A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Tonhydro
Messages : 100
Inscription : 14 juin 2008 16:59

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Tonhydro »

aurelie.218 a écrit ::lol: Vous êtes géniaux avec vos réponses :sm2:

Allez, une mini-suite :

[Sur le télésiège]
- Moi : "Il est sympa ton snowboard, avec les motifs en relief !!!" :)
- Lui : "Mais ça fait 3 ans que je l'ai celui-là, t'as complètement zappé ??"
- Moi : "Oh bah s'cuse, je ne mémorise pas toutes les planches que je vois, en une seule saison je peux te dire que j'en vois passer, alors désolée..."
- Lui : "Ce snowboard de toutes manières, je vais le mettre à la vente. Avec mon bon niveau, j'ai fait le tour des capacités techniques que ce snowboard peut m'offrir, il commence à présenter ses limites face à moi." :mrgreen:

[Encore plus tard]
- Moi : "Et alors, pour 2014 tu prévois quoi...du trail sans doute ?"
- Lui : "Ouais on verra. J'avoue que depuis mon sommet de cet été, j'ai vraiment atteint le summum. Donc tu vois, plus rien ne m'intéresse. En plus, comme tu sais, j'aime bien faire du sport à plusieurs, or en trail c'est difficile de trouver des gens de mon niveau, car il faut pouvoir me suivre."
[Pour info : parmi les 16 derniers à son seul trail terminé l'an passé ; hors-délai ou abandon à ses deux autres...eh oui, merci Google, Facebook et Kikourou]

Bon allez, j'le laisse tranquille^^
Le seul truc qui me laisse vraiment pantoise, c'est que ce genre de nouille fait toujours en sorte "d'écraser" les autres, de leur renvoyer une image négative d'eux-mêmes, de tout faire pour être au centre l'attention quand on est plusieurs, de respirer la prétention dans une attitude hyper-consommatrice ("Je l'ai fait une fois, maintenant ça ne m'intéresse plus puisque je l'ai fait"....ou alors pire : "Je n'essaie pas de faire tel truc car je sais que je peux y arriver"). C'est toxique (encore plus toxique que mes pets).
Explique-nous : qu'est ce que tu fous avec des mecs pareils ?... juste pour le co-voiturage ?
Avatar de l’utilisateur
KuRioS
Messages : 969
Inscription : 03 janv. 2013 08:53
Localisation : Langres

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par KuRioS »

jmboma a écrit :
Bryce a écrit : Idem, ma seule coupe a été sur un petit semi-marathon, on était 3 jeunes, j'ai terminé 2ème...bon bah on est les 3 repartis avec une coupe :mrgreen:
Au lycée j'étais en classe avec le vice champion de Moselle de fleuret junior... Ils étaient 2 :mrgreen: :mrgreen:

Je suis Vice champion de Province Sud (Nouvelle Calédonie) d'optimist catégorie poussin en 90 ou 91, je sais plus... on étaient 3 :mrgreen:
No Pain No Tartines
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par débutant »

KuRioS a écrit :
jmboma a écrit :
Bryce a écrit : Idem, ma seule coupe a été sur un petit semi-marathon, on était 3 jeunes, j'ai terminé 2ème...bon bah on est les 3 repartis avec une coupe :mrgreen:
Au lycée j'étais en classe avec le vice champion de Moselle de fleuret junior... Ils étaient 2 :mrgreen: :mrgreen:

Je suis Vice champion de Province Sud (Nouvelle Calédonie) d'optimist catégorie poussin en 90 ou 91, je sais plus... on étaient 3 :mrgreen:
Braziou dirait que c'est comme aux championnats du monde de rallye ou ils sont 2 (ou 3 au grand maxi).
Avatar de l’utilisateur
Fabreizhad Triathlon
Messages : 3896
Inscription : 16 sept. 2013 07:12
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Fabreizhad Triathlon »

aurelie.218 a écrit :Le seul truc qui me laisse vraiment pantoise, c'est que ce genre de nouille fait toujours en sorte "d'écraser" les autres, de leur renvoyer une image négative d'eux-mêmes, de tout faire pour être au centre l'attention quand on est plusieurs, de respirer la prétention dans une attitude hyper-consommatrice ("Je l'ai fait une fois, maintenant ça ne m'intéresse plus puisque je l'ai fait"....ou alors pire : "Je n'essaie pas de faire tel truc car je sais que je peux y arriver")...
Moi dans ces cas-là, je me rabaisse et je le flatte, juste pour qu'il en rajoute... :lol:

d;-)
Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par aurelie.218 »

C'est ce que j'ai fait :oops: :D
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
Bubar
Messages : 3229
Inscription : 17 juin 2005 15:34
Localisation : 71

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Bubar »

Fabreizhad Triathlon a écrit :
aurelie.218 a écrit :Le seul truc qui me laisse vraiment pantoise, c'est que ce genre de nouille fait toujours en sorte "d'écraser" les autres, de leur renvoyer une image négative d'eux-mêmes, de tout faire pour être au centre l'attention quand on est plusieurs, de respirer la prétention dans une attitude hyper-consommatrice ("Je l'ai fait une fois, maintenant ça ne m'intéresse plus puisque je l'ai fait"....ou alors pire : "Je n'essaie pas de faire tel truc car je sais que je peux y arriver")...
Moi dans ces cas-là, je me rabaisse et je le flatte, juste pour qu'il en rajoute... :lol:

d;-)
J'avais un pote qui avait sa "collection" de cons :lol:

Dans n'importe quelles circonstances, quand il repérait un mec qui se la jouait, il rentrait dans son jeu, le flattait etc...
Son objectif étant d'arriver à se faire prendre en photos avec le con. Il avait même un album photos de sa collection ! :lol:

Exemple :
Le pimpin au ski qui s'amuse à faire des séries de schuss sur la piste d'initiation. (vous savez, la piste qui descend tellement pas qu'on a l'impression de monter !).
Mon pote : Excusez-moi, ça fait un petit moment que je vous observe, vous avez un sacré niveau !
Le con : Euh... merci. C'est gentil
Mon pote : Non vraiment ! Vous faites de la compet je suis sur !
Le con : Oui, un peu

Et là le con est ferré, y a plus qu'à le remonter. Et le poisson est définitivement dans l'épuisette après le : "ça me gène de vous demander ça, mais ça vous dérange si je demande à quelqu'un de me prendre avec vous"

PS : ce petit jeu rendait sa femme complètement folle. "Un jour, tu vas tomber sur un type qui va se rendre compte que tu te fous de sa gueule, et si tu prends une droite, tu ne l'auras pas volé"
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par ironturtle »

Et sa femme avait raison.
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
Avatar de l’utilisateur
mumut
Messages : 233
Inscription : 09 mai 2004 10:02
Localisation : D T Q A F A G. . .

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par mumut »

Bubar a écrit :
Fabreizhad Triathlon a écrit :
aurelie.218 a écrit :Le seul truc qui me laisse vraiment pantoise, c'est que ce genre de nouille fait toujours en sorte "d'écraser" les autres, de leur renvoyer une image négative d'eux-mêmes, de tout faire pour être au centre l'attention quand on est plusieurs, de respirer la prétention dans une attitude hyper-consommatrice ("Je l'ai fait une fois, maintenant ça ne m'intéresse plus puisque je l'ai fait"....ou alors pire : "Je n'essaie pas de faire tel truc car je sais que je peux y arriver")...
Moi dans ces cas-là, je me rabaisse et je le flatte, juste pour qu'il en rajoute... :lol:

d;-)
J'avais un pote qui avait sa "collection" de cons :lol:

Dans n'importe quelles circonstances, quand il repérait un mec qui se la jouait, il rentrait dans son jeu, le flattait etc...
Son objectif étant d'arriver à se faire prendre en photos avec le con. Il avait même un album photos de sa collection ! :lol:

Exemple :
Le pimpin au ski qui s'amuse à faire des séries de schuss sur la piste d'initiation. (vous savez, la piste qui descend tellement pas qu'on a l'impression de monter !).
Mon pote : Excusez-moi, ça fait un petit moment que je vous observe, vous avez un sacré niveau !
Le con : Euh... merci. C'est gentil
Mon pote : Non vraiment ! Vous faites de la compet je suis sur !
Le con : Oui, un peu

Et là le con est ferré, y a plus qu'à le remonter. Et le poisson est définitivement dans l'épuisette après le : "ça me gène de vous demander ça, mais ça vous dérange si je demande à quelqu'un de me prendre avec vous"

PS : ce petit jeu rendait sa femme complètement folle. "Un jour, tu vas tomber sur un type qui va se rendre compte que tu te fous de sa gueule, et si tu prends une droite, tu ne l'auras pas volé"
Excllent !!
Tu veux pas faire une photo ironturtle !!
je suis :arrow:
TWITTER : @21mumut
T.K
Messages : 2534
Inscription : 10 nov. 2012 18:21

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par T.K »

Mes pimpims préférés sont ceux qui postent "aujourd'hui repos" dans "votre entraînement du jour". J'ai des noms. :D
BLEU BLANC RAGE
Avatar de l’utilisateur
Fabreizhad Triathlon
Messages : 3896
Inscription : 16 sept. 2013 07:12
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Fabreizhad Triathlon »

Bubar a écrit :Exemple :
Le pimpin au ski qui s'amuse à faire des séries de schuss sur la piste d'initiation. (vous savez, la piste qui descend tellement pas qu'on a l'impression de monter !).
Mon pote : Excusez-moi, ça fait un petit moment que je vous observe, vous avez un sacré niveau !
Le con : Euh... merci. C'est gentil
Mon pote : Non vraiment ! Vous faites de la compet je suis sur !
Le con : Oui, un peu

Et là le con est ferré, y a plus qu'à le remonter. Et le poisson est définitivement dans l'épuisette après le : "ça me gène de vous demander ça, mais ça vous dérange si je demande à quelqu'un de me prendre avec vous"
Je viens de vivre à peu près le même genre aujourd'hui à la piscine.

Alors que je venais de finir mes 2 x 1000m et mes 250m de récup, je m'offre un dernier 500m crawl relax. Arrive un jeune dans mon couloir (je dis "mon" car j'y étais seul depuis le début) et prend ma vague. Vu mon niveau, je mets 13' pour mes 500m. Pendant tout ce temps, il ne m'a pas lâché. A la fin de mes vingt longueurs, je m'arrête. Il en fait de même et me demande en voyant mon bidon si je fais du triathlon. Je lui réponds que j'en fais juste un peu comme ça en dilettante. C'est alors qu'il me rétorque, entre deux recherche de respiration, qu'il m'a suivi avec assez de facilité. A ce moment, je lui dis que moi, j'étais quasiment à fond. Ensuite,il est reparti nager. Moi, j'ai fait mes étirements puis je suis aller à la douche. Il est arrivé quelques secondes après en me disant qu'aujourd'hui, il avait fait une grosse séance, 1000m. C'est lui ai dit que c'était impressionnant. Là, son cou a doublé de volume et il est parti heureux...

Moi aussi, je suis reparti heureux... de m'être foutu de sa g... :mrgreen:

d;-)
T.K
Messages : 2534
Inscription : 10 nov. 2012 18:21

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par T.K »

Je lui aurais dit que c'était bien, c'est le quart de la natation qui constitue le dixième du temps passé sur un triathlon distance Ironman.
Je sais, je suis cassant, mon directeur me dit qu'il supprime de mes mails ce qui pourrait heurter les susceptibilités. :D
BLEU BLANC RAGE
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par lopapy »

Fabreizhad Triathlon a écrit :
Bubar a écrit :Exemple :
Le pimpin au ski qui s'amuse à faire des séries de schuss sur la piste d'initiation. (vous savez, la piste qui descend tellement pas qu'on a l'impression de monter !).
Mon pote : Excusez-moi, ça fait un petit moment que je vous observe, vous avez un sacré niveau !
Le con : Euh... merci. C'est gentil
Mon pote : Non vraiment ! Vous faites de la compet je suis sur !
Le con : Oui, un peu

Et là le con est ferré, y a plus qu'à le remonter. Et le poisson est définitivement dans l'épuisette après le : "ça me gène de vous demander ça, mais ça vous dérange si je demande à quelqu'un de me prendre avec vous"
Je viens de vivre à peu près le même genre aujourd'hui à la piscine.

Alors que je venais de finir mes 2 x 1000m et mes 250m de récup, je m'offre un dernier 500m crawl relax. Arrive un jeune dans mon couloir (je dis "mon" car j'y étais seul depuis le début) et prend ma vague. Vu mon niveau, je mets 13' pour mes 500m. Pendant tout ce temps, il ne m'a pas lâché. A la fin de mes vingt longueurs, je m'arrête. Il en fait de même et me demande en voyant mon bidon si je fais du triathlon. Je lui réponds que j'en fais juste un peu comme ça en dilettante. C'est alors qu'il me rétorque, entre deux recherche de respiration, qu'il m'a suivi avec assez de facilité. A ce moment, je lui dis que moi, j'étais quasiment à fond. Ensuite,il est reparti nager. Moi, j'ai fait mes étirements puis je suis aller à la douche. Il est arrivé quelques secondes après en me disant qu'aujourd'hui, il avait fait une grosse séance, 1000m. C'est lui ai dit que c'était impressionnant. Là, son cou a doublé de volume et il est parti heureux...

Moi aussi, je suis reparti heureux... de m'être foutu de sa g... :mrgreen:

d;-)
Heu... Cela ne serait pas toi le Pimpim en mettant que tu as fait 2750m pour ta sortie ??? :twisted:

Surtout quand on voit qu'avec certains exercices mêmes les tops redescendent entre 1600 et 2500m par séance !

L'Papy_TAQUIN_avec_son_pote_belge_et_kiha_fini_explosé_une_séance_1800m_hier_la_ou_il_descendant_2700m_avant...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Bryce »

Fabreizhad Triathlon a écrit :
Bubar a écrit :Exemple :
Le pimpin au ski qui s'amuse à faire des séries de schuss sur la piste d'initiation. (vous savez, la piste qui descend tellement pas qu'on a l'impression de monter !).
Mon pote : Excusez-moi, ça fait un petit moment que je vous observe, vous avez un sacré niveau !
Le con : Euh... merci. C'est gentil
Mon pote : Non vraiment ! Vous faites de la compet je suis sur !
Le con : Oui, un peu

Et là le con est ferré, y a plus qu'à le remonter. Et le poisson est définitivement dans l'épuisette après le : "ça me gène de vous demander ça, mais ça vous dérange si je demande à quelqu'un de me prendre avec vous"
Je viens de vivre à peu près le même genre aujourd'hui à la piscine.

Alors que je venais de finir mes 2 x 1000m et mes 250m de récup, je m'offre un dernier 500m crawl relax. Arrive un jeune dans mon couloir (je dis "mon" car j'y étais seul depuis le début) et prend ma vague. Vu mon niveau, je mets 13' pour mes 500m. Pendant tout ce temps, il ne m'a pas lâché. A la fin de mes vingt longueurs, je m'arrête. Il en fait de même et me demande en voyant mon bidon si je fais du triathlon. Je lui réponds que j'en fais juste un peu comme ça en dilettante. C'est alors qu'il me rétorque, entre deux recherche de respiration, qu'il m'a suivi avec assez de facilité. A ce moment, je lui dis que moi, j'étais quasiment à fond. Ensuite,il est reparti nager. Moi, j'ai fait mes étirements puis je suis aller à la douche. Il est arrivé quelques secondes après en me disant qu'aujourd'hui, il avait fait une grosse séance, 1000m. C'est lui ai dit que c'était impressionnant. Là, son cou a doublé de volume et il est parti heureux...

Moi aussi, je suis reparti heureux... de m'être foutu de sa g... :mrgreen:

d;-)
Pour certains faire 1000m est beaucoup et exceptionnel, pour d'autres 3000 sera une petite séance de milieu de semaine entre deux séances de 5000...Pour certains 13' aux 500 (j'en suis pas si loin :shock: :lol: ) n'est déjà plus de l'endurance, d'autres tournent les 500 en 6' en récup...Il en faut pour tous les niveaux et tous les potentiels, après c'est la façon dont c'est perçu et mis en scène. Le gars était content de t'avoir suivi 500m en 13' c'est cool, avant j'en étais incapable. C'est juste con qu'il bombe le torse pour cet exploit mais après tout s'il est reparti content d'avoir fait le coq devant toi après sa séance, why not :!:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"
JM01
Messages : 328
Inscription : 23 mai 2011 02:50

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par JM01 »

Ouai bof, je lis vos commentaires et j'ai comme un malaise.
Ce n'est pas parce qu'un type s'amuse à descendre tout schuss la piste verte qu'il fait son pimpin.
Il prend son pied et c'est tout.
Maintenant, se foutre de la gueule de tous les gars qui s'amusent même à un niveau modeste fait montre d'une extrême arrogance.
Je me demande qui est le pimpin dans l'histoire... :roll: :roll:
trimarc
Messages : 1133
Inscription : 13 sept. 2010 10:09

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par trimarc »

Le dîner de con devient l'entraînement du con....
Répondre