Péon positive à la caféine !

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
blanpit

Péon positive à la caféine !

Message non lu par blanpit » 12 janv. 2004 22:10

Hier en rentrant vers chateauroux , j'ai entendu ca à la radio ! positive sur le grand prix de la baule. La fédé lui a juste mis un avertissement. Franchement , c'est du n'importe quoi, elle à plaidé innocente alors que pour etre positif à la caféine, il faut avaler un tube de guronsan (authentique) ou prendre des concentrés genre céphyl ou animine. Elle a donc une démarche résolument dopante (dopage du pauvre ou du con.....).
Dire que son club (mon ancien club !!) et son président sont convaincu que le dopage n'existe pas en triathlon.................. :twisted: :twisted:

Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Enregistré le : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain » 13 janv. 2004 01:00

slt blankit
...attention aux conclusions attives....on ne connait pas toute l'affaire !
De plus saches que la valeur seuil du taux de cafeine qui détermine la positivité de l'athlète (si son taux est sup à cette valeur) a été très récemment augmenté de manière assez significative par l'agence mondiale de lutte contre le dopage (je n'ai plus en tête cette valeur).
Donc prudence.... :wink:
A+
sylvain - pastek!

TRI & SKI

blanpit

Message non lu par blanpit » 13 janv. 2004 08:26

Effectivement, le seuil est fixé à 12 microgrammes par millilitre, ce qui veut dire qu'il faut vraiment en mettre pour etre positif, ce qui veut dire que cela n'arrive pas après 2 café, c'est donc une démarche résolument dopante. C'est d'autant plus idiot de se faire prendre avec un produit de m......, car des stimulants efficaces il y en a, alors à choisir..........

valérian

précisions

Message non lu par valérian » 13 janv. 2004 10:05

le seuil de 12 nanogramme correspond environ à une prise de 5mg de cafféine par kilo de poids de corps. je ne sais pas combien pèse Carole Péon mais si elle fait 60 kg, ça représente 300mg, soit 6 comprimés de guronsan ou le double de céphyl. quoi qu'il en soit, la cafféine n'est plus interdite, tout comme d'ailleurs la pseudo ephedrine à partir de mars 2003. d'ou la clémence des instances fédérales. Après, conduite dopante ou pas, moi je n'aime pas ce débat. Maintenant, si tout le monde est libre de prendre les mêmes produits, ce n'est pas de la triche donc pas de raison de la montrer du doigt!

Dave

Message non lu par Dave » 13 janv. 2004 10:17

Je crois qu une question interessante serait de savoir pourquoi la cafeine a ete retiree de la lsite des produits dopants :roll: ?
Par experience, je sais que prendre beaucoup de cafe, donc de cafeine ou meme du guronsan (preparation d examnes ... pas de courses) c est pas super bon pour le stress :sm16: et a mon avis entraine de grosses hypoglycemia donc je ne vois pas l interet de se doper a la cafeine pour des sportifs d endurance. :sm2:
Pour revenir a la question des premieres lignes : peut etre que la cafeine dans le sang est sujette a des fortes variations selon que la prise de cafe a ete recente ou pas, l hydratation de la personne et son poids ce qui rendrait les tests non revelateurs d une prise de cafeine dans un but de dopage ?

Qq un en sait il plus :?:
Bonne journee,
Dave

Gege la Du-A-thlete
Messages : 73
Enregistré le : 03 avr. 2003 19:46
Localisation : Rixensart
Contact :

Message non lu par Gege la Du-A-thlete » 13 janv. 2004 10:25

Moi je crois que si t'en prends juste avt une course, ca aide! J'ai une amie cycliste qui etait obligée de prendre un pot de caféine (j'en sais rien sous quelle forme) avt sa course. Ordre de l'entraîneur! Sinon viré du team pour non respect des consignes. C'est peut-etre con de faire ca, mais parfois les athlètes n'ont pas trop le choix! peut-etre que pour Carole Péon c'etait la meme chose!
Tiens au fait, moi qui n'aime pas le café, j'ai besoin d'un petit conseil! J'ai examen de biochimie demain et je vais devoir rester eveillée tard je pense! Vous feriez quoi a ma place? Boire du coca?
Grrr m'énerve les exams :-(
GéGé Heinen
http://xclusive.over-blog.com
http://tricoach.over-blog.com
Welcome to the light side of life

Dave

Message non lu par Dave » 13 janv. 2004 10:36

Salut Gege,
Oublies les guronsans ou autres substances cafeinees, il a ete montre qu ils entrainent des troubles de la memoire. Exams ou Courses : meme combat, mieux vaux etre frais et mal prepare ou sous-entraine que fatigue et stresse ou surentraine.
D un point de vue metabolique, la cafeine entraine un debut de mobilisation des reserves en lipides (tissus adipeux et muscles) et glycogene (muscles et foie) (c est l idee mais jamais clairement demontre de facon rigoureuse a ma connaissance) pour generer du sucre et de l energie pour les muscles; peut eventuellement prepare le corps a l effort. Cela dit, en surdose, c est l hypo assuree, surtout pour les gens non habitues a boire du cafe ...
La cafeine a egalement des effets demontres sur le systeme nerveux central (cerveau) : stimulation de celui ci. Egalement genere du stress et en exces peut vraiment etre penalisant plus qu utile.

Dave

Avatar de l’utilisateur
Etienne
Messages : 3743
Enregistré le : 23 oct. 2003 07:51
Localisation : Aisne

Message non lu par Etienne » 13 janv. 2004 11:09

Je confirme ce que dit Dave, il vaut mieux être frais, quitte à avoir révisé un peu moins.

De toute façon, à partir d'un certain stade de fatigue intellectuelle et/ou physique, ta capacité effective de travail sera réduite alors que ta capacité de récupération sera réellement entamée. Tu auras l'impression de réviser mais c'est tout ! L'intérêt est éventuellement psychologique, histoire de ne pas culpabiliser mais j'imagine que de toute façon, c'est le résultat qui compte. :lol:

Donc : gros dodo, neurones en pleine forme et une bonne note à la clé !! et M...E pour tes exams !! :shock:

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6494
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 13 janv. 2004 11:38

Je n'ai aucun détail sur cette affaire...

blanpit peux tu être plus précis sur ta source: Quelle radio? Quelle emission? Quel contexte? On comprend que lancer de telles accusations (justifiées ou non) est très grave pour l'athlète et le club concerné! Il faut donc utiliser la plus extrème précaution, se limiter aux faits et ne pas commencer dans le jeu des suppositions et des intimes convictions... car là on ne s'en sort plus.

Un recherche sur "Péon + caféine" nous mène bien à un vieux journal du TCC qui denonce des cas de dopages de triathlètes étrangères.

Pour ce qui est de la caféine elle ne fait plus partie des produits interdit de l'AMA depuis le 23 Septembre (une semaine après la Baule) - Les conspirationistes diront que la FFTri et le TCC ont vraiment le bras long...-. Cf: Le monde ou ici. Je ne sais pas si la liste de l'AMA est utilisée en France et par la FFTri (il est possible que la caféine ne soit pas retiré de nos listes...).


T.

Correction: La décision de retirer la caféine a bien été prise le 23 Septembre mais cela n'est entré en vigueur que le 1 Janvier. Merci à Pierre Dorez pour la correction.
Modifié en dernier par Thierry *OnlineTri* le 14 janv. 2004 15:31, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6494
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 13 janv. 2004 12:36

Je viens d'avoir Carole Péon au téléphone. Elle confirme effectivement avoir eu test positif à la caféine à la Baule et souhaite s'exprimer très bientôt à ce sujet. Je vous propose donc d'attendre avant de poursuivre ce débat.

T.

Invité

Message non lu par Invité » 13 janv. 2004 14:30

juste pour info la prise de café et d'aspirine ainsi que de coca (cola) avant les courses dans une approche dopante sont très généralisées( j'appelle approche dopante: prise de médicament -aspirine- et de café dans le but d'améliorer la perf ou de réduire les douleurs musculaires suite à l'effort -aspirine-).
Sur certaine courses (plus duathlon que tri d'ailleurs) les speakers signalaient dans leurs micro que les premiers avaient pris je ne sais plus combien de cafés (2 long me semble-t-il, pas beaucoup donc) et de cocas (faut dire que coca cola est souvent sponsor) ainsi que des aspirines pour améliorer les perfs et être au mieux de sa forme. On le voit les prises sont bien minimale dans le cas uqe je signale, mais l'approche est réllement le dopage (selon la déf que j'ai donné) et la pratique totalement normalisée puisque ce sont les speakers qui la signalent avant l'épreuve et à la fin de l'épreuve... je ne comptes pas non plus les amis duathlètes ou triathlètes qui prennent de l'aspirine contre la douleur, des vitamines B etc. (comprimés normalement utilisés par les alcooliques) des comprimés de fer (médicament également). Est-ce du dopage? de la préparation? de la récupération face à la quantité de vitamines perdues lors des entrainements etc? A chacun de voir, en tout cas moi je ne vois pas la différence entre la de boisson de l'effort et autres formes de compléments alimentaires pour sportifs et ces médicaments. En faisons nous trop pour que notre corps asssimile de façon normale entrainement et compétition? Le trop est-il devenu la règle, ce qui est donc normal (et par définition n'est donc plus TROP)? Dur dur de répondre non???

Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Enregistré le : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain » 13 janv. 2004 16:40

....Si tous les pb de dopage se résumaient QU'A la prise de Coca Cola, de 2 cafés longs et d'Aspirine, je pense qu'il n'y aurait pas trop d'inquiétude à se faire !!!!! :wink:
Soyons sérieux et recadrons le problème. Il y a des produits beaucoup efficace et dangereux pour la santé de l'athlète (EPO, Stéroïdes, Amphétamine, Cortisone, Hormone de Croissance...). Bien sur, je n'ai jamais dit qu'un exes de caféine pouvait avoir des effets secondaires significatifs, de même que prendre de grosses dose d'aspirine ou de paracetamol. Mais ce genre de "dopage" est obsolète et dépassé depuis le moyen age... Si Péon a prit de façon intentionnelle et dans le but de se doper 150 capuccinos ou une boîte de Guronsan, et bien soit elle a été mal informé soit je ne sais pas... et ce n'est peut-être pas intentionnel
Comme le souligne un post un peu plus haut, la caféine possède plus effets négatifs que positifs sur les performances dans le sport d'endurance (exitation, crampes, problèmes digestifs - je ne vous parle même pas de l'acidité du Coca Cola ! - , tachycardie...). Bref, aucun intéret. Moi, je me marre bien quand je vois sur les courses de vélo les gars qui prennent tous un bidon de Coca (attention, dégazé !!!) pour le dernier tour....Le mec qui est déja un peu juste, c'est sur qu'il passe la ligne avec des crampes ! Le Coca Cola reste seulement une bonne boisson de résupération.

En revanche, le problème des compléments alimentaires (style Isoxan) ou bien encore des ampoules de vitamines, se pose vraiment, à mon avis. Et ceci nous rammène à l'eternel problème et l'inrésolvable question de savoir où se situe la limite entre les soins/la récupération et le dopage.
Et je pense dopage chimique (médicaments...) mais également dopage physique (qu'en est-il de l'electrostimulation, Compex et compagnie ?????)

Pour l'instant il y a une liste de substance interdite qui peut être criticable ou non, mais qui a le mérite d'exister. Il reste je pense le plus important et ce qui fera qu'un jour le dopage SERA ou NE SERA PLUS : la conscience de chaque athlète.
sylvain - pastek!

TRI & SKI

Dave

Message non lu par Dave » 13 janv. 2004 18:32

100% Dac avec Sylvain. Il y a beaucoup de nuances a apporter pour ce qui est du dopage. Maintenant, je pense qu il y a un probleme de definition. Chacun a la sienne ... C est cela qu il faudrait clarifier autant que la liste des produits dopants.

Une autre nuance a mon sens c est qu il ne faut pas oublier que les sportifs sont des gens comme tout le monde : regardez le post de Gege :arrow: revision d exam :arrow: demande d un produit pour rester eveille .. voila, cela ne choque personne (moi y compris) pourtant ? C est marrant dans le boulot on est tous pousse a la performance de nos jours : quand ca va pas on va faire la teuf :arrow: picoler un peu tout ca, on prend des vitamines en hiver pour pas etre malade, pour etre en forme et envoyer du pate pendant la journee ...
Complexe ...
D

Youggi
Messages : 14
Enregistré le : 29 déc. 2003 22:20

Message non lu par Youggi » 13 janv. 2004 18:54

Je passe aux aveux :
oui, je fais du ski de fond l'hiver en dormant en station,
oui, je possède un compex,
oui, je consomme des compléments alimentaires vitaminés (j'ai peur pour mon petit corps au contact de la méchante pollution)
oui, j'aime bien boire du coca sur les courses (et ailleurs), et même, attention scoop, un p'tit noir de temps en temps,
oui, quand je suis malade, je vais chez le médecin et il me donne des pilules que je sais même pas ce qu'il y a dedans...,
j'ai au moins une circonstance atténuante : je ne prends pas (encore ?) de viagra...
je me dope ?
mon attitude est-elle dopante ?

Le dopage possède une définition officielle à laquelle j'adhère :
http://www.santesport.gouv.fr//contenu/ ... nition.asp
Maintenant il semble que le terme attitude dopante revienne à chacun... et que cela constitue donc un débat intéressant à mes yeux. Je vais penser à ma déf et vous en ferais part...

Quelques pistes (le 2nd lien est assez long !) :
http://membres.lycos.fr/raisons/wg2.pdf
http://www.santesport.gouv.fr/contenu/l ... rt2002.pdf
http://www.cycles-lapierre.fr/web/evelo/roussel.htm

Maintenant ne nous hatons pas dans nos conclusions chers amis sportifs, et laissons le temps à Melle Péon de fournir une réponse.
Lancer une accusation est assez grave, je me garderais bien de diffamer.

(faisez gaffe y'aura peut-être des plaquettes ce soir à l'entraînement...)
Youggi

Avatar de l’utilisateur
Fironman
Messages : 1333
Enregistré le : 11 janv. 2004 15:09
Localisation : Petit-Roeulx-Lez-Braine
Contact :

Message non lu par Fironman » 13 janv. 2004 18:55

Je pense que chacun doit avoir une petite idée sur la question...mais l'important pour moi , c'est de pouvoir me regarder dans une glace et être fier de ce que j'ai accompli sans aucune aide :) Je ne connais d'ailleurs pas toutes les substances dont vous parlez :shock:
C'est certain qu'à partir du moment où il y a qqchose à gagner, la triche sera toujours de mise :cry:
Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi les triathlètes amateurs qualifiés pour Hawaii ne sont pas contrôlés :?:
Les pros et le haut niveau ne m'intéressent que très peu mais il y a des performances qui laissent rêveurs... :shock:
Qu'on m'explique pourquoi on se doperait en cyclisme et pas en tri ? :roll:
Je suis peut-être naïf mais je préfère comme ça :!:
Nice 01, 02 IM France 02, 07 IM Germany 02 IM Lanzarote 03, 05, 08
Chall. Roth 04, 06, 08, 09 IM Austria 03 Tri Almere 03 IM Florida 03
IM Switzerland 04 IM UK 05 IM Arizona 05, 06 IM Wisconsin 08 Chall. Barcelona 10 IM Hawaii 2006

Répondre