le triathlon est-il too much ?

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Kayou
Messages : 1053
Enregistré le : 31 juil. 2006 11:15

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par Kayou » 12 sept. 2013 15:29

Tu vas à la Défense, tu vois partout des MIB avec le même déguisement afin de se fondre dans le moule et de ne pas se faire remarquer.
Si tu as le malheur de porter une tenue un peu trop décalée, tu vas te faire remarquer.

Au moins les tri athlètes assument. Perso je trouve ça bien tant qu'ils ne se prennent pas au sérieux.

Après des bas/chaussettes de contention, un paquet de personnes en portent sur avis médical pour aller au taf, donc ça ne doit pas être si inutile que ça :wink:

sguigui
Messages : 8411
Enregistré le : 05 mars 2011 19:06
Localisation : Dans un train

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par sguigui » 12 sept. 2013 15:44

Je vois pas le problème à se ballader en sweat tongs à la défense. Je l'ai fait cette semaine et je n'en suis pas mort
En ce moment, beaucoup de gens ont renoncé à vivre. Ils ne s'ennuient pas, ils ne pleurent pas, ils se contentent d'attendre que le temps passe. Ils n'ont pas accepté les défis de la vie et elle ne les défie plus.

Alexey Stakhanov
Messages : 953
Enregistré le : 13 sept. 2012 20:58
Localisation : 06

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par Alexey Stakhanov » 12 sept. 2013 15:51

le dress code est pas le meme quand t'es geek, c'est jean et t-shirt pourri obligatoire avec option sandale chaussettes si tu viens d'un pays de l'est

Silver0l
Messages : 6826
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par Silver0l » 12 sept. 2013 15:59

L'Dingo a écrit :
alecbrac a écrit :J'ai toujours dit que le triathlète est un névrosé. 8)
Chacun fait ce qu'il veut se son temps et de son argent.

C'est en fait le forumeur d'OLT ou d'ailleurs, qui est un névrosé.
Et bien au dela l'homme actuel dans son besoin de reconnaissance par l'image ( - et un texte qui parle de soi n'est rien d'autre 'image de soi projetée- ).

Sans développer une longue thèse, on peut aisément s'apercevoir que depuis les années 50, la préeminence de l'image s'est renforcée , essentiellement dans les pays économiquement riches ou en voie de le devenir.
Ceci est valable dans quasi tous les domaines de notre vie moderne, le politique, l'economique, et bien sur le sport.

L 'avancée des technologies avec l'avénement de la télé, puis de la vidéo, d'internet, du smartphone etc... pousse à une communication de plus en plus individuelle, et de plus en plus passant par l'image.

Comment le triathlon, nouvellement apparu et à l'intersection du sport populaire de masse et du sport élitiste de "riche",pourrait il échapper à être également un lieu de spectacle.

Je n'existe plus vraiment par ce que je suis en réel, ou par ce que je fais ou produis, mais au travers de l'image que je donne de moi ou de mes actes.

Descartes avec son "je pense donc je suis" peut se retourner dans sa tombe, désormais "je suis car on me voit".
Belle analyse postmoderne du triathlète!
Il fallait que ce fût dit...

Voir aussi: http://en.wikipedia.org/wiki/Simulacra_and_Simulation

Le triathlète est-il consubstantiel de la matrix?

Avatar du membre
fred40
Messages : 1105
Enregistré le : 23 août 2006 11:19

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par fred40 » 12 sept. 2013 16:08

Heureusement que je ne travaille pas avec Yohann, car je bosse tous les jours avec les ASICS gel Noosa Tri.
Il finirait par me jeter des pierres.
Fred

L'ambition est l'ultime refuge de l'échec (O.W.)
Si l'idée n'est pas a priori absurde, elle est sans espoir (A.E.)

yoann-51
Messages : 4018
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par yoann-51 » 12 sept. 2013 16:14

fred40 a écrit :Heureusement que je ne travaille pas avec Yohann, car je bosse tous les jours avec les ASICS gel Noosa Tri.
Il finirait par me jeter des pierres.

et non; je te demanderai ce que t'as fait de ta visiére, de tes lunettes blanche et de tes manchons de compressions :D
Kayou a écrit :Tu vas à la Défense, tu vois partout des MIB avec le même déguisement afin de se fondre dans le moule et de ne pas se faire remarquer.
Si tu as le malheur de porter une tenue un peu trop décalée, tu vas te faire remarquer.

Au moins les tri athlètes assument. Perso je trouve ça bien tant qu'ils ne se prennent pas au sérieux.

Après des bas/chaussettes de contention, un paquet de personnes en portent sur avis médical pour aller au taf, donc ça ne doit pas être si inutile que ça :wink:
comme tu dis, il n'y a pas de soucis d'ailleurs je trouve la réponse de Blet intéressante, mais le hic c'est que justement beaucoup se prennent trop au sérieux et oublie que ce n'est que du plaisir !
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar du membre
aurelie.218
Messages : 10709
Enregistré le : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par aurelie.218 » 12 sept. 2013 16:28

Franchement, plus je vais sur les compétes, plus l'attitude des pratiquants me fait rire...
Sur les tris toutes distances ? Plus spécifiquement sur les sprints/CD ? Plus spécifiquement sur le long ?
On croise de plus en plus une bande de type "costumés" le plus souvent avec leur paire de lunettes de vélo flashy (ils ont du oublier qu'on est plus élégant avec des lunettes classique ...) avec leur t-shirt, leur veste de finisher du triathlon de Tataouine, leur chaussette de compression (à ben oui pour aller retirer le dossard si t'a pas tes manchons tu risques les crampes :P )les basquettes fluo ... je ne parle pas des types incapable de faire un tri sans prolongateur, casque aéro et jantes haute alors que le parcours est très montagneux bref on a l'impression de voir des anciens combattant le jour du 11 novembre ! franchement il faudrait rappeler à tous ces gens qu'ils ne font que du tri ! ce ne sont pas des sur-homme.


Je suis un peu comme toi, j'assimile cela à de l'exhib. Fut un temps, j'étais presque moqueuse vis-à-vis de ces athlètes (d'ailleurs ça se ressentait via certaines de mes interventions sur le fofo)... Jusqu'à finalement prendre du recul... Je me contente de fuir dans la mesure du possible (m'isoler derrière un arbre, planter ma tente loin des festivités, ne pas traîner au village-expo, etc.). Et puis, j'aimerais être en mesure de comprendre le pourquoi du comment : pourquoi y en a-t-il qui misent la totale sur leur look, pourquoi y en a-t-il qui ont autant besoin de parler de leurs chronos, pourquoi y en a-t-il qui recherchent la reconnaissance à travers le sport (=> pour compenser, car impossible de la trouver dans leur boulot ? => besoin de renouer avec une image positive d'eux-mêmes ? => envie de se lancer dans ces challenges dans ce domaine où la prise de risque est moindre en cas d'échec ? => afin de montrer des "signes distinctifs" pour engager la discussion avec d'autres amateurs ?)
En gros, le désir de "frimer" ou "se faire passer pour ce qu'ils auraient rêvé être" ne caracole pas au sommet du hit-parade...

Ca nous amène finalement à nous interroger nous-mêmes (toi, moi, d'autres que ça gêne également...) : qu'est-ce qui nous dérange chez ce genre de triathlètes "flashys" ? Et pourquoi ? Qu'est-ce qu'ils nous enlèvent ?

Moi, ma seule "peur", c'est qu'ils véhiculent l'image selon laquelle "le tri est un sport de riche" et que ça se ressente sur les tarifs des courses ces prochaines années...
On assiste à ce phénomène avec les trails (comme cela a déjà été dit plus haut) : plein de gens avec du matos de ouf (même sur les trails de 15 bornes...), donc le business s'y incruste (course aux équipementiers : Salomon, Odlo, North Face, etc.) et certaines courses se mutent en usines à gaz chères (loin de l'esprit roots qui régnait il y a une dizaine d'années encore)...
En tout cas c'est une attitude qui ne se retrouve pas dans d'autres sports, ou de façon beaucoup plus marginale, car des blaireaux il y en a partout, mais en tri je trouve que c'est devenu une religion !
Quels sont les "autres sports" auxquels tu fais référence ?
J'avoue ne connaître que la course à pied et le trail, en-dehors des dossards pris sur les triathlons...
Et je trouve en effet que ces disciplines comptent des adeptes plus "discrets", en plus il y a de la place pour tout le monde. Sur les marathons par exemple, les derniers sont heureux comme des gamins et ne se sentent pas obligés de se justifier ; en trail il arrive que des "bons" (qui ont fini 1h avant) repartent chercher les derniers pour les encourager dans la dernière descente...
Sur les triathlons, c'est vrai que ça parle plus facilement chronos, et des fois les discours entendus sont les suivants : "Ahhhh mais Machin, il m'a mis 20 places....rien de plus normal, il a le temps de s'entraîner. Et puis moi, je ressors de 2 mois de blessure" ou alors : "Bidule a mis 7h30 sur son half ? Hahahahahaha quel nul, il faut qu'il change de sport". Comme s'il fallait niveler ce sport par le haut et ne le réserver qu'aux meilleurs (=> débats sur les temps-limites que certains veulent resserrer parce que sinon "tout le monde peut le faire, etc.).

Et dernière petite chose......à la lumière des débats ci-dessus..... Concernant le débat sur les priorités, je voulais juste pointer une nuance : ce serait chouette de faire le distinguo entre
- les priorités financières (ceux qui investissent un paquet de pognon dans le matos de tri)
- les priorités temporelles (ceux qui préfèrent passer 15h hebdos à courir-nager-rouler plutôt qu'à finir leur boulot tous les jours à 20h ; ceux qui veulent se mettre dans leur "bulle" 15h hebdos pour se ressourcer après s'être occupés de leurs 3 gamins)
- les priorités affectives (ceux qui ont envie de s'épanouir à travers leurs défis de courses, ceux qui préfèrent prendre leur panard au stade avec des collègues de club plutôt que d'aller au cinoche ou au tea-room avec des potes)

Voilou....bonne fin d'aprem :)
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/

Avatar du membre
coleopt
Messages : 2055
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par coleopt » 12 sept. 2013 17:28

je suis dans l’embarra, car je ne sais où me situer.
J'ai un beau vélo (je pense) mais de vieilles roues (10 ans pour celle devant et 5 pour celle de derrière), j'ai des bas de compression mais des chaussures qui ont 15 ans!
Je suis mi pimpin mi blaireau une sorte de Pimreau ou Blaipin! :sm1:
Pour mon niveau, il est de merde par rapport à Macca mais super bon par rapport à mon grand père! :mrgreen:

T.K
Messages : 2534
Enregistré le : 10 nov. 2012 18:21

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par T.K » 12 sept. 2013 17:37

C'est la vraie question, pourquoi juger, pourquoi s'autoriser ce sectarisme ?
La vraie fracture est entre ceux qui se bougent le cul et ceux qui sont avares de leurs efforts car ça fatigue et ça ne rapporte rien, ceux-là qui ont rien compris à l'accomplissement que représente l'acte sportif.
Aussi le sport a cette qualité de mettre tout le monde d'où qu'ils viennent au même niveau, de rapprocher des gens qui ne le feraient jamais sans ça.
Respect à tous les sportifs ...
BLEU BLANC RAGE

yoann-51
Messages : 4018
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par yoann-51 » 12 sept. 2013 17:40

T.K a écrit :C'est la vraie question, pourquoi juger, pourquoi s'autoriser ce sectarisme ?
La vraie fracture est entre ceux qui se bougent le cul et ceux qui sont avares de leurs efforts car ça fatigue et ça ne rapporte rien, ceux-là qui ont rien compris à l'accomplissement que représente l'acte sportif.
Aussi le sport a cette qualité de mettre tout le monde d'où qu'ils viennent au même niveau, de rapprocher des gens qui ne le feraient jamais sans ça.
Respect à tous les sportifs ...
vu sous cet angle c'est intéressant aussi...
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar du membre
Henri Stark
Messages : 885
Enregistré le : 12 nov. 2012 10:03

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par Henri Stark » 12 sept. 2013 17:59

T.K dans le vrai qui déplace le débat !
Et pour les pimpims que Aurélie a pas l'air de trop aimer... J'aurais tendance à nuancer ton propos. Car ce que tu ne mets pas dans le sport comme valeur, tu le replaces dans le travail que tu décris comme forcément positif. Certes je suis encore étudiant et j'ai la chance d'avoir encore de belles offres qui vont s'ouvrir à moi mais je pense aux personnes qui font malheureusement, 8 h par jour, un travail qui n'a rien d'épanouisssant.
Et pour eux, tant mieux si les 15h/semaine leur permette de trouver quelque chose d'un peu valorisant.
La préparation d'un débutant vers l'IronMan Nice 2013 :
http://henristark.blogspot.fr/

Just a TRIGOLO

Avatar du membre
kent 7
Messages : 1870
Enregistré le : 05 mai 2010 14:12

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par kent 7 » 12 sept. 2013 18:05

Silver0l a écrit :
L'Dingo a écrit :
alecbrac a écrit :J'ai toujours dit que le triathlète est un névrosé. 8)
Chacun fait ce qu'il veut se son temps et de son argent.

C'est en fait le forumeur d'OLT ou d'ailleurs, qui est un névrosé.
Et bien au dela l'homme actuel dans son besoin de reconnaissance par l'image ( - et un texte qui parle de soi n'est rien d'autre 'image de soi projetée- ).

Sans développer une longue thèse, on peut aisément s'apercevoir que depuis les années 50, la préeminence de l'image s'est renforcée , essentiellement dans les pays économiquement riches ou en voie de le devenir.
Ceci est valable dans quasi tous les domaines de notre vie moderne, le politique, l'economique, et bien sur le sport.

L 'avancée des technologies avec l'avénement de la télé, puis de la vidéo, d'internet, du smartphone etc... pousse à une communication de plus en plus individuelle, et de plus en plus passant par l'image.

Comment le triathlon, nouvellement apparu et à l'intersection du sport populaire de masse et du sport élitiste de "riche",pourrait il échapper à être également un lieu de spectacle.

Je n'existe plus vraiment par ce que je suis en réel, ou par ce que je fais ou produis, mais au travers de l'image que je donne de moi ou de mes actes.

Descartes avec son "je pense donc je suis" peut se retourner dans sa tombe, désormais "je suis car on me voit".
Belle analyse postmoderne du triathlète!
Il fallait que ce fût dit...

Voir aussi: http://en.wikipedia.org/wiki/Simulacra_and_Simulation

Le triathlète est-il consubstantiel de la matrix?
:shock: Si ça ce n'est pas une intervention pour se mettre en avant avec des concepts fumeux :?:

Silver0l
Messages : 6826
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par Silver0l » 12 sept. 2013 19:34

kent 7 a écrit :
:shock: Si ça ce n'est pas une intervention pour se mettre en avant avec des concepts fumeux :?:
Ouais, comportement typiquement triathlète, quoi... 8)

mansou
Messages : 46
Enregistré le : 19 nov. 2012 22:55

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par mansou » 12 sept. 2013 19:40

[quote="JEANPHILIPPEMARTIN"]et alors ???????

Les goûts de chiottes des uns sont les préférés des autres.
On devrait s'équiper en fonction de son niveau? les chaussures hauts de gamme résèrvées aux pros?.......
Dans le tri, comme dans tous les sports, comme dans la vie, tout est conditionné pas la mode, qui a la plus grosse, etc etc.....
Mais au final à la fin de l'épreuve, une fois que t'es bien rincé on est tous pareils.

+1
L'essentiel c'est de se plaire et de se faire plaisir sans emmerder le monde. Quant à savoir qui a la plus grosse, ben c'est tous ceux qui sont devant quel que soit leur équipement.

Avatar du membre
Djul70
Messages : 208
Enregistré le : 09 janv. 2007 18:39
Localisation : Vesoul

Re: le triathlon est-il too much ?

Message non lu par Djul70 » 12 sept. 2013 20:22

alors justement, moi, je trouve que sur les tris, les triathlètes sont entre eux, et si ils ont envie de laisser leurs lunettes de sport, leurs manchons, et leurs baskets, c'est bien l'endroit pour le faire.
pareil pour le t-shirt de finisher (c'est ou le meilleur endroit pour le mettre ce t-shirt?...en ville? ou pour faire les courses? :roll: )
et le but étant de faire de son mieux, pourquoi pas le casque aero?

je pense que le triathlon est too much pour des mecs qui se sentent superieurs et regardent les autres en ricanant :?

Répondre