COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Marc 4 tri
Messages : 526
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Z_orglub a écrit :
17 oct. 2020 15:14
Kvn55 a écrit :
17 oct. 2020 15:08
ce n'est pas rare que des gens enlèvent leur masque plusieurs minutes pour respirer.
Si les gens commencent même à vouloir respirer.....
Oui c'est ouf ça, faudrait légiférer sur ce sujet.
Sinon je note le nouveau terme à la mode, après les complotistes les "rassuristes" ! (vs les alarmistes)

Marc 4 tri
Messages : 526
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Z_orglub a écrit :
17 oct. 2020 17:13
Silver0l a écrit :
17 oct. 2020 17:03
Je ne comprends pas qu'on ait encore des rassuristes ici qui disent qu'on en fait trop, que c'est que 0,x% etc... Les 292 hospitalisés en IDF c'est vraiment nimp... :roll:
Les mecs, allez dans les hostos, regardez les malades crever, les lits de réa qui commencent à s'engorger, ça commence à devenir vraiment chaud cette histoire.
Si le couvre-feu ne suffit pas à stopper le truc, on est vraiment mal barrés...
On peut calculer une borne supérieure. 0.3% de mortalité, 60% de contaminés, 70 millions de français. On obtiendrait 126 000 morts. Si on suppose que la mortalité est de 0.2%, et que 40% des gens seront malade, on arrive à 55000.

Je prends le pari qu'on ne dépassera pas 30000 morts pour cette deuxième vague.

Et la question n'est pas de savoir si l'on en fait trop, mais plutôt si on fait ce qu'il faut. Il y a des mesures inefficaces, et d'autres particulièrement mal implémentées (les tests par exemple, qui coutent des centaines de millions d'euros, et dont les resultats arrivent après une semaine....).

Moi, j'ai surtout très peur pour les conséquences économiques. Quand on devra payer des intérets sur notre dette publique et que nos créanciers nous imposeront des mesures libérales et nous forceront à privatiser notre patrimoine, on aura que nos yeux pour pleurer.
Faut penser aussi à la 3è vague mortelle, qui est celle des chômeurs car le chômage tuerait entre 10 000 et 14 000 personnes / an, et avec tous les nouveaux chômeurs qui déboulent ...

Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1148
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

USAT a écrit :
16 oct. 2020 15:14
Un des effet marquant (Perso j'appelle ça l'effet Everest.) :
Cet effet va de la simple vie quotidienne aux plus hauts dirigeants économiques / politiques etc :
Pourquoi on va regarder nul jusqu'à la fin alors qu'au bout de 30' on sait qu'on va se faire chier? Pourquoi rest-on dans une soirée ou un concert ou on se fait chier à mourir?
Pk le mec va t'il aller se tuer a vouloir aller au Sommet de l'Everest alors qu'il sait qu'il va y rester?
Pk un dirigeant va t'il continuer a faire des investissements alors que tous les voyants sont au rouge?
Pk les dirigeants continuent dans la même direction suicidaire?
Tout simplement car plus on est avancé dans une démarche longue, couteuse en temps en énergie, en argent, plus il est difficile de remettre en cause da propre décision.

un grand classique, pléthore d'études démontrent ceteffet dans tous les secteurs décisionnels, à tous niveaux, particulièrement en politique. Il est d'ailleurs intéressant de le connaitre pour soi, ça modifie la vie positivement :)
...
on sait que les restrictions vont ne faire qu'empirer au fil des semaines ( Effet décrit plus haut)
Cet effet c'est le biais des "coûts irrécupérables".
https://youtu.be/GCmfXMMhRzk
Ça peut effectivement s'appliquer au gouvernement qui persiste avec les mesures restrictives, mais aussi à ceux qui continuent à minimiser ce virus !

Z_orglub
Messages : 827
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

superyoyo a écrit :
17 oct. 2020 17:51
USAT a écrit :
16 oct. 2020 15:14
Un des effet marquant (Perso j'appelle ça l'effet Everest.) :
Cet effet va de la simple vie quotidienne aux plus hauts dirigeants économiques / politiques etc :
Pourquoi on va regarder nul jusqu'à la fin alors qu'au bout de 30' on sait qu'on va se faire chier? Pourquoi rest-on dans une soirée ou un concert ou on se fait chier à mourir?
Pk le mec va t'il aller se tuer a vouloir aller au Sommet de l'Everest alors qu'il sait qu'il va y rester?
Pk un dirigeant va t'il continuer a faire des investissements alors que tous les voyants sont au rouge?
Pk les dirigeants continuent dans la même direction suicidaire?
Tout simplement car plus on est avancé dans une démarche longue, couteuse en temps en énergie, en argent, plus il est difficile de remettre en cause da propre décision.

un grand classique, pléthore d'études démontrent ceteffet dans tous les secteurs décisionnels, à tous niveaux, particulièrement en politique. Il est d'ailleurs intéressant de le connaitre pour soi, ça modifie la vie positivement :)
...
on sait que les restrictions vont ne faire qu'empirer au fil des semaines ( Effet décrit plus haut)
Cet effet c'est le biais des "coûts irrécupérables".
https://youtu.be/GCmfXMMhRzk
Ça peut effectivement s'appliquer au gouvernement qui persiste avec les mesures restrictives, mais aussi à ceux qui continuent à minimiser ce virus !
Il ne faut pas confondre "minimiser le virus" et s'interroger sur la pertinence des mesures restrictives.

C'est quoi minimiser le virus selon toi ?

Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1148
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Z_orglub a écrit :
17 oct. 2020 18:12
Il ne faut pas confondre "minimiser le virus" et s'interroger sur la pertinence des mesures restrictives.
C'est quoi minimiser le virus selon toi ?
C'est ce qu'ont fait Raoult, Trump, Bolsonaro, qui ont comparé ça a une grippette. C'est ce que fait Toussaint et tous les "rassuristes" qui disent qu'il n'y a pas de deuxième vague, que le gouvernement cherche à nous faire peur.
Personnellement, le message que je perçois du gouvernement c'est "faites attention, portez un masque (pas sous le nez), lavez-vous les mains, pas de bises, pas de fête à 50". Bref rien de choquant.
Si les gaulois n'étaient pas si réfractaires, on n'aurait peut-être pas besoin de mesures plus restrictives.

Z_orglub
Messages : 827
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

superyoyo a écrit :
17 oct. 2020 22:46
Personnellement, le message que je perçois du gouvernement c'est "faites attention, portez un masque (pas sous le nez), lavez-vous les mains, pas de bises, pas de fête à 50". Bref rien de choquant.
Ce que je perçois moi du gouvernement, c'est que si tu sors de chez toi après 21h, on te colle une amende (3000 balles en cas de récidive).
Si les gaulois n'étaient pas si réfractaires, on n'aurait peut-être pas besoin de mesures plus restrictives.
Stéréotype sans aucun fondement.

Pour info, voilà ce que c'est des réfractaires
https://www.youtube.com/watch?v=Dr5SarJBMK4
C'est ce que fait Toussaint et tous les "rassuristes" qui disent qu'il n'y a pas de deuxième vague, que le gouvernement cherche à nous faire peur.
Ils disent que la deuxième vague n'a pas l'ampleur de la première. Il me semble que c'est factuel. On peut regarder la courbe de mortalité, elle ne suit absolument pas la progression qu'on a observé pendant la première vague.

Le gouvernement qui cherche à nous faire peur, c'est vrai aussi. Quand on fait l'effort d'écouter des médecins (français, ou étranger, et pas juste des iconoclastes) le discours est quand même moins alarmiste que celui du gouvernement. Ça ne signifie pas qu'il ne faut rien faire ou être complotiste, mais mieux vaut prendre du recul par rapport au message du gouvernement.

Venner192
Messages : 1591
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

Collin Powel au Conseil de Sécurité de l’ONU manipulait l’opinion avec un mensonge d’État pour les intérêts de l’industrie du pétrole et de l’armement en répandant la guerre au Moyen Orient
Cette gestion ubuesque du Covid, c’est la même chose pour nous conditionner à l’obligation de se vacciner, vous verrez des milliards de dividendes sans fin pour l’industrie pharmaceutique, car comme tous virus, il ne cessera de muter, d’où l’obligation chaque année de renouveler
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

kestrel
Messages : 875
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

Evisims a écrit :
17 oct. 2020 13:05
kestrel a écrit :
17 oct. 2020 12:53
bnt734 a écrit :
16 oct. 2020 17:00
Je suis allé sur la carte Geodes, tres complet pas que pour le covid, je ne connaissais pas.

L'evolution du taux d'incidence (nombre de cas positifs pour 100 000 habitants) est flippante!


Tout à fait !
C'est fait pour.

Autrement si on prend le nombre quotidien le plus élevé, L'Ile de France, de nouvelle personnes hospitalisées.
Nombre d'habitants 12 174 880 millions
Nombre de personnes hospitalisées 292 (c'est toujours trop)
Le tout ramené en %, soit 0.0024%

ça vaut bien un couvre feu
Le nombre de personnes hospitalisées en idf est plutôt à 2900 et les hospitalisés en réa sont autour de 500 en idf.
Je comprends pas ton chiffre, je le trouve nulle part.
Tu le trouveras à cette adresse
https://geodes.santepubliquefrance.fr/# ... &view=map2

Colonne de gauche tu recherches territoire: Ile de France

Puis sur le tableau tu sélectionnes l'onglet synthèse

Nombre quotidien de nouvelles personnes hospitalisées avec diagnostic covid-19 déclarées en 24h
ACTIONS
Chiffres-clés 2020-10-17
France : 986 Île-de-France : 264
Statistique France
minimum 0 (Aisne - 02)[img]
maximum 77 (Bouches-du-Rhône - 13)
moyenne 10
médiane 5
observations valides 101 sur 104
Graphiques et comparaisons





Depuis, le nombre a un peu diminué d'ailleurs :clap:
Dernière modification par kestrel le 18 oct. 2020 08:59, modifié 4 fois.

kestrel
Messages : 875
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

superyoyo a écrit :
17 oct. 2020 22:46
Z_orglub a écrit :
17 oct. 2020 18:12
Il ne faut pas confondre "minimiser le virus" et s'interroger sur la pertinence des mesures restrictives.
C'est quoi minimiser le virus selon toi ?
C'est ce qu'ont fait Raoult, Trump, Bolsonaro, qui ont comparé ça a une grippette. C'est ce que fait Toussaint et tous les "rassuristes" qui disent qu'il n'y a pas de deuxième vague, que le gouvernement cherche à nous faire peur.
Personnellement, le message que je perçois du gouvernement c'est "faites attention, portez un masque (pas sous le nez), lavez-vous les mains, pas de bises, pas de fête à 50". Bref rien de choquant.
Si les gaulois n'étaient pas si réfractaires, on n'aurait peut-être pas besoin de mesures plus restrictives.
A part ton sentiment, tu as des chiffres?

Regardes mon dernier message, il me semble que les chiffres que je communique sont on ne peut plus officiels

Silver0l
Messages : 7347
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

kestrel a écrit :
18 oct. 2020 08:42
Evisims a écrit :
17 oct. 2020 13:05
kestrel a écrit :
17 oct. 2020 12:53


C'est fait pour.

Autrement si on prend le nombre quotidien le plus élevé, L'Ile de France, de nouvelle personnes hospitalisées.
Nombre d'habitants 12 174 880 millions
Nombre de personnes hospitalisées 292 (c'est toujours trop)
Le tout ramené en %, soit 0.0024%

ça vaut bien un couvre feu
Le nombre de personnes hospitalisées en idf est plutôt à 2900 et les hospitalisés en réa sont autour de 500 en idf.
Je comprends pas ton chiffre, je le trouve nulle part.
Tu le trouveras à cette adresse
https://geodes.santepubliquefrance.fr/# ... &view=map2

Colonne de gauche tu recherches territoire: Ile de France

Puis sur le tableau tu sélectionnes l'onglet synthèse

Nombre quotidien de nouvelles personnes hospitalisées avec diagnostic covid-19 déclarées en 24h
ACTIONS
Chiffres-clés 2020-10-17
France : 986 Île-de-France : 264
Statistique France
minimum 0 (Aisne - 02)[img]
maximum 77 (Bouches-du-Rhône - 13)
moyenne 10
médiane 5
observations valides 101 sur 104
Graphiques et comparaisons





Depuis, le nombre a un peu diminué d'ailleurs :clap:
Faut pas confondre le flux et le stock. Ce qui détermine la saturation du système, c'est le nombre total de personnes hospitalisées ou en réa, pas le flux de nouveaux entrants en une journée (la stat que tu nous envoies), qui peut varier énormément d'une journée à l'autre, et qui n'a pas d'importance en tant que tel (il faut le comparer au flux sortant pour voir si la situation s'aggrave ou s'améliore, et à quelle vitesse).

Et surtout, faut pas faire l'erreur grossière et manipulatoire de faire un pourcentage entre un flux et un stock, comme tu le fait en comparant le flux de nouveau entrants en une journée en hôpital au stock total de la population parisienne. Faut le comparer à un autre flux quotidien, comme par exemple le nombre d'infectés, le nombre d'hospitalisations, le nombre de décès... quotidiens. C'est comme quand on parle du fameux "grand remplacement" pour se faire une idée, faut comparer le flux d'immigration annuel aux flux de naissances annuel par exemple, pas à la population totale... :sm11:
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump

Evisims
Messages : 316
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Evisims »

kestrel a écrit :
18 oct. 2020 08:42
Evisims a écrit :
17 oct. 2020 13:05
kestrel a écrit :
17 oct. 2020 12:53


C'est fait pour.

Autrement si on prend le nombre quotidien le plus élevé, L'Ile de France, de nouvelle personnes hospitalisées.
Nombre d'habitants 12 174 880 millions
Nombre de personnes hospitalisées 292 (c'est toujours trop)
Le tout ramené en %, soit 0.0024%

ça vaut bien un couvre feu
Le nombre de personnes hospitalisées en idf est plutôt à 2900 et les hospitalisés en réa sont autour de 500 en idf.
Je comprends pas ton chiffre, je le trouve nulle part.
Tu le trouveras à cette adresse
https://geodes.santepubliquefrance.fr/# ... &view=map2

Colonne de gauche tu recherches territoire: Ile de France

Puis sur le tableau tu sélectionnes l'onglet synthèse

Nombre quotidien de nouvelles personnes hospitalisées avec diagnostic covid-19 déclarées en 24h
ACTIONS
Chiffres-clés 2020-10-17
France : 986 Île-de-France : 264
Statistique France
minimum 0 (Aisne - 02)[img]
maximum 77 (Bouches-du-Rhône - 13)
moyenne 10
médiane 5
observations valides 101 sur 104
Graphiques et comparaisons





Depuis, le nombre a un peu diminué d'ailleurs :clap:
Merci Kestrel. Pas facile de se retrouver dans ces graphiques.

Ce que je vois aussi, néanmoins, c'est que ce chiffre (264) (ou 292 hier) est de l'ordre de 10 à 200 fois plus élevé que pendant l'été (selon quel jour on prend dans l'été) et seulement 7 fois moins élevé qu'au pic le plus fort (1799 le 1er Avril).
Comme quoi il y a plusieurs façons de lire le même graphique...

Mais merci de m'avoir aidé à m'y retrouver un peu plus dans ces graphiques.

kestrel
Messages : 875
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

Silver0l a écrit :
18 oct. 2020 10:03
kestrel a écrit :
18 oct. 2020 08:42
Evisims a écrit :
17 oct. 2020 13:05


Le nombre de personnes hospitalisées en idf est plutôt à 2900 et les hospitalisés en réa sont autour de 500 en idf.
Je comprends pas ton chiffre, je le trouve nulle part.
Tu le trouveras à cette adresse
https://geodes.santepubliquefrance.fr/# ... &view=map2

Colonne de gauche tu recherches territoire: Ile de France

Puis sur le tableau tu sélectionnes l'onglet synthèse

Nombre quotidien de nouvelles personnes hospitalisées avec diagnostic covid-19 déclarées en 24h
ACTIONS
Chiffres-clés 2020-10-17
France : 986 Île-de-France : 264
Statistique France
minimum 0 (Aisne - 02)[img]
maximum 77 (Bouches-du-Rhône - 13)
moyenne 10
médiane 5
observations valides 101 sur 104
Graphiques et comparaisons





Depuis, le nombre a un peu diminué d'ailleurs :clap:
Faut pas confondre le flux et le stock. Ce qui détermine la saturation du système, c'est le nombre total de personnes hospitalisées ou en réa, pas le flux de nouveaux entrants en une journée (la stat que tu nous envoies), qui peut varier énormément d'une journée à l'autre, et qui n'a pas d'importance en tant que tel (il faut le comparer au flux sortant pour voir si la situation s'aggrave ou s'améliore, et à quelle vitesse).

Et surtout, faut pas faire l'erreur grossière et manipulatoire de faire un pourcentage entre un flux et un stock, comme tu le fait en comparant le flux de nouveau entrants en une journée en hôpital au stock total de la population parisienne. Faut le comparer à un autre flux quotidien, comme par exemple le nombre d'infectés, le nombre d'hospitalisations, le nombre de décès... quotidiens. C'est comme quand on parle du fameux "grand remplacement" pour se faire une idée, faut comparer le flux d'immigration annuel aux flux de naissances annuel par exemple, pas à la population totale... :sm11:
Tu peux avoir ta propre interprétation des chiffres, mais lorsque que tu as en moyenne 90 décès/jour et qu'on extrapole ce chiffre sur une année calendaire et que l'on fait un pourcentage de mort par rapport au nombre d'habitants en France, 66 524 000 millions plus quelques uns qui sortent des radars, ça fait combien?

Là il n'y a pas d'interprétation, il en ressort juste un chiffre: 0,049%

Fab74ch
Messages : 3131
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

kestrel a écrit :
18 oct. 2020 13:04
Silver0l a écrit :
18 oct. 2020 10:03
kestrel a écrit :
18 oct. 2020 08:42


Tu le trouveras à cette adresse
https://geodes.santepubliquefrance.fr/# ... &view=map2

Colonne de gauche tu recherches territoire: Ile de France

Puis sur le tableau tu sélectionnes l'onglet synthèse

Nombre quotidien de nouvelles personnes hospitalisées avec diagnostic covid-19 déclarées en 24h
ACTIONS
Chiffres-clés 2020-10-17
France : 986 Île-de-France : 264
Statistique France
minimum 0 (Aisne - 02)[img]
maximum 77 (Bouches-du-Rhône - 13)
moyenne 10
médiane 5
observations valides 101 sur 104
Graphiques et comparaisons





Depuis, le nombre a un peu diminué d'ailleurs :clap:
Faut pas confondre le flux et le stock. Ce qui détermine la saturation du système, c'est le nombre total de personnes hospitalisées ou en réa, pas le flux de nouveaux entrants en une journée (la stat que tu nous envoies), qui peut varier énormément d'une journée à l'autre, et qui n'a pas d'importance en tant que tel (il faut le comparer au flux sortant pour voir si la situation s'aggrave ou s'améliore, et à quelle vitesse).

Et surtout, faut pas faire l'erreur grossière et manipulatoire de faire un pourcentage entre un flux et un stock, comme tu le fait en comparant le flux de nouveau entrants en une journée en hôpital au stock total de la population parisienne. Faut le comparer à un autre flux quotidien, comme par exemple le nombre d'infectés, le nombre d'hospitalisations, le nombre de décès... quotidiens. C'est comme quand on parle du fameux "grand remplacement" pour se faire une idée, faut comparer le flux d'immigration annuel aux flux de naissances annuel par exemple, pas à la population totale... :sm11:
Tu peux avoir ta propre interprétation des chiffres, mais lorsque que tu as en moyenne 90 décès/jour et qu'on extrapole ce chiffre sur une année calendaire et que l'on fait un pourcentage de mort par rapport au nombre d'habitants en France, 66 524 000 millions plus quelques uns qui sortent des radars, ça fait combien?

Là il n'y a pas d'interprétation, il en ressort juste un chiffre: 0,049%
C’est quoi l’intérêt d’un tel calcul?

Evisims
Messages : 316
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Evisims »

La prochaine étape, c’est de te dire que finalement, comme les morts de cancer ne représentent que 0.139% de la population, pourquoi s’emmerder a lutter contre le cancer...

Z_orglub
Messages : 827
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Evisims a écrit :
18 oct. 2020 14:04
La prochaine étape, c’est de te dire que finalement, comme les morts de cancer ne représentent que 0.139% de la population, pourquoi s’emmerder a lutter contre le cancer...
Déjà, il me semble que personne n'a dit qu'il ne fallait pas lutter contre le covid.

Mais c'est quand même intéressant de comparer les chiffres, parce qu'il ne faut pas croire que la lutte contre le covid est gratuite. On parle de 500 milliards d'euros, simplement pour les aides publiques

https://www.lci.fr/politique/pres-de-50 ... 56583.html

Je ne sais pas si tous ceux qui veulent des confinements à tout va se rendent compte que ça a un cout, et que c'est nous qui allons tous payer. Ce serait bien de se demander si ce qu'on fait sert à quelque chose avant d'aligner des centaines de milliards. Pourquoi tous les "alarmistes" de ce forum ne militaient pour que l'on dépense 500 milliards chaque année pour la lutte contre le cancer par exemple, que l'on confine la population pour l'épidémie de grippe (qui fait quand même 15000 morts certaines années), ou toute autre chose qui sauverait des vies (c'est pas ça qui manque, entre le tabac, les accidents de la route, la pollution, la précarité etc...).

Les chiffres servent à mettre les choses en perspective : le nombre absolu de mort, c'est bien, mais comment se compare-t-il aux autres causes de mortalité, quel est le profil des victimes, quel est le cout de nos mesures, est-ce que c'est la meilleure façon d'utiliser l'argent. Si l'on ne regarde pas les chiffres, on ne prend pas les bonnes décisions.

On est un peu comme un triathlète qui serait une quiche en vélo et qui ne ferait plus que de la natation pour gagner quelques secondes. On est dans une fuite en avant, avec des mesures qui ont un cout insensé, prises sans réflexions et pour un gain totalement incertain.

Répondre