Impossible de se maintenir au delà du seuil

Que faire quand ça va pas?
USAT
Messages : 2278
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par USAT » 24 mars 2018 12:11

tu as rien compris ce que je voulais dire. :shock: . Je dois sûrement mal m'exprimer.

Niveau maladie je connais c'est pour c'est que je me permets d'exprimer sur le sujet. Dans les mauvaises phases de ma maladie je ne pouvais pas monter 10 marches ou marcher 200m.

Mais bon je vais arrêter de poster les discussions sont impossibles.

Bon sport à vous

tomP
Messages : 68
Enregistré le : 23 oct. 2013 14:25

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par tomP » 24 mars 2018 13:02

C’est moi qui est mal répondu USAT . En mettant +1, je voulais dire que j étais plutôt d accord avec toi. Autant pour moi. Y a juste des réponses un peu (très simplettes) qui énervent.
Bien à toi

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 24 mars 2018 13:58

flu a écrit :
24 mars 2018 08:50
Cela m'interpelle toujours des athlètes dans cette situation là , mal en point et ne jouant pas la gagne, prendre des médocs pour absolument participer à une course. Je crois que c'est plus le corps qu'il faut soigner ...
Attention, il ne faut pas tout confondre. Dans le cadre de ma maladie, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont la première chose à prendre pour éviter d'abimer ces articulations. Ils ne sont pas pris comme un simple sportif qui cherche à performer car il encaissera mieux la douleur.

Les AINS ne font que cacher le problème, mais ce n'est pas du petit lait. Je prends avant tout des médicaments pour rester en vie ! Ce ne sont plus des AINS et d'après mon médecin la biothérapie c'est moins dangereux... A partir du moment où l'on respecte les règles lorsqu'on vit sans systèmes immunitaires, c'est-à-dire en évitant les infections, les maladies...

L'exercice est obligatoire. Si ce n'est pas le sport, c'est du kiné. J'ai choisi... mais difficile quand on se prend au jeu de ne pas allonger les distances. D'autant que moi je me fais moins mal à un petit rythme pendant un certain temps que à bloc sur courtes distances. Voilà il faut peut-être éviter d'aller trop loin mais encore une fois, difficile quand on se prend au jeu.
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

flu
Messages : 568
Enregistré le : 11 août 2006 22:52

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par flu » 24 mars 2018 22:58

100km, encore une fois, concourir sous emprise de médoc , ça me gêne . Pratiquer, s'entraîner voire participer à une épreuve, mais sans classement, je comprends et encourage si cela est bénéfique.
TomP, la prise d'antianflammatoires par un mec à l'arrivée d'une course ne doit pas justifier leur prise , même si il y a des pros dans son club ! :?: toi, c'est pire que tout car en te lisant, tu prends les médocs juste pour les compétitions ( fin de tri) et tu n'en prends pas à l'entraînement :?:
Fais des tris OFF, le pb sera réglé et en plus c'est gratos.

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 25 mars 2018 17:49

Je suis d'accord avec toi..... jusqu'à ce que ! Je ne prend pas des médocs pour guérir d'une maladie et une fois que c'est fait je peux repartir à bloc. Cette maladie ne se guérit pas, on vit avec. Alors je ne vais pas arrêter toute ma vie pro, famille, sport... à cause de ça sinon autant y passer tout de suite.

J'ai eu beaucoup de mal à accepter le fait de prendre des médicaments juste pour avoir une vie normale. D'autant qu'on donne en 1ère intention des AINS alors que c'est presque une erreur. On devrait donner immédiatement des immunosuppresseurs alors que l'on a à peine quelques 10aine d'années de recul de leur consommation. Comme le dis mon médecin, vous ne mourrez pas de votre maladie, mais je ne peux pas en dire autant de votre traitement. J'ai tout fait pour retarder leur prise, j'ai essayé des méthodes naturelles, des régimes, des compléments alimentaires, du yoga, du qi gong, du psy, etc... Mais un jour cela ne suffit plus.

Et pendant que je luttais contre cette médication ma maladie en a profité pour prendre le dessus sur mon corps en bloquant de manière irréversible certaines articulations, en soudant mon bassin, en me déclenchant des uvéites aux yeux qui est la seule urgence médicale entraînant la cécité. Sans sport, je serai encore moins mobile qu'aujourd'hui. Le sport m'aide à vivre avec cette maladie et me rend plus fort pour la vaincre. Je connais de nombreuses personnes qui ont cette maladie pour qui ne serait-ce que courir 1km est un exploit digne d'un marathon pour un simple mortel. Oui je suis chanceux de pouvoir faire ce que fait mais j'en profite, avant de finir un jour dans un fauteuil roulant.

As-tu déjà fait une saison sans courses ? Dur dur l'entrainement dans ces conditions, je risque de perdre toute motivation et ne plus rien faire :cry: et ça j'ai pas le droit et ça m'arrange bien 8)
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

FAYARD
Messages : 19339
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par FAYARD » 25 mars 2018 17:55

flu a écrit :
24 mars 2018 22:58
100km, encore une fois, concourir sous emprise de médoc , ça me gêne . Pratiquer, s'entraîner voire participer à une épreuve, mais sans classement, je comprends et encourage si cela est bénéfique.
TomP, la prise d'antianflammatoires par un mec à l'arrivée d'une course ne doit pas justifier leur prise , même si il y a des pros dans son club ! :?: toi, c'est pire que tout car en te lisant, tu prends les médocs juste pour les compétitions ( fin de tri) et tu n'en prends pas à l'entraînement :?:
Fais des tris OFF, le pb sera réglé et en plus c'est gratos.
Trop facile de juger sévèrement tant que l'on est pas confronté à ce genre de maladie incurable. Autant on peut être dur avec des sportifs pros qui se dopent, autant on ne peut pas faire de leçons à des gens malades qui luttent pour vivre normalement.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Gadagne
Messages : 5211
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Gadagne » 25 mars 2018 20:05

Courage, c est pourri les maladies.

Jerome.A
Messages : 1609
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Jerome.A » 26 mars 2018 08:16

100km a écrit :
16 mars 2018 12:09
... Cf à l'ironman de Nice... Mais toujours l'impression de ne pas faire partie de la communauté, des participants...
C'est celui qui juge les autre participants a leur look ou performance qui ne fait pas parti de la ''communaute'' Durant une course un 5km comme un IM, on ne sait pas par quoi les autres passent, no comment ca va se passer pour nous. On decide de faire une course, ont fait ce qu on peut pour s aligner au depart, apres c'est la beaute d une course, journee de reve ou de galere. J ai toujours eu bcp plus de respect pour les derniers que les 1ers!

Si ca peut t interesser masi c'est peut etre loin, a Cologne ils ont une epreuve qui s'appelle ''Hawai special'', ce sont les distance IM mais le marathon est raccourci a un semi. dans la meme journee il y a egalement des half et un full donc tu ne te sentiras pas seul meme si tu marches des le debut de la cap.
By failing to prepare you are preparing to fail

Gadagne
Messages : 5211
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Gadagne » 26 mars 2018 09:22

"
J ai toujours eu bcp plus de respect pour les derniers que les 1ers! " :roll:




Pourquoi ?Il y en a qui sont derniers parce qu'ils sont feignants :idea:

De plus, tu sais rien de leur vie, dernier pour certains qui ont vaincus un cancer, dernier comme EricD tout simplement parce qu'il est idiot :idea:

Et puis ,sans entrainement je peux faire dernier de n'importe quelle course, jsute finir whaaaa l'exploit, par contre finir premier c'est une autre paire de manche .

On parle de sport où on fait dans le social dans une compétition ?

tomP
Messages : 68
Enregistré le : 23 oct. 2013 14:25

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par tomP » 26 mars 2018 09:49

arriver dernier d'une course avec des barrières horaires correctes on peut respecter car il y a forcement de l'entrainement derrière. c'est sur que si c'est comme certains trail ou elles ont calculées sur une base de 5km/h a peine, on peut être plus réservé!

enfin bref, ça va pas faire bcp avancer 100km sur le postulat de départ!
je ne peux que valider tous ce qu'a dit 100km sur la maladie , la vie (le combat) avec cette épée de Damoclès, les medocs...

je continue de penser que la solution pour finir ton IM est de te concentrer sur la natation et surtout le vélo. il faut prendre un maximum d'avance et etre le plus frais possible a T2 pour te laisser le temps de finir la CAP. je suis pas un pro de l'entrainement mais certains pourront te conseiller sur ce forum.
bon courage pour ta future saison.

Jerome.A
Messages : 1609
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02
Localisation : Frankfurt

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Jerome.A » 26 mars 2018 10:05

Gadagne a écrit :
26 mars 2018 09:22
"
J ai toujours eu bcp plus de respect pour les derniers que les 1ers! " :roll:




Pourquoi ?Il y en a qui sont derniers parce qu'ils sont feignants :idea:

De plus, tu sais rien de leur vie, dernier pour certains qui ont vaincus un cancer, dernier comme EricD tout simplement parce qu'il est idiot :idea:

Et puis ,sans entrainement je peux faire dernier de n'importe quelle course, jsute finir whaaaa l'exploit, par contre finir premier c'est une autre paire de manche .

On parle de sport où on fait dans le social dans une compétition ?
Je repond a 100km qui dit ne pas se sentir faire parti du truc car il n est plus competitif.
Pour Eric il s'aligne tous les ans lui contrairement a bcp...
Comme tu le dis je ne connais rien des participants et ils ne connaissent rien de nous. Donc je les respectent tous. Je trouve simplement qu il est bcp plus difficile de se battre qd tout va mal que qd on passe une journee de reve.
Et non les IM et autres compete ouverte a tout le monde quasiment personne n y va pour la gagne, 5% peut etre hors pro...
Qd je lis ta reponse je me dis: ''pour ce gars si tu es pas dans les 20permiers de ton AG passe ton chemin n y va meme pas'', Peut etre que tu vois les choses comme ca.

On peut discuter en MP si tu veux plutot que poluer ce poste interessant qui permet de remettre bcp de choses en perspective.
By failing to prepare you are preparing to fail

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10167
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par eric d » 27 mars 2018 08:51

Gadagne a écrit :
26 mars 2018 09:22
"
J ai toujours eu bcp plus de respect pour les derniers que les 1ers! " :roll:




Pourquoi ?Il y en a qui sont derniers parce qu'ils sont feignants :idea:

De plus, tu sais rien de leur vie, dernier pour certains qui ont vaincus un cancer, dernier comme EricD tout simplement parce qu'il est idiot :idea:

Et puis ,sans entrainement je peux faire dernier de n'importe quelle course, jsute finir whaaaa l'exploit, par contre finir premier c'est une autre paire de manche .

On parle de sport où on fait dans le social dans une compétition ?
N’écoutez pas cadagne , je vais allez à Kona, lui n’y retourneras pas il en crève de jalousie .

Gadagne
Messages : 5211
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par Gadagne » 27 mars 2018 14:54

En effet, je serais ravi pour toi, rien ne t interdit d acheter un billet pour aller la bas :idea:

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par 100km » 27 mars 2018 16:42

Gadagne a écrit :
27 mars 2018 14:54
En effet, je serais ravi pour toi, rien ne t interdit d acheter un billet pour aller la bas :idea:
:lol: en poussant le vice il sera même capable de se fabriquer un faut dossard pour s’aligner ou faire la course en off :idea:
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

flu
Messages : 568
Enregistré le : 11 août 2006 22:52

Re: Impossible de se maintenir au delà du seuil

Message non lu par flu » 27 mars 2018 21:05

FAYARD a écrit :
25 mars 2018 17:55
flu a écrit :
24 mars 2018 22:58
100km, encore une fois, concourir sous emprise de médoc , ça me gêne . Pratiquer, s'entraîner voire participer à une épreuve, mais sans classement, je comprends et encourage si cela est bénéfique.
TomP, la prise d'antianflammatoires par un mec à l'arrivée d'une course ne doit pas justifier leur prise , même si il y a des pros dans son club ! :?: toi, c'est pire que tout car en te lisant, tu prends les médocs juste pour les compétitions ( fin de tri) et tu n'en prends pas à l'entraînement :?:
Fais des tris OFF, le pb sera réglé et en plus c'est gratos.
Trop facile de juger sévèrement tant que l'on est pas confronté à ce genre de maladie incurable. Autant on peut être dur avec des sportifs pros qui se dopent, autant on ne peut pas faire de leçons à des gens malades qui luttent pour vivre normalement.
C'est une attitude très louable même, que j'admire; mais si l'exercice est thérapeutique, je vois pas pourquoi la compétition serait nécessaire . À moins de bénéficier d'une AUT ... Je vous invite à lire le bouquin 42kms, l'auteur un greffé du cœur , raconte l'aventure du marathon. Il a bénéficié d'une AUT pour ce faire.

Répondre