A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
claude
Messages : 4403
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par claude »

aurelie.218 a écrit :Le pimpin du tri..........attention c'est du lourd. Rencontre avec une personnalité détonnante, tout au long de la journée. Extraits choisis :

- Lui : Chuis content de moi, je commence vraiment à avoir un bon niveau en course à pied. Je m'entraîne très peu mais j'ai de grandes facilités.
- Moi : Ha chapeau, c'est bien !
- Lui : Oui, vraiment, là je sens que je pourrais faire de gros trucs.
- Moi : Alors c'est pour quand ? Tu prévois des courses bientôt ? Quels sont tes temps de référence jusqu'à présent ?
- Lui : Ben je n'ai encore jamais fait de course.
- Moi : [...intérieurement, j'avais envie de dire : "Tu devrais, ça te calmera..."] Je lui dis : Tu devrais, tu vas adorer ces challenges.
- Lui : Ouais mais ça ne m'intéresse pas, je sais que je suis bon, donc je cherche quelque chose d'humainement plus difficile. Du triathlon, genre.
- Moi : Oui, tiens ! Un ironman par exemple, tu avais évoqué cette idée une fois. Tu voudrais ?
- Lui : Nan, ça ne me dit pas plus que ça. Je sais que je peux le faire, donc ça ne sert à rien que je m'inscrive. :shock:
[Pensée extensive : "Ce ne m'intéresse pas de passer tel examen puisque je sais que j'ai facile le niveau pour le réussir."]

Plus tard... Sur le télésiège :
- Moi [en désignant un couloir rocheux sous le télésiège] : Oh purée les fous ! Regarde, y a des traces là-dessous, avec la barre rocheuse de 4m !!!!
- Lui : Boarrrrrff c'est facile ça ! J'en fais des fois, c'est mon truc !
- Moi : Bon alors vas-y... Quand on est en haut, je me mets sur le côté de la piste et je te regarde descendre la barre rocheuse.
- Lui : Non, j'ai pas envie d'y aller seul. J'aime partager les choses, donc tout seul j'irai pas, faut partager des fois...
- Moi : C'est celàààà, oui...belle excuse :roll: :D
[Pensée extensive : "A ce rythme, alors moi je peux escalader un mur de 300m en auto-assurage les deux doigts dans le nez......mais je ne le ferai pas, puisque je préfère partager......"]

Encore plus tard, toujours sur un télésiège :
- Moi [en mode second degré, après l'avoir entendu dire que c'était le meilleur vététiste de descente, le meilleur alpiniste avec un seul sommet touristique à son actif, le meilleur càpeur avec zéro course de référence] : Alors, t'es prêt pour les Jeux Olympiques ?
- Lui : Non, ça ne m'intéresse pas, car ça me fait chier de m'entraîner trop souvent.
8)
[Pensée extensive : "Je pourrais être le champion du monde d'athlétisme et battre tous les records de montée des sommets de 4000m, mais j'ai la flemme de m'entraîner en ce moment."]

Dans la voiture sur le chemin du retour :
- Lui : L'an passé, j'ai fait un ironman en relais avec 2 potes, ils m'ont supplié de venir et m'ont dit qu'on venait pour gagner en relais. Alors j'ai fait la partie natation, je me suis super entraîné ! Et au final, j'ai battu le record de tous les nageurs !"
- Moi : Sérieux ? Le record ? C'était un vieux record que t'as fait péter ? :shock: :shock:
- Lui : Oui...euh je...j'ai fait le meilleur temps de l'équipe en fait.
- Moi : T'as fait quel temps ?
- Lui : 32 minutes...
- Moi : Pour 3800 m ? :shock: :shock:
- Lui : Euh...je...non, c'était pas un ironman en fait, c'était un half. Alors c'était 3 kilomètres (NB : C'est jouissif de voir les bobards qu'il me raconte car il ne sait pas que je fais un peu de triathlon...)
- Moi : Non, c'est 1900 mètres, je le sais.
- Lui : Oui, alors 1900 mètres en 32 minutes.
- Moi : OK, rien de bien incroyable alors :lol:
- Lui : Ha non non pardon !!! Je voulais dire, 25 minutes !
- Moi : 25 minutes, c'est pas un record non plus...mais bon, si tu le dis...
- Lui : Attends, que je me souvienne... 23 minutes !!!! Oui, 23 minutes, ça y est !
:mrgreen:
Vous voulez connaître le classement réel ? Son équipe se classe 258 ème sur 363. Son temps nat : 41 minutes :roll: Le record dont il voulait parler : il a battu l'autre équipe de collègues... :shock:

Voilà...ma mémoire a encore emmagasiné quelques collectors :mrgreen: Retransmis quasi mots pour mots, tant ma conscience a cristallisé ces moments uniquissimes. Si vous êtes sages, je vous raconterai la suite... Disons-le : ce gars, c'est le nouveau Mickaël Vendetta du triathlon, la Nabilla du sport, un Eric puissance 13 miliards :lol:
Comme disait Raymond Devos " Moi, si on m'avait aidé, j'aurais été un héros ... "
Claude
millke
Messages : 3722
Inscription : 14 janv. 2011 15:22

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par millke »

aurelie.218 a écrit :Le pimpin du tri..........attention c'est du lourd. Rencontre avec une personnalité détonnante, tout au long de la journée. Extraits choisis :

- Lui : Chuis content de moi, je commence vraiment à avoir un bon niveau en course à pied. Je m'entraîne très peu mais j'ai de grandes facilités.
- Moi : Ha chapeau, c'est bien !
- Lui : Oui, vraiment, là je sens que je pourrais faire de gros trucs.
- Moi : Alors c'est pour quand ? Tu prévois des courses bientôt ? Quels sont tes temps de référence jusqu'à présent ?
- Lui : Ben je n'ai encore jamais fait de course.
- Moi : [...intérieurement, j'avais envie de dire : "Tu devrais, ça te calmera..."] Je lui dis : Tu devrais, tu vas adorer ces challenges.
- Lui : Ouais mais ça ne m'intéresse pas, je sais que je suis bon, donc je cherche quelque chose d'humainement plus difficile. Du triathlon, genre.
- Moi : Oui, tiens ! Un ironman par exemple, tu avais évoqué cette idée une fois. Tu voudrais ?
- Lui : Nan, ça ne me dit pas plus que ça. Je sais que je peux le faire, donc ça ne sert à rien que je m'inscrive. :shock:
[Pensée extensive : "Ce ne m'intéresse pas de passer tel examen puisque je sais que j'ai facile le niveau pour le réussir."]

Plus tard... Sur le télésiège :
- Moi [en désignant un couloir rocheux sous le télésiège] : Oh purée les fous ! Regarde, y a des traces là-dessous, avec la barre rocheuse de 4m !!!!
- Lui : Boarrrrrff c'est facile ça ! J'en fais des fois, c'est mon truc !
- Moi : Bon alors vas-y... Quand on est en haut, je me mets sur le côté de la piste et je te regarde descendre la barre rocheuse.
- Lui : Non, j'ai pas envie d'y aller seul. J'aime partager les choses, donc tout seul j'irai pas, faut partager des fois...
- Moi : C'est celàààà, oui...belle excuse :roll: :D
[Pensée extensive : "A ce rythme, alors moi je peux escalader un mur de 300m en auto-assurage les deux doigts dans le nez......mais je ne le ferai pas, puisque je préfère partager......"]

Encore plus tard, toujours sur un télésiège :
- Moi [en mode second degré, après l'avoir entendu dire que c'était le meilleur vététiste de descente, le meilleur alpiniste avec un seul sommet touristique à son actif, le meilleur càpeur avec zéro course de référence] : Alors, t'es prêt pour les Jeux Olympiques ?
- Lui : Non, ça ne m'intéresse pas, car ça me fait chier de m'entraîner trop souvent.
8)
[Pensée extensive : "Je pourrais être le champion du monde d'athlétisme et battre tous les records de montée des sommets de 4000m, mais j'ai la flemme de m'entraîner en ce moment."]

Dans la voiture sur le chemin du retour :
- Lui : L'an passé, j'ai fait un ironman en relais avec 2 potes, ils m'ont supplié de venir et m'ont dit qu'on venait pour gagner en relais. Alors j'ai fait la partie natation, je me suis super entraîné ! Et au final, j'ai battu le record de tous les nageurs !"
- Moi : Sérieux ? Le record ? C'était un vieux record que t'as fait péter ? :shock: :shock:
- Lui : Oui...euh je...j'ai fait le meilleur temps de l'équipe en fait.
- Moi : T'as fait quel temps ?
- Lui : 32 minutes...
- Moi : Pour 3800 m ? :shock: :shock:
- Lui : Euh...je...non, c'était pas un ironman en fait, c'était un half. Alors c'était 3 kilomètres (NB : C'est jouissif de voir les bobards qu'il me raconte car il ne sait pas que je fais un peu de triathlon...)
- Moi : Non, c'est 1900 mètres, je le sais.
- Lui : Oui, alors 1900 mètres en 32 minutes.
- Moi : OK, rien de bien incroyable alors :lol:
- Lui : Ha non non pardon !!! Je voulais dire, 25 minutes !
- Moi : 25 minutes, c'est pas un record non plus...mais bon, si tu le dis...
- Lui : Attends, que je me souvienne... 23 minutes !!!! Oui, 23 minutes, ça y est !
:mrgreen:
Vous voulez connaître le classement réel ? Son équipe se classe 258 ème sur 363. Son temps nat : 41 minutes :roll: Le record dont il voulait parler : il a battu l'autre équipe de collègues... :shock:

Voilà...ma mémoire a encore emmagasiné quelques collectors :mrgreen: Retransmis quasi mots pour mots, tant ma conscience a cristallisé ces moments uniquissimes. Si vous êtes sages, je vous raconterai la suite... Disons-le : ce gars, c'est le nouveau Mickaël Vendetta du triathlon, la Nabilla du sport, un Eric puissance 13 miliards :lol:
Merci pour cette bonne tranche de rigolade.
J organise un diner samedi soir, tu peux l inviter stp ?
Pour le plaisir, forever
francky48
Messages : 2878
Inscription : 26 nov. 2008 16:21

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par francky48 »

Frank a écrit :En passant, je trouve qu'on entend bien plus de conneries dans ce style sur les remontées mécaniques que sur des ascensions en peau de phoque.
+1
En même temps pour ce genre d'individu dés qu'on tape à plus de 140 bpm parler devient très très compliqué et comme on y est relativement vite :roll:
Avatar de l’utilisateur
goldcoast2006
Messages : 87
Inscription : 06 août 2013 21:20

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par goldcoast2006 »

claude a écrit :
aurelie.218 a écrit :Le pimpin du tri..........attention c'est du lourd. Rencontre avec une personnalité détonnante, tout au long de la journée. Extraits choisis :

- Lui : Chuis content de moi, je commence vraiment à avoir un bon niveau en course à pied. Je m'entraîne très peu mais j'ai de grandes facilités.
- Moi : Ha chapeau, c'est bien !
- Lui : Oui, vraiment, là je sens que je pourrais faire de gros trucs.
- Moi : Alors c'est pour quand ? Tu prévois des courses bientôt ? Quels sont tes temps de référence jusqu'à présent ?
- Lui : Ben je n'ai encore jamais fait de course.
- Moi : [...intérieurement, j'avais envie de dire : "Tu devrais, ça te calmera..."] Je lui dis : Tu devrais, tu vas adorer ces challenges.
- Lui : Ouais mais ça ne m'intéresse pas, je sais que je suis bon, donc je cherche quelque chose d'humainement plus difficile. Du triathlon, genre.
- Moi : Oui, tiens ! Un ironman par exemple, tu avais évoqué cette idée une fois. Tu voudrais ?
- Lui : Nan, ça ne me dit pas plus que ça. Je sais que je peux le faire, donc ça ne sert à rien que je m'inscrive. :shock:
[Pensée extensive : "Ce ne m'intéresse pas de passer tel examen puisque je sais que j'ai facile le niveau pour le réussir."]

Plus tard... Sur le télésiège :
- Moi [en désignant un couloir rocheux sous le télésiège] : Oh purée les fous ! Regarde, y a des traces là-dessous, avec la barre rocheuse de 4m !!!!
- Lui : Boarrrrrff c'est facile ça ! J'en fais des fois, c'est mon truc !
- Moi : Bon alors vas-y... Quand on est en haut, je me mets sur le côté de la piste et je te regarde descendre la barre rocheuse.
- Lui : Non, j'ai pas envie d'y aller seul. J'aime partager les choses, donc tout seul j'irai pas, faut partager des fois...
- Moi : C'est celàààà, oui...belle excuse :roll: :D
[Pensée extensive : "A ce rythme, alors moi je peux escalader un mur de 300m en auto-assurage les deux doigts dans le nez......mais je ne le ferai pas, puisque je préfère partager......"]

Encore plus tard, toujours sur un télésiège :
- Moi [en mode second degré, après l'avoir entendu dire que c'était le meilleur vététiste de descente, le meilleur alpiniste avec un seul sommet touristique à son actif, le meilleur càpeur avec zéro course de référence] : Alors, t'es prêt pour les Jeux Olympiques ?
- Lui : Non, ça ne m'intéresse pas, car ça me fait chier de m'entraîner trop souvent.
8)
[Pensée extensive : "Je pourrais être le champion du monde d'athlétisme et battre tous les records de montée des sommets de 4000m, mais j'ai la flemme de m'entraîner en ce moment."]

Dans la voiture sur le chemin du retour :
- Lui : L'an passé, j'ai fait un ironman en relais avec 2 potes, ils m'ont supplié de venir et m'ont dit qu'on venait pour gagner en relais. Alors j'ai fait la partie natation, je me suis super entraîné ! Et au final, j'ai battu le record de tous les nageurs !"
- Moi : Sérieux ? Le record ? C'était un vieux record que t'as fait péter ? :shock: :shock:
- Lui : Oui...euh je...j'ai fait le meilleur temps de l'équipe en fait.
- Moi : T'as fait quel temps ?
- Lui : 32 minutes...
- Moi : Pour 3800 m ? :shock: :shock:
- Lui : Euh...je...non, c'était pas un ironman en fait, c'était un half. Alors c'était 3 kilomètres (NB : C'est jouissif de voir les bobards qu'il me raconte car il ne sait pas que je fais un peu de triathlon...)
- Moi : Non, c'est 1900 mètres, je le sais.
- Lui : Oui, alors 1900 mètres en 32 minutes.
- Moi : OK, rien de bien incroyable alors :lol:
- Lui : Ha non non pardon !!! Je voulais dire, 25 minutes !
- Moi : 25 minutes, c'est pas un record non plus...mais bon, si tu le dis...
- Lui : Attends, que je me souvienne... 23 minutes !!!! Oui, 23 minutes, ça y est !
:mrgreen:
Vous voulez connaître le classement réel ? Son équipe se classe 258 ème sur 363. Son temps nat : 41 minutes :roll: Le record dont il voulait parler : il a battu l'autre équipe de collègues... :shock:

Voilà...ma mémoire a encore emmagasiné quelques collectors :mrgreen: Retransmis quasi mots pour mots, tant ma conscience a cristallisé ces moments uniquissimes. Si vous êtes sages, je vous raconterai la suite... Disons-le : ce gars, c'est le nouveau Mickaël Vendetta du triathlon, la Nabilla du sport, un Eric puissance 13 miliards :lol:
Comme disait Raymond Devos " Moi, si on m'avait aidé, j'aurais été un héros ... "
là on a affaire à un Mytho...... de fort beau calibre je l avoue.... Pas un pimpim... :oops: :oops: :oops:
J ai eu un collègue de travail...identique ....
Ben 5 ans a ses cotés ...c épuisant aussi
Etre et avoir été....c 'est pas la même chose....
Et encore pour le ''avoir été'' j avais rien vu sur lui..... MDR
Big brother is watching you !!!!
Avatar de l’utilisateur
Fabreizhad Triathlon
Messages : 3896
Inscription : 16 sept. 2013 07:12
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Fabreizhad Triathlon »

aurelie.218 a écrit :Voilà...ma mémoire a encore emmagasiné quelques collectors :mrgreen: Retransmis quasi mots pour mots, tant ma conscience a cristallisé ces moments uniquissimes. Si vous êtes sages, je vous raconterai la suite... Disons-le : ce gars, c'est le nouveau Mickaël Vendetta du triathlon, la Nabilla du sport, un Eric puissance 13 miliards :lol:
On est sage... :mrgreen:

d;-)
Avatar de l’utilisateur
erwan_triathlon
Messages : 1606
Inscription : 19 juin 2006 13:04
Localisation : Rennes - France
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par erwan_triathlon »

Trés bon même si c'est plus mytho que pimpim, j'ai adoré le "j'ai battu le reccord"

Même si je ne suis pas trés blanc pour ce qui concerne des "faux" trophées ;-)

Pendant 10 ans environ j'ai organisé la participation de Capgemini Triathlon à la Baule avec un pot d'après course et une remise de trophées.

Même si globalement il fallait batailler pour les obtenir (on est monté jusqu'à 25 équipes relais et 60 sur le Découverte), pour certains trophées c'était un peu l'école des fans. En effet il n'y avait parfois que peu voire qu'un participant : relais mixte, relais féminin et.... CD (la première année, il n'y avait que moi, je me suis donc auto offert un trophée, oui, j'ai un peu honte mais il trône fièrement dans le bureau à la maison :P )

Mais pour tous je peux vous dire que le trophée avait fière allure dés le lendemain dans les bureaux

(en plus on ne se moquait pas du monde avec des trophées en verre du plus bel effet)
Image

Je conseille au mytho en tous genrtes, pour un 20aine d'Euros vous pouvez vous faire fabriquer une trés belle coupe :?
http://erwan-triathlon.blogg.org
Premier Tri en 2005. Premier CD La Baule 2007. Premier half Mansigné 2012. Et ensuite les IM. Challenge Vichy 2013, IM Vichy 2015, XXL Vitoria 2016, IM Nice 2018, XXL Tours 2019. 2020 ? Ce sera le FrenchMan XXL :D
JEANPHILIPPEMARTIN
Messages : 360
Inscription : 14 juin 2012 06:43
Localisation : rennes/la baule

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par JEANPHILIPPEMARTIN »

erwan_triathlon a écrit :Trés bon même si c'est plus mytho que pimpim, j'ai adoré le "j'ai battu le reccord"

Même si je ne suis pas trés blanc pour ce qui concerne des "faux" trophées ;-)

Pendant 10 ans environ j'ai organisé la participation de Capgemini Triathlon à la Baule avec un pot d'après course et une remise de trophées.

Même si globalement il fallait batailler pour les obtenir (on est monté jusqu'à 25 équipes relais et 60 sur le Découverte), pour certains trophées c'était un peu l'école des fans. En effet il n'y avait parfois que peu voire qu'un participant : relais mixte, relais féminin et.... CD (la première année, il n'y avait que moi, je me suis donc auto offert un trophée, oui, j'ai un peu honte mais il trône fièrement dans le bureau à la maison :P )

Mais pour tous je peux vous dire que le trophée avait fière allure dés le lendemain dans les bureaux

(en plus on ne se moquait pas du monde avec des trophées en verre du plus bel effet)
Image

Je conseille au mytho en tous genrtes, pour un 20aine d'Euros vous pouvez vous faire fabriquer une trés belle coupe :?
:sm2:
Avatar de l’utilisateur
Fabreizhad Triathlon
Messages : 3896
Inscription : 16 sept. 2013 07:12
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Fabreizhad Triathlon »

Cela me rappelle un des tous premiers joggings auxquels j'ai participé. Les organisateurs (une école) avaient prévu une coupe pour les trois premiers de chaque catégories hommes et femmes ainsi qu'un beau tirage au sort. Malheureusement, ils n'avaient pas fait beaucoup de pub et nous n'étions qu'une vingtaine au départ, dont presque la moitié de féminine. Du coup, chacun est retourné avec au moins une coupe, trois ou quatre lots... Du bonheur...

d;-)
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Bryce »

Fabreizhad Triathlon a écrit :Cela me rappelle un des tous premiers joggings auxquels j'ai participé. Les organisateurs (une école) avaient prévu une coupe pour les trois premiers de chaque catégories hommes et femmes ainsi qu'un beau tirage au sort. Malheureusement, ils n'avaient pas fait beaucoup de pub et nous n'étions qu'une vingtaine au départ, dont presque la moitié de féminine. Du coup, chacun est retourné avec au moins une coupe, trois ou quatre lots... Du bonheur...

d;-)
Idem, ma seule coupe a été sur un petit semi-marathon, on était 3 jeunes, j'ai terminé 2ème...bon bah on est les 3 repartis avec une coupe :mrgreen:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Bryce »

aurelie.218 a écrit :- Lui : Chuis content de moi, je commence vraiment à avoir un bon niveau en course à pied. Je m'entraîne très peu mais j'ai de grandes facilités.
- Moi : Ha chapeau, c'est bien !
- Lui : Oui, vraiment, là je sens que je pourrais faire de gros trucs.
- Moi : Alors c'est pour quand ? Tu prévois des courses bientôt ? Quels sont tes temps de référence jusqu'à présent ?
- Lui : Ben je n'ai encore jamais fait de course.
- Moi : [...intérieurement, j'avais envie de dire : "Tu devrais, ça te calmera..."] Je lui dis : Tu devrais, tu vas adorer ces challenges.
:sm2: :sm2: :sm15: :sm15: :sm18:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"
Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par aurelie.218 »

:lol: Vous êtes géniaux avec vos réponses :sm2:

Allez, une mini-suite :

[Sur le télésiège]
- Moi : "Il est sympa ton snowboard, avec les motifs en relief !!!" :)
- Lui : "Mais ça fait 3 ans que je l'ai celui-là, t'as complètement zappé ??"
- Moi : "Oh bah s'cuse, je ne mémorise pas toutes les planches que je vois, en une seule saison je peux te dire que j'en vois passer, alors désolée..."
- Lui : "Ce snowboard de toutes manières, je vais le mettre à la vente. Avec mon bon niveau, j'ai fait le tour des capacités techniques que ce snowboard peut m'offrir, il commence à présenter ses limites face à moi." :mrgreen:

[Encore plus tard]
- Moi : "Et alors, pour 2014 tu prévois quoi...du trail sans doute ?"
- Lui : "Ouais on verra. J'avoue que depuis mon sommet de cet été, j'ai vraiment atteint le summum. Donc tu vois, plus rien ne m'intéresse. En plus, comme tu sais, j'aime bien faire du sport à plusieurs, or en trail c'est difficile de trouver des gens de mon niveau, car il faut pouvoir me suivre."
[Pour info : parmi les 16 derniers à son seul trail terminé l'an passé ; hors-délai ou abandon à ses deux autres...eh oui, merci Google, Facebook et Kikourou]

Bon allez, j'le laisse tranquille^^
Le seul truc qui me laisse vraiment pantoise, c'est que ce genre de nouille fait toujours en sorte "d'écraser" les autres, de leur renvoyer une image négative d'eux-mêmes, de tout faire pour être au centre l'attention quand on est plusieurs, de respirer la prétention dans une attitude hyper-consommatrice ("Je l'ai fait une fois, maintenant ça ne m'intéresse plus puisque je l'ai fait"....ou alors pire : "Je n'essaie pas de faire tel truc car je sais que je peux y arriver"). C'est toxique (encore plus toxique que mes pets).
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/
ChrisBoumbo
Messages : 143
Inscription : 06 juin 2013 21:52

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par ChrisBoumbo »

Ou bien il essayait de t'impressionner pour te draguer ;)
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par jmboma »

Bryce a écrit : Idem, ma seule coupe a été sur un petit semi-marathon, on était 3 jeunes, j'ai terminé 2ème...bon bah on est les 3 repartis avec une coupe :mrgreen:
Au lycée j'étais en classe avec le vice champion de Moselle de fleuret junior... Ils étaient 2 :mrgreen: :mrgreen:
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
Alexey Stakhanov
Messages : 953
Inscription : 13 sept. 2012 20:58
Localisation : 06

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Alexey Stakhanov »

aurelie.218 a écrit :"Je n'essaie pas de faire tel truc car je sais que je peux y arriver"). C'est toxique (encore plus toxique que mes pets).
Aurelie fidele a son style, toujours dans la classe la plus totale!

Merci pour l'histoire, tu m'as bien fait rire!
Il faudrait essayer d'organiser une petite sortie cap avec ton pote, histoire de lui remettre les pendules a l'heure, on devrait bien en trouver 2 ou 3 sur OLT avec 21km/h de VMA :mrgreen:
100km
Messages : 3148
Inscription : 29 sept. 2010 13:39

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par 100km »

aurelie.218 a écrit :or en trail c'est difficile de trouver des gens de mon niveau, car il faut pouvoir me suivre."
[Pour info : parmi les 16 derniers à son seul trail terminé l'an passé ; hors-délai ou abandon à ses deux autres...eh oui, merci Google, Facebook et Kikourou]
J'suis trop fort en fait ! Et après on vient nous dire que les triathlètes se la pètent. Ben moi quand j'arrive avant-dernier d'une course encadré par 2 champions de leurs catégories d'âge, je ferme ma gueule :sm11:

En tous cas garde le celui-ci Aurélie, il est collector. Même EricD n'était pas aussi présomptueux à son arrivée ici. Mais connait-il ton palmarès pour s'étaler de la sorte ? Ne sait-il pas que tous les résultats de course sont visibles sur internet ??
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul
Répondre