Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1324
Enregistré le : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Hypo-Crampe » 16 nov. 2017 19:19

Euh...................
Un médicament qui fait pas mal de "vagues" en ce moment :

Et une personne sous Levothyrox peux elle être considéré comme dopé :?:
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

matafan
Messages : 2982
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par matafan » 16 nov. 2017 19:28

Hypo-Crampe a écrit :
16 nov. 2017 19:19
Euh...................
Un médicament qui fait pas mal de "vagues" en ce moment :

Et une personne sous Levothyrox peux elle être considéré comme dopé :?:
Tu peux chercher là : https://www.wada-ama.org/en/prohibited-list/search/
Ce n'est pas une substance interdite.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6235
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 16 nov. 2017 21:33

La formule utilisée par lopapy est sans doute un peu maldroite. Si le "perturbateur" boost la production endogène d'hormones bénéfiques à la performance du sportif (ex. epo, testo, hormone de croissance, ...). le "perturbateur" rentrera lui même sur la liste des produits interdits et pas l'hormone "naturelle" dont il a induit à la synthèse, même si ce n'est pas le produit qui apporte directement une aide (comme en s'injectant directement une hormone de synthèse). C'est ainsi que j'ai compris les propos de lopapy. On retrouve bien des perturbateurs endocriniens dans la liste des produits interdits.

exemple avec le Clomifene (l'un des premiers produits que j'ai googlé):
https://www.verywell.com/clomid-and-ath ... nt-1959964

Les mécanismes mis en jeux par le dopage (et même son efficacité) ne sont pas toujours bien compris. Il faut dire que les études en double aveugle sur des populations d'athlètes entrainés ne pullulent pas, ne serait-ce que pour des considérations éthiques. Si l'on tient à n'associer le terme "perturbateur endocrinien" qu'à des substances ayant des effets nocifs sur l'organisme on remarquera que ce qui est bénéfique pour la performance est sans doute à dissocier de ce qui est bon pour la santé...

Précise les raisons de ton étonnement Gadagne... je suis aussi curieux.

T.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6235
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 16 nov. 2017 22:28

lopapy a écrit :
16 nov. 2017 15:00
On note, quand même, cette tendance au sport santé si l'on se base sur les statistiques du marathon.
Il y a de plus en plus de coureurs en france (16 millions lors de ma dernière formaton) mais les performances baissent de plus en plus.
Avec mes résultats des années 90 j'étais péniblement dans les 1000 premiers, aujourd'hui je serais dans les 300...

Je le vois dans les clubs aussi, le nombre de coureurs santé monte inexorablement...

L'Papy_Image
J'ai un sentiment un peu plus mitigé que toi sur la baisse continuelle des chronos sur marathon (et sans doute IM)... Certes ces épreuves s'ouvrent à un public plus large et même ceux qui n'ont aucune prédisposition pour l'endurance sont les bienvenus, chacun peut se faire plaisir à son niveau sans "honte", la dessus c'est une belle victoire (le CrossFit a bien compris cela aussi ;) ). L'effet pervers j'ai l'impression que c'est aussi devenu complètement acceptable et accepté de s'attaquer à un marathon ou un IM sans rechercher à être au top de sa forme physique, la médaille est une récompense suffisante. Je ne suis pas certain que faire un marathon avec +10 ou 15kgs (et même bien plus parfois) soit une bonne idée... J'ai l'impression que le sport est parfois une sorte d'alibi et n'est pas une recherche profonde d'un mode de vie + sain mais bon c'est un tout autre débat ;)

T.

noof
Messages : 52
Enregistré le : 04 juil. 2016 13:06

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par noof » 17 nov. 2017 09:17

Notion sujette à interprétation que le "être au top de sa forme physique".
Je conçois qu'une surcharge pondérale ou un manque criant d'entraînement puissent être assimilés à ne pas être au top de sa forme physique, mais pour le reste...
Etre au top de sa forme induit aussi les comportements que vous évoquez avec le dopage.
On se dope pour battre les copains, pour une médaille, pour la gloire, pour peut-être éviter de s'infliger trop d'entraînements, pour contrecarrer (du moins l'espère-t-on) les effets d'une prise de poids.
Il y a mille et une raisons.

Pour en revenir à la pratique par un public plus large, et la baisse continuelle des chronos qui est liée, en quoi est-ce un problème ?
Les meilleurs restent devant de toute manière, les performances continuent de progresser (la barre des 2 heures en marathon sera bientôt battue, même si c'est dans des conditions "optimisées").
Chacun, à son niveau, se fixe des objectifs : finir un marathon, finir un IM.
Si on finit en 6h le marathon, en 16h un IM, quel est le problème (à part se faire charrier sur ce forum :-)) ?
Le risque de blessure ? être dégoûté de l'épreuve ?

Le sport peut commencer comme un alibi (relever un pari, perdre du poids, suivre l'injonction de la société à être toujours plus "performant", "en bonne santé") et se muer en un mode de vie plus sain, non ?
Vaste débat en effet ! :-)

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2733
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par lopapy » 17 nov. 2017 09:35

Les grands organisateurs ont bien compris ce mouvement.
Cela a permis a des athlètes n'ayant aucune disposition (genre 6h sur marathon) d'espérer finir en 5h30', mais a contrario, des fumeurs ou surpoids important, de croire qu'ils peuvent faire de longues épreuves sans impact sur leur santé.

Le haut niveau aussi se réduit, car les moyens pour faire 2h sur marathon sont énormes, moyens physiques, techniques et... dop...Suivi médical !

Pour le crossfit, il commence à connaitre sa liste de blessé, notamment ceux qui veulent montrer qu'ils ont la "plus grosse" et accumule les wod incroyables.
A ce sujet les femmes sont énormes en crossfit, elles ont investi ce sport avec envie, sont nombreuses et titillent les hommes avec réussite.
C'est bluffant de voir qu'avec bien moins de masse musculaire, elles arrivent à talonner voire battre les hommes mieux dotés sur ce plan la.

Un peu comme en ultra...

L'Papy_Image

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6235
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 17 nov. 2017 10:21

noof a écrit :
17 nov. 2017 09:17
Notion sujette à interprétation que le "être au top de sa forme physique".
Mon expression est effectivement sans doute mal choisie...

Va falloir ouvrir un nouveau sujet car on s'éloigne en effet un peu du thème initial et il y a beaucoup à dire ;)

T.

noof
Messages : 52
Enregistré le : 04 juil. 2016 13:06

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par noof » 17 nov. 2017 10:23

Je ne suis pas médecin ni kiné, donc me garderai bien de parler doctement d'impact sur la santé.
Ceci dit, intuitivement, un gars qui a 20 kg de trop (le "trop" étant à définir, mais disons par rapport à un IMC de 25) qui se met au sport pour finir un marathon en 5h30 pourrait en tirer plus de bénéfices que d'inconvénients.
Le sport intensif, à haut niveau, ça use et abîme.
Le sport régulier, ou même simplement "loisir", ça a tout de même pas mal de vertus.

noof
Messages : 52
Enregistré le : 04 juil. 2016 13:06

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par noof » 17 nov. 2017 10:24

Euh, oui, pardon, je m'éloigne du sujet !...

Silver0l
Messages : 6764
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Silver0l » 17 nov. 2017 11:11

On s'éloigne du sujet, mais c'est intéressant!
Pratiqué à très haut niveau, le sport n'améliore pas la santé. Il n'y a aqu'à voir les blessures incessantes des sportifs de haut niveau, et parfois même les morts anticipées (remember L. Vidal... :( ).
A l'opposé, il y a effectivement le sport santé, qui pratiqué modérément, ou modérément ++, permet d'améliorer sa santé.
Quant à la baisse des perfs, je pense que c'est plutôt dû à la dégringolade généralisée observée depuis une dizaine d'année (avec l'explosion du numérique, les perturbateurs endocriniens et la fin de Darwin) sur l'ensemble des capacités cognitives et physiologiques humaines.

Silver0l
Messages : 6764
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Silver0l » 17 nov. 2017 11:13

Fab74ch a écrit :
16 nov. 2017 10:31
Silver0l a écrit :
16 nov. 2017 09:47
Pourquoi les sportifs feraient-ils exception quand la majorité des actifs se dope?
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... travailler
Parce que dans le sport c'est interdit?
Ah, la coke, le cannabis ont été légalisés pour les non sportifs? J'ai dû rater qqchose...

Fab74ch
Messages : 1705
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Fab74ch » 17 nov. 2017 11:26

Silver0l a écrit :
17 nov. 2017 11:13
Fab74ch a écrit :
16 nov. 2017 10:31
Silver0l a écrit :
16 nov. 2017 09:47
Pourquoi les sportifs feraient-ils exception quand la majorité des actifs se dope?
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... travailler
Parce que dans le sport c'est interdit?
Ah, la coke, le cannabis ont été légalisés pour les non sportifs? J'ai dû rater qqchose...
Tabac autorisé, psychotrope autorisés, cannabis toléré, ne reste que la coke qui ne doit pas représenter la plus grosse proportion...

Silver0l
Messages : 6764
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Silver0l » 17 nov. 2017 11:40

Fab74ch a écrit :
17 nov. 2017 11:26
Silver0l a écrit :
17 nov. 2017 11:13
Fab74ch a écrit :
16 nov. 2017 10:31


Parce que dans le sport c'est interdit?
Ah, la coke, le cannabis ont été légalisés pour les non sportifs? J'ai dû rater qqchose...
Tabac autorisé, psychotrope autorisés, cannabis toléré, ne reste que la coke qui ne doit pas représenter la plus grosse proportion...
Tabac et alcool de plus en plus fréquemment interdits et réprimés, psychotropes en principe uniquement sur ordonnance mais souvent détournés...

Fab74ch
Messages : 1705
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Fab74ch » 17 nov. 2017 12:08

Silver0l a écrit :
17 nov. 2017 11:40
Fab74ch a écrit :
17 nov. 2017 11:26
Silver0l a écrit :
17 nov. 2017 11:13


Ah, la coke, le cannabis ont été légalisés pour les non sportifs? J'ai dû rater qqchose...
Tabac autorisé, psychotrope autorisés, cannabis toléré, ne reste que la coke qui ne doit pas représenter la plus grosse proportion...
Tabac et alcool de plus en plus fréquemment interdits et réprimés, psychotropes en principe uniquement sur ordonnance mais souvent détournés...
Ca laisse quand même de la place aux sportifs pour être plus exemplaires puisque c'est juste INTERDIT avec CONTROLES non?

FAYARD
Messages : 17487
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par FAYARD » 17 nov. 2017 12:41

Fab74ch a écrit :
17 nov. 2017 11:26
Silver0l a écrit :
17 nov. 2017 11:13
Fab74ch a écrit :
16 nov. 2017 10:31


Parce que dans le sport c'est interdit?
Ah, la coke, le cannabis ont été légalisés pour les non sportifs? J'ai dû rater qqchose...
Tabac autorisé, psychotrope autorisés, cannabis toléré, ne reste que la coke qui ne doit pas représenter la plus grosse proportion...
Cannabis toléré ??? Pas en France...quand à la cocaïne, elle se démocratise très très sérieusement, à moins de 40 euros le gramme, elle fait des ravages dans toutes les couches sociales...
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Répondre