LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
Magali3821
Messages : 91
Enregistré le : 04 mai 2015 17:42

LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par Magali3821 » 20 mai 2016 18:23

Bonjour,

Ma jeune sportive de 12 ans souffre d'un syndrome rotulien (aux deux genoux).

Elle pratique la natation et le triathlon en compétition (sport étude natation : 10h/semaine; CAP 2x1h/semaine; vélo 4h par semaine dont 2h route 2h VTT). Elle pratique l'escalade en loisir (2h par semaine).

Douleurs aux genoux ayant débutées il y a 2 mois en nageant la brasse. Depuis 1 mois douleur à la course, en vélo. Depuis 15 jours, douleurs en montant des escaliers, même immobile elle souffre ==> Médecin, radio, médecin ==> RDV chez le kiné (dans 3 semaines, c'est long mais je veux lui et personne d'autre....)

Le médecin m'a expliqué que le pbm dont elle souffrait était souvent lié a un déséquilibre entre les vastes internes et externes qui ne se retrouve pas chez ma fille. Elle a les quadri Hyper développés pour son âge et pour une fille mais ils sont équilibrés....Il me soutient que ce dont elle souffre n'est pas lié à son entrainement intensif. Il n'y voit pas de cause particulière (ce n'est pas un médecin du sport) il est confiant sur son rétablissement. Il nous a expliqué que le TTT était 3 mois d'arrêt sportif + kiné.
Conscient que l'arrêt complet serrait très compliqué, il a proposé autre chose à ma fille : interdiction de certains mouvements (notamment la flexion complète), la brasse, pas de palmes, la course à pied, et adaptation pour d'autres : remonté la selle du vélo. Il m'assure qu'elle peut continuer l'activité physique dans les conditions précédemment énoncées...

Elle a passé les radios la semaine avant les 1/2 finales des champ de France Jeune et le radiologue m'a confirmé qu'elle pouvait courir qd même, qu'au pire elle aurait mal mais qu'elle ne risquait pas de blessure plus grave....

J'ai confiance en mon médecin (qui n'a pas de liens avec les clubs) mais j'ai aussi et par dessus tout la priorité de protéger ma fille pour qu'elle fasse du sport toute sa vie, qu'elle ne finisse pas sur la touche à 15 ans pour cause de blessure mal soignée...

Je voulais avoir vos avis car le rendez vous avec le kiné est loin et qu'en attendant je me pose pas mal de questions...

Avez vous rencontré ce pbm?
Quelles étaient les causes?
L'arrêt complet n'est il pas la seule option?
En combien de temps avez vous récupéré?

Edit : j'oubliais... Ce qui me fait me questionner aussi c'est que la rééducation semble passer par un renforcement du quadri.... Heuuuuuuuuu j'vais chercher une photo de sa cuisse et vous comprendrez mes doutes et mes interrogations!

Merci d'avance.

USAT
Messages : 2613
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par USAT » 21 mai 2016 12:47

Il y a toujours une cause.

Tu peux suivre ce fil qui date de l'an dernier ou Raoul explique très bien la façon de se défaire de ce souci gênant.

viewtopic.php?f=12&t=54960&hilit=lambda&start=30


pour la cause cela peut venir de la position sur le vélo, du réglage des cales, du fait d'être trop en avant sur la machine, de chaussures de cap pas adaptées, d'un mouvement de jambes en brasse, d'un déséquilibre musculaire entre le quadri qui est un muscle fort, et les isquiaux qui sont des muscles peu souples( pas ton cas apparemment), ça peut venir d'une infection dentaire également ou de diverses causes qui favorisent les tendinites.

la guérison est longue, il faut attendre que la phase pompier soit finie, puis solliciter petit à petit. j'ai repris je fais 2km, puis 4, 5km etc ( en vélo je précise!) allier à des étirements quotidiens dans un premier temps. Temps de récup : 6 mois à un an.
Pour une enfant c'est peut être différent?

section67
Messages : 224
Enregistré le : 26 août 2010 12:12

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par section67 » 22 mai 2016 15:15

Bonjour, ne souffre t-elle pas d'une forte poussée de croissance ?

J'ai connu cela étant jeune. Diagnostic compliqué au départ pour arriver à ---> http://www.irbms.com/maladie-d-osgood-schlatter

Avatar de l’utilisateur
Magali3821
Messages : 91
Enregistré le : 04 mai 2015 17:42

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par Magali3821 » 24 mai 2016 21:01

Bonjour et merci pour vos réponses.
Elle a eu une radio donc je ne pense pas que ce soit osgood ;)
Je vais regarder l'autre discussion merci!!

raoul
Messages : 2240
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par raoul » 24 mai 2016 21:40

Magali3821 a écrit :Bonjour,

Ma jeune sportive de 12 ans souffre d'un syndrome rotulien (aux deux genoux).

Elle pratique la natation et le triathlon en compétition (sport étude natation : 10h/semaine; CAP 2x1h/semaine; vélo 4h par semaine dont 2h route 2h VTT). Elle pratique l'escalade en loisir (2h par semaine).

Douleurs aux genoux ayant débutées il y a 2 mois en nageant la brasse. Depuis 1 mois douleur à la course, en vélo. Depuis 15 jours, douleurs en montant des escaliers, même immobile elle souffre ==> Médecin, radio, médecin ==> RDV chez le kiné (dans 3 semaines, c'est long mais je veux lui et personne d'autre....)

Le médecin m'a expliqué que le pbm dont elle souffrait était souvent lié a un déséquilibre entre les vastes internes et externes qui ne se retrouve pas chez ma fille. Elle a les quadri Hyper développés pour son âge et pour une fille mais ils sont équilibrés....Il me soutient que ce dont elle souffre n'est pas lié à son entrainement intensif. Il n'y voit pas de cause particulière (ce n'est pas un médecin du sport) il est confiant sur son rétablissement. Il nous a expliqué que le TTT était 3 mois d'arrêt sportif + kiné.
Conscient que l'arrêt complet serrait très compliqué, il a proposé autre chose à ma fille : interdiction de certains mouvements (notamment la flexion complète), la brasse, pas de palmes, la course à pied, et adaptation pour d'autres : remonté la selle du vélo. Il m'assure qu'elle peut continuer l'activité physique dans les conditions précédemment énoncées...

Elle a passé les radios la semaine avant les 1/2 finales des champ de France Jeune et le radiologue m'a confirmé qu'elle pouvait courir qd même, qu'au pire elle aurait mal mais qu'elle ne risquait pas de blessure plus grave....

J'ai confiance en mon médecin (qui n'a pas de liens avec les clubs) mais j'ai aussi et par dessus tout la priorité de protéger ma fille pour qu'elle fasse du sport toute sa vie, qu'elle ne finisse pas sur la touche à 15 ans pour cause de blessure mal soignée...

Je voulais avoir vos avis car le rendez vous avec le kiné est loin et qu'en attendant je me pose pas mal de questions...

Avez vous rencontré ce pbm?
Quelles étaient les causes?
L'arrêt complet n'est il pas la seule option?
En combien de temps avez vous récupéré?

Edit : j'oubliais... Ce qui me fait me questionner aussi c'est que la rééducation semble passer par un renforcement du quadri.... Heuuuuuuuuu j'vais chercher une photo de sa cuisse et vous comprendrez mes doutes et mes interrogations!

Merci d'avance.

En rééducation, le pédalage sur une jambe en alternance semble indiqué. Cela va rétablir un équilibre entre ischios et quadri, de plus elle ne souffre pas en vélo et finalement je suis sorti de cette galère (syndrome rotulien, tendinite rotulienne) avec le vélo.

Ensuite, il y a toute une liste de choses à faire et ne pas faire décrite dans le mauvais post cité par USAT, qui est passé d'IM pour une personne lambda à guérir d'une tendinite rotulienne et syndrome rotulien...

En résumé :

- c'est long (1-2 ans).
- on guérit activement et non passivement.
- glace le soir, jamais de glace avant l'entraînement.
- muscu spécifique : pédalage sur une jambe, 1/4 de squat en équilibre sur une jambe (proprioception), "chaise", "chaise" avec force latérale vers l'extérieur.
- Jamais de brasse si ça fait mal, jamais de mouvement qui irritent, pas de flexions complète, ne pas replier les jambes sous la chaise, bref ne pas enflammer.
- progressivité, quitte à courir à 6 km/h !!!!!! et augmenter par 5'
- streching des jambes
- on en guérit, ce n'est qu'une inflammation de tendon pour la tendinite et un déséquilibre et manque de musculation pour le syndrone rotulien... Donc si c'est un syndrome rotulien, il faut penser à faire des "gammes" pour rééquilibre toute sa vie ensuite.

Donc, j'en ai guéri et mes gammes sont :

- pas de cap sans vélo au moins 1x par semaine.
- muscu sur une jambe en alternance en vélo (pédalage en déclipsant).
- streching des jambes après entraînement.
- quand je fais le célèbre mouvement de streching des quadris sur une jambe, je profite de faire des 1/4 de squat en équilibre. Ca développe l'équilibre, la proprioception, c'est ce qu'à besoin le genou.

Bon courage

USAT
Messages : 2613
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par USAT » 25 mai 2016 14:37

raoul a écrit :
Magali3821 a écrit :Bonjour,

Ma jeune sportive de 12 ans souffre d'un syndrome rotulien (aux deux genoux).

Elle pratique la natation et le triathlon en compétition (sport étude natation : 10h/semaine; CAP 2x1h/semaine; vélo 4h par semaine dont 2h route 2h VTT). Elle pratique l'escalade en loisir (2h par semaine).

Douleurs aux genoux ayant débutées il y a 2 mois en nageant la brasse. Depuis 1 mois douleur à la course, en vélo. Depuis 15 jours, douleurs en montant des escaliers, même immobile elle souffre ==> Médecin, radio, médecin ==> RDV chez le kiné (dans 3 semaines, c'est long mais je veux lui et personne d'autre....)

Le médecin m'a expliqué que le pbm dont elle souffrait était souvent lié a un déséquilibre entre les vastes internes et externes qui ne se retrouve pas chez ma fille. Elle a les quadri Hyper développés pour son âge et pour une fille mais ils sont équilibrés....Il me soutient que ce dont elle souffre n'est pas lié à son entrainement intensif. Il n'y voit pas de cause particulière (ce n'est pas un médecin du sport) il est confiant sur son rétablissement. Il nous a expliqué que le TTT était 3 mois d'arrêt sportif + kiné.
Conscient que l'arrêt complet serrait très compliqué, il a proposé autre chose à ma fille : interdiction de certains mouvements (notamment la flexion complète), la brasse, pas de palmes, la course à pied, et adaptation pour d'autres : remonté la selle du vélo. Il m'assure qu'elle peut continuer l'activité physique dans les conditions précédemment énoncées...

Elle a passé les radios la semaine avant les 1/2 finales des champ de France Jeune et le radiologue m'a confirmé qu'elle pouvait courir qd même, qu'au pire elle aurait mal mais qu'elle ne risquait pas de blessure plus grave....

J'ai confiance en mon médecin (qui n'a pas de liens avec les clubs) mais j'ai aussi et par dessus tout la priorité de protéger ma fille pour qu'elle fasse du sport toute sa vie, qu'elle ne finisse pas sur la touche à 15 ans pour cause de blessure mal soignée...

Je voulais avoir vos avis car le rendez vous avec le kiné est loin et qu'en attendant je me pose pas mal de questions...

Avez vous rencontré ce pbm?
Quelles étaient les causes?
L'arrêt complet n'est il pas la seule option?
En combien de temps avez vous récupéré?

Edit : j'oubliais... Ce qui me fait me questionner aussi c'est que la rééducation semble passer par un renforcement du quadri.... Heuuuuuuuuu j'vais chercher une photo de sa cuisse et vous comprendrez mes doutes et mes interrogations!

Merci d'avance.

En rééducation, le pédalage sur une jambe en alternance semble indiqué. Cela va rétablir un équilibre entre ischios et quadri, de plus elle ne souffre pas en vélo et finalement je suis sorti de cette galère (syndrome rotulien, tendinite rotulienne) avec le vélo.

Ensuite, il y a toute une liste de choses à faire et ne pas faire décrite dans le mauvais post cité par USAT, qui est passé d'IM pour une personne lambda à guérir d'une tendinite rotulienne et syndrome rotulien...

En résumé :

- c'est long (1-2 ans).
- on guérit activement et non passivement.
- glace le soir, jamais de glace avant l'entraînement.
- muscu spécifique : pédalage sur une jambe, 1/4 de squat en équilibre sur une jambe (proprioception), "chaise", "chaise" avec force latérale vers l'extérieur.
- Jamais de brasse si ça fait mal, jamais de mouvement qui irritent, pas de flexions complète, ne pas replier les jambes sous la chaise, bref ne pas enflammer.
- progressivité, quitte à courir à 6 km/h !!!!!! et augmenter par 5'
- streching des jambes
- on en guérit, ce n'est qu'une inflammation de tendon pour la tendinite et un déséquilibre et manque de musculation pour le syndrone rotulien... Donc si c'est un syndrome rotulien, il faut penser à faire des "gammes" pour rééquilibre toute sa vie ensuite.

Donc, j'en ai guéri et mes gammes sont :

- pas de cap sans vélo au moins 1x par semaine.
- muscu sur une jambe en alternance en vélo (pédalage en déclipsant).
- streching des jambes après entraînement.
- quand je fais le célèbre mouvement de streching des quadris sur une jambe, je profite de faire des 1/4 de squat en équilibre. Ca développe l'équilibre, la proprioception, c'est ce qu'à besoin le genou.

Bon courage
tout est dit !

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par 100km » 25 mai 2016 19:12

J'ai eu ce problème aussi. Résultat après quelques années d'errance thérapeutique : Spondylarthrite ankylosante.

Aller, bon courage, c'est que le début. Mais les bons docteurs qui trainent ici tâcheront de te rassurer !
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

Avatar de l’utilisateur
Magali3821
Messages : 91
Enregistré le : 04 mai 2015 17:42

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par Magali3821 » 31 mai 2016 11:03

raoul a écrit :
Magali3821 a écrit :Bonjour,

Ma jeune sportive de 12 ans souffre d'un syndrome rotulien (aux deux genoux).

Elle pratique la natation et le triathlon en compétition (sport étude natation : 10h/semaine; CAP 2x1h/semaine; vélo 4h par semaine dont 2h route 2h VTT). Elle pratique l'escalade en loisir (2h par semaine).

Douleurs aux genoux ayant débutées il y a 2 mois en nageant la brasse. Depuis 1 mois douleur à la course, en vélo. Depuis 15 jours, douleurs en montant des escaliers, même immobile elle souffre ==> Médecin, radio, médecin ==> RDV chez le kiné (dans 3 semaines, c'est long mais je veux lui et personne d'autre....)

Le médecin m'a expliqué que le pbm dont elle souffrait était souvent lié a un déséquilibre entre les vastes internes et externes qui ne se retrouve pas chez ma fille. Elle a les quadri Hyper développés pour son âge et pour une fille mais ils sont équilibrés....Il me soutient que ce dont elle souffre n'est pas lié à son entrainement intensif. Il n'y voit pas de cause particulière (ce n'est pas un médecin du sport) il est confiant sur son rétablissement. Il nous a expliqué que le TTT était 3 mois d'arrêt sportif + kiné.
Conscient que l'arrêt complet serrait très compliqué, il a proposé autre chose à ma fille : interdiction de certains mouvements (notamment la flexion complète), la brasse, pas de palmes, la course à pied, et adaptation pour d'autres : remonté la selle du vélo. Il m'assure qu'elle peut continuer l'activité physique dans les conditions précédemment énoncées...

Elle a passé les radios la semaine avant les 1/2 finales des champ de France Jeune et le radiologue m'a confirmé qu'elle pouvait courir qd même, qu'au pire elle aurait mal mais qu'elle ne risquait pas de blessure plus grave....

J'ai confiance en mon médecin (qui n'a pas de liens avec les clubs) mais j'ai aussi et par dessus tout la priorité de protéger ma fille pour qu'elle fasse du sport toute sa vie, qu'elle ne finisse pas sur la touche à 15 ans pour cause de blessure mal soignée...

Je voulais avoir vos avis car le rendez vous avec le kiné est loin et qu'en attendant je me pose pas mal de questions...

Avez vous rencontré ce pbm?
Quelles étaient les causes?
L'arrêt complet n'est il pas la seule option?
En combien de temps avez vous récupéré?

Edit : j'oubliais... Ce qui me fait me questionner aussi c'est que la rééducation semble passer par un renforcement du quadri.... Heuuuuuuuuu j'vais chercher une photo de sa cuisse et vous comprendrez mes doutes et mes interrogations!

Merci d'avance.

En rééducation, le pédalage sur une jambe en alternance semble indiqué. Cela va rétablir un équilibre entre ischios et quadri, de plus elle ne souffre pas en vélo et finalement je suis sorti de cette galère (syndrome rotulien, tendinite rotulienne) avec le vélo.

Ensuite, il y a toute une liste de choses à faire et ne pas faire décrite dans le mauvais post cité par USAT, qui est passé d'IM pour une personne lambda à guérir d'une tendinite rotulienne et syndrome rotulien...

En résumé :

- c'est long (1-2 ans).
- on guérit activement et non passivement.
- glace le soir, jamais de glace avant l'entraînement.
- muscu spécifique : pédalage sur une jambe, 1/4 de squat en équilibre sur une jambe (proprioception), "chaise", "chaise" avec force latérale vers l'extérieur.
- Jamais de brasse si ça fait mal, jamais de mouvement qui irritent, pas de flexions complète, ne pas replier les jambes sous la chaise, bref ne pas enflammer.
- progressivité, quitte à courir à 6 km/h !!!!!! et augmenter par 5'
- streching des jambes
- on en guérit, ce n'est qu'une inflammation de tendon pour la tendinite et un déséquilibre et manque de musculation pour le syndrone rotulien... Donc si c'est un syndrome rotulien, il faut penser à faire des "gammes" pour rééquilibre toute sa vie ensuite.

Donc, j'en ai guéri et mes gammes sont :

- pas de cap sans vélo au moins 1x par semaine.
- muscu sur une jambe en alternance en vélo (pédalage en déclipsant).
- streching des jambes après entraînement.
- quand je fais le célèbre mouvement de streching des quadris sur une jambe, je profite de faire des 1/4 de squat en équilibre. Ca développe l'équilibre, la proprioception, c'est ce qu'à besoin le genou.

Bon courage
Merci pour cette réponse!

Elle glace tous les soirs, streching 3x par semaine (en plus des étirements de fin de séance). Pédaler sur une jambe ça l'amuse elle le fait très souvent mais au lieu de lui demander d'arrêter de faire la nouille je l'encouragerai à le faire ;)

Certains points cependant restent à éclaircir :

Tu proposes "la chaise", exercice FORMELLEMENT interdit par le médecin en m'expliquant que c'était vraiment la pire chose à faire pour son pbm (la chaise a tout simplement été supprimée des entrainements des enfants car trop de médecins l'avaient interdite aux enfants du coup il en restait trop peu qui avaient le droit de la faire)???

Le "quart de squat" je ne vois pas ce que c'est? Si on considère qu'un squat complet les jambes sont pliées donc à 0°et que les jambes tendues c'est 180° j'imagine qu'il s'agit d'une flexion incomplète ou les jambes se retrouveraient à 120° c'est bien ca? C'est à dire position de départ jambes tendues pour descendre jusqu'à une sorte de "demie chaise"?

"Courir progressivement", c'est à dire sur une séance partir de 6km/h et augmenter progressivement ou alors est ce sur plusieurs séances?

"Pas de CAP sans vélo au moins 1x/ semaine"... Dsl je ne comprends pas? Ca veut dire que qd elle court elle doit pédaler ensuite? Courir tant qu'elle veut mais au moins une séance de vélo par semaine? Ou qu'elle fait autant de séance de CAP et de Vélo qu'elle veut mais qu'au moins une fois par semaine elle doit les associer?

Sinon je ne connais pas le "célèbre mouvement de stretching des quadri sur une jambe"

Pour la brasse c'est très très problématique...
En natation, elle se qualifie largement pour les interrégions en n'étant que benjamin 1 mais elle n'a pas les bons points en brasse... Avec ses points en brasse elle aurait peut être pu atteindre les finales nationales déjà en B1... Alors ce n'est certes pas dramatique mais ça pourrait le devenir... L'année prochaine si elle n'est pas dans les 15 françaises du classement national = pas de pôle espoir!!!! Sans la brasse qui rapporte bcp de points c'est impossible et c'est en plus sa nage faible, si elle ne s'entraine pas ca paraît cuit d'avance...

Concernant le triathlon, pour le classtri elle avait fait un 1000m en début d'année qui lui a permis de valider son test et avec un excellent 200nl en 2"27 elle se classe 2ème B1 national... Donc tant pis si son 1000m remonte à septembre 2015 elle a qd même décroché sa finale aux France d'Aquathlon, mais est ce que ca vaut vraiment le coup d'y aller si c'est pour ne pas pouvoir assurer en CAP? C'est qd même un sacré déplacement alors même si on a pas l'état d'esprit qui consiste à ne se déplacer que si elle est sûre de gagner, et qu'une finale de champ de France c'est toujours chouette, financièrement sa pratique commence vraiment à me "pomper" ....

C'est difficile tout ces états d'âmes, ma fille n'a plus son père, je suis seule "juge" pas vraiment de garde fou ou qqun pour tempérer... Les entraineurs voient chacun leurs objectifs pour ma fille et vont la presser, pour son entrée en minime il faudra choisir entre la natation et le triathlon car ils n'accepteront plus qu'elle fasse les deux.... Ce pbm de genou pourrait donc être déterminant....
Modifié en dernier par Magali3821 le 31 mai 2016 11:10, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Magali3821
Messages : 91
Enregistré le : 04 mai 2015 17:42

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par Magali3821 » 31 mai 2016 11:08

100km a écrit :J'ai eu ce problème aussi. Résultat après quelques années d'errance thérapeutique : Spondylarthrite ankylosante.

Aller, bon courage, c'est que le début. Mais les bons docteurs qui trainent ici tâcheront de te rassurer !
Merci pour ton message, je suis navrée pour ton diagnostic mais il est qd même extrêmement rare que les premiers symptômes de la SPA soient localisés sur les articulations des membres inf.

Avatar de l’utilisateur
Magali3821
Messages : 91
Enregistré le : 04 mai 2015 17:42

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par Magali3821 » 31 mai 2016 11:27

Voici les fameuses cuisses que j'ai du mal à imaginer devoir muscler + .....
Image

raoul
Messages : 2240
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par raoul » 01 juin 2016 08:24

Merci pour cette réponse!

Elle glace tous les soirs, streching 3x par semaine (en plus des étirements de fin de séance). Pédaler sur une jambe ça l'amuse elle le fait très souvent mais au lieu de lui demander d'arrêter de faire la nouille je l'encouragerai à le faire ;)
Pédaler sur une jambe en alternance est un très bon exercice pour muscler les ischios et quadriceps de manière harmonieuse vu qu'on est obligé de tourner rond. Pour cela, il faut déclipser un pied et ralentir la fréquence de pédalage vers 50-60 rpm de manière à augmenter la force.

Vu que Puissance = cadence x force... Donc si on diminue la cadence on augmente la force pour une même puissance.

Je l'encourage à prendre au sérieux l'exercice, car le vélo est une machine à muscler (dixit F. Grappe). Et je pense que les exercices globaux sur vélo sont meilleurs que de la salle à cet âge.
Certains points cependant restent à éclaircir :

Tu proposes "la chaise", exercice FORMELLEMENT interdit par le médecin en m'expliquant que c'était vraiment la pire chose à faire pour son pbm (la chaise a tout simplement été supprimée des entrainements des enfants car trop de médecins l'avaient interdite aux enfants du coup il en restait trop peu qui avaient le droit de la faire)???

Je pensais que vous aviez vu les exercices de rééducation avec le physio... Il s'agit de la chaise avec une chaise au sens littéral. Mais je conçois que vous aviez pensé à l'autre exercice avec une chaise imaginaire. Donc pensant que vous saviez je n'ai pas écrit en détail.

Donc il s'agit de s'asseoir sur une chaise, les jambes à 90 degré. Ensuite, tu appuies fort avec le talon sur le sol pendant 30 secondes. A répéter plusieurs fois et plusieurs fois par jour. Il y a aussi la combinaison de cette exercice avec une force sur l'extérieur en même temps en retenant avec la main ou le pied de la table. Concrètement il faut arriver à appuyer fort le talon en étant assis, retenir le genoux avec la main en essayant d'écarter les jambes. Tout cela de manière statique.
Le "quart de squat" je ne vois pas ce que c'est? Si on considère qu'un squat complet les jambes sont pliées donc à 0°et que les jambes tendues c'est 180° j'imagine qu'il s'agit d'une flexion incomplète ou les jambes se retrouveraient à 120° c'est bien ca? C'est à dire position de départ jambes tendues pour descendre jusqu'à une sorte de "demie chaise"?
90 degré = angle droit = demi-squat. Donc le quart de squat c'est un squat réalisé entre la jambe tendu et la jambe légèrement fléchie, mais moins que le demi squat. C'est un squat en pliant très peu les jambes. Ca correspond plus ou moins à ce qu'on plie quand on marche et qu'on court.

Avec une tendinite rotulienne ou syndrome, je pense que vous avez remarqué qu'il ne faut pas plier les jambes car ça enflamme. Donc, il faut muscler sans enflammer, donc il faut très peu d'angle. D'où le quart de squat. Le syndrome vient parce que le problème de fond est le manque de musculature du genou et le manque de souplesse. Donc il faut arriver à muscler sans enflammer. C'est de la stratégie en fait. Donc perso, je fais mes quart de squat sur une jambe en équilibre. Parce que le genou a besoin de cette proprioception pour guérir.

Ce qui muscle bcp si on a déjà un certain niveau sportif c'est le vélo sur une jambe. Ou alors il faut du "lourd", mais du "lourd" sans enflammer ne peut se faire que sur un angle très faible. D'ou le quart de squat sur une jambe. C'est lourd vu qu'on porte le corps sur une jambe.

Ensuite, à chacun de trouver ses stratégies et les mouvements qui musclent, corrigent sans enflammer.
"Courir progressivement", c'est à dire sur une séance partir de 6km/h et augmenter progressivement ou alors est ce sur plusieurs séances?

"Pas de CAP sans vélo au moins 1x/ semaine"... Dsl je ne comprends pas? Ca veut dire que qd elle court elle doit pédaler ensuite? Courir tant qu'elle veut mais au moins une séance de vélo par semaine? Ou qu'elle fait autant de séance de CAP et de Vélo qu'elle veut mais qu'au moins une fois par semaine elle doit les associer?
S'il le faut, il faut commencer par 5 min à 6 km/h... Et on augmente progressivement par 5' et 0,5 km/h... Ensuite, vers 30' et 8-9 km/h il faut encore augmenter plus tranquillement.

En parallèle, si elle n'est pas trop enflammée, elle peut conserver 8 x 400 m sur piste à VMA avec l'entier de la récup sur gazon et glaçage à la maison en rentrant. Ca permet de garder un certain niveau quand même.

Evidemment je parle de rééducation et pas de la première phase qui se fait avec les médecins. Tout ce que je dis vient quand le doc dit qu'on peut recommencer tranquillement.



Sinon je ne connais pas le "célèbre mouvement de stretching des quadri sur une jambe"

Jambe pliée avec le talon vers les fesses...

A faire en équilibre en faisant le quart de squat... ça développe l'équilibre et le genou à besoin de ça pour guérir durablement.
Pour la brasse c'est très très problématique...
En natation, elle se qualifie largement pour les interrégions en n'étant que benjamin 1 mais elle n'a pas les bons points en brasse... Avec ses points en brasse elle aurait peut être pu atteindre les finales nationales déjà en B1... Alors ce n'est certes pas dramatique mais ça pourrait le devenir... L'année prochaine si elle n'est pas dans les 15 françaises du classement national = pas de pôle espoir!!!! Sans la brasse qui rapporte bcp de points c'est impossible et c'est en plus sa nage faible, si elle ne s'entraine pas ca paraît cuit d'avance...
Une tendinite est une inflammation d'un tendon... Tout ce qui enflamme fait durer la tendinite... Donc pas de brasse si ça fait mal.

Elle est jeune, donc la santé avant une éventuelle possibilité x ou y...

Perso, c'était impossible de faire de la brasse pendant 2 ans... Mais vu qu'en tri ça ne sert à rien... Ce n'était pas grave. :sm2:

Concernant le triathlon, pour le classtri elle avait fait un 1000m en début d'année qui lui a permis de valider son test et avec un excellent 200nl en 2"27 elle se classe 2ème B1 national... Donc tant pis si son 1000m remonte à septembre 2015 elle a qd même décroché sa finale aux France d'Aquathlon, mais est ce que ca vaut vraiment le coup d'y aller si c'est pour ne pas pouvoir assurer en CAP? C'est qd même un sacré déplacement alors même si on a pas l'état d'esprit qui consiste à ne se déplacer que si elle est sûre de gagner, et qu'une finale de champ de France c'est toujours chouette, financièrement sa pratique commence vraiment à me "pomper" ....

Si elle n'est pas trop enflammée et que le doc dit qu'elle peut faire un peu de sport, ce qu'il faut faire est :

- crawl
- vélo avec bcp d'exercice sur une jambe. Pas trop de vélocité si elle est enflammée. De la PMA en vélo ça passe en principe.
- cap : alternance de course lente vers 8 km/h sur du mou avec 1-2 x de la piste par semaine avec uniquement les fractions d'effort sur piste et tout le reste sur gazon.
+ tous les exos de rééduc.

Si elle fait ça elle va garder un certain niveau car la VMA sur piste fait 80 % de job en réalité. Mais pour ça il faut qu'à la fin des 8 x 400 par exemple la douleur soit inférieur à 2-3/10.
C'est difficile tout ces états d'âmes, ma fille n'a plus son père, je suis seule "juge" pas vraiment de garde fou ou qqun pour tempérer... Les entraineurs voient chacun leurs objectifs pour ma fille et vont la presser, pour son entrée en minime il faudra choisir entre la natation et le triathlon car ils n'accepteront plus qu'elle fasse les deux.... Ce pbm de genou pourrait donc être déterminant....

Le triathlon et la natation sont deux sports bons pour la santé. Mais s'il y a une blessure il faut d'abord guérir. D'une manière générale, il faut relativiser, il y a d'autres choses plus importantes dans la vie comme les études... Statistiquement, il est peu probable qu'elle devienne pro un jour, donc si elle diminue pour guérir le monde ne s'effondre pas.


Finalement par rapport à ta photo, j'ai juste le sentiment qu'elle a besoin de muscler sur une jambe en tournant bien rond, avec du streching. Ce n'est pas la taille qui me dérange mais l'angle du genou. Donc la proprioception, streching et muscu devraient faire du bien. Ce n'est qu'un sentiment et je ne suis pas du tout médecin. Mais j'ai cette idée qu'en faisant du sport en général, le corps trouve un équilibre.

Et de toute évidence, le corps a un deséquilibre d'où le syndrome. Donc il faut régler le problème de fond et pas juste donner des anti-douleurs... Si on réfléchi, en faisant du tri, elle a besoin d'avoir des genoux musclés si on veut (je parle en imagé). Donc certains muscles comme les ischios sont à développer par le fait de tourner rond sur une jambe... (on est obligé de faire le retour de pédale correct...).

Bref, j'arrête mon plaidoyer pour le pédalage à une jambe, la glace, le streching, le quart de squat en équilibre en faisant le streching etc. Ca ne guérit pas quand on est passif... Donc il faut continuer le sport, même si elle doit faire moins.

Avatar de l’utilisateur
Magali3821
Messages : 91
Enregistré le : 04 mai 2015 17:42

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par Magali3821 » 01 juin 2016 08:51

Merci bcp pour tout ces conseils.
Cette fois ci j'ai tout compris
Je ne connais rien aux sports que pratique ma fille (je me suis mise au tri il n'y a qu'un an) c'est donc pas forcement évident pour moi de tout piger du premier coup....
C'est vraiment long ce rendez vous kiné :?
En attendant on fait ce qu'on peut et tes conseils nous orientent bien! Merci encore!!

raoul
Messages : 2240
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par raoul » 01 juin 2016 09:00

De rien. Bon courage et un peu de patience...

Pour le vélo sur une jambe il faut faire exactement la même chose sur la gauche que la droite. De même si elle fait le streching des quadriceps il faut faire les ischios etc.

Toujours en équilibre...

USAT
Messages : 2613
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par USAT » 01 juin 2016 17:30

Magali3821 a écrit :Merci bcp pour tout ces conseils.
Cette fois ci j'ai tout compris
Je ne connais rien aux sports que pratique ma fille (je me suis mise au tri il n'y a qu'un an) c'est donc pas forcement évident pour moi de tout piger du premier coup....
C'est vraiment long ce rendez vous kiné :?
En attendant on fait ce qu'on peut et tes conseils nous orientent bien! Merci encore!!
gros post de Raoul! :!: tu peux suivre ces conseils, ils sont excellents et remplis de bon sens. :)

100km
Messages : 3148
Enregistré le : 29 sept. 2010 13:39

Re: LE SYNDROME ROTULIEN (FÉMORO PATELLAIRE) sans cause chez jeune?

Message non lu par 100km » 01 juin 2016 20:06

Magali3821 a écrit :
100km a écrit :J'ai eu ce problème aussi. Résultat après quelques années d'errance thérapeutique : Spondylarthrite ankylosante.

Aller, bon courage, c'est que le début. Mais les bons docteurs qui trainent ici tâcheront de te rassurer !
Merci pour ton message, je suis navrée pour ton diagnostic mais il est qd même extrêmement rare que les premiers symptômes de la SPA soient localisés sur les articulations des membres inf.
Ben si justement, le tout 1er des symptômes est même les enthèses au niveau des tâlons et derrière le talon. En plus il existe plein de variantes de SPA. Je pense que j'ai une forme "périphérique", ma colonne est de loin la moins touchée de mes articulations.
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul

Répondre