L'ACTUALITE DU CYCLISME

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
geraud
Messages : 6459
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Kenzo a écrit : 27 mars 2020 14:27
Kenzo a écrit : 25 mars 2020 20:01 La ministre Roxana Maracineanu envisage le Tour de France à huis-clos :sm8:

:arrow: https://www.francebleu.fr/sports/cyclis ... 1585159565


Selon le rapport, les responsables du gouvernement français et ASO travaillent dans les coulisses pour étudier les moyens de tenir la course alors que la France a du mal à gérer les impacts de l'épidémie en ce moment. Maracineanu est le même officiel français qui a permis à Paris-Nice d'être achevé comme prévu au début du mois.

Le Parisien rapporte qu'ASO envisage une version allégée du Tour, peut-être similaire à la façon dont Paris-Nice s'est déroulé ce mois-ci. Bien que les officiels aient annulé l'étape finale à Nice, la course par étapes a réussi à exécuter sept de ses huit étapes programmées de la périphérie de Paris jusqu'à la Côte d'Azur en limitant l'accès des fans aux départs et aux arrivées.

L'idée serait d'avoir une course centrée sur le sport et de supprimer une grande partie de la pompe et de la cérémonie qui accompagnent généralement la course en 21 étapes à travers la France.

Une option sur la table est d'organiser le Tour de France sans sa caravane publicitaire populaire et de retirer le «départ du village» à chaque début de journée. Les protocoles d'après-course et l'accès des fans seraient également limités, et les organisateurs mettraient en place une série de mesures pour assurer la santé et la sécurité des coureurs, du personnel et des officiels.

:arrow: https://www.velonews.com/2020/03/news/c ... ved_508256
« Ce sera compliqué si le confinement dépasse le 1er mai »

:arrow: https://www.lemonde.fr/sport/article/20 ... _3242.html
Personnellement, je suis d accord avec ces coureurs qui regrettent que l'on veuille organiserv e Tour coute que coûte, quitte à ce que cela n ait plus rien à voir avec le Tour.
Des coureurs qui auront eu des possibilités très diverses de se préparer, pas de caravane ni d ambiance,... on ne garde que le sportif, sauf que le sportif lui-même ne sera pas significatif.
Si on n est pas en mesure d organiser le Tour, ce serait aussi respecter cette épreuve et son histoire que de l admettre et de l annuler si un décalage au mois d aout ne suffit pas, plutôt que d organiser un "machin" qui n aura du Tour que le nom.

Il y a un autre point dont on parle peu. C est que du fait du virus, en ce moment, le suivi longitudinal ne peut pas être réalisé (pas partout en tout cas). Donc non seulement il y a des disparités entre ceux qui peuvent rouler sur la route, et ceux qui font du home trainer, mais il peut y en avoir une importante entre ceux dont la préparation sur HT est gérée par l entraineur, et ceux dont la préparation est gérée par l'entraîneur et le médecin :whistle: En ce moment, on peut se gaver sans trop de risques; personne ne va frapper à la porte à 6h du matin.

Peut-être qu un décalage au mois d aout peut encore sauver le Tour. Mais sinon, je préfère personnellement une année sans Tour qu une course qui n a rien à voir avec le Tour.

Dans la même veine, si ça se prolonge, ça va se passer comment Hawaii? Parce qu octobte, c est encore dans un petit moment. Sauf que les slots c est maintenant. Si le circuit reprend début juin, ce sera un moindre mal. Mais si les annulations d epreuves continuent, qui pourra prendre le départ? Et sur quels critères? (Jean Michel Aulas aurait proposé de prendre ceux qui avaient un slot en 2019 :mrgreen: )
geraud
Messages : 6459
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

FAYARD a écrit : 28 mars 2020 03:03
geraud a écrit : 28 mars 2020 02:49
USAT a écrit : 27 mars 2020 15:01

Arrête de les sous estimer, c'est une grave erreur, ils nous contrôlent tous, et sont plus malins que nous tous ici, puisqu'ils nous dirigent, nous imposent et nous baisent ou nous foutent sur la gueule quand on conteste quelque chose, et avec notre consentement plus ou moins appuyé.( le vote )

Arrête aussi de rêver, rien ne sera mis en place pour nous, c'est pas leurs intérêts, et pas la dynamique depuis 15 ans, rien ne la fera dévier, sauf un soulèvement général, mais annihilé de fort belle manières avec pourtant des méthodes grossières, mais _ça a toujours marcher a merveille.
Mais je pense aussi que c est trop facile de se contenter de juger le gouvernement. Bien sûr qu ils sont en haut de la pyramide et ont une grande part de responsabilité (même si la, en l occurence, le gouvernement en place ne doit pas juste gérer les conséquences de ses choix, mais aussi des précédents gouvernements). Mais si nous sommes honnêtes, chacun de nous peut avoir un impact sur ces sujets.
Sur le fait de placer l environnement au cœur de ses décisions, sur le fait d' accepter les avantages du libre-échange tout en disant refuser le système, sur le fait de ne pas tirer outre mesure sur des systèmes (santé , chômage,...) qui manquent de moyens...
Plus que jamais, être citoyen, c est aussi contribuer à ces changements en les appliquant soit même, pas juste juger ses dirigeants (politiques ou d entreprise).

Il est temps aussi que chacun se regarde dans le miroir. Un exemple tout simple: peut on être opposé au libre echange et acheter un cadre carbone "no name" venant de Chine parce que c est moins cher?
Comme disait Coluche "quand on pense qu il suffirait que les gens arrêtent de les acheter pour que ça ne se vende pas".
On ne peut pas critiquer l existence de systèmes que l'on alimente. Que chacun de nous divise par deux le contenu de ses placards en achetant du made in France (plus cher) au lieu d'acheter davantage de vêtements moins chers car importés, et la filière française renaîtra.
Ce n est qu'un exemple, mais en terme de commerce, c est à nous de favoriser les modèles que l on souhaite privilégier. Tous nos portefeuilles réunis ont plus de pouvoir qu un président.
Bon courage pour acheter du Made in France !!! On a tellement délocalisé, que c’est mission impossible. On en voit le résultat aujourd’hui, pas de masque sur notre territoire et pas de médicament en quantité suffisante.
Les gens qui nous gouvernent actuellement ne nous veulent pas du bien, ils sont nuisibles et dangereux pour notre bien être. Il suffit simplement d’écouter la porte parole du gvt pour s’en rendre compte. Certes c’est à nous de nous réveiller, mais c’est la fameuse histoire de la grenouille plongée dans l’eau chaude. Cette histoire enseigne que lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.
Je suis d accord qu on achètera pas du made in France des demain comme on en achetait il y a 25 ans. Mais des filières se montent (notamment dans le textile). C est aussi au consommateur de les encourager. Si ça marche, si ces filières ont des débouchés, elles grandiront.
Il y a un savoir faire à recréer, que l on ne peut pas faire en claquant des doigts, mais ça peut se faire en quelques années (surtout que dans bien des cas, les centres de développement sont basés en Europe, et ce n'est que la fabrication qui est délocalisée. Donc on a quand même de très bonnes connaissances des processus)
FAYARD
Messages : 25084
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

geraud a écrit : 28 mars 2020 03:19
FAYARD a écrit : 28 mars 2020 03:03
geraud a écrit : 28 mars 2020 02:49
Mais je pense aussi que c est trop facile de se contenter de juger le gouvernement. Bien sûr qu ils sont en haut de la pyramide et ont une grande part de responsabilité (même si la, en l occurence, le gouvernement en place ne doit pas juste gérer les conséquences de ses choix, mais aussi des précédents gouvernements). Mais si nous sommes honnêtes, chacun de nous peut avoir un impact sur ces sujets.
Sur le fait de placer l environnement au cœur de ses décisions, sur le fait d' accepter les avantages du libre-échange tout en disant refuser le système, sur le fait de ne pas tirer outre mesure sur des systèmes (santé , chômage,...) qui manquent de moyens...
Plus que jamais, être citoyen, c est aussi contribuer à ces changements en les appliquant soit même, pas juste juger ses dirigeants (politiques ou d entreprise).

Il est temps aussi que chacun se regarde dans le miroir. Un exemple tout simple: peut on être opposé au libre echange et acheter un cadre carbone "no name" venant de Chine parce que c est moins cher?
Comme disait Coluche "quand on pense qu il suffirait que les gens arrêtent de les acheter pour que ça ne se vende pas".
On ne peut pas critiquer l existence de systèmes que l'on alimente. Que chacun de nous divise par deux le contenu de ses placards en achetant du made in France (plus cher) au lieu d'acheter davantage de vêtements moins chers car importés, et la filière française renaîtra.
Ce n est qu'un exemple, mais en terme de commerce, c est à nous de favoriser les modèles que l on souhaite privilégier. Tous nos portefeuilles réunis ont plus de pouvoir qu un président.
Bon courage pour acheter du Made in France !!! On a tellement délocalisé, que c’est mission impossible. On en voit le résultat aujourd’hui, pas de masque sur notre territoire et pas de médicament en quantité suffisante.
Les gens qui nous gouvernent actuellement ne nous veulent pas du bien, ils sont nuisibles et dangereux pour notre bien être. Il suffit simplement d’écouter la porte parole du gvt pour s’en rendre compte. Certes c’est à nous de nous réveiller, mais c’est la fameuse histoire de la grenouille plongée dans l’eau chaude. Cette histoire enseigne que lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.
Je suis d accord qu on achètera pas du made in France des demain comme on en achetait il y a 25 ans. Mais des filières se montent (notamment dans le textile). C est aussi au consommateur de les encourager. Si ça marche, si ces filières ont des débouchés, elles grandiront.
Il y a un savoir faire à recréer, que l on ne peut pas faire en claquant des doigts, mais ça peut se faire en quelques années (surtout que dans bien des cas, les centres de développement sont basés en Europe, et ce n'est que la fabrication qui est délocalisée. Donc on a quand même de très bonnes connaissances des processus)
Il faudrait une volonté politique dont on ne verra jamais la couleur.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1591
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par abdo_kassou »

FAYARD a écrit : 28 mars 2020 03:57
geraud a écrit : 28 mars 2020 03:19
FAYARD a écrit : 28 mars 2020 03:03

Bon courage pour acheter du Made in France !!! On a tellement délocalisé, que c’est mission impossible. On en voit le résultat aujourd’hui, pas de masque sur notre territoire et pas de médicament en quantité suffisante.
Les gens qui nous gouvernent actuellement ne nous veulent pas du bien, ils sont nuisibles et dangereux pour notre bien être. Il suffit simplement d’écouter la porte parole du gvt pour s’en rendre compte. Certes c’est à nous de nous réveiller, mais c’est la fameuse histoire de la grenouille plongée dans l’eau chaude. Cette histoire enseigne que lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.
Je suis d accord qu on achètera pas du made in France des demain comme on en achetait il y a 25 ans. Mais des filières se montent (notamment dans le textile). C est aussi au consommateur de les encourager. Si ça marche, si ces filières ont des débouchés, elles grandiront.
Il y a un savoir faire à recréer, que l on ne peut pas faire en claquant des doigts, mais ça peut se faire en quelques années (surtout que dans bien des cas, les centres de développement sont basés en Europe, et ce n'est que la fabrication qui est délocalisée. Donc on a quand même de très bonnes connaissances des processus)
Il faudrait une volonté politique dont on ne verra jamais la couleur.
La solution est relativement simple: faire payer le réel prix du transport en:
Faisant payer le pétrole à son juste prix (Ça nous donnerai du 3€ le litre en pompe au passage...)
En gérant les moyens de transport réglementairement (plus de pavillon de complaisance, halte aux cargos pas aux normes)
Et en incluant dans le modèle économique une taxe dépollution incluant la réparation des dégâts causés à la planète (pour les bateaux incluant marée noire, dégazage et émissions gaz, et pour avions seulement gaz mais aussi recyclage en fin de vie)
Du coup, la veste, le téléphone ou le boulon venant de Chine dont les ingrédients ont fait 3 fois le tour du monde ne seront plus rentables.
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?
geraud
Messages : 6459
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Politique et économique. Parce que tout se tient. Je pense malheureusement qu au-delà des grandes et belles intentions du moment, chacun, politique, économique, citoyen va repartir dans ses objectifs perso sans changer grand chose. D autant qu il y aura pas mal de choses à rattraper.
En politique notamment on va embrayer sur les municipales, les américains sur les présidentielles,...
Donc il faudra des gens pour insuffler ces changements. Sinon je parie que dans 18 mois, on aura repris la vie comme elle était fin 2019.
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par débutant »

FAYARD a écrit : 28 mars 2020 03:57
geraud a écrit : 28 mars 2020 03:19
FAYARD a écrit : 28 mars 2020 03:03

Bon courage pour acheter du Made in France !!! On a tellement délocalisé, que c’est mission impossible. On en voit le résultat aujourd’hui, pas de masque sur notre territoire et pas de médicament en quantité suffisante.
Les gens qui nous gouvernent actuellement ne nous veulent pas du bien, ils sont nuisibles et dangereux pour notre bien être. Il suffit simplement d’écouter la porte parole du gvt pour s’en rendre compte. Certes c’est à nous de nous réveiller, mais c’est la fameuse histoire de la grenouille plongée dans l’eau chaude. Cette histoire enseigne que lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.
Je suis d accord qu on achètera pas du made in France des demain comme on en achetait il y a 25 ans. Mais des filières se montent (notamment dans le textile). C est aussi au consommateur de les encourager. Si ça marche, si ces filières ont des débouchés, elles grandiront.
Il y a un savoir faire à recréer, que l on ne peut pas faire en claquant des doigts, mais ça peut se faire en quelques années (surtout que dans bien des cas, les centres de développement sont basés en Europe, et ce n'est que la fabrication qui est délocalisée. Donc on a quand même de très bonnes connaissances des processus)
Il faudrait une volonté politique dont on ne verra jamais la couleur.
https://enseignants.lumni.fr/fiche-medi ... auroy.html

phpBB [video]
claude
Messages : 4351
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par claude »

Kenzo a écrit : 25 mars 2020 20:01 La ministre Roxana Maracineanu envisage le Tour de France à huis-clos :sm8:

:arrow: https://www.francebleu.fr/sports/cyclis ... 1585159565

Une option sur la table est d'organiser le Tour de France sans sa caravane publicitaire populaire et de retirer le «départ du village» à chaque début de journée. Les protocoles d'après-course et l'accès des fans seraient également limités, et les organisateurs mettraient en place une série de mesures pour assurer la santé et la sécurité des coureurs, du personnel et des officiels.

:arrow: https://www.velonews.com/2020/03/news/c ... ved_508256
Un Tour de France sans les Demoiselles Cochonou ? Ah ben non alors ! :sm11:
Claude
geraud
Messages : 6459
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Sinon j ai une solution pour limiter le monde sur le Tour. On fait passer les équipes à 12 coureurs.. mais on n invite qu Ineos. Vu que de toute façon la victoire va se jouer entre eux, et qu ils doivent maintenant avoir une douzaine de coureurs capables de faire un top 14, on évite beaucoup de coureurs, mécanos, encadrement, voitures, pullman,... et le vainqueur reste le même.

Et on en profite pour les tester tous les jours sur le coronavirus... et plus si affinités. :sm11:
USAT
Messages : 2974
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par USAT »

geraud a écrit : 28 mars 2020 02:49
USAT a écrit : 27 mars 2020 15:01
abdo_kassou a écrit : 27 mars 2020 09:06 Parce que je crois qu'en ces temps compliqué il faut se tourner vers l'avenir et déjà préparer l'après pandémie, ne fut ce que pour ne pas devenir fou et neurasthéniques, il faudrait déjà que le gouvernement mette en place un plan pour que ça ne se reproduise plus: placer l'environnement au centre de toute décision, revoir le paradigme du libre échange, plans d'urgence santé, epadh, recherche.
Mais ces guignols sont incompétents grave, incapables de prévoir et d'anticiper, ils sont juste bon à faire des chèques à leurs copains premier de cordée
Arrête de les sous estimer, c'est une grave erreur, ils nous contrôlent tous, et sont plus malins que nous tous ici, puisqu'ils nous dirigent, nous imposent et nous baisent ou nous foutent sur la gueule quand on conteste quelque chose, et avec notre consentement plus ou moins appuyé.( le vote )

Arrête aussi de rêver, rien ne sera mis en place pour nous, c'est pas leurs intérêts, et pas la dynamique depuis 15 ans, rien ne la fera dévier, sauf un soulèvement général, mais annihilé de fort belle manières avec pourtant des méthodes grossières, mais _ça a toujours marcher a merveille.
Mais je pense aussi que c est trop facile de se contenter de juger le gouvernement. Bien sûr qu ils sont en haut de la pyramide et ont une grande part de responsabilité (même si la, en l occurence, le gouvernement en place ne doit pas juste gérer les conséquences de ses choix, mais aussi des précédents gouvernements). Mais si nous sommes honnêtes, chacun de nous peut avoir un impact sur ces sujets.
Sur le fait de placer l environnement au cœur de ses décisions, sur le fait d' accepter les avantages du libre-échange tout en disant refuser le système, sur le fait de ne pas tirer outre mesure sur des systèmes (santé , chômage,...) qui manquent de moyens...
Plus que jamais, être citoyen, c est aussi contribuer à ces changements en les appliquant soit même, pas juste juger ses dirigeants (politiques ou d entreprise).

Il est temps aussi que chacun se regarde dans le miroir. Un exemple tout simple: peut on être opposé au libre echange et acheter un cadre carbone "no name" venant de Chine parce que c est moins cher?
Comme disait Coluche "quand on pense qu il suffirait que les gens arrêtent de les acheter pour que ça ne se vende pas".
On ne peut pas critiquer l existence de systèmes que l'on alimente. Que chacun de nous divise par deux le contenu de ses placards en achetant du made in France (plus cher) au lieu d'acheter davantage de vêtements moins chers car importés, et la filière française renaîtra.
Ce n est qu'un exemple, mais en terme de commerce, c est à nous de favoriser les modèles que l on souhaite privilégier. Tous nos portefeuilles réunis ont plus de pouvoir qu un président.

Tu te trompes et prend le problème à l'envers.
On a délocalisé a tout va, et maintenant on fait porter le chapeau au consommateur, c'est de votre faute si y'a de la pollution. Quelle médiocrité, quelle hypocrisie.


Tu as déjà essayer d'acheter un produit Electronique made in France? une fringue made in France avec des tissus Français ( mon taff ) ?
C'est plus possible.

Un Meuble? possible mais quel % de la population? 5%? un petit tabouret chez un menuisier fr avec du bois fr c'est 300 balles. une chaise 600.
Les médoc, la bouffe, les matériaux, y'a pratiquement plus d'industries en fr,(Auto?) un produit 100% fr? hum..

Donc qui est le fautif? le consommateur qui a pas le choix que d'acheter hors de la France, ou ceux qui t'ont mis face à non choix?


Pour acheter fr, faudrait encore que les délocations n'aient pas eu lieu.

Meme mécanique en place dasn la privatisation : On coupe les moyens, donc le service fonctionne difficilement, on te dit regarder cela ne va pas, il faut le vendre.

On délocalise, on ne plus acheter en Fr, culpabilisation en lui faisant porter la responsabilité d'acheter à l'étranger.
USAT
Messages : 2974
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par USAT »

geraud a écrit : 28 mars 2020 08:29 Politique et économique. Parce que tout se tient. Je pense malheureusement qu au-delà des grandes et belles intentions du moment, chacun, politique, économique, citoyen va repartir dans ses objectifs perso sans changer grand chose. D autant qu il y aura pas mal de choses à rattraper.
En politique notamment on va embrayer sur les municipales, les américains sur les présidentielles,...
Donc il faudra des gens pour insuffler ces changements. Sinon je parie que dans 18 mois, on aura repris la vie comme elle était fin 2019.
Faudra combien de temps pour comprendre que les élections changent rien et que tu élis tjr le même clone?
C'ets un chgt fondamental qu'il faut. mais tout est cadenassé, les GJ avaient de bonnes propositions, a tous les niveaux, on a vu le résultat. LE système en place ne risque pas de vouloir un cght qui lui nuirait.
geraud
Messages : 6459
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

USAT a écrit : 29 mars 2020 13:08
geraud a écrit : 28 mars 2020 08:29 Politique et économique. Parce que tout se tient. Je pense malheureusement qu au-delà des grandes et belles intentions du moment, chacun, politique, économique, citoyen va repartir dans ses objectifs perso sans changer grand chose. D autant qu il y aura pas mal de choses à rattraper.
En politique notamment on va embrayer sur les municipales, les américains sur les présidentielles,...
Donc il faudra des gens pour insuffler ces changements. Sinon je parie que dans 18 mois, on aura repris la vie comme elle était fin 2019.
Faudra combien de temps pour comprendre que les élections changent rien et que tu élis tjr le même clone?
C'ets un chgt fondamental qu'il faut. mais tout est cadenassé, les GJ avaient de bonnes propositions, a tous les niveaux, on a vu le résultat. LE système en place ne risque pas de vouloir un cght qui lui nuirait.
Ben présente toi..
geraud
Messages : 6459
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

USAT a écrit : 29 mars 2020 13:00
geraud a écrit : 28 mars 2020 02:49
USAT a écrit : 27 mars 2020 15:01

Arrête de les sous estimer, c'est une grave erreur, ils nous contrôlent tous, et sont plus malins que nous tous ici, puisqu'ils nous dirigent, nous imposent et nous baisent ou nous foutent sur la gueule quand on conteste quelque chose, et avec notre consentement plus ou moins appuyé.( le vote )

Arrête aussi de rêver, rien ne sera mis en place pour nous, c'est pas leurs intérêts, et pas la dynamique depuis 15 ans, rien ne la fera dévier, sauf un soulèvement général, mais annihilé de fort belle manières avec pourtant des méthodes grossières, mais _ça a toujours marcher a merveille.
Mais je pense aussi que c est trop facile de se contenter de juger le gouvernement. Bien sûr qu ils sont en haut de la pyramide et ont une grande part de responsabilité (même si la, en l occurence, le gouvernement en place ne doit pas juste gérer les conséquences de ses choix, mais aussi des précédents gouvernements). Mais si nous sommes honnêtes, chacun de nous peut avoir un impact sur ces sujets.
Sur le fait de placer l environnement au cœur de ses décisions, sur le fait d' accepter les avantages du libre-échange tout en disant refuser le système, sur le fait de ne pas tirer outre mesure sur des systèmes (santé , chômage,...) qui manquent de moyens...
Plus que jamais, être citoyen, c est aussi contribuer à ces changements en les appliquant soit même, pas juste juger ses dirigeants (politiques ou d entreprise).

Il est temps aussi que chacun se regarde dans le miroir. Un exemple tout simple: peut on être opposé au libre echange et acheter un cadre carbone "no name" venant de Chine parce que c est moins cher?
Comme disait Coluche "quand on pense qu il suffirait que les gens arrêtent de les acheter pour que ça ne se vende pas".
On ne peut pas critiquer l existence de systèmes que l'on alimente. Que chacun de nous divise par deux le contenu de ses placards en achetant du made in France (plus cher) au lieu d'acheter davantage de vêtements moins chers car importés, et la filière française renaîtra.
Ce n est qu'un exemple, mais en terme de commerce, c est à nous de favoriser les modèles que l on souhaite privilégier. Tous nos portefeuilles réunis ont plus de pouvoir qu un président.

Tu te trompes et prend le problème à l'envers.
On a délocalisé a tout va, et maintenant on fait porter le chapeau au consommateur, c'est de votre faute si y'a de la pollution. Quelle médiocrité, quelle hypocrisie.


Tu as déjà essayer d'acheter un produit Electronique made in France? une fringue made in France avec des tissus Français ( mon taff ) ?
C'est plus possible.

Un Meuble? possible mais quel % de la population? 5%? un petit tabouret chez un menuisier fr avec du bois fr c'est 300 balles. une chaise 600.
Les médoc, la bouffe, les matériaux, y'a pratiquement plus d'industries en fr,(Auto?) un produit 100% fr? hum..

Donc qui est le fautif? le consommateur qui a pas le choix que d'acheter hors de la France, ou ceux qui t'ont mis face à non choix?


Pour acheter fr, faudrait encore que les délocations n'aient pas eu lieu.

Meme mécanique en place dasn la privatisation : On coupe les moyens, donc le service fonctionne difficilement, on te dit regarder cela ne va pas, il faut le vendre.

On délocalise, on ne plus acheter en Fr, culpabilisation en lui faisant porter la responsabilité d'acheter à l'étranger.
De l electronique non.
Des fringues, des meubles, oui. Il faut le chercher, le vouloir et le pouvoir, mais oui. Et justement plus la demande grandira et plus il y aura de la place et de la profitabilité pour ces entreprises.
Et pour l alimentation, c est un grand oui. Autant des secteurs sont sinistrés en France, autant je t invite à regarder toutes les usines alimentaires et les milliers de petits transformateurs qu on a en France.

Mais pour les biens de consommation, le délocalisation est beaucoup plus portée par l economie que par le politique.
FAYARD
Messages : 25084
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

geraud a écrit : 30 mars 2020 17:51
USAT a écrit : 29 mars 2020 13:00
geraud a écrit : 28 mars 2020 02:49
Mais je pense aussi que c est trop facile de se contenter de juger le gouvernement. Bien sûr qu ils sont en haut de la pyramide et ont une grande part de responsabilité (même si la, en l occurence, le gouvernement en place ne doit pas juste gérer les conséquences de ses choix, mais aussi des précédents gouvernements). Mais si nous sommes honnêtes, chacun de nous peut avoir un impact sur ces sujets.
Sur le fait de placer l environnement au cœur de ses décisions, sur le fait d' accepter les avantages du libre-échange tout en disant refuser le système, sur le fait de ne pas tirer outre mesure sur des systèmes (santé , chômage,...) qui manquent de moyens...
Plus que jamais, être citoyen, c est aussi contribuer à ces changements en les appliquant soit même, pas juste juger ses dirigeants (politiques ou d entreprise).

Il est temps aussi que chacun se regarde dans le miroir. Un exemple tout simple: peut on être opposé au libre echange et acheter un cadre carbone "no name" venant de Chine parce que c est moins cher?
Comme disait Coluche "quand on pense qu il suffirait que les gens arrêtent de les acheter pour que ça ne se vende pas".
On ne peut pas critiquer l existence de systèmes que l'on alimente. Que chacun de nous divise par deux le contenu de ses placards en achetant du made in France (plus cher) au lieu d'acheter davantage de vêtements moins chers car importés, et la filière française renaîtra.
Ce n est qu'un exemple, mais en terme de commerce, c est à nous de favoriser les modèles que l on souhaite privilégier. Tous nos portefeuilles réunis ont plus de pouvoir qu un président.

Tu te trompes et prend le problème à l'envers.
On a délocalisé a tout va, et maintenant on fait porter le chapeau au consommateur, c'est de votre faute si y'a de la pollution. Quelle médiocrité, quelle hypocrisie.


Tu as déjà essayer d'acheter un produit Electronique made in France? une fringue made in France avec des tissus Français ( mon taff ) ?
C'est plus possible.

Un Meuble? possible mais quel % de la population? 5%? un petit tabouret chez un menuisier fr avec du bois fr c'est 300 balles. une chaise 600.
Les médoc, la bouffe, les matériaux, y'a pratiquement plus d'industries en fr,(Auto?) un produit 100% fr? hum..

Donc qui est le fautif? le consommateur qui a pas le choix que d'acheter hors de la France, ou ceux qui t'ont mis face à non choix?


Pour acheter fr, faudrait encore que les délocations n'aient pas eu lieu.

Meme mécanique en place dasn la privatisation : On coupe les moyens, donc le service fonctionne difficilement, on te dit regarder cela ne va pas, il faut le vendre.

On délocalise, on ne plus acheter en Fr, culpabilisation en lui faisant porter la responsabilité d'acheter à l'étranger.
De l electronique non.
Des fringues, des meubles, oui. Il faut le chercher, le vouloir et le pouvoir, mais oui. Et justement plus la demande grandira et plus il y aura de la place et de la profitabilité pour ces entreprises.
Et pour l alimentation, c est un grand oui. Autant des secteurs sont sinistrés en France, autant je t invite à regarder toutes les usines alimentaires et les milliers de petits transformateurs qu on a en France.

Mais pour les biens de consommation, le délocalisation est beaucoup plus portée par l economie que par le politique.
Les fringues ? T’as vu les prix ? C’est quand même réservé à une certaine catégorie de gens.
Pour la nourriture oui, mais pas en bio parce la demande est trop forte, je fais cela depuis des lustres, j’achète local, mais quand je veux du bio, c’est plus compliqué. Quant aux prix, ça pique.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
geraud
Messages : 6459
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Cette semaine jusqu a jeudi, à 13h30, l equipe 21 nous fait revivre le Tour 1989 !!! :sm2:
Frank
Messages : 2999
Inscription : 08 août 2009 18:05
Localisation : Var

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Frank »

geraud a écrit : 30 mars 2020 18:24 Cette semaine jusqu a jeudi, à 13h30, l equipe 21 nous fait revivre le Tour 1989 !!! :sm2:
Bonjour, c'est sympa, car après cette putain de cure de pétanque...
A+!
Répondre