Péon positive à la caféine !

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Enregistré le : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain » 14 janv. 2004 11:27

Salut Yogui
Bonne année a toi et a tout les petits gars de LONS....A Pontus on vous souhaite pleins de bonnes choses pour 2004, des podiums (mais 2°, derriere le CNP tri !!!! :twisted: ) et beoucoup de plaisir !!!
Yogui a écrit : ps: Sylvain si tu m'as repondu g rien re"cu (ma boite deconne, ds ce cas dis le moi !)
Rappelle moi, de quoi il s'agit, je suis un peu à bloc en ce moment...je me souvient pas si je t'ai envoyé un mail... :oops: :oops: :wink: ...c'est pour ton mémoire ????
A+
sylvain - pastek!

TRI & SKI

Invité

Péon positive à la caféine !

Message non lu par Invité » 14 janv. 2004 15:26

Non, ce n'est pas de l'intox!

Par contre il faut expliquer 2 ou 3 choses avant que des "on dit" se propage.

C'était à La Baule. Départ à 15H00. Elle a pris du café au petit dej de 8H00 et au petit dej de 11H00. Elle a repris du café avec ses parent vers 13H30; et au contrôle elle dépasse la dose autorisée d'un poil de cul.

Suite au contrôle, on a demandé à l'hotel où elle était hébergée de nous renvoyer du café, et elle a repris les mêmes doses aux mêmes heures avec un contrôle à la même heure. Une nouvelle analyse a été pratiquée par un labo de Montpellier, et elle a exactement le même taux. Donc devant la commission, ces nouvelles analyses ont été présentées et commentées. Elle a écopée du strict minimum.

Il faut savoir enfin que la caféïne ne fait plus partie de la liste depuis le 1er janvier 2004.

Arnaud - Vice-président du TCC36.

:x

Invité

Message non lu par Invité » 14 janv. 2004 15:55

Salut,

je me permets de demander encore un peu d'explications... J'explique ce qui motive cette demande, simplement pour éclairer mes interrogations et peut-être permettre à d'autres de ne pas se retrouver en situation délicate :

le temps d'élimination rénale de la caféine est de 3 à 4h (médecins : est-ce faux ?),
Selon les concentrations des cafés (robusta ou pas ?) on parle de 4 à 8 tasses pour crever le seuil (rappel = 12 mg/mL)

Il faut que Carole Péon ait bu au moins 4 tasses environ 4 heures avant le contrôle.
Le tri à la Baule a duré 1:00:23 pour elle, la chaperonne ne l'ayant pas entrainé dès la minute de son arrivée vers les toilettes, on peut imaginer un contrôle (très rapide, dans le cas d'une déshydratation inexistante, pourtant contraire à une prise massive de caféine...) vers 16h30/45 :
avec un départ 15 heures elle doit avoir ingéré au moins 4 tasses après 12 heures (soit près de 5 heures après la dernière prise possible, ce qui est au-dela du temps généralement constaté).

Sans doute Mme (Melle ?) Péon a un métabolisme particulier (ce qui est le cas des athlètes de Haut-Niveau...).

Les triathlètes ne sont pas non plus connus pour sécher au soleil avant les courses et boivent abondamment, ce qui augmente la diurès (l'élimination par les urines...

Quid ? (Aussi à répondre : le poil de cul en question : à combien était-elle lors des 2 contrôles ? Quel était le labo de Montpellier ?)

Je ne suis pas médecin et accepte toute critique, je ne fais que me fonder sur les "on-écrit-sur-le-web-et-dans-la-presse"...

Youggi

Dave

Message non lu par Dave » 14 janv. 2004 16:05

Ben moi non plus je ne suis pas medecin mais je pense que si la cafeine a ete retiree de la liste des produits dopants c est que soit :
- La cafeine n est pas uun produit dopant (cf posts precedents peut etre plus d effets negatifs que positifs) ?
- Les taux de cafeine mesures dans le sang sont trop sujet a de grandes variations inter et intra individus et donc pas revelateurs d une prise dans un but de dopage (metabolsime d eliminations differents, influence de l hydratation, du gabarit etc ...) ?

Si qq un peut m :idea: , je suis preneur.
Merci,
Dave

PS: pour le vice president du TCC : je ne pense qu il n y ait eu de derive sur des "on dit" dans ce forum ?


Invité

Message non lu par Invité » 14 janv. 2004 16:59

Les Français privilégient les mélanges à base de caféine aux effets stimulants, les Belges carburaient aux morceaux de sucre à l'éther; d'autres n'hésitent pas à recourir à des boissons alcoolisées ni même à absorber de la nitroglycérine, très appréciée des sprinters.

Oh les barbares ...!!!

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6494
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 14 janv. 2004 16:59

Merci Arnaud pour ces précisions!

Youggui: C'est la demie vie de la caféine qui est d'environ 4h (durée à partir de laquel la moitié de la caféine a été éliminée par l'organisme) pas son élimination totale! (src: http://biam2.org/www/Sub1587.html) La corpulence doit jouer aussi en la défaveur de Carole.

T.

Invité

Message non lu par Invité » 14 janv. 2004 17:32

Ok Thierry merci pour cette précision très importante.

On peut alors même aller un peut plus loin...
Sur le site http://www.schachbund.ch/doping/doping_f.html il est noté que la limite (maintenant obsolète) de 12 mg correspond à environ 6/8 mg de caféine par kilo de corps.
Pour un(e) triathlète pesant 50 kg cela représente 300 mg au moment du contrôle.
En imaginant que l'élimination est linéaire, la concentration avec 1 tasse de café de 130 mg de caféine à 8, 11 et 13h30 est d'une centaine de grammes vers 16h30, mais apparemment très loin des 300 mg "fatals" (même avec une élimination non linéaire.... je pense). Soit les cafés sonts forts (!) soit il y en a +, non ?

Cela n'est que supposition (le taux d'élimination ne doit pas être linéaire) et mérite encore de nombreuses critiques...

Je précise encore une fois que mon unique but est de comprendre la situation à travers l'exemple de Carole Péon, cette affaire ayant déjà été classée par les instances.

Youggi

Avatar de l’utilisateur
rower
Messages : 276
Enregistré le : 23 mai 2003 15:24
Localisation : Paris 20 - CNP
Contact :

C. PEON

Message non lu par rower » 14 janv. 2004 17:36

Vomir sur Carole PEON comme certains ont pu le faire ici c'est d'une part donner des réponses (sanctionner) que seules des personnes habiliter peuvent donner (commission fédérale ou CPLD) et c'est d'autre part ne vraiment pas connaitre cette athlète. J'ai eu la chance de faire une partie de mes études avec elle. Nous avons été recrutés dans notre emploi la même année. Cette jeune femme pratique le triathlon de haut niveau avec son coeur et sa passion. Tirer sur C. PEON c'est tirer sur l'ambulance... Quand on connait les pratiques réelles des triathlètes (quel que soit leur niveau et pas forcément qu'à haut niveau), le contrôle positif (et ses conditions) de Carole fait sourire... Peut être me trouverais vous naif mais peut être que sur cette affaire on se trompe de cible... :cry:

Invité

Message non lu par Invité » 14 janv. 2004 18:00

Je te retourne le compliment Rower, ayant posté pas mal sur ce sujet je prends la critique pour moi aussi.

c'est bien de le prendre comme ça, ce doit être vraiment "quelqu'un de bien" comme on dit, moi je la connais pas et je ne suis donc pas émotionnellement touché.

Mon intéret réside dans la compréhension de cette histoire et certainement pas de tirer à boulets rouges. Je l'ai dit plus haut : d'une part je me dope moi-même (cf mes aveux plus haut) et d'autre part elle ne risque rien puisque tu le rappelles seuls sont habilités à juger les instances reconnues.

Le sujet si tu veux que je te le rappelle est en gros : quelle limite au dopage ? qu'est-ce qu'une attitude dopante ?
Lorsque mon nom apparaitra en haut d'un sujet consacré au dopage (sait-on jamais ?), dans un cas similaire à celui de Carole, je te prie de croire que j' accepterais ce fait s'il peut susciter un intérêt dans la compréhension de chacun d'un sujet aussi complexe.
Saches aussi que mes proches auront la même réaction que toi par rapport à Carole, il ne le croiront pas.

Le fait d'être Sportif de haut Niveau est une tâche lourde de sens, dont l'un est celui de personnage public : désolé pour Carole mais c'est un exemple.
Si tu souhaites te faire entendre, ne vomis pas toi non plus...

Youggi

Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Enregistré le : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Re: C. PEON

Message non lu par sylvain » 14 janv. 2004 18:08

rower a écrit : Vomir sur Carole PEON comme certains ont pu le faire ici [...]
[...] Peut être me trouverais vous naif mais peut être que sur cette affaire on se trompe de cible... :cry:
salut rower
Attention, j'ai bien relu les post et je crois (je suis sur même) que personne n'a vomi sur quelqu'un !!! :sm10:
Le but de ces messages est de chercher à comprendre ce qui a pu se passer : Si Carole Péon est de bonne foi (ce que j'espère sincèrement, et ce que je crois), qu'elle n'a pes eu d'intentions "dopantes", et bien il est quand même important de savoir qu'est qui a fait que le contrôle s'est avéré positif. Parce que les faits sont tout de même là ! Et c'est important que image que ça t'arrive un coup à toi : tu bois tranquille trois café dans la journée et après la course, tu pisses dans l'éprouvette et t'es + ??!!! Tu vas te poser des questions, non ?
Ensuite je ne connais pas aussi bien Carole que toi, donc, je ne permettrais pas de tirer des conclusions hâtives. Mais, sauf être "collé" à l'athlète 100% de son temps, sache qu'il est impossible d'affirmer que l'athlète ne prend rien : ainsi, malgré tous les efforts et la bonne volonté de certaines institutions ou club ou groupe sportif, on ne peux pas savoir si un athlète se pique dans les chiottes (mis à part en analysant le suivi biologique, sur la saison).
Maintenant, peut-être que Carole Péon n'a pas fait gaffe sachant que la caféine n'est plus sur les listes des produits dopants depuis le 23 septembre 2003...??
Enfin, il ne faut jamais "jurer de rien" ou "mettre sa main à couper" vis à vis de quelque chose, parce qu'il y a toujours des surprises. :wink:
Bonne soirée.
TcHô
sylvain - pastek!

TRI & SKI

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6494
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 14 janv. 2004 20:10

Aidez moi à garder le forum propre pas de vomissement SVP :wink:

Homme & femme ne sont pas égaux devant l'élimination de la caféine, l'effort physique joue aussi son role:
Caffeine and sport: role of physical exercise upon elimination

Dans tous les cas ces infos perdent un peu de leur importance puisque la caféine est sortie de la liste des substances classées comme dopante. On peut donc boire son cappucino sans crainte depuis le 1er Janvier!

T.
Modifié en dernier par Thierry *OnlineTri* le 15 janv. 2004 03:39, modifié 1 fois.

Invité

Message non lu par Invité » 14 janv. 2004 20:29

Pour les amateurs :
Une etude recente (Australie/ Canbera) semble montrer que la prise de cafeine avant ou pendant l excercice (dans ce cas un contre la montre a velo) ainsi que la prise de cola ameliore les performances indifferement de 3-4 % du temps :shock: !!!!
Je n ai pas eu le temps de lire et c est assez complexe mais je crois que le mechanisme n est pas identifie dans cette etude.

Le plus interessant c est que l etude est faite chez des cyclistes et Triathletes de haut niveau (VO2Max de 66-67 en moyenne) ...

Maintenant, faut voir que le gars est sponso par Coca Cola pour ses recherches et les resultats sont pas super significatifs ..

http://jap.physiology.org/cgi/content/full/93/3/990
ou pdf
http://jap.physiology.org/cgi/reprint/93/3/990.pdf

A vos canettes ?!
Dave

Avatar de l’utilisateur
None
Messages : 346
Enregistré le : 17 sept. 2003 09:23
Localisation : Provins 77

Message non lu par None » 15 janv. 2004 03:36

Eh ben, je viens d'en apprendre une bonne !

Moi qui suis un veritable cafeinomane, certains jours je ne serai pas propre pour un controle !!
Bon, je ne joue pas dans la cours des grands, mais jamais je n'ai pense que mon attitude etais dopante !.
Le cafe, je l'ai proscrit les jours de compet', tout specialement pour les marathon et triathlon, pour son effet diuretique.

Mais qu'en est-il pour l'entrainement ?
Je me sens rellement dependant de la cafeine, tous les jours de la semaine au boulot et le we apres le repas de midi (j'ai banni le cafe du p'tit dej'). Mes cafes ne sont pas trop serres, mais j'aime pas le cafe americain (on voit au travers !), je tourne a 1 ou 2 le matin, et un ou 2 (expressos simples ou double) apres le repas de midi.
C'est un vrai moment de plaisir, pas question de le supprimer ! :wink:

Cela veut-il dire que tous les apres-midi, je suis charge ? Mes seances d'entrainnement se font plutot le matin au aurores et presque a jeun (piscine ou CAP) et le midi. le soir c'est plutot famille et de tps a autre un peu de velo sur trainer.
Le we je prefere courir en fin d'apres midi parceque j'ai plus la peche (effet du cafe?), le velo le matin avec les potes...

Alors le cafe a l'entrainement, c'est aussi dopant ?,
Me serais-je "charge" a "l'insu de mon plein gre" depuis des annees ?

Quelle serait la quantite raisonable de cafe a boire quotidiennement et les effets sont-ils aussi nocifs que cela ? (je dors bien, et ma tension est stable).

Merci d'eclairer ma lanterne :idea:

Tous au bar !

Dave

Message non lu par Dave » 15 janv. 2004 08:04

Je ne suis pas convaincu d un effet global 100% positifs de la cafeine et des substances cafeinees sur les perfomances en sport d endurance. L etude du dessus semble mettre en avant qu un des effets positifs du coca est dans la concentration en carbohydrates (sucre) autant que concentration en cafeine (pour ce qui concerne la prise pendant l effort).

Ce qui est sur c est que C. Peon n aurait pas ete controlee positive si elle etait d un gabarit plus important, peut etre mieux hyratee et habituee a boire du cafe.
En effet, l elimination de substances exogenes (cafeine, nicotine, medicaments, ...) est fonction de la demie vie du produit mais aussi et surtout des capacites de chacun a le metaboliser (foie) et l eliminer (reins). De plus il y a un phenomene d
adaptation qui fait qu une substance a un effet moindre a chaque prise (assez connu pour la nicotine, etc ...). Ceci explique les phenomenes de dependance chez les toxicos par exemple : plus de produit ou des produits a effets superieurs sont necessaires pour produire la meme "satisfaction" (un autre exemple avec les effets anti douleurs de la morphine ou autres produits opiaces etc ...).

Donc si comme moi, tu bois pas mal de cafe alors il y a des chances que le cafe n a aucun effet stimulant chez toi car il y a une adaptation de ton corps qui conduit a ce que tu l elimines plus vite et surtout dans le temps a ce que ces produits (cafeine, nicotine, medicaments,...) aient moins d effet chez toi.


C est pour ca que tirer des conclusions sur l eliminations comme il a ete fait plus haut uniquement sur la demi vie de la cafeine est peut etre un peu simpliste.

CCL : ceux qui pensent que la cafeine et/ ou coca peuvent ameliorer leurs performances, mieux vaux ne pas boire beaucoup de coca/ cafe hors courses.

Tcho
Dave

Répondre