Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Le pratiquant cède la place au "fan"... Qui sera sur le podium?

Tentative de sub 3 sur le marathon de Paris, qu'en pensez vous (honnêtement)?

Le sondage s’est terminé le 11 avr. 2015 23:47

2h58:00-2h59:59 yes, le hold up est réussi arrivée sous les 3h.
6
15%
3h00:00-3h05:00 il s'en est fallu d'un chouilla mais les derniers kms ont été fatals. Petit scarabé doit apprendre et surtout se faire la caisse!
10
26%
3h05:01-3h20:00 Thierry... le mur, le mur ... Thierry. un bon craquage dans les règles :)
20
51%
3h20:01-... A trop vouloir jouer avec le feu on se brule, là a mon avis il y a malheureusement blessure... et ça finit en marchant (ou ça rentre à l'hotel direct).
3
8%
 
Nombre total de votes : 39

Silver0l
Messages : 6796
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Silver0l » 09 avr. 2015 17:58

Penaud a écrit :
Thierry *OnlineTri* a écrit :Tkt je vise pas la "kalif" et j'ai pas inventer de machine à courir ;) ;) Le film ne va pas durer trop longtemps
T.
Tu parles du post "Eric D" ? :wink:
En attendant la voiture à azote, attention aussi à la pollution:
http://www.lesechos.fr/politique-societ ... 109751.php

D'après Hidalgo:
Si des mesures volontaires immédiates ne viennent pas remédier à la situation dès aujourd’hui, le marathon de Paris risque de se courir dimanche dans des conditions dégradées

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 09 avr. 2015 18:44

noir zedir a écrit :tu va le faire :sm2: :sm2: qu'est-ce qu tu risque :?:
Honnêtement je pense que le risque #1 c'est la tendinite ou une blessure du style -42k sur le bitume ça tabasse un peu je suppose- à part ça pas grand chose en vrai! C'est pour ça qu'il faut mettre un peu d'amour propre en jeu et se défier un peu dans la bonne humeur ;)

T.

flu
Messages : 555
Enregistré le : 11 août 2006 22:52

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par flu » 09 avr. 2015 19:28

3h07 pour moi. 1h28 au 1er semi comme prévu puis 1h39 au second .
Si le sub 3h est atteint au premier essai, ce que je te souhaite, ce sera une grosse perf.
Bon courage pour dimanche.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 09 avr. 2015 19:31

elfransiz a écrit :Alors comme on a à peu près les mêmes références sur semi ça risque d'être un poil court.

Le premier semi en 1h28 parait dangereux....le problème c'est qu’après si tu exploses, c'est plus du 3h15/3h20 au final.

Prono : 1h30 + 1h35. Mais j'adorerai que ça passe en sub3 rien que pour me donner de l’espoir :sm2: :sm2: :sm2:
J'ai bien réfléchi à cela :) :) L'étude attentive des chronos me montre que très peu de coureurs (une trentaine sur 200+ arrivés entre 2h58 & 3h00) ont réussi à ne pas faiblir dans leur allure, mentalement je préfère me dire que j'ai un peu de marge et réduire progressivement l'allure quand ça commencera à sérieusement piquer, plutôt que de suivre coute que coute le ballon et se dire que chaque km à venir sera un peu plus dur que le précédent... Je suppose que ceux qui arrivent à être stable ont sans doute un peu de marge pour courir encore plus vite.

Bien sur le challenge est de ne pas partir trop vite non plus et se cramer direct. Un passage entre 1h27'30 et 1h28'30 me semble donc raisonnable pour maximiser les chances de succès, bien sur il s'agit de ne pas de trop "piocher" pour y arriver.

Mon challenge est de maximiser mes [maigres] chances de réussites d'arriver sous les 3h pas d'optimiser le chrono final ;) C'est certain qui si je vaut un 3h15 tenter un passage en force pour faire 3h00 me fera finir dans les choux car l'explosion sera belle... mais c'est le jeu ma petite Lucette ;)

T.

Avatar de l’utilisateur
mitch83
Messages : 261
Enregistré le : 12 mai 2004 06:51
Localisation : la valette du var

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par mitch83 » 09 avr. 2015 21:00

en lisant ton entraînement Thierry, on se rend compte que tu n'as pas eu une préparation structurée. les sorties longues font faire défaut.
le marathon ne commençant " qu'au 25ème kilomètres", il est probable que tu commences à éprouver des difficultés entre le 30 et 35°.
et finir dans la douleur. donc, je pense à un temps supérieur à 3h15.
maintenant, dans ce genre d'épreuves, à un moment ce n'est plus les jambes qui commandent, c'est la tête.
alors bon courage pour ton défi.

superpimpin
Messages : 74
Enregistré le : 22 juil. 2014 21:40

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par superpimpin » 09 avr. 2015 21:01

Pour moi, c'est largement faisable avec un semi en 1h26 il y a 6 mois, un entrainement continu depuis et une prépa marathon en plus. Je ne sais pas ce qu'il faut à ceux qui disent que ça manque de volume...
Par contre, je ne comprends pas trop la tactique de partir vite en prévision d'un coup de mou sur la fin. Perso, je suivrais le meneur d'allure sans me poser de questions tout en m'hydratant et m'alimentant (1 ou 2 gels) bien pour éviter le coup de mou.
Pronostique:si tactique banzaï: 3h01 et si tactique suivre le ballon: 2h59 :lol:

Avatar de l’utilisateur
-Antoine-
Messages : 4574
Enregistré le : 05 nov. 2004 08:38
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par -Antoine- » 09 avr. 2015 21:53

La seule réponse que je puisse te donner est : peu importe... Assurer un temps réaliste, tenter le coup, que ça passe ou pas... Tout est respectable tant que c'est un choix assumé... Dans tous les cas le seul but de l'entraînement est d'apprendre sur soi... A travers une gestion de course, une perf ou une explosion.
2018... Tours'n Man théâtre du "défi 42" (ans) : boucler un IM en moins de 11H avec 4H par semaine de moyenne

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 09 avr. 2015 22:25

mitch83 a écrit :en lisant ton entraînement Thierry, on se rend compte que tu n'as pas eu une préparation structurée. les sorties longues font faire défaut.
le marathon ne commençant " qu'au 25ème kilomètres", il est probable que tu commences à éprouver des difficultés entre le 30 et 35°.
et finir dans la douleur. donc, je pense à un temps supérieur à 3h15.
maintenant, dans ce genre d'épreuves, à un moment ce n'est plus les jambes qui commandent, c'est la tête.
alors bon courage pour ton défi.
La prépa devait être courte mais structurée et relativement classique pour valider que l'objectif était dans mes cordes autant que pour m'améliorer un chouilla et m'amener au top de ma forme Dimanche. On partait sur mes bases avec 4 séances / semaine au programme : séance VMA, footing, séance seuil, footing long - volumes crescendo sur 4 semaines, 1 semaine de "pause", puis un dernier cycle plus court avant l'affutage. Bref je devais bouffer de la borne à différentes allures… logique. Cela faisait plus de 20 ans que je n'avais pas fait ce genre de travail… bcp à gagner donc :)

Malheureusement une "petite" contracture est venue perturber tout cela, forcement courir sur une blessure n'arrange rien, la "petite" a grandi et m'a obligé à une semaine de pause et une reprise en douceur… forcement quand tu es blessé tu modifies ta foulée + ou - consciemment et si ça se répare d'un coté, ça craque de l'autre :( :( La dessus, il faut clairement que je me connaisse mieux ;) J'y suis donc allé avec un peu plus de précautions pour la suite des évènements, au prix d'un peu plus d'inconnu pour Dimanche car j'ai loupé les rdv "clés". Ceci dit être au départ avec 2 jambes en état ça ne met pas les chances complètement à 0 au moins ;)

L'augmentation soudaine des kms n'est pas non plus sans générer un certain "burn-out" surtout quand il fait un temps de m**** et qu'il faut aller se la coller dans la pluie et le froid… Je suis motivé mais bon j'ai mes limites surtout quand tu cours sur une jambe flippé de te blesser si tu allonges trop la foulée… Le retour des beaux jours est revigorant et le fait d'avoir sensiblement diminué les kms aussi… je serai donc normalement tout frétillant et plein d'envie sur la ligne Dimanche (je parle de la ligne de départ on s'entend lol, sur la ligne d'arrivée ça sera une autre histoire chrono réalisé ou pas je doute d'avoir envie de sauter dans tous les sens lol).

T.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 09 avr. 2015 23:49

J'ai ajouté un sondage, pour estimer ma cote plus facilement :)

T.

Avatar de l’utilisateur
Goupil tri
Messages : 423
Enregistré le : 05 mars 2005 16:54
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Goupil tri » 10 avr. 2015 07:44

[3h00 / 3h05]

Mister T;,

Je pense que tu seras largement dans les clous jusqu'au 35/38, mais ce sont peut être les derniers kilomètres "les plus longs" lorsque l'entrainement (aussi qualitatif soit il) n'a pas eu le temps de "s'ancrer durablement" dans le systeme musculaire...J'espère juste que tu ne te blessera pas!!

Mais j'espère aussi (et surtout) me tromper, et que tu réussiras le hold up parfait... :sm2: :sm2:
"Pain is about seeing how strong you are mentally"... Peter REID

alex77
Messages : 476
Enregistré le : 13 sept. 2008 13:20

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par alex77 » 10 avr. 2015 09:12

3h20 ++ mais j'espère me tromper :twisted:

trimarc
Messages : 1062
Enregistré le : 13 sept. 2010 10:09

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par trimarc » 10 avr. 2015 12:16

La garmin donne quoi en prévision????

Avatar de l’utilisateur
-Antoine-
Messages : 4574
Enregistré le : 05 nov. 2004 08:38
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par -Antoine- » 10 avr. 2015 12:19

La règle sur marathon étant : "toute minute gagnée en étant parti trop vite au premier semi se paiera double a la fin"...si tu as un potentiel a 3h10 et que tu pars sur les bases de 2h56 au premier semi tu mettras donc...3h24
2018... Tours'n Man théâtre du "défi 42" (ans) : boucler un IM en moins de 11H avec 4H par semaine de moyenne

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2808
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par lopapy » 10 avr. 2015 17:26

La perte de poids est un immense boost en CAP, rien que de mettre des minimalistes m'a permis d’arrêter la chute de mes chronos et de connaitre un léger rebond avec moins de préparation (notamment sur marathon).

Pour mes bases de données tu as laaargement le kilométrage, l'age et la caisse pour finir sub3, par contre j'ai un peu de doute sur ta patience et ton hydratation.
Le crossfit te donnera la gniack Herminatorienne pour te dépasser, mon doute est plutôt sur les 25 premiers kms.
Sauras tu rester calme, ne pas lacher les chevaux, marcher 10"/15" à chaque ravitaillement pour t'hydrater, ne pas ré-accélérer pour rattrapper en moins de 1kms tes précédents compagnons de route, mais attendre 2,5kms (epongeage ou ravitaillement suivant) et ainsi limiter à max 5"/kms ton augmentation de vitesse (CAD tourner en 4'10"/kms pour pouvoir boire en marchant tous les 2,5kms...) :?: :?: :?: :?:

En théorie c'est faisable, maintenant gaffe si tu es euphorique entre le 25eme et le 30ème kms, c'est le "sursaut avant la mort", un "jet" d'endorphine pour endormir la douleur préparatoire à l'écroulement. Si tu es super bien, pense à boire mieux et peut être plus, arrose toi s'il fait chaud, mais surtout, conserves ta lucidité pour ne pas changer ta stratégie que tu auras définie au départ.

Rester quelques mêtres devant le ballon des 3h peut se révéler une bonne solution, si tant est que ce ballon soit hyper régulier !

Si tu passes le 37ème km dans les temps, tu pourras aller chercher au fond de tes tripes le sprint final pour le sub3...

Jusqu'au semi autour de 1h29', IL FAUT que cela soit de la balade, jusqu'au 25, tu rentres dans la course, jusqu'au 30ème c'est les 5kms de tous les dangers car trop loin pour s'arracher et pas assez pour commencer à exploser, c'est la lucidité qui t'indiquera la voie à suivre (tu peux lacher quelques secondes ici, consciemment, si tu as "peur" du mur, mais ne pas rentrer dans le dur)
Au 30ème la course commence et il faut savoir continuer à garder le rythme sans tout lacher...
Jusqu'au 37ème kms, ne jamais oublier qu'il faut continuer à s'hhydrater, continuellement et même encore plus, voire s'arroser en évitant soigneusement le ventre.

Au 37ème, on file au dernier épongeage, on s'y trempe (s'il fait chaud) puis c'est l'hallali...
On ne cherche plus à comprendre, même s'il faut encore tenter d'éviter la crispation musculaire, mais si tu es dans les temps ou proche, là tu dois être capable de tenir le coup.
Attention qu'il est possible, dans ces conditions qu'une déshydratation te frappe de plein fouet...
CAD que tu bois au 35ème mais qu'avec l'effort et la durée, tes gorgées ne tiennent pas les mêmes distances que les précédentes...

J'ai eu des cas de jet d'endorphine autour du 35ème et l'athlète, euphorique, bois moins pensant que c'était fini...
Que Nenni !!!

Au ravitaillement du 40ème, tu peux limiter en ne marchant que 3"/4", mais, au minimum, prends de la boisson dans la bouche.
Recrache la au bout de 100m si tu ne peux l'avaler, mais ce gain te permettra d'aller chercher loin pour rentrer dans les temps.
J'en ai tellement vu explosé autour du 40ème et finir en 3h1' !!!
(le pire 3h0"3" après un 3h0'32")

Vu ton profil, AMHA, si tu petes, cela sera un gros pétage... Soit tu es en vrac et une semaine de "béquille" soit au dessus de 3h10' voire 3h15'...

La course commence très très tard, avant c'est de la balade !
C'est la qu'il faut savoir courir en introspection et ne pas s'éparpiller en étant multi rythme...

Bon courage

L'Papy_44_marathon_sec...Et_des_centaines_en_suivi...

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6454
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 11 avr. 2015 08:32

Si j'enlève mon propre vote on est à 10% de prédiction de succès... c'est pas déconnant, mais je vais me donner à 100% pour ces 10% eh, eh.

Merci en tous cas pour vos avis et précieux conseils!

Ma stratégie de course :

Dans la mesure ou je vise un chrono fixé à l'avance, je vais suivre le tempo imposé avec tout de même un oeil sur le cardio pour contrôler que je ne me met pas en sur-régime sans m'en rendre compte. Si c'est "facile" tant mieux, sinon je vais serrer les dents tant que possible.

Mon objectif est relativement ambitieux je m'attend à être entre 155 et 160 puls (pour une FC Max à 178). Ma FC moyenne sur mon semi "reference" en Novembre fut de 163, mais j'ai fais le con au début en titillant les 170... j'ai du mettre le pas ensuite. Ma marge d'erreur est donc très fine et que je peux très rapidement me mettre dans le rouge donc je vais soigneusement éviter de monter au dessus de 165. Il me faudra donc gérer les inévitables variations d'allures liées au relief et bien ralentir dans les montées pour maintenir ma FC sous contrôle et retrouver très progressivement les mètres perdus ensuite. Quelque soit les sensations je ne chercherais certainement pas à aller plus vite que le tempo calculé, tous vos discours concordent la dessus ;)

La partie intéressante va être l'hydratation & la nutrition. Il y a des ravitaillements tous les 5 kms à Paris mais la bonne nouvelle indiquée par Quasy et validée sur les vidéos 2014 est que des bouteilles sont distribuées. Il faut donc que j'arrive à en prendre une à chaque ravitaillement pour la boire progressivement ensuite, c'est plus gérable que des verres. On se rend aussi mieux compte de ce que l'on boit ainsi, au vu de mon tempo boire mini 1/2 bouteille (25cl) à chaque ravitaillement me semble correct si la soif se fait sentir ça sera plus bien sur.

Coté énergie, ma prépa "accélérée" ne m'a pas permis de tester beaucoup de choses. Au vu de ma philosophie alimentaire actuelle ça sera du "naturel" avec du miel d'acacia mixé avec des espressos (pour couper le gout trop sucré du miel et avoir un petit boost -- je suis un grand buveur de café). Ca sera donc un mélange glucose/fructose.

Je vais mettre ça dans des "pom-potes", je n'ai pas eu l'occasion de tester le coté "pratique" de cette affaire en courant... on vera ;) Par contre coté "poids" c'est imbattable... l'objectif est d'arriver à en prendre avant chaque ravitaillement environ 30g soit 90g /h ( cela m'amènera à 800kcal pendant la course). En terme de quantité, par rapport à l'objectif de 0,75l/h je suis cohérent par rapport aux mélanges testés à l'entrainement (mix à 10 ou 20%). Je vais tenter de repartir ça logiquement en fonction des ravitaillements dans 3 ou 4 pom-potes donc. Avant le départ, je fais me faire une petite préparation bien concentrée pour prendre un peu d'avance ;)

Voilà grosso-modo mes pensées à 24h du départ... L'expérience va être très interessante dans tous les cas! Quelque soit les aléas de course, l'objectif est de resté zen & souriant :)

aujourd'hui c'est journée "jambes en l'air".

phpBB [video]


T.

Répondre