basta :sm10:
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

Avatar de l’utilisateur
Richie
Messages : 4669
Enregistré le : 30 janv. 2005 08:34
Localisation : Sur mes cannes anglaises...

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Richie » 11 févr. 2012 09:39

abdo_kassou a écrit :Mais arrêtez de lui répondre à Silver 01, c'est comme le front national: inutile de perdre son temps et de lui offrir unetribune dont il est trop content d'abuser!
Laissons le vivre sa vie, avec ses drôles deraisonnements provocateurs, avec ses alter ego et puis basta :sm10:
C'est pas faux... :sm11:

Avatar de l’utilisateur
kent 7
Messages : 1712
Enregistré le : 05 mai 2010 14:12

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par kent 7 » 11 févr. 2012 10:25

Silver0l a écrit :
Ah non, à la maison ça rigole pas, j'exécute épicetou! La dernière fois que j'ai parlé de ramener un home trainer à la maison, la discussion a duré 20 secondes avant d'être closes pour toujours. Mais les femmes savent trouver des arguments plus convaincants que ceux d'un Pascal L ou d'un Nick! :wink:

Le cas typique du gars frustré à la maison qui vient se défouler sur un forum :mrgreen:

Pascal L
Messages : 394
Enregistré le : 02 juin 2010 11:01

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Pascal L » 11 févr. 2012 15:25

Mon bon Silver0l,

D’abord je t’en conjure : reprends-toi ! Tu délaisses ta profession, le lit conjugal, tes entraînements, et surtout le fil de discussion "Armstrong" où tu pourrais tant apporter au débat par ton expertise dans la défense des tricheurs, et tout cela pour quoi ? Pour produire une sorte de logorrhée sophistique aussi facile à faire exploser et à réduire à néant qu’un ballon trop gonflé.

Alors je te le dis : tout cela n’est pas si important ! Ne te sens pas obligé de répondre à mes arguments, il y a longtemps que tu es de toute façon discrédité aux yeux de tous ! Cesse de négliger ta belle, je l’entends, elle te réclame ! Tes virils assauts la satisferont bien plus que NTQ et moi — même si ton empressement à me répondre me flatte :sm3: ! Cesse de négliger tes entraînements, tu mets en péril ta saison de triathlon ! Surtout, cesse de négliger le fil "Armstrong" où ton talent pourrait briller telle une pépite au soleil ! Tu l’as remarqué toi-même dans un éclair de lucidité : les quelques juristes qui ont lu ta prose sont morts de rire depuis longtemps, les derniers égarés qui passent sur ce fil ne vont pas tarder à le trouver tellement ennuyeux qu’ils iront consulter la rubrique «le coin des arbitres» pour se changer les idées plutôt que de continuer à nous lire ...

Tout cela pour défendre la cause de la triche et du parjure, crois-tu que le jeu en vaille la chandelle ?

Mais entrons dans le vif du sujet, je sens que tu ne goûtes pas les préliminaires, et que l'impatience te brûle autant que les cuisses dans tes séries à 100% de PMA.
Silver0l a écrit : je n'ai pu que reconnaître l'admirable clairvoyance dont j'ai alors fait preuve.
Voyons cela mon bon.

Je vais reprendre point par point tous nos désaccords depuis le début (si si ! :D ), et démontrer en citant à chaque fois des textes où des faits indiscutables que tu t’es toujours trompé, et que j’ai toujours eu raison.


(i) Sur la question de l’appel de l’UCI et de la sanction.

J’écrivais :
Pascal L a écrit : L'UCI et l'AMA vont au contraire sans doute faire appel pour obtenir deux ans.
Tu écrivais :
Silver0l a écrit : ma compréhension est:
- si on applique le code de l'UCI: 1 an de suspension
- si on applique le droit civil (TAS? ou recours devant la Cour européenne des droits de l'homme?): acquittement
Les faits : Deux ans de suspension.

Quand tu écris quelque chose, c’est du solide !

(ii) Sur la question du débat juridique.

J’écrivais dans mon premier post:
Pascal L a écrit : une fois que l’accusation dispose d’un test positif, la charge de la preuve change de côté : c’est dorénavant à Contador d’établir qu’il est au moins assez probable que, dans ce cas précis, la présence de Clenbutérol soit causée par une contamination alimentaire (...). Ce sont les règles de l'UCI, personne ne forçait Contador à les accepter.
Cette explication s’est révélée exacte point par point. Elle décrit exactement, plus d’un an à l’avance, le jugement qui a été rendu par le TAS.

De ton côté tu écrivais.
Silver0l a écrit : ll n'y a que dans tes rêves et ceux des dictateurs que la charge de la preuve est du côté de l'accusé. Le code de l'UCI permet effectivement de condamner quelqu'un même s'il n'y a pas eu faute ou négligence de l'accusé, mais d'une part ce même code prévoit qu'il peut y avoir une réduction ou exemption de peine s'il n'y a pas eu faute ou négligence, et d'autre part de tels procédés ne tiennent pas une minute devant une instance de justice civile
Rappelons les faits : a) il n’y a pas eu réduction ou exemption de peine, mais une sanction de deux ans comme je l’ai toujours dit et b) la justice a bien appliqué la règle que j’évoquais, l’inversion de la charge de la preuve. Voici quelques citations du jugement :
lArticle 242 : «the burden of proof shifts to the athlete» ; Article 259 : «in the case at hand, the first respondent has ... the burden of proof».
Quand tu écris quelque chose, c’est du solide !


(iii) La question des probabilités

Rappelons encore une fois très rapidement la procédure suivie par le TAS. En raison de l’inversion de la charge de la preuve, il ne s’agissait pas de prouver que le clenbutérol était arrivé dans le corps de Contador suite à une intention de dopage, mais simplement d'examiner l’hypothèse avancée par celui-ci pour se dédouaner, l’hypothèse du steak contaminé, selon la règle de la «prépondérance des probabilités». C’est déjà ce que j’expliquais il y a un an, en prenant pour exemple le règlement du CIO :
Pascal L a écrit : on trouve par exemple une règle semblable dans le code anti-dopage du CIO, qui stipule que dans le cas d’un contrôle positif, la charge de la preuve change de côté, et qu’alors, « le degré de preuve (à la charge de l’athlète) devra être fondé sur la prépondérance des probabilités» (art 3.1 du code anti-dopage du CIO)
De fait, l’article 242 du jugement précise que la discussion devra être fondée sur la balance des probabilités, et non sur l’élimination de tout doute raisonnable, j’avais donc bien raison sur ce point encore comme le montre ce texte :
Consequently, the burden of proof shifts to the Athlete and the standard of proof for the Athlete to establish his theory how the prohibited substance entered his body is, pursuant to Article 22 UCI ADR, on a “balance of probability”.
Passons maintenant à l’examen de nos débats sur ce fameux steak.

a) La théorie du steak contaminé

Dès mon premier post sur le sujet, j’ai mis en avant la statistique pertinente, qui montre que cette théorie a une probabilité très faible d’être vraie. Voici ce que j’écrivais en effet :
Pascal L a écrit : Sachant qu’un échantillon sur 300 000 au maximum peut être contaminé, je laisse au lecteur qui aura lu jusque là le soin d’estimer la probabilité que Fuyu ET Contador aient tous les deux été contaminés par de la viande avariée !
Silver0l a écrit : Toute la démonstration de Pascal L repose sur cette proba de 1/300 000, mais cette stat est malheureusement complètement bidon.
Les faits :
Cette «stat bidon», pour reprendre ton expression grossière et imprudente, est l’une des principales preuves citées par l’AMA. Elle est mentionnée au paragraphe 297 du jugement que voici :
the Commission Staff Working Document on the Implementation of National Residue Monitoring Plans in the Member States in 2008 (hereinafter: the “EU 2008 Report”) is concrete evidence of the extreme rarity of the use of clenbuterol in livestock farming in Europe. Nearly three hundred thousand tests conducted on animals in 2008 across the Member States have not resulted in a single confirmed case of clenbuterol
La statistique est ensuite détaillée et discutée par les juges du TAS, dont voici la conclusion :
the Panel agrees with the submissions of UCI and WADA that the possibility of a piece of meat being contaminated in the EU cannot entirelybe ruled out, but that the probability of this occurring is very low
Autrement dit j’avais raison et tu avais tort, la statistique citée est bien pertinente et constitue une évidence importante (mais pas la seule) qui rend la théorie du steak peu probable.

Quand tu écris quelque chose, c’est du solide !


b) La prépondérance des probabilités

La véritable question était d’évaluer la plausibilité de la théorie du steak. Tu l’évaluais à 60% contre 40%, ce qui était manifestement ridicule, le TAS a conclu exactement comme moi à une probabilité bien inférieure à 1%. Voici ce que tu écris maintenant pour défendre cette erreur ridicule :
Silver0l a écrit : personne ici (ni dans la presse d'ailleurs, à ce que j'en ai lu) a vu venir cette hypothèse de supplément alimentaire contaminé. Entre un scénario de transfusion et un scénario de steak, le TAS aurait probablement jugé 50/50, et c'est ce que je dis lorsque j'affirme "je pencherai à 60% pour une contamination alimentaire et 40% une auto-transfusion, et d'autres pourront sans doute y voir l'inverse"... La vérité est qu'in fine, le TAS a jugé comme le plus probable un scénario que personne n'avait encore discuté, à savoir celui du supplément alimentaire contaminé. Sous cet angle, ni ceux qui défendaient la théorie du steak ni ceux qui défendaient la théorie de la transfusion n'ont eu raison aux yeux du TAS, puisque c'est un troisième scénario qui est sorti du chapeau - 0 à 0 balle au centre.
Tu sembles raisonner de la façon suivante : selon le TAS, l’hypothèse de la transfusion est aussi improbable que l’hypothèse du steak ; le TAS aurait pu n’examiner que ces deux hypothèses, en les considérant comme les deux seules possibles ; dans le cas où ces hypothèses sont considérées comme les deux seules possibles, on peut déduire de leur égale implausibilité une probabilité de 50/50.

Allons, tu ne vois pas que ça coince quelque part ? Tu ne te rends pas compte qu’en aucun cas le TAS n’aurait pu raisonner de la sorte ? Mais mon pauvre, il est tout simplement absurde de supposer comme tu le fais que les deux hypothèses pouvaient être les seules possibles ! Il y a en effet bien d’autres explications possibles de la présence du clenbutérol dans le corps de Contador, à côté de l’hypothèse du steak et de celle de la transfusion.

Voici comment l’accusation a raisonné pour présenter son appel. Afin d’affaiblir l’hypothèse de la défense, il faut examiner toutes les façons fautives dont le clenbutérol a pu arriver dans le corps de Contador. Il y a deux grandes théories possibles (i) la théorie de la transfusion et (ii) toutes les autres causes fautives possibles de présence de clenbutérol dans le sang de Contador.

Maintenant considérons (ii) : dire que les clenbutérol est arrivé dans le corps de Contador, mais pas par son alimentation de base ni par une transfusion, cela revient à dire qu’il est arrivé par le truchement d’un complément alimentaire, prohibé (dopage) ou non. Tu le vois, il n’y a que dans ton esprit que l’accusation aurait pu ne défendre que (i) ; il était évident qu’il fallait examiner l’hypothèse (ii) aussi bien que l’hypothèse (i).

A la fin de ton texte, tu fais semblant de croire, en faisant preuve de ta grossière et habituelle malhonnêteté, que l’hypothèse (ii) était une façon de renvoyer dos à dos défense et accusation. C’est faux, je le répéterai aussi souvent que ça sera nécessaire, et je citerai de nouveau les textes aussi souvent que nécessaire. Bien évidemment, c’est l’accusation qui défend (ii), comme le montre le § 456 :
According to WADA, another plausible scenario is that the adverse analytical finding results from a contamination through a food supplement.
Le TAS donne donc clairement raison à l’accusation en considérant l’hypothèse (ii) comme la plus probable.

Quand tu écris quelque chose, c’est du solide !


(iv) L’interprétation de la conclusion du jugement du TAS
Silver0l a écrit : on est bien d'accord que dans sa conclusion le TAS estime:
1) que Contador n'a pas pu prouver qu'il n'avait pas commis de faute ou de négligence,
2) que comme le TAS met la charge de la preuve sur l'accusé, il considère donc qu'il a commis une faute ou une négligence,
3) que rien dans cette conclusion ne permet de savoir s'il penche en faveur d'une faute ou d'une négligence.
En lisant cela on se dit : mais alors, pourquoi tout ce bruit pour rien ! C’est effectivement ce que je dis depuis le début tout simplement parce que c’est vrai. Hélas cela se gâte ensuite :
Silver0l a écrit : quand je dis que le Tribunal a jugé que Contador avait commis une négligence, ce n'est pas sur les bases de ses conclusions,
Tu te rends compte des énormités que tu écris ? Tu dis que selon le Tribunal Contador a commis une négligence, mais «pas sur les bases de ses conclusions».

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Ecoute, commence par te mettre d’accord avec toi-même. Si ce n’est pas sur les bases des conclusions du tribunal que tu interprètes les conclusions du tribunal, c’est sur quelles bases ?

Quand tu écris quelque chose ... bref.

Pour conclure, je note que tu ne nous a toujours pas expliqué comment le camp de Contador pouvait défendre aujourd’hui la thèse de la contamination par négligence via des compléments alimentaires non prohibés alors que le tricheur ibère a affirmé sous serment ne pas avoir ingéré de tels compléments pendant la période pertinente :
In his witness statement M. Contador declares that he did not take any supplements between his anti-doping tests on 20th July and 21st July 2010. The supplements that he normally takes were taken during the race days alone (...). It is therefore IMPOSSIBLE that the clenbuterol detected in his Sample could have originated from a supplement he was taking.

Mais je te fais confiance, je suis sûr que tu sauras joindre l’indignité au ridicule en prenant la défense d’un parjure.

Avatar de l’utilisateur
Richie
Messages : 4669
Enregistré le : 30 janv. 2005 08:34
Localisation : Sur mes cannes anglaises...

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Richie » 13 févr. 2012 11:42

:sm1: Christian BLACHAS aurait apprécié :sm1:

Image

Contador – dopage: Une étonnante pub Saxo Bank dans L’Equipe !
le 12 février 2012 par Palissarde 0 Commentaire
Follow @sportunefrance


Alberto Contador

Le cycliste espagnol, Alberto Contador, a été suspendu pour dopage, lundi dernier, par le Tribunal arbitral du sport, suite à son fameux contrôle positif de juillet 2010. Un véritable coup de massue pour la star ibérique, qui ne participera donc pas au prochain Tour de France, mais aussi pour son Team Saxo Bank, qui pourrait perdre sa place dans l’UCI World Tour à cause de cette histoire. Heureusement, côté marketing, le courtier en ligne a déjà trouvé un moyen de rebondir sur cette affaire. Le sponsor du cycliste Espagnol a décidé de capitaliser sur le buzz généré par cette suspension pour dopage de manière plutôt surprenante…

Saxo Bank fait sa pub dans L’Equipe avec l’affaire Contador

Ainsi, on note ce dimanche que Saxo Bank se paie une étonnante publicité dans L’Equipe. En dernière page du journal, on peut admirer une photo de Contador avec le maillot de son équipe cycliste, barrée du titre: « Les opportunités surviennent souvent après une crise. » L’occasion, pour Saxo Bank, de soutenir son champion, malgré sa suspension pour dopage. « Chez Saxo Bank, nous sommes aux côtés de nos clients dans le succès comme dans les étapes difficiles et c’est aussi vrai pour nos coureurs », peut-on lire un peu plus bas sur l’affiche.

Saxo Bank ne veut pas passer à côté du buzz…

Il faut dire que le cas Contador a pris une telle ampleur ces derniers jours, qu’il eut été dommage de passer à côté du buzz. Le feuilleton n’a pas arrêté d’alimenter les médias français et espagnol ces derniers jours, notamment suite aux nombreux sketches des Guignols de l’Info, qui ont révolté les sportifs et les médias espagnols…

geraud
Messages : 3348
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par geraud » 16 févr. 2012 20:26

Gregory Bauge de retour ce week end. Sa suspension n'etait pas liee a un controle positif mais a 3 "no-show", mais enfin, ca reste une suspension pour infraction aux reglements anti-dopage.
On parle beaucoup de Contador, et du fait qu'il soit normal - ou non- qu'il ait ete suspendu de facon retroactive.

Mais dans le cas Bauge, la fede a fait encore plus fort. 3eme no show constate fin 2010. Suspension de un an retroactive prononcee le 8 novembre 2011 (pres de 11 mois, alors qu'il n'y avait pas a debattre la de question de viandes, complements, enquetes d'experts ou autre), d'ou avec la retroactivite, une suspension jusqu'a 22 decembre... 44 jours d'inactivite a une periode sans grand championnat. Il aura manque 2 manches de la coupe du monde.

La vrai sanction aura finalement ete la perte de ses deux titres mondiaux. Mais la periode d'inactivite aura ete plus que reduite, et surtout la retroactivite de la sanction lui evite de manquer les jeux ou il serait etonnant qu'il reparte sans medaille. Normal ou pas normal? A chacun son opinion. Mais en tout cas, a une epoque ou on critique beaucoup les espagnols, la retroactivite de la sancion est aussi une specialite francaise.

Silver0l
Messages : 6799
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Silver0l » 17 févr. 2012 07:53

http://www.lemonde.fr/sport/article/201 ... _3242.html

Affaire Contador : "l'hypothèse du TAS n'est pas crédible"

LEMONDE.FR | 15.02.12 | 10h18 • Mis à jour le 15.02.12 | 14h21

Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport, auteur notamment de 33 vainqueurs [du Tour de France] face au dopage et Dopage dans le football, la loi du silence, dénonce la décision du Tribunal arbitral du sport qui a condamné Alberto Contador à deux ans de suspension pour son contrôle antidopage positif lors du Tour de France 2010.

L'hypothèse du Tribunal arbitral du sport (TAS) invoquant, pour sanctionner l'Espagnol, un complément alimentaire contaminé au clenbutérol, est beaucoup plus farfelue que la thèse du bifteck. Compte tenu que Contador, sur le Tour 2010, était contrôlé tous les jours, il aurait dû être testé positif à plusieurs reprises, en tout cas chaque fois qu'il a délivré des urines à l'inspecteur médical puisque, sur une course à étapes, un supplément nutritif se consomme quotidiennement.

La formation arbitrale du TAS, composée de l'Israélien Efraim Barack, du Suisse Quentin Byrne-Sutton et de l'Allemand Ulrich Haas, a estimé qu'"aussi bien le scénario de la contamination de la viande que celui de la transfusion sanguine autologue [avec le propre sang du coureur] étaient en théorie des explications possibles mais qu'ils étaient tous deux hautement improbables". Dans un communiqué, le TAS développe son expertise de la présence de la substance incriminée dans les urines du leader de Saxo Bank : "Sur la base de preuves produites, la présence de clenbutérol a été plus vraisemblablement causée par l'ingestion de suppléments nutritifs contaminés." Dans le cas de Contador, et en raison de son unique test positif du 21 juillet, s'il y a une thèse vraiment improbable, c'est bien celle d'un supplément nutritif contaminé ! Rappelons que ce genre de complément se consomme quotidiennement pendant plusieurs jours et non une seule fois.

UN SUPPLÉMENT SUR QUATRE

Toutefois, pour être didactique, il faut reconnaître que la contamination des suppléments diététiques par des stéroïdes anabolisants, des stimulants et d'autres médicaments comme par exemple le clenbutérol, qui peuvent induire un contrôle antidopage positif est monnaie courante – des études ont suggéré qu'un supplément sur quatre peut provoquer un test positif. Ces substances prohibées ne sont bien sûr pas mentionnées sur la notice ou le conditionnement et il n'y a donc aucun moyen pour le sportif ou même pour le staff médical et l'encadrement, de savoir qu'elles y sont présentes.
Actuellement, il n'existe aucune garantie de pureté d'un quelconque supplément commercial. La seule façon de s'en assurer, c'est d'éviter tous les suppléments mais beaucoup de sportifs en général et de cyclistes en particulier ne sont pas prêts à accepter ce conseil. Afin de bien comprendre pourquoi le TAS s'est trompé, il faut savoir qu'un complément ou supplément nutritif se consomme en cure de plusieurs jours, voire plusieurs semaines (tout comme le clenbutérol à visée anabolisante).

QUOTIDIENNEMENT AU MENU

Dans le cas du Tour de France, en raison des contraintes énergétiques de la course – 6 000 à 7 000 Kcalories brûlées pour chaque étape – les suppléments nutritifs sont quotidiennement au menu du dîner du géant de la route, sauf que le Madrilène n'a été contrôlé positif qu'une fois et que, s'il y a contamination, c'est la boîte entière qui l'est. Donc, le laboratoire antidopage allemand qui officiait en 2010 aurait dû détecter la substance tout au long de la Grande Boucle (Pour la même raison que s'il avait absorbé le clenbutérol dans un but anabolisant). In fine, la thèse du TAS ne tient pas la route puisque Contador, qui a été contrôlé tous les jours du 19 au 25 juillet en tant que maillot jaune, n'a été testé positif qu'une fois.
Ajoutons que le numéro 1 espagnol, du 21 juillet – date du contrôle qui a entraîné sa chute – jusqu'à la fin de Tour, n'a jamais été informé qu'il avait contrevenu à la règle et n'a donc pu interrompre l'absorption du complément. En s'appuyant sur les faits objectifs, tout se tient. Contador a été pris une seule fois par la patrouille et ce n'est pas un complément alimentaire qui a pu le contaminer une seule et unique fois, le 21.

ÉLIMINÉ EN SOIXANTE-DOUZE HEURES

Les trois jours suivants, le clenbutérol a été retrouvé à l'état de traces, présence concordante avec le temps d'élimination de la substance qui, après une seule prise, se fait en soixante-douze heures. Les 19, 20 et 25, il y avait zéro clenbutérol dans les urines de Contador. D'ailleurs comment peut-on laisser la responsabilité à des juges, probablement très compétents sur le droit mais totalement ignares sur les caractéristiques métaboliques et la cinétique d'élimination des produits dopants, trancher dans un tel dossier ? Qui plus est, la sanction est hors normes par rapport aux traces infinitésimales détectées (*). Car ce n'est pas seulement deux ans de suspension mais deux ans plus la perte de ses victoires au Tour de France 2010 et au Tour d'Italie 2011 (contrôlé négatif tout au long de l'épreuve) ainsi que l'impossibilité de se présenter comme concurrent au Tour 2012 ainsi qu'aux JO de Londres. Si Contador s'en remet, c'est qu'il a le plus gros mental que l'on ait jamais vu sur un vélo.

(*) La concentration trouvée par le laboratoire a été estimée à 50 picogrammes (ou 0,000 000 000 05 g/ml), soit quarante fois moins que la concentration que les laboratoires antidopage accrédités par l'AMA doivent pouvoir détecter. Pour donner un ordre de grandeur, le rapport entre le gramme et le picogramme est le même qu'entre le millimètre et trois fois la distance Terre-Lune qui fait – pour un seul trajet – 353 680 kilomètres.


Docteur Jean-Pierre de Mondenard

Silver0l
Messages : 6799
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Silver0l » 17 févr. 2012 08:08

Pascal L a écrit :Mon bon Silver0l,
(bla bla bla)
En postant l'article du Monde ci-dessus, je m'aperçois que Pascal L avait encore bien déliré dans son dernier message.

Je m'apprêtais à répondre point par point, mais je vois à quel point ce serait vain: ce genre de discussion n'intéressait déjà plus que lui et moi, mais là même moi suis lassé!

De fait, Pascal L a abandonné toute velléité d'argumenter sur le fond (ce qui intéresse tout le monde, à savoir: Contador est-il un tricheur qui se dope volontairement, ou est-il victime d'une contamination alimentaire), sachant ce débat perdu, pour uniquement focaliser ses attaques sur ma personne ("regardez comme j'ai raison et comme Silver a tort"), dans une logorrhée de citations tronquées et/ou sorties de leur contexte, de malhonnêtetés intellectuelles grossières, et d'arguties juridiques sans intérêt.

Bon, de toute façon, depuis à peu près 20 ans que je débats sur Internet, je n'ai jamais, mais alors jamais vu quelqu'un dire: "OK, tu m'as convaincu, j'avais tort et j'ai changé d'avis". Tout au plus peut-on espérer que quelques lecteurs à l'esprit ouvert examineront les arguments objectifs des uns et des autres, reconnaitront la complexité de l'affaire et se forgeront une opinion, en sachant faire abstraction de l'atmosphère de lynchage médiatique qui entoure cette affaire.

Cad
Messages : 99
Enregistré le : 22 juil. 2010 10:33

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Cad » 17 févr. 2012 08:35

Silver0l a écrit : Bon, de toute façon, depuis à peu près 20 ans que je débats sur Internet, je n'ai jamais, mais alors jamais vu quelqu'un dire: "OK, tu m'as convaincu, j'avais tort et j'ai changé d'avis". Tout au plus peut-on espérer que quelques lecteurs à l'esprit ouvert examineront les arguments objectifs des uns et des autres, reconnaitront la complexité de l'affaire et se forgeront une opinion, en sachant faire abstraction de l'atmosphère de lynchage médiatique qui entoure cette affaire.
Personne ne t'empêche d'être le premier à le faire !

Une personne de mauvaise foi, par définition, n'admettra pas sa mauvaise foi...
Veritas Liberabit Vos

jeromenolimit
Messages : 120
Enregistré le : 09 févr. 2011 22:21
Localisation : Nice

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par jeromenolimit » 17 févr. 2012 09:44

C'est vrai que les propos de Silver peuvent, au premier abord, choquer le sportif puriste dont la probité ne peut être mise en doute.
Mais même si certains hommes de loi sont venus sur ce forum lui répondre tout en faisant une démonstration extrêmement impressionnante qui a consisté à démonter les arguments de notre ami, il n'en reste pas moins que vos prises de position restent extrêmement partiales.
Mon amie magistrat considère aussi que la justice ne peut pas adopter constamment la position méprisante qui est parfois la sienne et dont vous faites preuve en ce moment. De surcroît, vous vous permettez de faire également de l'ingérence dans la vie de couple de ce monsieur :mrgreen:
Pourtant, j'ai tendance à penser que je partage votre avis sur le cas Contador et tous les sportifs de haut niveau qui ne pourraient pas être de toute façon performants eu égard aux charges de travail demandées et aux enjeux économiques découlant de leurs performances.

Silver0l
Messages : 6799
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Silver0l » 17 févr. 2012 10:45

Cad a écrit :
Silver0l a écrit : Bon, de toute façon, depuis à peu près 20 ans que je débats sur Internet, je n'ai jamais, mais alors jamais vu quelqu'un dire: "OK, tu m'as convaincu, j'avais tort et j'ai changé d'avis". Tout au plus peut-on espérer que quelques lecteurs à l'esprit ouvert examineront les arguments objectifs des uns et des autres, reconnaitront la complexité de l'affaire et se forgeront une opinion, en sachant faire abstraction de l'atmosphère de lynchage médiatique qui entoure cette affaire.
Personne ne t'empêche d'être le premier à le faire !

Une personne de mauvaise foi, par définition, n'admettra pas sa mauvaise foi...
Certes mais là en l’occurrence j'ai raison: aujourd'hui tous les éléments de cette affaire montrent que Contador est victime d'une contamination alimentaire par un produit qu'il croyait clean (que ce produit soit un steak ou un supplément alimentaire), et non un tricheur ayant sciemment tenté de se doper, par transfusion sanguine ou ingestion directe de clembuterol. :mrgreen:

Silver0l
Messages : 6799
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Silver0l » 17 févr. 2012 10:56

jeromenolimit a écrit : De surcroît, vous vous permettez de faire également de l'ingérence dans la vie de couple de ce monsieur :mrgreen:
Là je dois dire que je me suis bien marré. Après avoir longuement pataugé dans son gloubi-boulga intellectuel en glosant sur le fait que oui, OK, il faisait des attaques ad hominem, mais uniquement parce que ces attaques étaient relatives à mes propos et pas à mes moeurs (puisque "les arguments ad hominem sont le plus souvent fallacieux lorsqu'ils font référence à la personne et aux moeurs"), voilà que Pascal L s'empresse la page d'après d'évoquer crument ma vie conjugale. :sm2:

Fred
Messages : 1597
Enregistré le : 13 févr. 2003 10:01
Localisation : Angoulême

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par Fred » 17 févr. 2012 11:09

Silver0l a écrit :
En postant l'article du Monde ci-dessus, je m'aperçois que Pascal L avait encore bien déliré dans son dernier message.

Je m'apprêtais à répondre point par point, mais je vois à quel point ce serait vain: ce genre de discussion n'intéressait déjà plus que lui et moi, mais là même moi suis lassé!
Allons allons, tu ne veux pas répondre sur le parjure de Contador quand même ?

NickTheQuick
Messages : 9399
Enregistré le : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: Contador controlé positif pendant le tour de France ?

Message non lu par NickTheQuick » 17 févr. 2012 11:19

Silver0l a écrit :http://www.lemonde.fr/sport/article/201 ... _3242.html


Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport,
(...)
UN SUPPLÉMENT SUR QUATRE

Toutefois, pour être didactique, il faut reconnaître que la contamination des suppléments diététiques par des stéroïdes anabolisants, des stimulants et d'autres médicaments comme par exemple le clenbutérol, qui peuvent induire un contrôle antidopage positif est monnaie courante – des études ont suggéré qu'un supplément sur quatre peut provoquer un test positif. Ces substances prohibées ne sont bien sûr pas mentionnées sur la notice ou le conditionnement et il n'y a donc aucun moyen pour le sportif ou même pour le staff médical et l'encadrement, de savoir qu'elles y sont présentes.
Actuellement, il n'existe aucune garantie de pureté d'un quelconque supplément commercial. La seule façon de s'en assurer, c'est d'éviter tous les suppléments mais beaucoup de sportifs en général et de cyclistes en particulier ne sont pas prêts à accepter ce conseil.
C'est faux et soit malhonnête ou très mal informé.
Des initiatives du type de Wall Protect (http://www.wall-protect.fr/wall/presentation) existent et permettent de garantir la propreté du complément, de celui de l'usine et surtout de conserver un échantillon de chaque complètement pour analyse ultérieure si piste d'un complément contaminé suspecté.

C'est quand même incroyable cette capacité pour nombre de dopés à être 10 ans en avance sur des techniques de dopage et 10 ans en retard sur des moyens d'être cleans ou de pouvoir le prouver assez facilement (protocole de type AFT, produits contrôlés etc...). Ou alors y a une autre explication, mais vraiment j'vois pas ???

Nick

Répondre