Tour de France 2018

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
FAYARD
Messages : 25354
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Tour de France 2018

Message non lu par FAYARD »

Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 14:02 thomas, les perfs

http://www.chronoswatts.com/news/125/
Sur son site, il y a également l'analyse de la fameuse étape de 65 km avec l'énorme perf dans la montée du Val Louron, je l'avais souligné à la vue du chrono des 22 coureurs qui sont montés en tête ce jour là..les 427 watts étalons laissent rêveur, surtout quand on voit l'ascension du Pla d'Adet derriere...y a que Bardet qui a payé ses efforts en fin d'étape ce jour là, les autres favoris n'ont pas baissé de rythme, ça rassure pas et ça laisse un goût amer...
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25354
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Tour de France 2018

Message non lu par FAYARD »

bnt734 a écrit : 30 juil. 2018 14:22
geraud a écrit : 30 juil. 2018 14:08 Sinon, si on veut répliquer le model Sky, c'est peut être le moment. Une équipe avec un très gros budget; on met dedans les jeunes français qui tournent très bien en montagne (Gaudu, Martin, Latour,...) qui seront les Poels & Co de demain. Et on y ajoute Corentin Ermenault, qui sera le Geraint Thomas ou le Bradley Wiggins de 2023.
Impossible en France, on ne sait pas gérer les egos. Quand on voit deja ce que ca donne avec 2 sprinters de niveau equivalent ...
Chaque problème à sa solution, et si tu ne trouves pas c'est peut être que tu fais partie du problème...la victimisation ça va un moment, Bouhanni est le seul et unique responsable du fiasco de sa propre carrière. Ce type est un âne et on ne fait pas un cheval de course avec ça.

On va pas revenir sur le fait divers majeur de sa triste série, la veille d'un championnat de France où tu as toute les chances de gagner, tu ne lèves pas pour te battre avec des mecs qui rentrent d'un mariage, tu laisses gérer l'affaire par ton staff. :roll:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
chocho
Messages : 2166
Inscription : 12 nov. 2004 18:17
Localisation : COUTRAS.

Re: Tour de France 2018

Message non lu par chocho »

Gadagne a écrit : 30 juil. 2018 14:23 Bien vu Geraud , en tant que pistard je le suis depuis sises débuts et il a le profil, l envie et la passion pour y arriver :idea:
Et oui encore un Ptiot Picard, le fils à Philippe :wink:
2020 V 4:
CCCE Triathlon

06/09 CASTELJALOUX 70.3 2° V4.
20/09 LIBOURNE 70.3 3° V4.
scur64
Messages : 135
Inscription : 11 sept. 2015 11:28

Re: Tour de France 2018

Message non lu par scur64 »

Boubou Balboa a écrit : 30 juil. 2018 18:07
matafan a écrit : 30 juil. 2018 15:41
yoann-51 a écrit : 30 juil. 2018 15:23

Il faut arrêter aussi, il a qu à bosser le chrono, sinon. AG2R cherche un autre leader.
Pour être parmi les plus forts à la fois en montagne et à la fois en chrono, il faut être réellement exceptionnel (personnellement je pense même à la fois exceptionnel et "amélioré").

Et en plus de ça, Bardet n'avait pas de vélo de chrono (juste un route avec un cintre de chrono) et je suis sûr que ça n'a pas aidé.
ne me dis pas que bardet est le seul parmi les favoris / outsiders à ne pas avoir de vélo spécial chrono!? :shock:
enquête et apporte nous la réponse parce que là, in-croyable!
Si j'ai bien vu, au clm par equipe il avait un vélo de chrono comme toute son équipe (Factor Slick), mais pour le clm individuel il avait un cadre route/aero (Factor One) équipé en clm.

Compte tenu du profil vallonné et de sa puissance limitée (tout est relatif), ça ne paraît pas aberrant.
geraud
Messages : 6530
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Tour de France 2018

Message non lu par geraud »

Même si je suis très loin d'être fan de la Sky, et que j'ai beaucoup de mal à m'enthousiasmer devant leurs résultats, je trouve assez désolant de voir la pauvreté des articles - y compris dans les émissions plutôt spécialisées - qui se résument à "j'y crois, j'y crois pas" et des suppositions basées sur le poids de l'un, les Watts de l'autre, le sens du vent voire même la nationalité du coureur (quand on voit tout ce qui a été écrit au printemps sur les Quick Step, heureusement que le Quick Step qui a enflammé le Tour était le français de l'équipe... J'aime beaucoup ce coureur, et je n'ai aucune suspicion envers lui, mais il faut reconnaitre que la presse et l'opinion publique en France ont souvent un jugement beaucoup plus dur lorsqu'il s'agit de coureurs étrangers. Il suffit de comparer le traitement médiatique de la Quick Step en avril et en juillet pour s'en rendre compte)

Aujourd'hui l'Equipe a publié un reportage sur Geraint Thomas ou on y parle de ses débuts, de ses courses chez les U14 U16 à Cardiff,...
https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rou ... ers/926750
C'est le traditionnel reportage qui remonte aux origines, qu'on nous sert maintenant à chaque victoire ou presque, mais je trouve dommage que pendant ce Tour, aucun journaliste n'ait jamais parlé des spécificités du cyclisme britannique.

Si je me permets d'en parler, c'est parce qu'en 2000-2001(dans ces années dont parle l'Equipe donc, Thomas étant né en 1986), j'habitais, et donc je roulais, à coté de Cardiff. Je ne sais pas si j'ai croisé un jour Thomas à l'entrainement, mais il m'est arrivé de croiser Nicole Cooke (un maillot de championne du Monde, ça marque plus que de croiser un cadet anonyme :D ). J'étais même allé voir le championnat de Grande Bretagne 2001 qui se courrait à Cardiff. C'était Jeremy Hunt qui l'avait emporté et à l'époque c'était, derrière David Millar, un des seuls cyclistes anglais un peu connus en dehors des frontières (et encore... par ceux qui s'intéressaient au vélo d'assez près. Ca donne une idée de la place que tenaient les anglais dans le cyclisme pro). Tout ça pour dire que je connais un peu le sujet et que le cyclisme anglais possède une grosse particularité qu'il aurait été intéressant - je trouve - que les médias évoquent.

En fait, en 1890, les compétitions sur route ont été totalement interdites en Grande Bretagne, pour des raisons de sécurité (130 ans plus tard, pour les mêmes raisons, Emmanuel Macron oblige Froome à ne pas dépasser le 80km/h sur départementales :mrgreen: ). Les coureurs anglais ont continué de vouloir courir, mais leurs courses étaient régulièrement interrompues par la police. Du coup, ils ont essayé de la jouer plus discrètement, et ce sont mis à organiser des courses où les coureurs étaient chronométrés individuellement, en partant à tour de rôle. L'organisation des courses était même tenu secrète, et on demandait à la presse de ne pas parler du lieu des courses. Les anglais venaient d'inventer à la fois les contre la montre, et l'organisation qui servirait un siècle plus tard à l'organisation des Rave :mrgreen: (et des vendeurs d'amphétamines qui peuvent passer de l'un à l'autre :mrgreen: )

Et tout ça a duré jusque dans les années 60 ! 70 ans de contre la montre clandestins, qui font que le contre la montre a une place majeure dans le cyclisme brittanique. A tel point qu'aujourd'hui encore, il existe le "cycling time trials", qui est l'organisation qui régit les contre la montre en Grande-Bretagne. Comme si nous avions une Fédération Française du Contre la Montre. (https://en.wikipedia.org/wiki/Cycling_Time_Trials)
En Grande Bretagne, rien de plus facile que de courir un contre la montre. Je me souviens que là où j'habitais, il y avait un rendez vous un soir par semaine, vers 18h de mémoire. Si tu voulais courir, tu venais, tu payais 1£, et tu prenais le départ. On faisait 5km sur une départementale où on avait toujours la priorité, jusqu'à arriver à un rond point dont on faisait le tour pour revenir jusqu'au départ. La course se faisait sur route ouverte, mais comme du coup nous n'avions ni stop, ni priorité à céder,... cela se passait bien.
Il n'y avait pas de trophée, juste un classement fait sur un bout de papier, et un suivi qui se faisait semaine après semaine. Un genre de Strava-pré-internet :mrgreen: Pas de prise de tête, d'organisation compliquée, mais tu pouvais te faire un chrono chaque semaine après le boulot.

Aujourd'hui encore, le contre la montre en Grande Bretagne est organisé selon 4 distances majeures: 10, 25, 50 et 100 miles. Sachant que 1 mile = 1,6km, cela fait environ 16, 40, 80 et 160km !
Et la Cycling Time Trials organise des championnats sur ces distances ! Chaque année, il y a un champion de Grande Bretagne du 10 miles, du 25 miles, mais aussi du 50 et du 100 !
https://www.cyclingtimetrials.org.uk/articles/view/90
Le record sur 100 miles avait été battu en 2015 chez les hommes alors qu'il tenait depuis 12 ans (je ne sais pas s'il a été amélioré depuis)
https://www.cyclingweekly.com/news/late ... ord-180632
3h18mn54s pour 100 miles (160km) ca fait du 48,2km/h !! #uberbiker

Imaginez si en France nous avions une fédération dédiée, des distances officielles de 16,40, 80 et 160km reconnues par un titre national, et des petites courses organisées un peu partout en semaine. Regardez le calendrier des contre la montre (Time Trial) en Grande Bretagne et vous verrez la quantité de courses qui sont organisées.
En France, la culture du chrono, c'est essentiellement en fin de saison avec un copain (les Gentlemen) comme les footeux font des tournoi de sixte, ou les rugbymen du touch rugby. Rien que ça - je trouve - est assez symbolique de l'importance que l'on donne aux chronos.

Alors on peut se comporter en victime et se contenter de dire que la Sky tourne à la ventoline
On peut aller un peu plus loin, et constater que les français sortent le plus souvent des grimpeurs, capables de faire des places de 3 à 10 à peu près, mais pas de gagner le Tour, sans vraiment en chercher la raison
Mais je trouve dommage qu'aucun média n'ait profité de la victoire de Geraint Thomas pour expliquer cette spécificité du cyclisme britannique. Parce que tout ne se résume pas non plus au dopage, gains marginaux, budget beaucoup plus important que les autres équipes... Quand on compare le cyclisme Britannique et le cyclisme Français, il n'y a rien de surprenant à ce que les anglais arrivent à développer et détecter des coureurs avec un très haut potentiel sur le chrono.

Edit: d'ailleurs, cela fait longtemps que je me demande comment cela se fait que, dans un pays où le 100 miles contre la montre est une discipline reconnue, les anglais ne sortent pas de uberbikers sur Ironman
Dernière modification par geraud le 30 juil. 2018 20:35, modifié 1 fois.
Pelvoux
Messages : 1283
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: Tour de France 2018

Message non lu par Pelvoux »

bnt734 a écrit : 30 juil. 2018 14:22
geraud a écrit : 30 juil. 2018 14:08 Sinon, si on veut répliquer le model Sky, c'est peut être le moment. Une équipe avec un très gros budget; on met dedans les jeunes français qui tournent très bien en montagne (Gaudu, Martin, Latour,...) qui seront les Poels & Co de demain. Et on y ajoute Corentin Ermenault, qui sera le Geraint Thomas ou le Bradley Wiggins de 2023.
Impossible en France, on ne sait pas gérer les egos. Quand on voit deja ce que ca donne avec 2 sprinters de niveau equivalent ...
inutile de vous dire que je ne suis pas d'accord avec votre raisonnement
il suffirait de trouver le mec avec la plus grosse PMA possible et un bon scx, et c'est notre prochain challenger pour gagner le tour? Pas une seconde j 'y crois ..
Froome, il vient de la piste? contador, armstong, sastre?
A la rigueur, si on veut faire le profil type du futur vainqueur du tour, pourquoi pas un vetetiste ( Evans et peraud )). Eux au moins ont peu de casseroles au c.. on peut tirer des conclusions un peu solides sur la faisabilité de la chose.
Votre analyse s'appuie sur seulement 2 précédents, dont un ( Wiggins ) qui a copieusement détourner les AUT pour gagner en 2012.

Ce qui manque dans votre raisonnement, c'est le facteur médical: votre petit groupe, vous lui donnez les médecins qu'il faut pour que votre pistard maigrisse sans perdre de puissance, vous l’entraînez en altitude en permanence, ce qui vous permettra en outre de truander un peu leur passeport biologique, vous retirez l’équipe du MPCC, et là on pourra peut être arriver à quelque chose....

Mais tant qu'on ne sait pas exactement que font les Thomas et Dumoulin pour s'améliorer à ce point en montagne, on ne peut tirer absolument aucune conclusion. A moins d'assumer d'évoluer franchement dans la zone grise précédemment décrite.
geraud
Messages : 6530
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Tour de France 2018

Message non lu par geraud »

Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:35 [A la rigueur, si on veut faire le profil type du futur vainqueur du tour, pourquoi pas un vetetiste ( Evans et peraud )). Eux au moins ont peu de casseroles au c.. on peut tirer des conclusions un peu solides sur la faisabilité de la chose.
Il n'y a pas eu à une certaine époque un Danois dans les premières positions du Tour de France, qui venait du VTT? :mrgreen:
Un certain Chicken Legs

On a toujours voulu mettre en opposition la route (pourrie par l'argent et le dopage) et le VTT. Pour moi, ce n'est rien d'autre qu'une légende. Et des casseroles au c... de vétetiste, il commence à y avoir de quoi écrire un bouquin aussi

Edit: mais d'ailleurs, les 2 coureurs que tu cites venaient certes du VTT. Mais une fois sur la route, ils relevaient plus du gros rouleurs qui limite bien la casse en montagne, que du grimpeur qui va y faire la différence.
Dernière modification par geraud le 30 juil. 2018 20:45, modifié 1 fois.
geraud
Messages : 6530
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Tour de France 2018

Message non lu par geraud »

Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:35
bnt734 a écrit : 30 juil. 2018 14:22
geraud a écrit : 30 juil. 2018 14:08 Sinon, si on veut répliquer le model Sky, c'est peut être le moment. Une équipe avec un très gros budget; on met dedans les jeunes français qui tournent très bien en montagne (Gaudu, Martin, Latour,...) qui seront les Poels & Co de demain. Et on y ajoute Corentin Ermenault, qui sera le Geraint Thomas ou le Bradley Wiggins de 2023.
Impossible en France, on ne sait pas gérer les egos. Quand on voit deja ce que ca donne avec 2 sprinters de niveau equivalent ...
inutile de vous dire que je ne suis pas d'accord avec votre raisonnement
il suffirait de trouver le mec avec la plus grosse PMA possible et un bon scx, et c'est notre prochain challenger pour gagner le tour? Pas une seconde j 'y crois ..
Froome, il vient de la piste? contador, armstong, sastre?
A la rigueur, si on veut faire le profil type du futur vainqueur du tour, pourquoi pas un vetetiste ( Evans et peraud )). Eux au moins ont peu de casseroles au c.. on peut tirer des conclusions un peu solides sur la faisabilité de la chose.
Votre analyse s'appuie sur seulement 2 précédents, dont un ( Wiggins ) qui a copieusement détourner les AUT pour gagner en 2012.

Ce qui manque dans votre raisonnement, c'est le facteur médical: votre petit groupe, vous lui donnez les médecins qu'il faut pour que votre pistard maigrisse sans perdre de puissance, vous l’entraînez en altitude en permanence, ce qui vous permettra en outre de truander un peu leur passeport biologique, vous retirez l’équipe du MPCC, et là on pourra peut être arriver à quelque chose....

Mais tant qu'on ne sait pas exactement que font les Thomas et Dumoulin pour s'améliorer à ce point en montagne, on ne peut tirer absolument aucune conclusion. A moins d'assumer d'évoluer franchement dans la zone grise précédemment décrite.
Et sinon, dans la discussion, il n'était pas tant question de pistard que de rouleur (donc venant de la route ou de la piste). Quand je parle de Coppel, je ne crois pas qu'il ait fait de la piste.
Pelvoux
Messages : 1283
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: Tour de France 2018

Message non lu par Pelvoux »

"heureusement que le Quick Step qui a enflammé le Tour était le français de l'équipe... J'aime beaucoup ce coureur, et je n'ai aucune suspicion envers lui,"
mais moi aussi je le trouve super sympa ce courreur.
Mais là c'est un acte foi pour le moins osé!!!!
quelles sont tes données sur ce coureur, un profil de puissance sur ces jeunes années? quels sont tes arguments, franchement ça m'intéresse.
Tu connais les 2 toubibs de quick step?

Et gilbert qui fait 2 cols avec une rotule pétée, ça te parait normal alors qu'on sait qu'il est possible pour certaines équipes de détourner les AUT et notamment d’utiliser de puissants antidouleurs en courses?
Tu vas peut être me dire que tout le monde en croque, mais tu serais alors beaucoup plus cynique que moi..
Pelvoux
Messages : 1283
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: Tour de France 2018

Message non lu par Pelvoux »

geraud a écrit : 30 juil. 2018 20:43
Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:35
bnt734 a écrit : 30 juil. 2018 14:22
Impossible en France, on ne sait pas gérer les egos. Quand on voit deja ce que ca donne avec 2 sprinters de niveau equivalent ...
inutile de vous dire que je ne suis pas d'accord avec votre raisonnement
il suffirait de trouver le mec avec la plus grosse PMA possible et un bon scx, et c'est notre prochain challenger pour gagner le tour? Pas une seconde j 'y crois ..
Froome, il vient de la piste? contador, armstong, sastre?
A la rigueur, si on veut faire le profil type du futur vainqueur du tour, pourquoi pas un vetetiste ( Evans et peraud )). Eux au moins ont peu de casseroles au c.. on peut tirer des conclusions un peu solides sur la faisabilité de la chose.
Votre analyse s'appuie sur seulement 2 précédents, dont un ( Wiggins ) qui a copieusement détourner les AUT pour gagner en 2012.

Ce qui manque dans votre raisonnement, c'est le facteur médical: votre petit groupe, vous lui donnez les médecins qu'il faut pour que votre pistard maigrisse sans perdre de puissance, vous l’entraînez en altitude en permanence, ce qui vous permettra en outre de truander un peu leur passeport biologique, vous retirez l’équipe du MPCC, et là on pourra peut être arriver à quelque chose....

Mais tant qu'on ne sait pas exactement que font les Thomas et Dumoulin pour s'améliorer à ce point en montagne, on ne peut tirer absolument aucune conclusion. A moins d'assumer d'évoluer franchement dans la zone grise précédemment décrite.
Et sinon, dans la discussion, il n'était pas tant question de pistard que de rouleur (donc venant de la route ou de la piste). Quand je parle de Coppel, je ne crois pas qu'il ait fait de la piste.
je parlais d'evans et de Peraud
Pelvoux
Messages : 1283
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: Tour de France 2018

Message non lu par Pelvoux »

Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:45
geraud a écrit : 30 juil. 2018 20:43
Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:35

inutile de vous dire que je ne suis pas d'accord avec votre raisonnement
il suffirait de trouver le mec avec la plus grosse PMA possible et un bon scx, et c'est notre prochain challenger pour gagner le tour? Pas une seconde j 'y crois ..
Froome, il vient de la piste? contador, armstong, sastre?
A la rigueur, si on veut faire le profil type du futur vainqueur du tour, pourquoi pas un vetetiste ( Evans et peraud )). Eux au moins ont peu de casseroles au c.. on peut tirer des conclusions un peu solides sur la faisabilité de la chose.
Votre analyse s'appuie sur seulement 2 précédents, dont un ( Wiggins ) qui a copieusement détourner les AUT pour gagner en 2012.

Ce qui manque dans votre raisonnement, c'est le facteur médical: votre petit groupe, vous lui donnez les médecins qu'il faut pour que votre pistard maigrisse sans perdre de puissance, vous l’entraînez en altitude en permanence, ce qui vous permettra en outre de truander un peu leur passeport biologique, vous retirez l’équipe du MPCC, et là on pourra peut être arriver à quelque chose....

Mais tant qu'on ne sait pas exactement que font les Thomas et Dumoulin pour s'améliorer à ce point en montagne, on ne peut tirer absolument aucune conclusion. A moins d'assumer d'évoluer franchement dans la zone grise précédemment décrite.
Et sinon, dans la discussion, il n'était pas tant question de pistard que de rouleur (donc venant de la route ou de la piste). Quand je parle de Coppel, je ne crois pas qu'il ait fait de la piste.
je parlais d'evans et de Peraud
Maintenant ok pour des rouleurs polyvalents avec d'emblée de fortes aptitudes en montagne.
bnt734
Messages : 1871
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: Tour de France 2018

Message non lu par bnt734 »

yoann-51 a écrit : 30 juil. 2018 15:23 Il faut arrêter aussi, il a qu à bosser le chrono, sinon. AG2R cherche un autre leader.
Il a du bien bosser quand meme si l'on regarde le classement, seul Zakarin du top10 final finit devant lui sur ce CLM.
L'annee derniere c'etait les 7

Tres bon post Geraud!
Je ne connais pas assez le cyclisme pro mais ce serait interessant aussi d'avoir les retours de Barguil ou Elissonde dans l'autre sens, sur la culture de la gagne et sur le degre d'exigence au quotidien
geraud
Messages : 6530
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Tour de France 2018

Message non lu par geraud »

Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:44 "heureusement que le Quick Step qui a enflammé le Tour était le français de l'équipe... J'aime beaucoup ce coureur, et je n'ai aucune suspicion envers lui,"
mais moi aussi je le trouve super sympa ce courreur.
Mais là c'est un acte foi pour le moins osé!!!!
quelles sont tes données sur ce coureur, un profil de puissance sur ces jeunes années? quels sont tes arguments, franchement ça m'intéresse.
Tu connais les 2 toubibs de quick step?

Et gilbert qui fait 2 cols avec une rotule pétée, ça te parait normal alors qu'on sait qu'il est possible pour certaines équipes de détourner les AUT et notamment d’utiliser de puissants antidouleurs en courses?
Tu vas peut être me dire que tout le monde en croque, mais tu serais alors beaucoup plus cynique que moi..
Donc tu n'as pas lu ce que j'ai écrit... puisque j'ai justement pris soin de préciser que "je n'ai aucune suspicion envers lui"
Mon propos n'était justement pas de douter d'Alaphilippe; je n'ai aucune raison d'en douter.
Simplement de constater que des coureurs étrangers, dont il n'y avait à priori pas plus de raison objective de douter, font preuve d'un tout autre traitement du moment qu'ils sont au dessus des autres.

Concernant Gilbert, je pense qu'il y a 2 choses:
- d'une part, quand tu finis après une blessure survenue pendant l'étape, c'est souvent le médecin de la course qui s'occupe de toi. Et très honnetement, quelque que soit le médicament que tu prends, je ne pense pas qu'il puisse te donner un avantage sur les autres coureurs quand tu as le genou dans cet état.
- d'autre part, il y a fracture et fracture (comme quand on nous parle de la fracture de Cradock). Dans les deux cas, il s'agit probablement de traits de fractures. Les médias aiment bien nous parler de fractures; ca forge la légende. Mais si tu as la rotule (ou l'omoplate) en deux, tu peux bien faire preuve de toute le courage du monde et de tous les antidouleurs que tu veux, tu n'iras pas beaucoup plus loin.
geraud
Messages : 6530
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Tour de France 2018

Message non lu par geraud »

Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:45
geraud a écrit : 30 juil. 2018 20:43
Pelvoux a écrit : 30 juil. 2018 20:35

inutile de vous dire que je ne suis pas d'accord avec votre raisonnement
il suffirait de trouver le mec avec la plus grosse PMA possible et un bon scx, et c'est notre prochain challenger pour gagner le tour? Pas une seconde j 'y crois ..
Froome, il vient de la piste? contador, armstong, sastre?
A la rigueur, si on veut faire le profil type du futur vainqueur du tour, pourquoi pas un vetetiste ( Evans et peraud )). Eux au moins ont peu de casseroles au c.. on peut tirer des conclusions un peu solides sur la faisabilité de la chose.
Votre analyse s'appuie sur seulement 2 précédents, dont un ( Wiggins ) qui a copieusement détourner les AUT pour gagner en 2012.

Ce qui manque dans votre raisonnement, c'est le facteur médical: votre petit groupe, vous lui donnez les médecins qu'il faut pour que votre pistard maigrisse sans perdre de puissance, vous l’entraînez en altitude en permanence, ce qui vous permettra en outre de truander un peu leur passeport biologique, vous retirez l’équipe du MPCC, et là on pourra peut être arriver à quelque chose....

Mais tant qu'on ne sait pas exactement que font les Thomas et Dumoulin pour s'améliorer à ce point en montagne, on ne peut tirer absolument aucune conclusion. A moins d'assumer d'évoluer franchement dans la zone grise précédemment décrite.
Et sinon, dans la discussion, il n'était pas tant question de pistard que de rouleur (donc venant de la route ou de la piste). Quand je parle de Coppel, je ne crois pas qu'il ait fait de la piste.
je parlais d'evans et de Peraud
Je répondais à ça "Froome, il vient de la piste? contador, armstong, sastre? " Nous ne parlions pas spécifiquement des pistards, mais de façon plus générale des rouleurs.
Et entre temps, j'avais rajouté un commentaire à ma réponse. Je te disais que oui, Evans et Peraud viennent du VTT. Mais pour autant, ils répondent au même standard que ceux qui ont joué les premières places cette année: de très gros rouleurs qui tiennent bien en montagne; pas de purs grimpeurs qui vont y faire la différence (genre Quintana). Tu te souviens avoir vu Evans et Peraud faire tout exploser la course en montagne? On reste dans la catégorie des gros moteurs qui grimpent très bien. Pas des grimpeurs qui rattrapent le temps perdu contre la montre.
shika
Messages : 2894
Inscription : 20 sept. 2015 14:51

Re: Tour de France 2018

Message non lu par shika »

Des grimpeurs qui bossent le CLM et font des progrès, ça existe aussi. Mais je suis d'accord qu'en France ça manque grave de CLM.
Répondre