Utilisation des drones sur les épreuves

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
GANDALF007
Messages : 123
Enregistré le : 15 sept. 2007 16:10
Localisation : Toulouse

Utilisation des drones sur les épreuves

Message non lu par GANDALF007 » 14 mars 2017 22:31

Ils sont de plus en plus utilisés sur les épreuves, car les images qu'ils procurent sont souvent bien sympas... :)

Le problème de leur utilisation sur les épreuves de tri par exemple, vient de la législation :
Ils ne peuvent voler à moins de 30m en distance horizontale du public et des coureurs (conditions S1).
Jusque là, pas de soucis, l'organisateur réserve une ou des aires séparées pour les manœuvres des engins volants, et le ou les pilotes les maintiennent à distance des gens.
La possibilité d'évoluer à moins de 30m d'une personne est liée à son autorisation expresse, par signature d'une attestation indiquant qu'elle a pris connaissance de "la procédure définie par la société [qui utilise le drone] en cas d'incident en vol de l'aéronef".
Alors que fait l'organisateur de la manifestation qui souhaite employer une telle société pour réaliser ses images "au cœur" de l'action ? Eh bien au moment de retirer ton dossard, on te fait signer cette attestation.
--> Tu signes, et de fait, tu viens de dédouaner à la fois l'organisation et la société qui exploite le drone. S'il tombe sur ta tête, c'est la faute de personne et tu ne peux t'en prendre qu'à toi d'avoir été au mauvais endroit au mauvais moment.
--> Tu ne signes pas.
Une alternative, c'était écrit dans le règlement de l'épreuve quand tu t'es inscrit (genre Triathlon du Salagou), tu l'as dans l'os. Sois plus attentif la prochaine fois petit scarabée. Ce n'était pas spécifié dans le règlement, je ne vois pas comment l'organisateur pourrait ne pas te donner ton dossard. Il (l'organisateur) n'a plus qu'à prier que si le drone tombe (assez peu de chance), ce ne soit pas sur la tête du seul athlète qui n'a pas signé la décharge, parmi les 500 autres (encore moins de chance). Mais il y en a qui gagnent au loto...

Conclusions :
Cher triathlète,
* Si tu es contre le vol d'un drone à moins de 30 m de toi, évite les épreuves qui le stipule dans leur règlement ET qui demande de signer une dérogation. Jusqu'au jour où TOUS les organisateurs feront pareil, et tu pourras te mettre au tricot, voire aux échecs, peu de chances d'y voir ces oiseaux là !
* Si tu n'es pas contre, car te voir (après la course) de près et du ciel, en pleine action, te fait hérisser les poils de tes jolis bras bronzés/musclés, signe tous les papiers qu'on te montrera sans objection. Une dérogation pour les trous sur la route par ci, une décharge pour le risque de collision sur la route avec une biche (du vécu sur NatureMan) par là, etc. L'organisateur n'aura bientôt plus aucune responsabilité, il pourra faire tout et n'importe quoi, cool !

Bref vous l'aurez compris, je ne suis pas vraiment pour. MAIS entendons nous bien :
1/Je ne suis pas contre l'utilisation du drone, je ne souhaite simplement pas que l'organisateur me fasse signer une quelconque décharge. S'il existe un risque, à lui (ou son assureur) de le prendre à sa charge.
2/ Un point à éclaircir tout de même, qui pourrait venir infirmer ce que je dis : L'attestation à signer dans ces cas là (voir document joint), mentionne la prise de connaissance de la procédure d'information en cas d'incident. Hors, cette procédure, on ne me l'a pas montrée, et ce document je ne l'ai pas trouvé sur le net. On voulait me faire signer un papier dont la teneur n'était pas disponible. Une sorte de blanc-seing quoi !
3/ Par ailleurs, sur circuit OUVERT (circulation automobile, piétons et vélos hors coureurs), l'organisateur, s'il a fait signer tous ses coureurs, n'a pas fait signer le public pouvant se mêler aux coureurs de près ou de loin, car ce n'est matériellement et simplement pas possible. Il y a manifestement un point d'achoppement ici.

Cher triathlète, si tu es prochainement devant un tel formulaire, demande à prendre connaissance de tous les documents avant de signer. Bon, ça risque d'embouteiller un peu au retrait des dossards...
Cher organisateur : assume tes responsabilités, et ne viens pas nous embêter avec des procédures administratives lourdes qui n'ont pas leur place dans une épreuve sportive.

Image
Mon NDM : 9 sur l'échelle internationale de BENJ' à 12 niveaux...

Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1013
Enregistré le : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: Utilisation des drones sur les épreuves

Message non lu par superyoyo » 16 mars 2017 22:38

Salut,
Je me suis intéressé à l'achat d'un drone, entre autres pour filmer des courses, mais j'ai abandonné en découvrant petit à petit les contraintes.
Par exemple la carte des restrictions:
https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/ ... -de-loisir
Par chez moi (Toulon) c'est interdit presque de partout !
Je ne connaissais pas cette règle des 30m, je pensais que c'était juste interdit de survoler des gens.
Pour ton document, je ne pense pas que ça dédouane l'organisateur, tu signes juste comme quoi tu as pris connaissance de la procédure, qui effectivement doit être disponible !

Avatar de l’utilisateur
GANDALF007
Messages : 123
Enregistré le : 15 sept. 2007 16:10
Localisation : Toulouse

Re: Utilisation des drones sur les épreuves

Message non lu par GANDALF007 » 21 mars 2017 19:57

superyoyo a écrit :.... tu signes juste comme quoi tu as pris connaissance de la procédure, qui effectivement doit être disponible !
Oui, quand il est disponible.
C'est bien cela que je voudrais consulter.
Mon NDM : 9 sur l'échelle internationale de BENJ' à 12 niveaux...

Répondre