Lance Armstrong

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Dutch
Messages : 3371
Inscription : 24 juin 2011 21:43

Re: Lance Armstrong

Message non lu par Dutch »

Mais, le débat qui a eu lieu fin 2012 sur ce même fil ou sur l'autre fil Armstrong, n'a-t-il pas accouché d'un consensus sur les capacités en puissance de Lance Armstrong?

Ce même débat donc, est-ce qu'il n'en ressort pas que LA avait, avant de se charger comme un mulet, un profil de simple domestique ? Pour preuve son absence de résultats probants sur les grands tours avant sa guérison "miracle" du cancer !

Non ?
Silver0l
Messages : 7680
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Lance Armstrong

Message non lu par Silver0l »

Boubou Balboa a écrit :Mais, le débat qui a eu lieu fin 2012 sur ce même fil ou sur l'autre fil Armstrong, n'a-t-il pas accouché d'un consensus sur les capacités en puissance de Lance Armstrong?

Ce même débat donc, est-ce qu'il n'en ressort pas que LA avait, avant de se charger comme un mulet, un profil de simple domestique ? Pour preuve son absence de résultats probants sur les grands tours avant sa guérison "miracle" du cancer !

Non ?

:D

On peut refaire quelque centaines de pages sur le sujet, mais on était loin d'avoir un consensus sur le sujet.

Certains pensent qu'il avait un profil de "simple domestique", d'autres (dont moi) ont démontré que c'était pipeau, et ça ne prenait pas en compte la très forte capacité d'entraînement et d'adaptation morphologique (perte de poids dans le haut du corps notamment) dont savait faire preuve LA à l'approche des grandes épreuves. Ce qu'aurait fait LA dans un monde de non dopés, personne ne le saura jamais. Et dire qu'il avait un profil de domestique est tout aussi ridicule que d'affirmer qu'il aurait gagné 7 TDF. Pour une fois je suis d'accord avec Bangbros: "armstrong non dopé aurait peut-etre pu gagner face à des non dopés".
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Commanaman
Messages : 1698
Inscription : 18 sept. 2006 18:13

Re: Lance Armstrong

Message non lu par Commanaman »

Silver0l a écrit : d'autres (dont moi) ont démontré ...
:lol: :lol: :lol:

énorme , rappelle nous déjà la base de ta "démonstration" ???
ah oui , ça me revient , c'est ton médecin généraliste qui te l'a dit... :lol:
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: Lance Armstrong

Message non lu par Kenzo »

Bangbros a écrit :Image

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rout ... or=CS1-11-[Dans-la-peau-d-armstrong-410988]
:arrow: http://www.ledauphine.com/loisirs/2013/ ... 25A5E42A7B

phpBB [video]
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
Avatar de l’utilisateur
batard
Messages : 2100
Inscription : 02 août 2005 11:03
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Lance Armstrong

Message non lu par batard »

kent 7 a écrit :oui 100 de VO2 : calculé par extrapolation avec le temps d'ascension du col , poids du matos , du gars , le % moyen ...etc

Rasmussen en 2007 et Contador à Verbier 2008 idem !

un autre docteur , le docteur Mallet a fait passer plus de 20 000 tests de VO2 pratiquement qu'à des cyclistes ( amateurs HN et pros époque Vendée U : il met les initiales dans son bouquin et on reconnait facilement quelques noms de ceux qui sont passés pros ) dans sa carrière et relate qu'il a eu des résultats de 100 avec un gus qu'il a viré après ( très très forte suspicion de prise d'E.P.O )

j'essaie de mettre ce témoignage en ligne
Ce docteur a sorti un excellent bouquin que je viens de me procurer, vraiment super complet, le top pour se faire une bonne prépa vélo.
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Lance Armstrong

Message non lu par débutant »

batard a écrit :Ce docteur a sorti un excellent bouquin que je viens de me procurer, vraiment super complet, le top pour se faire une bonne prépa vélo.
Et le docteur Ferrari, il le sort quand son bouquin complet pour une prépa et perf en vélo ?
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: Lance Armstrong

Message non lu par jmboma »

Le chemin de rédemption vous oblige à avaler des couleuvres :
http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rout ... tre/422987
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
Avatar de l’utilisateur
Richie
Messages : 4669
Inscription : 30 janv. 2005 08:34
Localisation : Sur mes cannes anglaises...

Re: Lance Armstrong

Message non lu par Richie »

jmboma a écrit :Le chemin de rédemption vous oblige à avaler des couleuvres :
http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rout ... tre/422987
N'importe quoi, évidemment que le classement aurait changé (LA n'aurait jamais gagné un seul tour, sans la "science" de Ferrai), il était d'ailleurs le 1er à la dire dans son bouquin,
entre les mesures en labo avant et après cures dopantes diverses chez les coureurs de Festina :!:

A rencontres débiles, propos débiles :roll:
flu
Messages : 766
Inscription : 11 août 2006 22:52

Re: Lance Armstrong

Message non lu par flu »

jmboma a écrit :Le chemin de rédemption vous oblige à avaler des couleuvres :
http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rout ... tre/422987
Effectivement, c'est navrant :roll:
T.K
Messages : 2534
Inscription : 10 nov. 2012 18:21

Re: Lance Armstrong

Message non lu par T.K »

Effectivement, quand la vérité ne correspond pas à la haine aveugle que vous avez développée pendant des années contre Armstrong, c'est navrant ...

C'est bien moi qui est toujours dit que le dopage faisait partie du métier, qu'aucun coureur n'a évidemment une volonté délibérée de s'injecter des merdes chimiques nuisibles dans le corps.
Lance comme les autres a fait avec le dopage, mais comme il a une âme de chef, il a organisé le dopage puisqu'il s'occupait de tout tel un Directeur Sportif.
Quand à connaître l'effet du dopage sur un coureur, il suffit de regarder son évolution de carrière, des catégories jeunes, en espoir et en professionnel.
Et là encore, votre haine et votre mauvaise foi sont patentes, tout jeune c'était déjà une pépite, et nous-même en tant que triathlètes, nous sommes en mesure d'apprécier son niveau hors-norme en junior dans le triathlon, où il tenait en nat et à vélo les meilleurs professionnels.
BLEU BLANC RAGE
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10318
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: Lance Armstrong

Message non lu par Boulegan »

T.K a écrit :mais comme il a une âme de chef
Aaaaaah, c'est donc ça :idea:
Il est tout excusé alors, pour tout :lol: :lol: :lol:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
T.K
Messages : 2534
Inscription : 10 nov. 2012 18:21

Re: Lance Armstrong

Message non lu par T.K »

Quelles sont tes arguments ? Lance s'occupait de tout, des sponsors, du matos, du dopage, de l'encadrement médical, du choix des équipiers, du programme de courses, il voulait le mieux en tout pour se donner tous les moyens de gagner.
Qui a-t-il de répréhensible ? Il ne pouvait pas faire sans le dopage, c'était institutionnel dans le vélo. :shock:
BLEU BLANC RAGE
Silver0l
Messages : 7680
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Lance Armstrong

Message non lu par Silver0l »

Un compte rendu plus complet de l'entretien Bassons - Armstrong, avec Bassons qui défend Armstrong...

http://www.lemonde.fr/sport/article/201 ... _3242.html



Il y avait celui qui se dopait et celui qui ne se dopait pas. Vendredi 6 décembre, à Paris, l'Américain Lance Armstrong et le Français Christophe Bassons se sont rencontrés, à l'étage d'un restaurant. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, il y a près de quinze ans, les deux hommes étaient encore coureurs. C'était lors du Tour 1999, le premier des sept remportés par le Texan. Le maillot jaune avait, lors d'une étape entre Sestrière et l'Alpe d'Huez, menacé le Français qui osait critiquer ouvertement le dopage dans le peloton. Celui qui avait été ironiquement baptisé « Monsieur Propre » par les autres coureurs avait dû quitter la course deux jours plus tard.

Si elle n'est pas entrée dans la Légende du Tour, et pour cause, cette scène reste emblématique de l'ère Armstrong et plus largement de l'omerta du peloton. Tout comme en 2004, quand l'Américain avait mené la chasse pour rattraper l'Italien Filippo Simeoni, coupable d'avoir témoigné dans un procès contre Michele Ferrari, le médecin d'Arsmtrong. Devant les caméras de télévision, l'Américain fit le geste de zipper les lèvres, en signe de silence. Scène incroyable d'intimidation.

En octobre 2012, Lance Armstrong a été convaincu de tricherie par un rapport de l'agence américaine de lutte contre le dopage. Il a dû avouer. Depuis, les procès s'accumulent. Remords sincères ou opération tactique ? Depuis plusieurs semaines, l'Américain rencontre en secret ou devant des journalistes ceux qu'il a enfoncés parfois violemment durant sa carrière. Dont Christophe Bassons.

« HARCÈLEMENT PHYSIQUE »

Sur les mots exacts qui furent prononcés dans la descente de Sestrières, les versions des deux protagonistes divergent toujours, quinze ans après. Lance Armstrong assure qu'il n'a jamais demandé que Christophe Bassons quitte le peloton. « Si c'est comme cela que tu l'as ressenti à l'époque, je dois vraiment m'en excuser, a-t-il cependant admis. Je suis désolé. » « Il n'est pas utile de s'excuser, a répondu Christophe Bassons. Au moins m'as-tu parlé en face. »

Et d'expliquer que les coureurs français avaient beaucoup plus fait pour son éviction, par leur hypocrisie, les insultes ou les intimidations. « Quand j'ai arrêté le vélo, en 2001, j'étais victime de harcèlement physique. On me mettait dans le fossé. Des coureurs français critiquaient en catimini Lance Armstrong parce qu'il se dopait. Pourtant, ils ne disaient rien en public contre toi. Ils me laissaient aller au front. Mieux encore, ils m'ont fait partir. »

Christophe Bassons en veut notamment à ses anciens coéquipiers de Festina, équipe embringuée dans une formidable affaire en 1998. Lors du procès, il fut démontré que le Tarnais, qui appartenait à l'équipe de Richard Virenque, avait refusé obstinément de se doper. Leur peine purgée, ses anciens coéquipiers avaient repris leur place dans le peloton et s'étaient montrés impitoyables à son égard.

« J'AI ÉTÉ DIABOLISÉ »

Bien placé pour savoir à quel point le dopage est répandu dans le peloton, Christophe Bassons se sent obligé de défendre Lance Armstrong. « Je ne suis pas d'accord que tu prennes pour tout le milieu. Je ne pense pas que tu sois responsable de tout. Il y a aussi l'UCI, les fédérations, les organisateurs. Il faut en finir avec l'hypocrisie. » « J'ai été diabolisé, poursuit l'Américain. Mais les anciens dirigeants de l'UCI sont aussi diaboliques que moi. » Et d'ajouter : « Le cyclisme n'est malheureusement pas un meilleur sport aujourd'hui qu'il l'était il y a douze mois. » Quant aux lâches et aux hypocrites, le Texan prétend également à une expertise.

« Ma vie est aujourd'hui remplie de ce genre de personnages. Quand on traverse le genre de période que je vis, on apprend beaucoup de choses. Ce n'est pas une leçon de cyclisme mais une leçon de vie. On apprend à savoir qui sont ses vrais amis. Il y a des gens dont j'aurais juré qu'ils étaient de mon côté. Je leur aurais fait confiance à 100 %. Je pensais qu'ils allaient être avec moi. Et hop ! Disparus ! Au moins, je sais à qui j'ai affaire. C'est génial, quand on se promène avec son maillot jaune, que tout le monde fait la fête, que tout le monde tape sur l'épaule en me disant : “C'est génial !” Après, je découvre qui sont vraiment les gens. D'un seul coup, il y a eu beaucoup moins de monde autour de moi. Mais je vais te dire ceci : les événements de l'année dernière, qui ont démarré avec l'USADA, tous les problèmes qui en ont découlé ont été tels que pour moi, pour ma famille, pour mon entourage, j'ai le sentiment de ne plus avoir aucune valeur. »

« Moi, actuellement, je suis heureux, explique Bassons. Je suis papa de deux enfants. J'ai un travail qui me plaît. Je n'ai pas de regret. Je suis fier et j'ai des projets. » « J'ai des enfants, je suis très fier mais je n'ai pas de projets, a plaisanté Armstrong. Ma vie est compliquée. Elle l'a toujours été, mais elle est particulièrement compliquée en ce moment. Je suis empêtré dans des sables mouvants juridiques. »

Rencontre entre Lance Amstrong et Christophe Bassons à Paris dans un restaurant des Champs Elysées, le 6 décembre.

Les deux hommes ont alors évoqué la prévention du dopage. Christophe Bassons a expliqué qu'il espérait un changement des mentalités. Non pas en jouant sur la peur, celle des contrôles ou celle sur les risques pour la santé. Plutôt en jouant sur un autre ressort : l'estime de soi. A la base du dopage, dans la logique de la performance, « il y a un besoin d'être connu, un besoin d'argent, un besoin de s'aimer, un ensemble de besoins qui peuvent pousser à se doper. »

« CE MOMENT DU CHOIX »

Lance Armstrong évoque ses débuts avec le dopage, alors que sa carrière plafonnait et que les responsables de son équipe menaçaient. « C'était en 1994. Ils m'ont laminé, mais j'ai dit : “Non, non, je ne me couche pas”. Je leur ai dit : “Allez-vous faire... Je reste.” C'est un problème de culture. Le coureurs sont des battants, on est là pour lutter. J'ai dit : je continue. Je ne rentre pas chez moi, je reste là, je me bats. »

Ensuite, une fois le pas franchi, Lance Armstrong décrit la spirale du mensonge, des dénégations à la question : « Etes-vous dopé ? » « Quand tu dis non une fois, quatre fois, tu dis non un million de fois. » Impossible de revenir en arrière. « J'aurais aimé ne pas avoir été mis dans cette position, mais voilà. J'ai tout fait pour réussir, l'entraînement, la sélection de mon équipe, la motivation, la rage, le désir de gagner. Le dopage, c'était le point final, la dernière pièce. » Tentation qui lui fut fatale.

« On a le sentiment que dans les années 90, Lance Armstrong et ses coéquipiers, ceux qui ont pris cette décision [de se doper], étaient des animaux. Mais c'étaient des êtres humains, confrontés à un choix : je viens de nulle part, je n'ai pas fait d'études et, si je rentre chez moi, je n'ai plus rien. Or, il y a des choses qui sont là à ma portée, qui peuvent faire du bien, beaucoup de bien, qui ne sont pas détectables. Je me dis : “Oui, je vais jouer le jeu”. Et presque tout le monde a dit “oui”. A part toi, je ne connais que deux personnes qui ont pris une décision différente : Scott Mercier et Darren Baker. »

Ces deux coureurs ont quitté l'équipe US Postal de Lance Armstrong plutôt que d'accepter son programme de dopage. « Vous trois, vous êtes des gens éduqués. Vous avez un diplôme d'études supérieures. Mais à l'avenir, demain, dans dix ans, dans vingt ans, poursuit Lance Armstrong, il y aura quelque chose qui ne s'appellera pas EPO mais XYZ, qui sera indétectable, qui améliorera la performance. Pour la génération qui viendra, il y aura toujours ce moment de la décision, du choix. »

Christophe Bassons aimerait associer Lance Armstrong à la prévention anti dopage. « Je ne suis pas sûr d'être la bonne personne, a plaisanté l'Américain. Je suis même probablement la plus mauvaise personne. Je crois que tu serais beaucoup plus crédible en en parlant. Ton opinion est beaucoup plus crédible, probablement plus crédible que celle de qui que ce soit.» Et d'expliquer que sa seule valeur reconnue dans la lutte antidopage est celle d'exemple. « On se dit qu'en s'acharnant sur moi, cela servira aux autres. »
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
jhr
Messages : 1923
Inscription : 11 sept. 2009 09:40

Re: Lance Armstrong

Message non lu par jhr »

Salut. J'avoue que j'ai du mal a comprendre les uns et les autres... Primo qu'amstrong se soit chargé comme une mule est acté pas la peine d'y revenir... Qu'il ait pu gagner un tour non chargé :lol: les autres étaient dans le meme état. Ya qu'a voir la carrière de Moncoutié athlète a la valeur physique reconnue de tous y compris dans le peloton mais qui n'a jamais rien pris. Il est a noter que meme sur OLT on le prends pour un cycliste moyen LOL!
Deuxio il est aussi acté que le sieur Armstrong est un athlète aux capacités sortant largement de l'ordinaire. Les premiers articles sur lui a l'age de 15 ans ou il s'accrochait en tri avec mike Pigg ( alors meilleur cycliste des tri pro), Ken glah, Scott Tinley, Dave Scott, et Mark Allen pour ne citer que les plus connus ne laissent aucun doute la dessus n'en déplaisent aux mère la pudeur du site.
Qu 'il ait fait preuve d'un caractère abject vis a vis de certains gars du peloton certainement mais je n'étais dans le peloton alors shut up!
En résumé pour moi c'est un champion extraordinaire d'un point de vue physique, qui en bon américain ( la fin justifie les moyens...) a analysé les regles obscures qui régissent le cyclisme de haut niveau et a décider de les professionnaliser pour atteindre le top. Je trouve que le milieu est encore plus blâmable que lui meme s'il a à mes yeux bcp de responsabilité.
Je sais bien qu'il n'y a pas encore si longtemps il était coutume de bruler les mécréants en place publique, mais que voulez vous perso j'ai du être élevé différemment ou j'ai évolué plus vite. Le pardon fait partie de la vie surtout que perso il m' a rien fait... Alors ça fait peut être bander certains d'entre vous de le pourrir a fond ( surtout qu'il n'y a aucune chance qu'il vienne sur le site pas fou les loulous :lol: ), mais faisons la part des choses. Enfin si vous en avez les moyens mdr
jhr
Messages : 1923
Inscription : 11 sept. 2009 09:40

Re: Lance Armstrong

Message non lu par jhr »

Ça va être dur de contredire Bassons.... Lui pardonne et comprends....j'attends la suite avec délectation.
Répondre