asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Que faire quand ça va pas?
JM01
Messages : 313
Enregistré le : 23 mai 2011 02:50
Localisation : Lyon

asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par JM01 » 18 oct. 2015 13:47

Bonjour,

Je viens de comprendre pourquoi j'avais tant de mal sur les courses longues ou en fractionné genre séries de 400 M: je fais des bronchospasmes d'effort
Je prend régulièrement du Seretide

Ma question s'adresse aux asthmatiques: que faites-vous ou prenez-vous pour reduire le risque d'avoir un bronchospasme d'effort ?

nlimages
Messages : 72
Enregistré le : 01 déc. 2012 14:48

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par nlimages » 19 oct. 2015 08:21

J'ai un traitement de fond à base d'Inovair (idem seretide) depuis une 20aine d'années (j'an ai 32).
Et depuis 5 ans, mon pneumologue m'a prescrit du Singulair. Donc tout ça à prendre tous les jours.

De l'Ebastine (anti-Histaminique) lors des période d'allergies (cyprès, pollens pour ma part).

Et je n'ai pas de pb.

Il faut faire attention en cas de fatigue et vraiment se reposer, car nous devenons encore plus sensible à ces "irritations" pulmonaires.


Après, je pense que la région dans laquelle tu vis influence pas mal la "maladie". En PACA, je vais très bien. Contrairement à mes 15 premieres années où je vivais en région Parisienne.
Dès que je monte dans le nord, ou vers Nantes (famille), ça se dégrade un peu. (sauf l'été). L'humidité est un facteur important. Après chacun réagi plus ou moins fortement. Mon frère, les réactions sont immédiates.


Avec ton traitement, tu ne devrais pas avoir ce genre de soucis. La Ventoline, je n'en prends plus du tout. Je m'entraine entre 10 et 15h par semaine.
Et que ce soit sur du long, ou différents fractionné, pas vraiment de gène.


Es-tu soigné de manière suffisante ? Pour les bons symptomes ? Qui t'as prescrit celà ? Prends-tu le temps de bien d'échauffer avant tes séances de fractionnés ?
Ca fait longtps que tu t'es mis au sport ? Au triathlon ?
As-tu noté s'il y avait des circonstances particulières qd ces "crises" se declenchent" ?

JM01
Messages : 313
Enregistré le : 23 mai 2011 02:50
Localisation : Lyon

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par JM01 » 19 oct. 2015 09:04

Salut,

en fait je prends mon traitement en fonction de la gêne au repos mais je n'avais jamais pensé que l'effort pouvait poser problème.
Il m'arrive de ne rien prendre pendant plusieurs semaines (c'est peu être là l'erreur)
J'ai fais pas mal d'asthme d'effort quand j'étais enfant puis ça a disparu principalement grâce au sport.
Je suppose que le spasme est présent mais que je ne m'en rends pas compte à cause justement de l'effort.
Je vais faire une test avec prise de seretide + ventoline avant un fractionné pour voir si ça donne un résultat positif.
Les maux de tête après les entrainements durs sont liés d'après mon médecin à un excès de CO2 donc une mauvaise ventilation donc ça se tient avec le bronchospasme.

nlimages
Messages : 72
Enregistré le : 01 déc. 2012 14:48

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par nlimages » 19 oct. 2015 15:13

c'est surtout qu'un traitement de fond, normalement, faut le prendre tout le temps. Normalement matin et soir. (Juste avant le sport, c'est pas ça l'idée). Jusqte avant de sport, c'est de la Ventoline qu'il te faut.


T'as consulté un pneumologue récemment ?

Fab74ch
Messages : 1708
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par Fab74ch » 19 oct. 2015 16:05

Hello,
ça se diagnostique comment ce type de symptome?

J'ai une amie qui a du mal sur les courses rapides (5-10km) ou VMA longues (800m), avec une sensation d'asphyxie. Est-ce que elle va simplement trop vite ou ça peut-être du à ce type de pathologie?
Comment le dépister?
merci.

JM01
Messages : 313
Enregistré le : 23 mai 2011 02:50
Localisation : Lyon

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par JM01 » 19 oct. 2015 19:12

Il existe des spirometres vendus en pharmacie
Tu places un curseur sur zéro et tu souffle le plus violemment possible dans l'appareil
Le souffle va pousser le curseur qui indiquera le débit maximum atteint lors de l'expiration
C'est une très bonne indication : si le débit max baisse pendant un effort, cela indique un spasme lié au sport

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2739
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par lopapy » 21 oct. 2015 17:29

Attention, l'asthme, comme écrit, se traite par des traitement de fond (Becotide, Sérétide, formudual, etc....)

D'après des source d'il y a plus de 10 ans, en Belgique (Bruxelles ou Louvain, je ne sais plus) ils traitaient des asthmatiques en faisant de la CAP.
Respiration ventrale et bic dans la bouche (=forme levre en cul de poule).

Depuis, ashmatique moi même, j'ai réussi à prévenir des crises ainsi...

L'homéopathie m'a aussi aidé à sortir du cercle des désensibilisations.
Et cette année pas de corticoïdes à prendre ni de béta bloquant...

Pas facile à gérer quand même, chaque cas est différent...

Les médicaments cités au dessus m'ont quand même cassés la voix, mais je n'ai, semble t il, pas de séquelles autres.

Sinon des asthmatiques plus sévères que moi ont du se résoudre à faire leur intensité en natation uniquement lors des périodes difficiles puis par le vélo avant d'espérer le refaire en CAP. En natation l'asthme semble se tenir.

L'Papy

Avatar de l’utilisateur
Caillette
Messages : 244
Enregistré le : 17 août 2004 15:29
Localisation : nyc

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par Caillette » 21 oct. 2015 19:52

De mon experience, si ce n'est que de l'asthme d'effort, le protocole peut se résumer à un échauffement très progressif jusqu'à la vo2 max pour "chauffer" les poumons jusqu'à la plein charge. Même si la seance n'est pas violente en elle-même, des changements d'allures sans préparation peuvent titiller les bronches! Évidemment, s'il fait humide avec un petit vent pendant la floraison et qu'on a pas suivi son traitement de fond, y'aura pas grand chose à faire qun subir...

Après, pour les asthmatiques chroniques, c'est plus compliqué car c'est parfois la loterie. Il m'est arrivé de passer des semaines sans alertes, puis faire une crise en pleine nuit sans raison... ou de passer une journée à siffler, de tout de même aller à l'entraînement le soir, faire le début de la séance avec 1 seul poumon et finalement terminer avec d'énormes sensations parce que l'effort m'avait "ouvert" les bronches !

Mais surtout chaque cas est unique. Il faut bien se connaître et noter ses crises pour analyse l'environnement. Rapidement, on doit être en mesure de déterminer les éléments catalyseurs, voir déclencheurs des crises. Faire des tests réguliers par un allergologue ou pneumologue pour surveiller l'évolution est important. Et faut pas s'inquiter, avoir été un gros asthmatique/allergique avec des antécédents d'hospitalisations en réa gamin, n'empêche pas de finir en EDF à 20/25 ans! :wink:
Le plus chiant, cela reste de faire les aut à l'ama chaque saison finalement!!!

Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1324
Enregistré le : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par Hypo-Crampe » 08 nov. 2016 14:44

Question
Quel produit (naturel) pour remplacer la ventoline :?:
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

ThierryG
Messages : 7
Enregistré le : 20 déc. 2016 16:20

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par ThierryG » 05 avr. 2017 17:44

Bonsoir,

Heuu .. j'arrive après la bataille mais comme le sujet m'interpelle ...

Etre asthmatique et faire un asthme d'effort sont 2 choses différentes ! Quand on est asthmatique on peut déclencher une crise d'asthme avec ou sans effort physique ! Un stress, un allergène et c'est parti ! Ca peut être grave je me permets de vous indiquer que + 1000 personnes meurent d'étouffement suite à une crise d'asthme par an en France .... Très peu de ces décès sont consécutifs à une séance de sport.

Et c'est pour cela que contrairement aux idées reçues, les asthmatiques doivent faire du sport ! Ben oui à la base ce sont des insuffisants respiratoires et quoi de mieux pour développer sa respiration ??

Certaines personnes font un asthme UNIQUEMENT à l'effort, ils ne sont pas asthmatiques, leur asthme est causé par une hyperventilation c'est ce que l'on appelle un asthme d'effort, la plupart des sportifs s'ignoraient eux-mêmes sur le sujet afin de faire une crise, avec une toux sèche à la fin de l'effort, difficultés respiratoires etc ... Le traitement est curatif, il s'agit d'un broncho dilatateur qui permet de mieux respirer, il n'y a aucun traitement de fond à avoir comme dans le cas d'un asthmatique traditionnel.

TG

robert_larsen
Messages : 3
Enregistré le : 21 mai 2017 14:04

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par robert_larsen » 23 mai 2017 21:15

Salut,

Moi je suis asthmatique de naissance, je prends en traitement de fond du SERETIDE 2x par jour (passé de 500 à 250 um d'ailleurs cette année)
SINGULAIR en comprimé tout les jours et pour mes entraînements : 2 bouffées d'AIRomir 30 min avant, et jamais un problème. (ce qui n'était pas le cas avant) !

R0b-

nlimages
Messages : 72
Enregistré le : 01 déc. 2012 14:48

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par nlimages » 07 juin 2017 07:22

C'est quoi airomir ? L équivalent de la vebtoline ?

Tu sens un réel effet du singulair ?

JM01
Messages : 313
Enregistré le : 23 mai 2011 02:50
Localisation : Lyon

Re: asthmatiques: quels protocoles d entraînements ?

Message non lu par JM01 » 20 août 2017 12:32

Je reviens sur ce post après un hiver calamiteux du point de vue respiratoire et sportif( coqueluche suivie d'une bronchite)
Clairement, je ne comprenais pas pourquoi j'avais de telles variations de forme quand je courais (d'un jour à lautre)et je suis quasiment certain dorénavant que c'est lié à la pollution atmosphérique qui augmente d'année en année dans le coin ou j'habite (banlieue lyonnaise)
Suite à ces problèmes, mon médecin m'a prescrit du Singulair et là c'est le miracle: des poumons libérés, de nouvelles sensations en course à pied.
Par contre, je vais éviter les sorties quand la pollution de l'air est trop importante.

Le Singulair dans mon cas à fortement réduit les problèmes de broncho spasme à l'effort.

Répondre