luxation acromio claviculaire

Que faire quand ça va pas?
Lolos71
Messages : 82
Enregistré le : 07 sept. 2010 18:59

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par Lolos71 » 17 oct. 2010 11:15

Merci,

on m'avais aussi parlé de l'arthrose à l'époque, j'en parlerai à mon toubib pour voir.

julie
Messages : 343
Enregistré le : 30 juil. 2004 20:28

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par julie » 17 oct. 2010 14:04

salut !

Pour ma part je te conseillerai. Bon c'est clair tu vas en chier bien comme il faut mais apres c'est que du bonheur ! une épaule solide ou rien ne bouge ! ... En voyant les comm précédents il semblerait que tous ne soient pas dans le meme cas mais bon de mon coté ce fut vraiment un gros calvaire : 2h d'opération pour 6 semaines d'immobilisation et 10 mois de kiné quotidien ... après j'ai laché l' affaire. J'ai retrouvé la quasi mobilité totale de mon épaule 2 ans plus tard.... essentiellement grace à la natation qui m'a permis de faire un gros travail d'assouplissement.
Un conseil réduit l'immobilisation totale a 4 semaines (si suivi avecton medecin) puis séance chez le kiné en douceur des cette période là. Selon mon kiné, j'ai trop entendu et apres le travail de rééduc est vraiment plus long, difficile et douloureux.
Apres niveau sport, tu peux compter presque 1 an de néant au niveau de la natation (il faut bien attendre 3 mois avant de se mettre a l'eau et 6 mois pr nager de facon un peu académique. Au debut tu peux a peine lever le bras de 10 cm devant toi et sur le coté alors avant de faire un geste complet y'a du boulot !). C'est frustrant car tu repars vraiment de 0 : tu perds ta technique et toute ta force d'ou l'importance de faire un gros travail en muscu qd ca va mieux. Apres velo et cap la reprise est assez rapide. Vélo je dirai 3/4 mois le temps d'avoir suffisemment d'amplitude pour atteindre le ceintre sans que ca tire trop sur tes ligaments.


bon courage ;-)

Lolos71
Messages : 82
Enregistré le : 07 sept. 2010 18:59

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par Lolos71 » 17 oct. 2010 18:39

Ou la la!!! je crois pas que je ferais l'opération, car je ne peu pas me permettre professionnellement un arrêt puis une rééducation, étant artisan dans le bâtiment, je me sert de mes bras tous les jours.
Après suivant les cas il est clair que mieux vaux ce faire opérer plutôt que de traîner a vie des problèmes

Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7822
Enregistré le : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par jmboma » 17 oct. 2010 18:44

Lolos71 a écrit :Ou la la!!! je crois pas que je ferais l'opération, car je ne peu pas me permettre professionnellement un arrêt puis une rééducation, étant artisan dans le bâtiment, je me sert de mes bras tous les jours.
Après suivant les cas il est clair que mieux vaux ce faire opérer plutôt que de traîner a vie des problèmes
Rassure toi, si ta blessure est trop vieille pour qu'un ortho te propose de passer sur le billard :wink:
L'ortho me disait que l'opération était utile que pour des décalages supérieurs au centimètre.
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/

ChrisBoumbo
Messages : 115
Enregistré le : 06 juin 2013 21:52

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par ChrisBoumbo » 24 mars 2014 11:59

Déterrage de ce sujet pour vous donner mon cas:
Chute de ski le 17/03/2014.
Diagnostiqué "Luxation Acromio Claviculaire" au stade 2.
J'ai pu continué de skier pendant les jours qui ont suivi, sans pousser sur les bâtons...
4/5 jours de strapping pour immobiliser l'épaule. Pas de bras en écharpe.
Douleurs principalement pendant la nuit et sur quelques mouvements.
Je continue le Voltarene et les anti-inflammatoires en cachet.
Ce soir première séance de kiné après 1 semaine de ma chute.

A lire les récits, certaines personnes ont attendu très/trop longtemps pour reprendre le sport.

Je vais essayer d'appliquer le concept : ne pas trop immobiliser l'épaule tant qu'on a pas mal.

Je vous donnerais l'évolution des semaines à venir.

m.gonzales
Messages : 28
Enregistré le : 20 déc. 2012 18:54

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par m.gonzales » 24 mars 2014 14:19

Tu peux porter un sac à dos des que tu en as l'occasion ça abaissera la clavicule et raccourcira le temps d'un moment le trajet ligamentaire. On ne t'a pas prescrit d'anneaux?

Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7822
Enregistré le : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par jmboma » 24 mars 2014 15:03

Théoriquement si tu es au stade 2, tu devrais te faire poser un dispositif pour rabaisser la clavicule. Personnellement le doc à l’hôpital avait diagnostiqué un stade 1 à tort et maintenant j'ai la clavicule qui s'est mal repositionnée.
Continuer faire du ski dans cette état c'est un sacré risque :shock:
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/

ChrisBoumbo
Messages : 115
Enregistré le : 06 juin 2013 21:52

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par ChrisBoumbo » 24 mars 2014 15:09

C'est le doc qui m'a dit que je pouvais continuer de skier.

Pour rabaisser la clavicule, j'ai eu plusieurs jours un strapping.

Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7822
Enregistré le : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par jmboma » 24 mars 2014 16:13

ChrisBoumbo a écrit :C'est le doc qui m'a dit que je pouvais continuer de skier.

Pour rabaisser la clavicule, j'ai eu plusieurs jours un strapping.
Si tu retombais sur la clavicule tu risquais la fracture. On se souvient tous de la chute de Péraud lors du clm d'Embrun :sm1:
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/

ADesnault
Messages : 1
Enregistré le : 17 août 2016 10:16

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par ADesnault » 17 août 2016 13:21

Bonjour à tous,

A mon tour de témoigner après cette mésaventure, j'espère que mon expérience pourra vous être utile, je pense qu'elle est riche d'enseignements.

J'ai contracté une LAC stade 3/4 début novembre 2015 sur un mauvais plaquage au rugby.
Comme nous tous j'ai vraiment flippé au début.
Arrêt de travail puis dans la foulée visites chez moult chirurgiens orthopédiste :

Le diagnostic du premier (à l'APHP): LAC stade 3, on peut opérer mais dans 80% des cas repos + kiné est suffisant, il me demande de choisir.
Le second (dans une clinique privée) : il ne m'ausculte même pas, regarde juste la radio, LAC stade 3/4, il faut opérer tout de suite, le mec a l'air de juste vouloir remplir ses lits donc je décide de ne pas prendre en compte son diagnostic.
Le troisième (clinique privée) : LAC stade 3/4, souhaite opérer mais lorsque je lui donne le diagnostic du premier docteur, il me dit que je peux tenter du repos + kiné et qu'au pire on pourra opérer a posteriori, dans 3-4 mois, si les choses ne se sont pas arrangées.

Entre temps, j'ai fait beaucoup parlé autour de moi, j'ai beaucoup hésité mais j'ai finalement opté pour la méthode douce, en gardant l'option chirurgie en solution de dernier recours.

J'ai donc joué le jeu à fond : environ 3/4 semaines d'écharpe H24, jour et nuit, avec le bras bien maintenu, arrêt de travail, repos total, beaucoup de sommeil, une hygiène de vie irréprochable, une alimentation saine et équilibrée, de l'eau de source, comme si je préparais un marathon !! :)
Du coup, je me sentais en pleine forme, et au bout de 4 semaines, quand j'ai enlevé l'écharpe et que j'ai commencé la réeduc, j'avais déjà récupéré une bonne partie de mes capacités au grand étonnement de mon kiné.
Ensuite j'ai donc fait une à deux séances de kiné par semaine pendant 1 mois, avec des exercices à faire à la maison que j'ai réalisé religieusement. la récupération a été hyper rapide ! Fin décembre 2015, j'enfourchais mon vélo pour faire 200km sur 3 jours, avec qqs douleurs mais très légères. Début 2016, je recommençais le footing tranquillement, parfois qqs douleurs mais rien de bien méchant. Je continue ainsi les séances de kiné environ tous les 10 jours de janvier à juin 2016, et je recommence petit à petit tous les sports que j'avais l'habitude de faire, sans encombre. Je cours sans problème le marathon de Paris début avril. Je recommence le badminton, très sollicitant pour l'épaule, en mai, sans problème.

Bref au final tout va bien, j'ai une bosse sur l'épaule mais je ne suis jamais handicapé. Je continue à faire du renforcement musculaire sur les conseils de mon kiné. Lorsque je fais l'impasse sur le renforcement au délà de 7/10 jours, je sens que ma clavicule est moins bien maintenue et cela peut générer qqs douleurs. Si je dors sur le côté droit ça peut également faire mal. Mais honnêtement, ça ne change rien.

Donc moralité, méfiez vous des chirurgiens dont la raison d'être est d'opérer, opérer, toujours opérer, qui en général ne vous ausculte meme pas.
Idem pour les cliniques privées ou semi-privées où le seul objectif est de remplir des lits coûte que coûte.
Pour info, le kiné que j'ai vu a lui passé une heure à m'ausculter l'épaule et la clavicule sous tous les angles, il a fait un boulot extraordinaire et m'a fortement déconseillé la chirurgie beaucoup trop intrusive et incertaine. Lorsque vous parlez à des professionnels censés, la majorité vous conseilleront de n'opter pour la chirurgie qu'en tout dernier recours.

Voilà pour ma part ! Bon rétablissement à tous !

Sabsky
Messages : 1
Enregistré le : 23 avr. 2017 22:03

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par Sabsky » 24 avr. 2017 08:47

Bonjour,
J'ai été opérée il y a cinq semaines d'une LAC stade 4 avec pose de vis dans une fracture de la coracoïde qui a rendu compliquée la fixation de l'élastique (l'implant) destiné à remplacer les ligaments rompus. Le chirurgien a dû le fixer par derrière, sur l'omoplate je crois. J'ai du mal à comprendre le compte rendu de l'opération...
Du coup je vais seulement commencer à voir le kinésithérapeute cette semaine. Je suis hyper raide et vais mettre des mois à renager j'imagine. Mais le chirurgien m'a assuré que je pourrais très vite renager la brasse, qu'en pensez-vous? Est ce bon pour l'épaule? Avez vous beaucoup souffert en nageant? Quand avez vous pu renager le crawl?
Je redoute par ailleurs la réapparition de la touche de piano, inévitable d'après le chirurgien, est-ce lié aux exercices et aux mouvements sportifs? Avez vous des conseils pour minimiser sa taille et garder les ligaments le mieux tendu possible?
Merci d'avance pour vos réponses et témoignages!
Sab.

Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2183
Enregistré le : 14 nov. 2009 11:29

Re: luxation acromio claviculaire

Message non lu par Jaginho » 24 avr. 2017 10:19

Sabsky a écrit :
24 avr. 2017 08:47
Bonjour,
J'ai été opérée il y a cinq semaines d'une LAC stade 4 avec pose de vis dans une fracture de la coracoïde qui a rendu compliquée la fixation de l'élastique (l'implant) destiné à remplacer les ligaments rompus. Le chirurgien a dû le fixer par derrière, sur l'omoplate je crois. J'ai du mal à comprendre le compte rendu de l'opération...
Du coup je vais seulement commencer à voir le kinésithérapeute cette semaine. Je suis hyper raide et vais mettre des mois à renager j'imagine. Mais le chirurgien m'a assuré que je pourrais très vite renager la brasse, qu'en pensez-vous? Est ce bon pour l'épaule? Avez vous beaucoup souffert en nageant? Quand avez vous pu renager le crawl?
Je redoute par ailleurs la réapparition de la touche de piano, inévitable d'après le chirurgien, est-ce lié aux exercices et aux mouvements sportifs? Avez vous des conseils pour minimiser sa taille et garder les ligaments le mieux tendu possible?
Merci d'avance pour vos réponses et témoignages!
Sab.
je n'ai pas de réponse à te donner mais si ton chir te dit un truc suis le ! Sauf si un chir intervient ici, nous ne sommes pas des spécialistes, tout au plus y a-t-il kiné ou ostéo mais bon, à distance, c'est chaud.

Le témoignage d'avant est intéressant et peut montrer le coté mercantile des cliniques privées mais une fois l'opé réalisée, le chir a tout intéret à ce que cela se passe bien. Il faut leur faire confiance sinon à quoi servent-ils ?
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)

Répondre