les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
Gecko
Messages : 467
Inscription : 23 août 2004 19:51
Localisation : Lyon

les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par Gecko »

Ci-joint, copie d'un courriel que j'ai envoyé le 21 aout 2009 à ma ligue Rhône Alpes de Triathlon, courriel resté sans réponse à ce jour...

Bonjour à vous,

Je pratique, avec passion et engouement, le triathlon depuis 10 ans.
Je vous livre ici les raisons qui ne me donnent plus envie de pratiquer cette discipline, discipline que j'affectionne pourtant tellement.
Loin de moi l'idée de dénoncer, critiquer ou dénigrer ; je viens simplement vous exposer des faits, vécus de "l'intérieur"...
Mon seul objectif est donc de vous informer, voire de vous alerter, afin que vous puissiez peut être corriger le tir, pour rendre notre sport favori le plus attrayant possible.
Je tenterais même quelques suggestions, pour faire avancer le schmilblick.
Et comme je ne suis pas le seul à partager cette avis, je me permets de formaliser mes "doléances" dans ce courriel, que j'espère constructif.

*************************************

Triathlon de valence, dimanche 10 mai 2009 : baston en natation, drafting en vélo

Ce triathlon, au format Sprint, est réputé. Situé en tout début de saison, il attire grand nombre d'athlètes, ravis de venir en découdre après de longs mois d'entrainement.
En conséquence, cette année, 369 personnes étaient sur la ligne de départ.
Trois cent soixante neuf personnes ! Une seule vague de départ...
Je vous invite a examiner de près les résultats http://www.triclair.com/triathlon-valen ... ts-557.htm
Vous constaterez notamment, qu'entre 10'59" et la 12'10", soit en 71 secondes, 87 nageurs sont sortis de l'eau. Soit en moyenne, un nageur toute les 0,82 seconde....
Certes, la "bagarre" du départ en natation fait un peu partie de notre sport. J'avoue même avoir apprécié. Mais plutôt en avant du peloton, là où la densité est moindre.
Imaginez-vous débutant, avec un niveau de natation qui vous emmène au coeur de "faune", là où il y a 1 nageur toute les 0,82 seconde.
Vous passez 12 minutes à prendre des coups, et sans doute, bien involontairement, à en donner.
Comme mise en bouche, convenez qu'il y a mieux.
A part quelques masochistes, pensez-vous vraiment séduire les novices ainsi ?

S'en suit le départ vélo.
Prenons une vitesse moyenne de 32 km/h, soit 8,9 m/s.
Les 87 nageurs précédemment cités sont alors espacés de 7,3m, sur 635m.
Bien difficile de respecter alors l'espacement de 10m imposé.
Compliquons la chose : un des nageurs, roule non pas à 32, mais à 34 km/h (9,4m/s) : il va mette 15 secondes à rattraper le cycliste devant lui, et 20 autres secondes pour s'en éloigner de 10 mètres. Oui, mais le problème, c'est qu"il y a un autre cycliste devant celui qu'il vient de dépasser....
Le serpent se mord la queue.
Et je passe le problème de l'espacement des dépassement sur des routes départementales souvent très étroites : comment ne pas franchir la ligne médiane ?

DANS DE TELLES CONDITIONS, IL EST RIGOUREUSEMENT IMPOSSIBLE DE RESPECTER LE NON DRAFTING.

Outre le problème de drafting et de non équité des athlètes (entre ceux qui draftent volontairement et ceux qui essaie, sans quelque fois y parvenir, de ne pas drafter), cela crée un problème de sécurité : on a bien vu sur le tour de france les conséquences des chutes en peloton : toujours beaucoup plus de dégâts que quand l'athlète tombe tout seul.

Pour l'anecdote, un ami triathlète de longue date et d'excellent niveau a été disqualifié pour ne pas avoir effectué sa boucle de pénalité, estimant qu'il n'avait pas à être sanctionné pour un drafting subi.... Et croyez-moi, cette personne est très respectueuse des règles sportives. Il a été abusivement accusé de drafting, alors qu'il s'évertuait, au contraire, depuis 10 min à essayer, autant que faire se peut, de respecter cette règle. L'arbitre n'est pas en cause : dans le paquet formé, il a cartonné au hasard...

Pourquoi ne pas imposer, sur ce type de distance (voire pour les CD également), un départ par vague lorsque qu'on dépasse un nombre d'engagés ?
Bien sûr, ce n'est pas sans inconvénients :
- peu de lisibilité de la course, tant pour les athlètes que pour le spectateurs
- difficultés d'organisation (sas en natation, gestion des numéros de dossards par vague, chronométrage, ...)
Mais le confort des athlètes serait largement accru, notamment au départ natation.
Et le respect du no drafting serait tellement plus facile.

Quelques idées pour mettre en place une telle mesure :
- Tous les favoris partiraient en 1ère vague, de sorte que le premier qui franchisse la ligne soit le vainqueur de la course
- Toutes les féminines pourraient partir dans une vague unique
- On pourrait même, à l'extrême, imaginer une sorte de classement national des athlètes comme au tennis ou au golf. Ainsi, on pourrait facilement séparer les vagues par niveau (je conviens aisément qu'une telle solution est complexe à la mise en oeuvre).

********************************

Triathlon d'Echirolles, dimanche 17 mai 2009 : abus de position dominante de l'arbitre principal, et réglementation inadaptée.

Triathlon sprint par équipe, extrêmement populaire, merveilleusement bien organisé.
Pour preuve : 137 équipes, réunissant de 3 à 5 athlètes, au départ.
Nous avions formé une équipe de 4 copains, tous coutumiers de ce type d'exercice.
Tout au long de la course, l'arbitre principal a volontairement marqué une sorte d'acharnement sur notre équipe, sans que l'on sache vraiment pourquoi... :
1. en natation
interdiction de porter les débardeurs de notre club sous nos trifonctions (alors que nous avions pratiqué cela les 5 éditions précédentes), sous le prétexte d'une règle qui interdit les surépaisseurs.
Nous décidons alors de rouler nos débardeurs pour les mettre dans nos maillots de bain. 2ème refus.
Et puisque tout cela est reproché à 5 minutes du départ, sous la menace d'une disqualification, nous voilà en quête d'une tenue "réglementairement adéquate" auprès des autres membres de notre club ayant déjà franchi d'arrivée.
Pas d'échauffement, des tenues trop larges ou trop étriquées, nous sommes en piètres conditions pour prendre le départ.
2. en vélo
nous sommes dans une montée. Toute l'équipe est à l'agonie, groupée. L'effort est soutenu, et, en cette journée, la chaleur humide est accablante. L'un de mes coéquipiers entreouvre son débardeur, pour retrouver un peu d'air.... Reproche de l'arbitre : interdiction d'ouvrir son maillot en dessous du stérnum (il devait y avoir 2 ou 3 cm d'ouverture en trop....).
Je repense au tour de france, épreuve on ne peut plus populaire : je me souviens d'un frère schleck, maillot vélo complètement ouvert, dans la montée de verbier....
3. en course à pied
Je n'étais pas censé courir, mais l'équipe a perdu un équipier en vélo. Nous sommes à 250 mètres de l'arrivée. Je suis à 150% de mes (maigres) capacités pédestres. Mes coéquipiers me poussent. Nous sommes en plein sprint. L'arbitre vocifère à mon égard : ma ceinture porte dossard a tourné, ledit dossard se retrouve derrière. L'arbitre avait parfaitement raison. Mon manque de lucidité, du à ce dernier effort intense, ne m'a pas permis de m'en rendre compte. Mais le ton sur lequel cela m'a été reproché n'est humainement pas acceptable. Tout en m'exécutant, je marmonne un "et oh, ça va là, du calme", j'en profite pour descendre un peu cette ceinture sur mes fesses, de sorte que le phénomène ne se reproduise pas. Il s'empare alors de son sifflet, l'utilises avec tout son souffle disponible, et bien incapable de suivre notre rythme, s'évertue à demander à son collègue un peu plus loin de m'arrêter. Ce 2ème arbitre, ne comprends rien à cette demande, et nous laisses filer vers la ligne d'arrivée...

Vérifications faites : l'arbitre principal avait raison, sur tous les points reprochés...

Mon premier reproche est celui de l'excès de zèle de cet arbitre.
Certes, on ne peut malheureusement pas lui reprocher d'appliquer strictement le règlement.
Mais nous sommes tous ici pour le plaisir, voire l'épanouissement, éventuellement la performance.
Pour passer un bon moment de détente, entre amis et entre passionnés.
Mais en aucun cas, je ne viens sur une course pour me faire sermonner comme si j'étais un terrorisme multi récidiviste issu du grand banditisme.
Il n'a aucun droit de me parler de la sorte.
J'espère avoir une prochaine occasion de faire le point avec ce personnage, entre 4 yeux, sur son comportement intolérable.

Mon deuxième reproche est celui de la lourdeur inadaptée de la réglementation
Savez-vous que votre règlement fédéral, disponible sur le site internet de la fédé ici : http://www.fftri.com/plugins/fckeditor/ ... ternet.pdf
comporte 136 pages ?

Imaginez-vous dire à un jeune motivé pour débuter le triathlon, qu'il doit ingérer ces 136 pages avant de faire sa première course, sinon une disqualification lui pend au nez?
Est-ce vraiment comme cela que l'on va attirer de nouveaux adhérents ?

Bien évidemment, toute pratique sportive doit s'accompagner de règles.
Mais votre réglementation n'est-elle pas principalement écrite pour la pratique élite ?
Et cette pratique élite, qui fonctionne grâce aux adhésions des 20.000 et quelques autres licenciés, représente quel pourcentage de la population de la fftri. 2% peut être ?...
Ne faudrait-il pas une réglementation à 2 niveaux, afin qu'elle soit plus en adéquation de la pratique de chacun.

Je comprends qu'un vidal ou qu'un belaubre doit avoir son débardeur pas trop ouvert, il en va de l'image de notre sport, car il est probable que des photos de lui soient diffusées dans la presse spécialisée, ou mieux encore, peut être des images sur sport +.

Je ne conteste pas la politique fédérale.
Ses résultats sont probants : l'évolution du nombre de licenciés en est la première et incontestable preuve.
Je sais aussi que "l'art est difficile, et la critique facile".

Mais ne pourrait-on pas encore faire mieux ?

*******************************

Merci de m'avoir lu jusqu'ici.

J'espère pouvoir retrouver bientôt le chemin des parcs à vélo.

Je reste bien sûr à votre entière disposition.

Rémi G
Saint Priest Triathlon - 69

PS : si vous n'êtes pas concernés par ce message, pourriez-vous le faire passer aux bons destinataires ?

PSS : l'ensemble de mes propos est strictement personnel, et n'engage en aucun cas mon club. Je me permets simplement de mettre le président de mon club en copie, de sorte qu'il soit informé des doléances des ses licenciés.
"La force naît de l'adversité et des souffrances"
[Paul Ohl] Extrait de Katana
Avatar de l’utilisateur
Michel Favre
Messages : 47
Inscription : 25 avr. 2005 19:29
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par Michel Favre »

Bonjour,

Je ne pense pas que la baston dans l'eau ou le drafting va tuer ce sport bien que tes remarques soient justes. Ce qui va tuer ce sport ( a mon humble avis) ce sont les couts d'inscriptions aux épreuves. Pour ma part je suis mariés, 2 enfants et un salaire que je qualifierais de convenable par rapport à la moyenne.
Mais de la à mettre 75 à 300 euros .... pour des épreuves !
Je parle bien sur pour quequ'un qui veut pratiquer son sport en faisant plusieurs compets dans la saison.
J'avoue que ca me laisse réveur lorsque je voie sur le forum des gars qui enchainent les course dans l'exagone ou hors. :shock:
Mais bon la passion n'a pas de prix.

A+
L'eau ne reste pas sur les montagnes, ni la vengeance sur un grand coeur
Avatar de l’utilisateur
luc
Messages : 764
Inscription : 12 nov. 2003 16:11
Localisation : Drôme / Valence

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par luc »

Même si je partage bon nombre de tes remarques et si je ne pratique plus le triathlon depuis mai 2007, je voulais juste te signaler qu'à Valence cette année, il y avait 3 vagues de départ: 2 pour les garçons et 1 pour les filles + les relais

Toutes tes bonnes idées sont donc un peu déjouées

On voit donc bien que pour le drafting, c'est la chanson habituelle, le problème est bien plus vaste, les routes départementales ont bon dos, la chanson serait la même sur une autoroute.
il y a plus de monde, un niveau de plus en plus dense et homogène, y compris dans le ventre mou, et donc même avec toute la meilleure volonté du monde, ça coincera toujours

pour moi il y a 3 vraies solutions
- les CLM
- l'alpe d'huez
- ou les X-terra

moi j'ai fait un autre choix: les raids !
on se drafte, on se pousse, on se tire, on se paume, et on fait tout comme on veut ........mais au final on fait quand même un peu la gueule quand une équipe de devant s'est fait passer une roue par un de leur copain signaleur après avoir plié la leur....chassez le naturel.....

PS Et en général, c'est moins cher et y'a toujours un repas à l'arrivée
Avatar de l’utilisateur
Gecko
Messages : 467
Inscription : 23 août 2004 19:51
Localisation : Lyon

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par Gecko »

luc a écrit : moi j'ai fait un autre choix: les raids !
tout comme toi.
Avec quelques xterra (m'enfin, quand ils ne sont pas annulés...)
"La force naît de l'adversité et des souffrances"
[Paul Ohl] Extrait de Katana
Don
Messages : 488
Inscription : 02 nov. 2008 11:12

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par Don »

Arrêter le tri à cause de deux courses... c'est domage. Si deux mauvaises expériences anéhantissent une passion...
Bien d'accord avec Luc pour ce qui est des épreuves de masses : peut-être est il préférable de les fuir si on 'est pas capable de s'extirper.
Mais une chose me choc dans les propos de GeKo :pour revenir aux pb des arbitres, c'est vrai que nombre d'entre eux ne sont là que pour dépanner leur club, souvent il pratiquent peu voir pas du tout et connaissent ma l les règles. Mais à ce que je lis ce n'est pas le cas de celui que tu évoques puisqu'il avait à ce que tu dis raison sur l'aspect réglementaire... c'est plutôt rare ça. Alors is maintenant on gueule après un arbitre qui applique les règles sous le prétexte d'une pratique en dilétante... Il va pas t'offir des fleurs parceque tu n'es pas en conformité. Dis toi qu'il est possible que l'espèce de tension que nous avons en course existe probablement du coté du corp arbitral...
serge J
Messages : 137
Inscription : 09 juin 2008 21:06

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par serge J »

Bonjour Gecko,

l'arbitre avait raison sur tous les points; alors! où est le problème?...
Imagine un arbitre qui laisse faire pour le dossard mal positionné, pour la fermeture de la trifonction trop descendue, pour des tenues pas trop réglementaires, mais bon ça peut aller pour cette fois......
On aurait vite fait de qualifier cet arbitre de cool et les arbitres ne sont pas là pour être cool. Il sont là pour essayer de faire appliquer au mieux le règlement (qui n'est pas rédigé par les arbitres).
Celui dont tu parles s'est adressé à toi d'une manière un peu rude; imagine également combien de fois il a dû entendre durant cette course des " hola ça va! putain fait chier! " quand ce ne sont pas des insultes voire des menaces proférées à son égard. Oui oui, ça arrive, et tu as beau mettre un carton rouge, les auteurs de ces insultes n'en ont souvent rien à faire. Je sais de quoi je parle car étant moi-même arbitre, j'en ai fait les frais.
Tout ça pour te dire que s'il y a un problème d'arbitrage, ces problèmes sont bien souvent dûs au mauvais comportement de certains triathlètes. Les bons, ceux qui respectent le règlement, n'hésitent pas à venir nous remercier à la fin de l'épreuve et je ne pense pas être un arbitre cool.
Sportivement, Serge.
cessio
Messages : 832
Inscription : 20 janv. 2004 20:41
Localisation : à l'ouest y'a du nouveau !!
Contact :

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par cessio »

tous vos posts sont pleins de bon sens et réflechis...
en ce qui me concerne, le problème est plus profond. Sur toutes les courses avec ou sans drafting, il y a x partants, mais surtout x façons personnelles de voir les choses et de pratiquer( des écarts de niveau très importants, une certaine disproportion matérielle, un côte pour certains d'être "champion du monde de leur quartier", et de jouer les cadors alors qu'on va finir 100 ou 150ème, etc etc....). A partir de là, comment régler tous les problèmes que vous rencontrez ? ils sont tellement nombreux qu'à mes yeux c'est ingérable . Et comme partout, il y en a qui profitent de ces situations pour s'engoufrer "innocemmen" dans les brèches, et poursuivre leur petit bonhomme de chemin sans se soucier des autres !! c'est malheureux mais c'est comme ça. Alors derrière les arbitres , les organsiateurs ont souvent bon dos , mais nous sommes tous d'accord pour reconnaître qu'on ne leur facilite pas beaucoup la tâche, car nous sommes souvent tous persuadés de détenir un petite part de vérité qui nous fait avoir bonne conscience.
Quand on organsie, c'est le plus souvent que la fête soit belle, soit conviviale, mais certains ne l'entendent pas de cette oreille: "je paye, j'ai tous les droits". Bon j'arrêtà car je pourrai encore écrire des lignes et des lignes sur ce sujet.
Mais surtout ne laissez pas tomber, c'est rendre surtout service aus "pollueurs"
amitiés
Avatar de l’utilisateur
vounet
Messages : 758
Inscription : 04 août 2005 12:39

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par vounet »

Le triathlon est un sport de maso !
En effet, on paye l'inscrption au club organisateur, qui lui même reverse un certain montant à sa ligue, pour payer les arbitres, pardon, defrayer...
Et ces arbitres nous crient dessus, ou nous parlent comme à des demeurés...
Donc nous payons pour nous faire crier dessus....

PS : Je suis arbitre régional...
Pour devenir riche rapidemment, rien de plus simple.
Tu achétes un Français, au prix qu'il vaut et
Tu le revends au prix qu'il croit valoir....
Avatar de l’utilisateur
franky60
Messages : 268
Inscription : 01 mai 2006 13:51
Localisation : Anciennement 60, avant 47 et encore avant 26...now 63!!!

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par franky60 »

Et oui arbitrage et drafting !! vaste sujet !!
Pour avoir été moi même pas mal cartonné en fin de saison 2006 ..et souvent de façon plus qu'injuste ...
mes 2 faits d'armes sur un sprint (les connaisseurs apprécieront) CHATEAU THIERRY SEPT 2006
2 cartons en moins de 10 km vélo :
Le premier alors qu'un pote d'un club voisin me double et se rabat devant moi....je me releve et commence à me laisser decrocher quand le marshall arrive et ban..... :twisted: :twisted: carton.....merci mr l'arbitre !!!! :sm3: :sm3:
Le second dans la seule difficultée du parcours vélo et etant seul à sortir du petit groupe, 5 unités qui roulaient correctement, au départ de cette bosse...en plein milieu je me retourne et voit ce même arbitre me coller alors que je suis seul...etonné je lui demande avec ironie s'il va me cartonner de nouveau.....et là ..re ban ..carton... :twisted: :twisted:
si ça c'est pas abuser... :sm3: :sm3:
enfin je vous confirme bien que je n'ai pas fait ma boucle de penalité...rien que pour le plaisir de la rebellion.... :mrgreen: :mrgreen:
et je me suis fais un malin plaisir à attendre cet arbitre pour "tenter" de lui expliquer seulement qu'avant de cartonner il serait bon en fonction de la situation d'avertir les futurs fautifs avant de cartonner à tout va!!! je pense sincerement que cela arrangerait pas mal de situation...
Quand j'ai vu son regard bovin se poser sur moi ..j'ai tout de suite compris que je ne parlais pas français...ou même un quelconque dialecte triathlètique..

Pourtant ces dernieres années on sent vraiment un raz le bol des arbitres qui ne cherchent même plus à avertir ..car le reglement permet de cartonner sans aucun scrupule ...
Et cet arbitre je l'ai revu le week end suivant sur un autre sprint de la region picarde ...ou l'organisateur mettait à disposition des bus pour rallier l'aire de départ natation..je vous dis pas l'ambiance quand je l'ai vu monter dans le même bus que moi !!! :sm2: :sm2: :sm2:

Pour en revenir à notre débat de fond.....des solutions y'en a tres certainement...Moi la seule que j'avais trouvé..c'est "FAIT TA COURSE " ne t'occupe de rien et si y'a du monde sur le porte bagage ..tans pis...JUST ENJOY and HAVE FUN!!!!! les plus forts sont toujours devant !!!
Mais de là à abandonner la discipline pour ce genre de situation.....le mal est sans doute plus profond !!!
Quand le virus est là..y'a trop bon.... :sm3: :sm3: :sm3:
KEEP COOL MAN !!
Garder le contact !!!!! Car le virus est toujours là...c'est la moelle qui manque !!!
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par jmboma »

Laissez les arbitres tranquilles ou donnez de votre temps pour porter la veste zébrée. Les arbitres de tri sont payés de cacahouètes pour un investissement bien plus important que leurs collègues du foot.
J'ai tjs du mal à comprendre le ras le bol permanent des gens contre le drafting. C'est qd même pas un phénomène si généralisé que ca. Si tu commences à t'énerver sur qq types qui se sucent la roue, c'est que t'es pas dans ta course. Le monde des bisounounours sans tricheur ca n'existe pas et ca n'existera jamais. Faut pas prêter plus d'importance que ca sur ces épiphénomènes et se consacrer à sa seule course.
Après si effectivement tu n'arrives plus à te sortir ses problèmes de ta tête lors d'une course, passer à autre chose est peut etre la solution :(
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
sur les rotules
Messages : 618
Inscription : 20 août 2007 19:09
Localisation : 3ième a gauche

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par sur les rotules »

Les reponses confirment hèlas l'ambiance qui règne dans le tri depuis quelques années...Partage et convivialité se font bien plus rares au profit de frime et gonfle tronche( ya qu'a voir les triathlètes au départ d'une autre compét type marathon par exemple,on les reconait sans pb et parfois j'ai honte pour eux...). Pour les arbitres c'est l'éternel pb des responsabilités données a des imbéciles. Certains d'entre eux sont excellents et sont capables de discernement, et de nuance sans détourner le réglement ni dans la lettre ni dans l'esprit). D'autres ...heureusement qu'ils ne sont qu'arbitre en tri... :? Parce que flic t'imagines un peu...
Les raids et les trails sont bien plus décontractés et respectueux mais pour combien de temps encore surtout avec la remarque de l'autre pimpin qui râle parce que léquipe devant lui a piqué la place de 1er de la cour d"école :lol: :lol: :lol:. être triathlète et mature semble dur , dur , très dur :mrgreen:
cessio
Messages : 832
Inscription : 20 janv. 2004 20:41
Localisation : à l'ouest y'a du nouveau !!
Contact :

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par cessio »

pour avoir "vécu" quelques raids, je peux dire que là aussi une certaine catégorie de pimpins est de sortie....car on y retrouve souvent ceux qui savent se faire remarquer sur les tris !! :wink: :wink: :wink: par leurs attitudes et comportement de "champions du monde de mon quartier" !! :sm2: :sm2:
allez il faut de tout pour faire un monde...même en sport :wink:
FAYARD
Messages : 26086
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par FAYARD »

Juste un truc, ça choque qui quand des joueurs de foot se mettent torse nue aprés la rencontre et qu'ils défilent devant les caméras en montrant leur muscles comme des culturistes aux égaux sur-dimensionnés !!!!!!!!
et ben personne alors que le triathléte amateurs ou pros qui ouvrent légèrement son maillot se fait siffler et pourtant ces deux sports n'ont rien avoir en terme de souffrance!!!! et même remarque sur la BOXE, ils sont tous torse nus!!!!!!!!!
Pauvre fftri, le réglement est de pire en pire et me fait :sm10:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par jmboma »

sur les rotules a écrit :Les reponses confirment hèlas l'ambiance qui règne dans le tri depuis quelques années...
Je trouve que l'ambiance sur les tri reste excellente, bien meilleure qu'avant un match de foot où tous les mecs se préparent à aller à la guerre alors qu'ils jouent en 3ème division de district. Ca déconne tjs dans le parc à vélo et avant le départ natation.
sur les rotules a écrit :Pour les arbitres c'est l'éternel pb des responsabilités données a des imbéciles. Certains d'entre eux sont excellents et sont capables de discernement, et de nuance sans détourner le réglement ni dans la lettre ni dans l'esprit). D'autres ...heureusement qu'ils ne sont qu'arbitre en tri... :? Parce que flic t'imagines un peu...
C'est vrai que dans la police y a que des mecs brillants :mrgreen: Encore une fois, les arbitres amateurs ont bcp de mérite mais comme tjs on ne leur passe absolument rien, même lorsqu'il respecte le réglement. Mettez vous une fois à leur place et votre jugement sera sans doute un poil différent.
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
FAYARD
Messages : 26086
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: les bonnes raisons d'arrêter le triathlon...

Message non lu par FAYARD »

J'allais oublié...il y a réglement et réglement...je m'explique: triathlon open de Gruissan aprés la coupe de France des clubs...drafting autorisé avec routes fermées mais aussi...prolongateur ouvert, roues moins de 12 rayons, à batons et j'en passe....alors pourquoi là bas et pas ailleurs!!!!!! la fédé est obligé de sucer les villes pour qu'elles organisent la coupe de France (c'est plutôt logique avec ce qu'elle demande en contre partie financiére...) :sm2: :sm2: :sm2: :sm2:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Répondre