Plan vélo du gouvernement

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 18 oct. 2018 19:11

FAYARD a écrit :
18 oct. 2018 18:18
K1000 a écrit :
18 oct. 2018 15:40
"Le vendeur ou le donateur est tenu de produire le certificat de propriété" dixit le projet.

Sera-t-il obligatoire de défigurer/fragiliser les cadres pour espérer pouvoir les revendre en toute honnêteté ?

Heureusement, que le gouvernement veille. Il sait d'ailleurs que grâce aux marquages, les véhicules immatriculés ne sont jamais volés.
Arrête ton char 2 minutes. L'immense majorité des vélos volés sont des vélos bas de gamme, ce ne sont pas des velos à 5000 euros, sauf quand il s'agit de magasins qui sont cambriolés, mais ces vélos là partent directement à l'étranger. C'est pas les cyclistes comme nous qui vont subir des contrôles de la part des FO, et tu le sais très bien. Seulement quand les services qui luttent contre la délinquance de voie publique contrôlent un ptit gars sur un velo décathlon basique par exemple, impossible de prouver si il provient d'un vol ou pas.
Quant aux bagnoles, les mecs sont capables de mettre des fortunes en appareillages électronique pour les voler, parce que ça rapporte beaucoup d'argent pour peu de risques judiciaires, rien à voir avec la délinquance qui volent des velos de merde à 100 balles.
Pour info, il y a quelques années, un boîtier électronique pour démarrer une voiture c'était 10 000 euros. Aujourd'hui c'est moins cher, mais il faut être capable de frapper des numéros de serie à froid, d'utiliser une peinture particulière qui ne disparaît pas avec un solvant, de fabriquer des étiquettes constructeur avec des caractéristiques spécifiques (un peu comme les systèmes de sécurité sur les billets de banque)...etc. C'est tout sauf simple de voler et de maquiller une bagnole volée, mais le jeu en vaut la chandelle.
Tu t'es relu quand t'as bu ?
Ici, il n'est pas question de la difficuté PHYSIQUE de dérober un véhicule (c'est-à-dire : contourner les sécurités mises en place par le constructeur, ou briser un antivol en ce qui concerne les vélos), mais de savoir si le fait de répertorier administrativement les véhicules empêche le vol. La réponse est clairement NON.

Quant aux vols de vélos "chers" : non, ils ne partent pas tous à l'étranger, loin de là. Beaucoup sont utilisés directement par les voleurs, ou sont mis à la vente sur Leboncoin et Cie. Beaucoup de vols ont par ailleurs lieu lors de "compétitions" ou regroupements de cyclistes (cf. le nombre de vols au Roc D'Azur, par exemple).

Quant aux vols de voitures chères : toutes ne sont pas destinées à la revente, loin de là. Beaucoup sont utilisées directement par les voleurs (ou parfois les commanditaires), quasi-immédiatement après le vol du véhicule, souvent dans le cadre d'un braquage. C'est le cas des Audi RS4, des BMW X6 ou autre Range-Rover Evoque, qui permettent d'embarquer du personnel, du matériel, et de tracer la route à toute allure. Elles sont ensuite jetées dans la nature.

Des voitures, il s'en vole des centaines par jours (environ 100 000 / an) en France, selon les derniers chiffres. C'est aux alentours de 60 000 pour les 2 roues.

Donc NON, un système d'immatriculation administrative n'est en rien dissuasif.

L'on peut légitimement imaginer que, les mêmes causes produisant les mêmes efffets, il ne serait absolument pas plus dissuasif en ce qui concerne les vélos. Lesquels portent déjà un numéro de série. Comme les téléphones, les montres, et tout un tas d'objets, qui sont volés quand même.
Jamais moins qu'à fond.

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 18 oct. 2018 19:22

Ensuite, cela ne répond pas à la question "quid des vélos achetés à l'étranger", puisque le projet semble prévoir une OBLIGATION d'enregistrement du vélo (ou du seul cadre ?) pour être autorisé à le revendre.

Ce qui, entre nous, va surtout concerner les vélos haut de gamme ou considérés comme tels.

[rien que pour mon cas personnel, j'ai actuellement 3 vélos achetés à l'étranger : un BH (Espagne), un Orbéa (Espagne) et un Canyon (Allemagne) ; avant, j'avais aussi un cadre Cannondale importé directement des USA, que j'ai revendu ; si c'était le cas aujourd'hui, devrais-je faire enregistrer/graver ces vélos pour espérer les revendre ??].
Jamais moins qu'à fond.

FAYARD
Messages : 20924
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par FAYARD » 18 oct. 2018 19:46

K1000 a écrit :
18 oct. 2018 19:11
FAYARD a écrit :
18 oct. 2018 18:18
K1000 a écrit :
18 oct. 2018 15:40
"Le vendeur ou le donateur est tenu de produire le certificat de propriété" dixit le projet.

Sera-t-il obligatoire de défigurer/fragiliser les cadres pour espérer pouvoir les revendre en toute honnêteté ?

Heureusement, que le gouvernement veille. Il sait d'ailleurs que grâce aux marquages, les véhicules immatriculés ne sont jamais volés.
Arrête ton char 2 minutes. L'immense majorité des vélos volés sont des vélos bas de gamme, ce ne sont pas des velos à 5000 euros, sauf quand il s'agit de magasins qui sont cambriolés, mais ces vélos là partent directement à l'étranger. C'est pas les cyclistes comme nous qui vont subir des contrôles de la part des FO, et tu le sais très bien. Seulement quand les services qui luttent contre la délinquance de voie publique contrôlent un ptit gars sur un velo décathlon basique par exemple, impossible de prouver si il provient d'un vol ou pas.
Quant aux bagnoles, les mecs sont capables de mettre des fortunes en appareillages électronique pour les voler, parce que ça rapporte beaucoup d'argent pour peu de risques judiciaires, rien à voir avec la délinquance qui volent des velos de merde à 100 balles.
Pour info, il y a quelques années, un boîtier électronique pour démarrer une voiture c'était 10 000 euros. Aujourd'hui c'est moins cher, mais il faut être capable de frapper des numéros de serie à froid, d'utiliser une peinture particulière qui ne disparaît pas avec un solvant, de fabriquer des étiquettes constructeur avec des caractéristiques spécifiques (un peu comme les systèmes de sécurité sur les billets de banque)...etc. C'est tout sauf simple de voler et de maquiller une bagnole volée, mais le jeu en vaut la chandelle.
Tu t'es relu quand t'as bu ?
Ici, il n'est pas question de la difficuté PHYSIQUE de dérober un véhicule (c'est-à-dire : contourner les sécurités mises en place par le constructeur, ou briser un antivol en ce qui concerne les vélos), mais de savoir si le fait de répertorier administrativement les véhicules empêche le vol. La réponse est clairement NON.

Quant aux vols de vélos "chers" : non, ils ne partent pas tous à l'étranger, loin de là. Beaucoup sont utilisés directement par les voleurs, ou sont mis à la vente sur Leboncoin et Cie. Beaucoup de vols ont par ailleurs lieu lors de "compétitions" ou regroupements de cyclistes (cf. le nombre de vols au Roc D'Azur, par exemple).

Quant aux vols de voitures chères : toutes ne sont pas destinées à la revente, loin de là. Beaucoup sont utilisées directement par les voleurs (ou parfois les commanditaires), quasi-immédiatement après le vol du véhicule, souvent dans le cadre d'un braquage. C'est le cas des Audi RS4, des BMW X6 ou autre Range-Rover Evoque, qui permettent d'embarquer du personnel, du matériel, et de tracer la route à toute allure. Elles sont ensuite jetées dans la nature.

Des voitures, il s'en vole des centaines par jours (environ 100 000 / an) en France, selon les derniers chiffres. C'est aux alentours de 60 000 pour les 2 roues.

Donc NON, un système d'immatriculation administrative n'est en rien dissuasif.

L'on peut légitimement imaginer que, les mêmes causes produisant les mêmes efffets, il ne serait absolument pas plus dissuasif en ce qui concerne les vélos. Lesquels portent déjà un numéro de série. Comme les téléphones, les montres, et tout un tas d'objets, qui sont volés quand même.
J'ai jamais affirmé que cette régle empêchera le vol des velos, juste que les policiers pourront enfin arrêtés ceux qui les utilisent parce que jusqu'à présent ils sont tranquille. Pour le reste de ton message, tu enfonces des portes ouvertes avec moi.
L'immense majorité des affaires de recel de véhicules volés et maquillés que je réalise concernent des vehicules ordinaires commes les clio4 ou les DS3. Pour les RS4, le nombre est tellement insignifiant que c'est hors sujet et ce genre de véhicule sert au grand banditisme, stups, vol à main armé, cambriolage de magasins, j'en ai assez chassé les nuits pour connaître un peu le sujet, d'ailleurs elles ne sont pas toujours utilisées rapidement après le vol contrairement à ce que tu dis...
Pour en revenir aux velos haut de gamme, depuis quelques temps, des équipes se sont spécialisés dans le vol de magasin de cycles et les velos partent dans les pays de l'est. Les préjudices sont colossaux, ils portent sur des centaines de milliers d'euros chaque année.
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 19 oct. 2018 09:08

Donc tout le monde est d'accord : la mesure proposée, qui vise à empêcher le vol de vélo, ne produira aucunement les effets escomptés. Elle ne fera jamais baisser le vol de vélos et ne dissuadera en rien ceux qui les volent actuellement et ceux qui utilisent des vélos volés. Au pire, ceux qui se baladaient tranquillement au guidon d'un vélo volé auront plus tendance à prendre la fuite face à la potentialité d'un contrôle.

Finalement, la mesure en question pèsera certainement plus sur le quidam moyen, le cycliste qui achète son vélo en France ou à l'étranger (j'avais oublié de mentionner que j'ai également eu un Cannondale acquis en Suisse :wink: ) et qui va se retrouver empêtré dans des formalités administratives interminables et insolubles lorsqu'il va vouloir, qui acheter un cadre, qui revendre son vélo, qui mener tranquillement sa vie de cycliste.

-> "Le marquage des vélos par les commerçants va devenir obligatoire, ainsi que leur enregistrement dans un fichier national unique. Toute vente de vélo entre particuliers devra s’accompagner de la production d’un certificat de propriété, ainsi que de la mise à jour du fichier."

Donc : soit c'est de l'enfumage volontaire (on dirait poliment "de la communication électoraliste", soit la finalité est ailleurs [mise en place progessive d'un système PAYANT]).

Rappelez-vous : rares (je dirais même inexistantes) sont les politiques publiques ayant été suivies des effets annoncés (qui ne sont pas forcément les effets escomptés officieusement).

Tout est là (cf. notamment les p. 14 et 15) : https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... anVelo.pdf
Jamais moins qu'à fond.

FAYARD
Messages : 20924
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par FAYARD » 19 oct. 2018 10:18

K1000 a écrit :
19 oct. 2018 09:08
Donc tout le monde est d'accord : la mesure proposée, qui vise à empêcher le vol de vélo, ne produira aucunement les effets escomptés. Elle ne fera jamais baisser le vol de vélos et ne dissuadera en rien ceux qui les volent actuellement et ceux qui utilisent des vélos volés. Au pire, ceux qui se baladaient tranquillement au guidon d'un vélo volé auront plus tendance à prendre la fuite face à la potentialité d'un contrôle.

Finalement, la mesure en question pèsera certainement plus sur le quidam moyen, le cycliste qui achète son vélo en France ou à l'étranger (j'avais oublié de mentionner que j'ai également eu un Cannondale acquis en Suisse :wink: ) et qui va se retrouver empêtré dans des formalités administratives interminables et insolubles lorsqu'il va vouloir, qui acheter un cadre, qui revendre son vélo, qui mener tranquillement sa vie de cycliste.

-> "Le marquage des vélos par les commerçants va devenir obligatoire, ainsi que leur enregistrement dans un fichier national unique. Toute vente de vélo entre particuliers devra s’accompagner de la production d’un certificat de propriété, ainsi que de la mise à jour du fichier."

Donc : soit c'est de l'enfumage volontaire (on dirait poliment "de la communication électoraliste", soit la finalité est ailleurs [mise en place progessive d'un système PAYANT]).

Rappelez-vous : rares (je dirais même inexistantes) sont les politiques publiques ayant été suivies des effets annoncés (qui ne sont pas forcément les effets escomptés officieusement).

Tout est là (cf. notamment les p. 14 et 15) : https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... anVelo.pdf
Je ne partage pas ton avis. À force de se faire contrôler et de se faire interpeller pour recel, ça va en détendre pas mal et les mecs vont y réfléchir à deux fois avant de voler un vélo. À Lyon, quand les velo’v ont débarqué, c’était un festival, il s’en volait des dizaines par jour, et puis les FO ont multiplié les interpellations et en parallèle la société JC DECAUX a renforcé le système de sécurité, et bien les vols ont baissé de manière drastique. Ça a mis un peu de temps, mais à ça finit par payer.
Le marquage, le fichier, c’est pas une mauvaise solution. Au moins on pourra rendre les vélos à leur légitime propriétaire.
Tu as une autre solution à proposer ?
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

Avatar de l’utilisateur
ED
Messages : 763
Enregistré le : 05 juil. 2004 17:31
Localisation : pas dans l'eau
Contact :

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par ED » 19 oct. 2018 11:20

peut etre ai je l'esprit mal placé mais j'ai surtout l'impression ( et celà a été dit dans certains medias) que ce système va permettre une rentabilité de verbalisation beaucoup plus aisée
"Si vous êtes capables de trembler d’indignation chaque fois qu’il se commet une injustice dans le monde, alors nous sommes Camarades." CHE GUEVARA

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 19 oct. 2018 14:24

FAYARD a écrit :
19 oct. 2018 10:18
K1000 a écrit :
19 oct. 2018 09:08
Donc tout le monde est d'accord : la mesure proposée, qui vise à empêcher le vol de vélo, ne produira aucunement les effets escomptés. Elle ne fera jamais baisser le vol de vélos et ne dissuadera en rien ceux qui les volent actuellement et ceux qui utilisent des vélos volés. Au pire, ceux qui se baladaient tranquillement au guidon d'un vélo volé auront plus tendance à prendre la fuite face à la potentialité d'un contrôle.

Finalement, la mesure en question pèsera certainement plus sur le quidam moyen, le cycliste qui achète son vélo en France ou à l'étranger (j'avais oublié de mentionner que j'ai également eu un Cannondale acquis en Suisse :wink: ) et qui va se retrouver empêtré dans des formalités administratives interminables et insolubles lorsqu'il va vouloir, qui acheter un cadre, qui revendre son vélo, qui mener tranquillement sa vie de cycliste.

-> "Le marquage des vélos par les commerçants va devenir obligatoire, ainsi que leur enregistrement dans un fichier national unique. Toute vente de vélo entre particuliers devra s’accompagner de la production d’un certificat de propriété, ainsi que de la mise à jour du fichier."

Donc : soit c'est de l'enfumage volontaire (on dirait poliment "de la communication électoraliste", soit la finalité est ailleurs [mise en place progessive d'un système PAYANT]).

Rappelez-vous : rares (je dirais même inexistantes) sont les politiques publiques ayant été suivies des effets annoncés (qui ne sont pas forcément les effets escomptés officieusement).

Tout est là (cf. notamment les p. 14 et 15) : https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... anVelo.pdf
Je ne partage pas ton avis. À force de se faire contrôler et de se faire interpeller pour recel, ça va en détendre pas mal et les mecs vont y réfléchir à deux fois avant de voler un vélo. À Lyon, quand les velo’v ont débarqué, c’était un festival, il s’en volait des dizaines par jour, et puis les FO ont multiplié les interpellations et en parallèle la société JC DECAUX a renforcé le système de sécurité, et bien les vols ont baissé de manière drastique. Ça a mis un peu de temps, mais à ça finit par payer.
Le marquage, le fichier, c’est pas une mauvaise solution. Au moins on pourra rendre les vélos à leur légitime propriétaire.
Tu as une autre solution à proposer ?
-> le phénomène de vol de vélos en libre-service que tu décris est totalement hors champ et n'a aucun lien avec le vol de vélos de particuliers laissés en pleine rue.
Sinon, les gens laissent aussi leurs trottinettes dehors. Les trottinettes se font voler. Vite, créons une base de données des trottinettes !
Et partout et de tous temps, des objets de toute nature se font voler. Vite, créons une base de données des objets de toute nature !

-> Les téléphones portables sont identifiables par un n° de série : n'y a-t-il aucun vols ?
-> Les tablettes, les ordinateurs, les objets informatiques sont identifiables par un n° de série : n'y a-t-il aucun vols ?
-> Les objets de luxe (montres, stylos, ...) sont identifiables par un n° de série : n'y a t-il aucun vols ?
-> les véhicules roulants à moteur sont immatriculés : n'y a-t-il aucun vols ? Dans ce dernier cas, l'immatriculation répond plus à une volonté d'identifier les contrevenants au code de la route, plus qu'à dissuader le vol (lequel n'est en rien dissuadé, cf. les chiffres annoncés dans les messages précédents).

Le vol de ces objet est-il seulement dissuadé par le fait qu'il soient immatriculés ? La réponse est NON (il n'y a qu'à voir le nombre de vols à l'arrachée pour les montres et les téléphones).

Les chiffres parleront : JAMAIS cette base de donnée mise à la charge du contribuable ne fera diminuer le nombre de vols de vélo. Rendez-vous dans quelques années pour en rediscuter.
Et surtout, les plus ennuyés avec ce nouveau dispositif ne seront jamais les voleurs, mais bien le pauvre cycliste-contribuable.

Autre solution : que chacun prenne ses responsabilités et fasse immatriculer son cycle S'IL EN A ENVIE. On appelle ça la liberté. C'est un concept.
C'est d'ailleurs ce qui se fait pour les objets de luxe : en règle générale, les gens avisés gardent les factures d'achat et/ou des photos de l'objet.

Enfin, comme tu le fais remarquer, deux phénomènes concomitants ont permis une baisse statistique du nombre de vols de vélos en libre-service à Lyon :

1) Renforcement des opérations de contrôle sur les utilisateurs de vélos en libre-service ;
2) Renforcement du dispositif anti-vol.

Dans le cas de vélos particuliers :
-Le point 2) est à la charge de l'individu.
-Le point 1) suppose un renforcement des opérations de contrôle sur les utilisateurs de vélos ; Il y a fort à parier que celles-ci soient médiatisées les premiers jours, puis peu-à-peu laissées à l'abandon, face aux autres priorités qui se succéderont au gré de l'actualité.
Jamais moins qu'à fond.

FAYARD
Messages : 20924
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par FAYARD » 19 oct. 2018 16:06

K1000 a écrit :
19 oct. 2018 14:24
FAYARD a écrit :
19 oct. 2018 10:18
K1000 a écrit :
19 oct. 2018 09:08
Donc tout le monde est d'accord : la mesure proposée, qui vise à empêcher le vol de vélo, ne produira aucunement les effets escomptés. Elle ne fera jamais baisser le vol de vélos et ne dissuadera en rien ceux qui les volent actuellement et ceux qui utilisent des vélos volés. Au pire, ceux qui se baladaient tranquillement au guidon d'un vélo volé auront plus tendance à prendre la fuite face à la potentialité d'un contrôle.

Finalement, la mesure en question pèsera certainement plus sur le quidam moyen, le cycliste qui achète son vélo en France ou à l'étranger (j'avais oublié de mentionner que j'ai également eu un Cannondale acquis en Suisse :wink: ) et qui va se retrouver empêtré dans des formalités administratives interminables et insolubles lorsqu'il va vouloir, qui acheter un cadre, qui revendre son vélo, qui mener tranquillement sa vie de cycliste.

-> "Le marquage des vélos par les commerçants va devenir obligatoire, ainsi que leur enregistrement dans un fichier national unique. Toute vente de vélo entre particuliers devra s’accompagner de la production d’un certificat de propriété, ainsi que de la mise à jour du fichier."

Donc : soit c'est de l'enfumage volontaire (on dirait poliment "de la communication électoraliste", soit la finalité est ailleurs [mise en place progessive d'un système PAYANT]).

Rappelez-vous : rares (je dirais même inexistantes) sont les politiques publiques ayant été suivies des effets annoncés (qui ne sont pas forcément les effets escomptés officieusement).

Tout est là (cf. notamment les p. 14 et 15) : https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... anVelo.pdf
Je ne partage pas ton avis. À force de se faire contrôler et de se faire interpeller pour recel, ça va en détendre pas mal et les mecs vont y réfléchir à deux fois avant de voler un vélo. À Lyon, quand les velo’v ont débarqué, c’était un festival, il s’en volait des dizaines par jour, et puis les FO ont multiplié les interpellations et en parallèle la société JC DECAUX a renforcé le système de sécurité, et bien les vols ont baissé de manière drastique. Ça a mis un peu de temps, mais à ça finit par payer.
Le marquage, le fichier, c’est pas une mauvaise solution. Au moins on pourra rendre les vélos à leur légitime propriétaire.
Tu as une autre solution à proposer ?
-> le phénomène de vol de vélos en libre-service que tu décris est totalement hors champ et n'a aucun lien avec le vol de vélos de particuliers laissés en pleine rue.
Sinon, les gens laissent aussi leurs trottinettes dehors. Les trottinettes se font voler. Vite, créons une base de données des trottinettes !
Et partout et de tous temps, des objets de toute nature se font voler. Vite, créons une base de données des objets de toute nature !

-> Les téléphones portables sont identifiables par un n° de série : n'y a-t-il aucun vols ?
-> Les tablettes, les ordinateurs, les objets informatiques sont identifiables par un n° de série : n'y a-t-il aucun vols ?
-> Les objets de luxe (montres, stylos, ...) sont identifiables par un n° de série : n'y a t-il aucun vols ?
-> les véhicules roulants à moteur sont immatriculés : n'y a-t-il aucun vols ? Dans ce dernier cas, l'immatriculation répond plus à une volonté d'identifier les contrevenants au code de la route, plus qu'à dissuader le vol (lequel n'est en rien dissuadé, cf. les chiffres annoncés dans les messages précédents).

Le vol de ces objet est-il seulement dissuadé par le fait qu'il soient immatriculés ? La réponse est NON (il n'y a qu'à voir le nombre de vols à l'arrachée pour les montres et les téléphones).

Les chiffres parleront : JAMAIS cette base de donnée mise à la charge du contribuable ne fera diminuer le nombre de vols de vélo. Rendez-vous dans quelques années pour en rediscuter.
Et surtout, les plus ennuyés avec ce nouveau dispositif ne seront jamais les voleurs, mais bien le pauvre cycliste-contribuable.

Autre solution : que chacun prenne ses responsabilités et fasse immatriculer son cycle S'IL EN A ENVIE. On appelle ça la liberté. C'est un concept.
C'est d'ailleurs ce qui se fait pour les objets de luxe : en règle générale, les gens avisés gardent les factures d'achat et/ou des photos de l'objet.

Enfin, comme tu le fais remarquer, deux phénomènes concomitants ont permis une baisse statistique du nombre de vols de vélos en libre-service à Lyon :

1) Renforcement des opérations de contrôle sur les utilisateurs de vélos en libre-service ;
2) Renforcement du dispositif anti-vol.

Dans le cas de vélos particuliers :
-Le point 2) est à la charge de l'individu.
-Le point 1) suppose un renforcement des opérations de contrôle sur les utilisateurs de vélos ; Il y a fort à parier que celles-ci soient médiatisées les premiers jours, puis peu-à-peu laissées à l'abandon, face aux autres priorités qui se succéderont au gré de l'actualité.
Moi, j'aime bien laisser sa chance au produit comme on dit. Actuellement quand un équipage de police contrôle un mec sur un velo, même si on sait très bien qu'il ne l'a pas acheté, hein, il est impossible de prouver le vol, donc le mec repart tranquille avec son velo...d'ailleurs, la plupart des policiers ne s'emmerdent même plus à les contrôler, ça sert à rien. Je ne vais pas développer ici le type d'individu dont je parle, sinon ça va en froissait quelques uns..
Avec un système d'identification de bonne qualité, ce sera plus simple, les affaires de recel vont grimper en flèche et en plus on pourra enfin rendre les velos aux victimes, perso ça me va.
Tu parles des tph portables, dans la plupart des cas, les voleurs ne s'en servent pas, ils les revendent à des équipes de receleurs qui sont en cheville avec des boutiques spécialisées dans la téléphonie, le systeme d'identification est "craqué", le téléphone peut de nouveau être remis dans le circuit en toute tranquillité. On arrive parfois à interpeller des mecs dont le téléphone ressort volé aux fichiers, mais franchement, c'est les neuneus de service comme on dit. Et puis les plaintes ne sont pas toujours bien prises, les numéros Imei sont mal renseignés, ou carrément pas inscrit donc au final, impossible d'interpeller qui que se soit. Les victimes qui déposent plainte ne le font que pour leur assurance, ils s'en tapent des numéros de séries ou d'identification qui pourrait nous permettre de retrouver les auteurs, on a pas les mêmes priorités.
Quant aux objets de luxe, j'en ai passé des centaines aux fichiers, y a jamais rien qui ressort, tellement c'est mal renseigné.

Actuellement quand tu veux maquiller une bagnole volée, faut prendre un Max de précautions parce sinon tu te fais attraper facilement, les policiers sont de mieux en mieux formés sur les différents systèmes qui permettent une identification. J'ai quelques collègues dans mon unité qui maîtrisent très très bien cela et ils en font plusieurs par mois...
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

USAT
Messages : 2579
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par USAT » 20 oct. 2018 11:16

Le marquage s'effacera facilement et retrouver le proprio sera impossible. les voleurs ne seront pas condamnés car faits mineurs. Fayard le gars qui chourre du vélo ( dont tu suggères le profil) qu'est ce qu'il en a foutre d'être contrôler, il doit même s'en amuser.
*

Je suis d'accord que le lésé sera une fois de plus le gars qui paye le surcout de ces mesures à la noix.

Tu pourras pondre toutes les lois ou toutes les mesures que tu veux, ça sert quasiment à rien.

Que ce soit le harcèlement de rue ou ça, ou je ne sais quelle autre connerie. Pourquoi c'est inutile et juste des mesures politiques(dire qu'on a fait quelque chose même si dès le départ tu sais que c'est inefficace)?

C'est inutile tant que la Justice fera pas son boulot, condamner sérieusement les actes de délinquance. Un voleur de vélo ne fera jamais 6 mois ferme.

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 20 oct. 2018 12:41

Et ce d'autant plus qu'il a bien été précisé qu'il ne s'agit pas d'une "carte grise vélo", c'est-à-dire une "autorisation de mise en circulation d'un cycle".

Un contrôle de véhicule à moteur se justifie car :
-Le véhicule doit être autorisé à circuler (immatriculation correspondant au n° de série d'un véhicule homologué) ;
-Le véhicule doit être assuré ;
-Le cas échéant : le contrôle technique doit être à jour ;
-Le conducteur doit être autorisé à conduire le véhicule en question.

En ce qui concerne le projet "immatriculation des vélos" : l'idée est de règlementer les transactions de vélos.

A ce stade, je doute de la légalité d'un contrôle, en pleine rue, consistant à vérifier la légitimité de l'utilisateur d'un cycle.
Jamais moins qu'à fond.

claude
Messages : 3313
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par claude » 20 oct. 2018 16:43

J'ai lu quelque part que tout ce projet c'était du flan, qu'en est il vraiment ?
Claude

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 20 oct. 2018 17:01

K1000 a écrit :
19 oct. 2018 09:08

Tout est là (cf. notamment les p. 14 et 15) : https://www.ecologique-solidaire.gouv.f ... anVelo.pdf
J'ai envie de dire : tout est là.
Jamais moins qu'à fond.

kestrel
Messages : 751
Enregistré le : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par kestrel » 20 oct. 2018 17:10

Magnifique, pour les plus jeunes comme moi, cette identification existait il y a bien longtemps sous la forme d'une plaque vélo, alors quelle avancée extraordinaire.
C'est du même niveau que la taxe sur le sel de ce gouvernement qui existait au moyen âge, ça s'appelait la gabelle.
Que de changement :sm2:

Bref, un pas en avant deux pas en arrière

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 20 oct. 2018 17:10

Quant au prix du "service", le ministère a pris soin de préciser récemment qu'il serait "compris dans le prix d'achat du vélo", c'est-à-dire mis à la charge de l'acheteur.
Jamais moins qu'à fond.

Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1633
Enregistré le : 20 janv. 2015 11:33

Re: Plan vélo du gouvernement

Message non lu par K1000 » 20 oct. 2018 17:53

Dans un pays sans voleurs, ils avaient quand même inventé ceci (dans un souci de rentabilisation de l'espace disponible) :

https://www.francetvinfo.fr/monde/japon ... 15022.html
Jamais moins qu'à fond.

Répondre