COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
FAYARD
Messages : 25670
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

JeanMoulu a écrit : 24 nov. 2020 13:26
FAYARD a écrit : 24 nov. 2020 13:16 L’honneur est sauf, Darmanin a demandé une enquête de l’IGPN sur l’évacuation de la place de la République hier soir, même les syndicats policiers ont été choqués :sm11: Au final, on va jeter 2,3 policiers de la base à la vindicte populaire et ils seront sanctionnés. Franchement, les policiers sont vraiment les dindons de la farce.
Je ne sais pas, j'ai un avis très partagé sur la question. Je suis toujours de l'autre coté donc j'ai forcément un avis biaisé mais ce que je vois c'est souvent des policiers/gendarmes désabusés et une minorité qui y prend un plaisir sadique.
Faire le ménage n'a que des avantages plutôt que de cristalliser une haine déjà bien ancrée alors que la majorité sont probablement juste des mecs comme toi et moi.
Oui sauf qu’à un moment donné, un flic ça obéit ou ça démissionne et cette mise en scène de la part d’associations et de la LFI, est à vomir.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7538
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

coleopt a écrit : 24 nov. 2020 12:20 Salut tout le monde. Un peu hors sujet mais je vous fais un petit Fed back de Mon Covid !
...
:( :( Franchement pas cool... je pensais à t'envoyer un petit MP pour des nouvelles justement.

C'est clair que c'est dur de prendre la juste mesure de cette saloperie... on n'est quand même pas plus mal à ne pas le choper.

Courage à toi pour la suite & tiens nous au jus...

T.
kestrel
Messages : 1259
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

coleopt a écrit : 24 nov. 2020 12:20 Salut tout le monde. Un peu hors sujet mais je vous fais un petit Fed back de Mon Covid !
Cela fait maintenant 1 mois que j'ai déclaré les premiers signes, j'ai eu une période très difficile entre le 7ième et le 10ième jour, avec des grosses difficultés respiratoires et une saturation descendue à 90%, des pics d'hyperthermie à 40, une toux toutes les deux secondes, des atteintes thoraciques sur le scanner. J'ai été mis sous corticoïdes le 10ième jour, et j'ai progressivement retrouvé un état plus conforme avec une fin de maladie. En terme de fatigue, rien ne m'a mis aussi KO, je suis presque bien depuis Lundi dernier. Etant bien de puis une semaine j'ai voulu faire une petite sortie CAP , vraiment très tranquille histoire de faire un état des lieux. Grand mal m'a pris. Je suis donc parti en footing très très lent, je commençais à respirer difficilement mais cela pouvait aller, au bout d'1 kilomètre j'ai fais demi tour ,et là cela a été très très compliqué pour rentrer. Une fatigue énorme c'est emparée de moi, je voulais m'allonger pour dormir, des douleurs musculaires énormes, je n'arrivais plus à mettre un pied devant l'autre tellement j'avais mal au jambe, mais surtout des difficultés à respirer , comme lors d'une grosse crise d'asthme. Le temps que je retourne chez moi 23 minutes la sortie pour 2 kilomètres, je me suis effondré dans le jardin, ma fille est sortie en m'écoutant respirer , j'ai mis 15 minutes afin de récupérait une respiration stable. Elle me disait qu'elle avait eu peur pour moi.
Donc je regarde si je peux m'inscrire aux prochaines courses dans la catégorie 4-5 ans. Blague à part je ne sais pas quand je pourrais retrouver mon état physique d'avant, en espérant que cela arrive.
Tout ça pour dire que même sans facteurs de comorbidités, ce truc vous fait payer chère votre erreur lorsque vous l'avait chopé!
Bonjour,

Je ne vois pas trop ou est ton erreur car je ne crois pas que l'on choisisse de le chopper ou pas.
On peut avoir un comportement à risque, c'est cela ton erreur?

En tout cas bon rétablissement et surtout ne rien lâcher car le retour à la normale peut être long, très long.
Tu es un sportif, tu es donc déjà armé pour persévérer et atteindre le bout du tunnel

Bon courage
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2316
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par coleopt »

Je ne vois pas trop ou est ton erreur car je ne crois pas que l'on choisisse de le chopper ou pas.
On peut avoir un comportement à risque, c'est cela ton erreur?
C’est que je travaille dans le médical , sûrement un de mes patients qui était porteur . J’ai du mal désinfecter une surface , me frotter les yeux , c’est en cela que je dis que j’ai fait une erreur .
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5204
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

superyoyo a écrit : 24 nov. 2020 13:28
Bardamu a écrit : 24 nov. 2020 13:15
FAYARD a écrit : 24 nov. 2020 13:01
Mais qui croit encore aux sondages ? :shock:
Je pense que ça reste un outil intéressant quand il est bien fait.
Sondage bien fait:
https://www.lci.fr/population/immigrati ... 32387.html
Sondage mal fait:
https://www.leparisien.fr/politique/son ... 830597.php
:roll:
Petit article dont la lecture est à recommander à plusieurs intervenants de ce forum : https://www.contrepoints.org/2014/04/16 ... d-personam
Avatar de l’utilisateur
arkaos
Messages : 654
Inscription : 26 nov. 2008 17:32
Localisation : bask country

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par arkaos »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 24 nov. 2020 13:34
coleopt a écrit : 24 nov. 2020 12:20 Salut tout le monde. Un peu hors sujet mais je vous fais un petit Fed back de Mon Covid !
...
:( :( Franchement pas cool... je pensais à t'envoyer un petit MP pour des nouvelles justement.

C'est clair que c'est dur de prendre la juste mesure de cette saloperie... on n'est quand même pas plus mal à ne pas le choper.

Courage à toi pour la suite & tiens nous au jus...

T.
Pour ma part transmis par ma compagne qui l'a attrapé dans le service hospitalier où elle travaille. Peu virulent pour nous . Perte de l'odorat. Elle quelques céphalées, et moi super forme, home trainer tous les jours, aucune fatigue, aucun autre symptôme. Comme quoi, ce virus est un sacré mystère :shock: :shock: :shock:
http://urkirolak-triathlon.fr/
en 2020:
- ironman Vitoria (annulé)
- ironman Barcelone (annulé)
- ironman cascais (annulé)
triplette
Messages : 6214
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

coleopt a écrit : 24 nov. 2020 13:59
Je ne vois pas trop ou est ton erreur car je ne crois pas que l'on choisisse de le chopper ou pas.
On peut avoir un comportement à risque, c'est cela ton erreur?
C’est que je travaille dans le médical , sûrement un de mes patients qui était porteur . J’ai du mal désinfecter une surface , me frotter les yeux , c’est en cela que je dis que j’ai fait une erreur .
J'avais lu que la sévérité de la maladie pouvait être liée à la dose infectieuse. Peut être que ton activité professionnelle en plus du risque de contamination t'expose également à des formes plus sévères ?
En tout cas courage à toi dans cette épreuve.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
h-tri
Messages : 386
Inscription : 01 août 2013 07:36

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par h-tri »

coleopt a écrit : 24 nov. 2020 13:59
Je ne vois pas trop ou est ton erreur car je ne crois pas que l'on choisisse de le chopper ou pas.
On peut avoir un comportement à risque, c'est cela ton erreur?
C’est que je travaille dans le médical , sûrement un de mes patients qui était porteur . J’ai du mal désinfecter une surface , me frotter les yeux , c’est en cela que je dis que j’ai fait une erreur .
Ma femme travaille aussi dans le médical et est très consciencieuse sur les gestes barrière, et a aussi fini par attraper le virus (et moi aussi du coup ; heureusement nous n'avons tous deux eu que des symptômes légers pendant 8 jours). Je suppose que quand tu passes du temps dans une chambre où il y a un patient atteint du virus, le simple fait de porter un masque ne suffit plus...
La contamination n'est donc pas réservée qu'aux imprudents, certains métiers sont clairement à risque. J'ai lu un article sur une étude en Ecosse qui montrait que les soignants ont 3 fois plus de chances que la population générale d'être infectés, et leurs conjoints 2 fois plus. J'ai aussi vu des chiffres de l'hôpital de Grenoble qui montraient courant octobre un taux de soignants touchés 2 fois supérieur au taux du département à ce moment là.
FAYARD
Messages : 25670
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

arkaos a écrit : 24 nov. 2020 14:15
Thierry *OnlineTri* a écrit : 24 nov. 2020 13:34
coleopt a écrit : 24 nov. 2020 12:20 Salut tout le monde. Un peu hors sujet mais je vous fais un petit Fed back de Mon Covid !
...
:( :( Franchement pas cool... je pensais à t'envoyer un petit MP pour des nouvelles justement.

C'est clair que c'est dur de prendre la juste mesure de cette saloperie... on n'est quand même pas plus mal à ne pas le choper.

Courage à toi pour la suite & tiens nous au jus...

T.
Pour ma part transmis par ma compagne qui l'a attrapé dans le service hospitalier où elle travaille. Peu virulent pour nous . Perte de l'odorat. Elle quelques céphalées, et moi super forme, home trainer tous les jours, aucune fatigue, aucun autre symptôme. Comme quoi, ce virus est un sacré mystère :shock: :shock: :shock:
C’était pas une bonne idée le HT. Même en l’absence de symptômes, pas de sport. Un de mes collègues touché a voulu faire une séance de cross fit juste après a voir été guéri. Il a perdu la vue d’un œil pendant 1 h !!!
Le médecin lui a dit que faire monter son cardio aurait pu être dramatique, mais ça c’est pareil avec beaucoup de virus, la grippe notamment.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Silver0l
Messages : 7861
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

coleopt a écrit : 24 nov. 2020 12:20 Salut tout le monde. Un peu hors sujet mais je vous fais un petit Fed back de Mon Covid !
Cela fait maintenant 1 mois que j'ai déclaré les premiers signes, j'ai eu une période très difficile entre le 7ième et le 10ième jour, avec des grosses difficultés respiratoires et une saturation descendue à 90%, des pics d'hyperthermie à 40, une toux toutes les deux secondes, des atteintes thoraciques sur le scanner. J'ai été mis sous corticoïdes le 10ième jour, et j'ai progressivement retrouvé un état plus conforme avec une fin de maladie. En terme de fatigue, rien ne m'a mis aussi KO, je suis presque bien depuis Lundi dernier. Etant bien de puis une semaine j'ai voulu faire une petite sortie CAP , vraiment très tranquille histoire de faire un état des lieux. Grand mal m'a pris. Je suis donc parti en footing très très lent, je commençais à respirer difficilement mais cela pouvait aller, au bout d'1 kilomètre j'ai fais demi tour ,et là cela a été très très compliqué pour rentrer. Une fatigue énorme c'est emparée de moi, je voulais m'allonger pour dormir, des douleurs musculaires énormes, je n'arrivais plus à mettre un pied devant l'autre tellement j'avais mal au jambe, mais surtout des difficultés à respirer , comme lors d'une grosse crise d'asthme. Le temps que je retourne chez moi 23 minutes la sortie pour 2 kilomètres, je me suis effondré dans le jardin, ma fille est sortie en m'écoutant respirer , j'ai mis 15 minutes afin de récupérait une respiration stable. Elle me disait qu'elle avait eu peur pour moi.
Donc je regarde si je peux m'inscrire aux prochaines courses dans la catégorie 4-5 ans. Blague à part je ne sais pas quand je pourrais retrouver mon état physique d'avant, en espérant que cela arrive.
Tout ça pour dire que même sans facteurs de comorbidités, ce truc vous fait payer chère votre erreur lorsque vous l'avait chopé!
Ouch, ça calme... bon rétablissement en tout cas.
De quoi relativiser tous les discours qui minimisent le truc en disant qu'après tout ça ne concerne que les vieillards et les obèses, qu'on gouverne par la peur etc...
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Avatar de l’utilisateur
arkaos
Messages : 654
Inscription : 26 nov. 2008 17:32
Localisation : bask country

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par arkaos »

FAYARD a écrit : 24 nov. 2020 14:41
arkaos a écrit : 24 nov. 2020 14:15
Thierry *OnlineTri* a écrit : 24 nov. 2020 13:34

:( :( Franchement pas cool... je pensais à t'envoyer un petit MP pour des nouvelles justement.

C'est clair que c'est dur de prendre la juste mesure de cette saloperie... on n'est quand même pas plus mal à ne pas le choper.

Courage à toi pour la suite & tiens nous au jus...

T.
Pour ma part transmis par ma compagne qui l'a attrapé dans le service hospitalier où elle travaille. Peu virulent pour nous . Perte de l'odorat. Elle quelques céphalées, et moi super forme, home trainer tous les jours, aucune fatigue, aucun autre symptôme. Comme quoi, ce virus est un sacré mystère :shock: :shock: :shock:
C’était pas une bonne idée le HT. Même en l’absence de symptômes, pas de sport. Un de mes collègues touché a voulu faire une séance de cross fit juste après a voir été guéri. Il a perdu la vue d’un œil pendant 1 h !!!
Le médecin lui a dit que faire monter son cardio aurait pu être dramatique, mais ça c’est pareil avec beaucoup de virus, la grippe notamment.
oui je sais. Pour cela home trainer tranquillou, avec visite virtuelle d'amsterdan, du lac de garde, de la cote amalfitaine, de Gnent, du plat bucolique sur tacx conecté...
http://urkirolak-triathlon.fr/
en 2020:
- ironman Vitoria (annulé)
- ironman Barcelone (annulé)
- ironman cascais (annulé)
Avatar de l’utilisateur
Bubar
Messages : 3275
Inscription : 17 juin 2005 15:34
Localisation : 71

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bubar »

Bardamu a écrit : 24 nov. 2020 14:01 Petit article dont la lecture est à recommander à plusieurs intervenants de ce forum : https://www.contrepoints.org/2014/04/16 ... d-personam
EXTRAIT DE L'ARTICLE :
Si l’on s’aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers.Être désobligeant, cela consiste à quitter l’objet de la querelle (puisqu’on a perdu la partie) pour passer à l’adversaire, et à l’attaquer d’une manière ou d’une autre dans ce qu’il est
QUELQUES PAGES PLUS HAUT :
Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 10:13 Ta persévérance à feindre que ce serait mon sujet suffit à constater la vanité de tout dialogue avec des autistes...
Bardamu a écrit : 19 nov. 2020 13:43 Il y a deux sortes de conneries :
1-Celles dites par des gens qui savent et qui peuvent se tromper de bonne foi. C'est une connerie excusable proférée souvent par des gens intelligents mais qui peuvent se tromper. Comme ils sont intelligents, en général, ils reconnaissent leur erreur et tout le monde progresse.
2-Celles dites par des abrutis qui s'avancent parfois très loin au-delà de leurs limites. Leur aplomb les rend cocus. Ils sont des cocus de l'intelligence, à l'instar du cocu dont tout le monde rigole parce que tous voient les cornes qui poussent sur sa tête, quand lui, le regard fier et la conviction solide, s'imagine qu'il a proféré une parole susceptible de passer à la postérité. A part le moment de plaisir fugace que leur connerie peut provoquer, ces gens là n'apportent rien...
triplette
Messages : 6214
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Z__orglub a écrit : 24 nov. 2020 12:50
triplette a écrit : 24 nov. 2020 12:44
Z__orglub a écrit : 24 nov. 2020 12:23

Oui... et surtout, c'est un peu facile de donner des leçons, et de nier la souffrance des autres, quand on ne se sent pas concerné.

Le mec qui sort jamais de chez lui, qui a la possibilité de télé-travailler, qui aura son salaire qui tombe à la fin du mois quoiqu'il arrive, n'a pas le même point de vue que le gars qui est obligé de sortir pour bosser, ou que celui qui perd ses revenus parce qu'on lui interdit de bosser, ou que le jeune qui a une vie sociale riche.
Et toi ? Tu ne donnes pas de leçons aux autres ? Evidemment t'es très concernés et capable d'appréhender la souffrance des autres, c'est ça le message ?
Moi je suis dans la même situation que Silver, je suis privilégié dans cette histoire. Mais je vois quand même autour de moi des gens qui en bavent sérieusement, et j'arrive à comprendre que le problème est compliqué et qu'on ne peut pas prétendre qu'il n'y a qu'une unique façon de faire. On a fait certains choix qui sont inutiles et mauvais pour tout le monde. Et certains choix qui privilégient certaines personnes au détriment d'autres. Il faut quand même le reconnaitre.
Je pense que tu focalises trop sur les mesures particulières. Si on regarde de manière plus large, l'ensemble de l'Europe est soumise aux mêmes restrictions. Protocoles sanitaires contraignants (ecoles, entreprises...), télétravail, fermeture de commerce, limitation des rassemblements etc, etc...et....incitation à rester chez soi au maximum !
Même la Suède n'échappe pas à ces restrictions. Nos modes de vie s'en trouvent bouleversés partout. Alors inutile de se raconter des histoires, il n'y a pas que la France qui aura son lot de dégâts psycho-sociaux. Et je ne parles pas de l'économie, les Etats étant aujourd'hui tous interdépendants de toute façon. Bref, tous logés à la même enseigne et les réponses apportées face à cette épidémie restent assez semblables un peu partout.

Cependant, il n'en est pas moins vrai que les modalités d'application prennent différentes formes. Mais à mon avis, c'est moins dû à des" choix" politiques, qu'à des éléments structurels, culturels, sociétaux, historiques propre à chaque Etat. Pour en revenir à ce qui te préoccupe, bien sûr, que la limitation de 1km/1h lorsque qu'on fait sa séance càp solo est totalement ridicule. En revanche, si tu autorises les promenades sans limites, bah à Paris par ex tu te retrouves vite fait à bonder les quais de Seine avec des promeneurs dont une partie prendront les transports en commun en fin et/ou début de sortie. La réponse serait d'établir des règles différenciées, mais il faudrait qu'elles relèvent de décisions prises localement et que la population n'y voit pas là-dedans une inégalité de traitement. Je suis alors désolé d'insister la dessus, mais dans notre organisation made in France, cela semblait (dans un premier temps en tout cas) difficilement envisageable et donc on se retrouve avec une règle unique pour tout le monde (conséquence d'un Etat centralisé et d'une Monarchie Présidentielle) .
Entendons nous bien, je ne cherche aucunement à justifier cette mesure, je veux juste nuancer le lieu commun qui la voit comme une règle purement idéologique et politique. Relayer ce lieu commun, c'est soit même verser dans une approche idéologique en niant/ignorant trop facilement la société dans laquelle nous sommes :idea:
Dernière modification par triplette le 24 nov. 2020 16:40, modifié 1 fois.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
triplette
Messages : 6214
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Bubar a écrit : 24 nov. 2020 16:24
Bardamu a écrit : 24 nov. 2020 14:01 Petit article dont la lecture est à recommander à plusieurs intervenants de ce forum : https://www.contrepoints.org/2014/04/16 ... d-personam
EXTRAIT DE L'ARTICLE :
Si l’on s’aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers.Être désobligeant, cela consiste à quitter l’objet de la querelle (puisqu’on a perdu la partie) pour passer à l’adversaire, et à l’attaquer d’une manière ou d’une autre dans ce qu’il est
QUELQUES PAGES PLUS HAUT :
Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 10:13 Ta persévérance à feindre que ce serait mon sujet suffit à constater la vanité de tout dialogue avec des autistes...
Bardamu a écrit : 19 nov. 2020 13:43 Il y a deux sortes de conneries :
1-Celles dites par des gens qui savent et qui peuvent se tromper de bonne foi. C'est une connerie excusable proférée souvent par des gens intelligents mais qui peuvent se tromper. Comme ils sont intelligents, en général, ils reconnaissent leur erreur et tout le monde progresse.
2-Celles dites par des abrutis qui s'avancent parfois très loin au-delà de leurs limites. Leur aplomb les rend cocus. Ils sont des cocus de l'intelligence, à l'instar du cocu dont tout le monde rigole parce que tous voient les cornes qui poussent sur sa tête, quand lui, le regard fier et la conviction solide, s'imagine qu'il a proféré une parole susceptible de passer à la postérité. A part le moment de plaisir fugace que leur connerie peut provoquer, ces gens là n'apportent rien...
Je l'ai déjà relevé. Lorsque Bardamu s'adresse aux autres, il parle surtout de lui. :mrgreen:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Silver0l
Messages : 7861
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Blueboy a écrit : 24 nov. 2020 11:46
Thierry *OnlineTri* a écrit : 24 nov. 2020 01:46
Si demain le vaccin permet de sauver des dizaines de milliers de vies mais tue aléatoirement qq dizaines de personnes je suppose qu'il sera vite arrêter (et si le vaccin est obligatoire alors là ça sera encore plus le drame... ).
Bien entendu le vaccin ne sera pas obligatoire.
En revanche, pas impossible qu'il sera rendu obligatoire pour un certain nombre d'activités (prendre l'avion, le train, prendre un abonnement à la salle de sport)...
Oui, et ça commence déjà à être annoncé:
https://www.20minutes.fr/monde/2915519- ... rnationaux
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Répondre