Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Le pratiquant cède la place au "fan"... Qui sera sur le podium?

Tentative de sub 3 sur le marathon de Paris, qu'en pensez vous (honnêtement)?

Le sondage s’est terminé le 11 avr. 2015 23:47

2h58:00-2h59:59 yes, le hold up est réussi arrivée sous les 3h.
6
15%
3h00:00-3h05:00 il s'en est fallu d'un chouilla mais les derniers kms ont été fatals. Petit scarabé doit apprendre et surtout se faire la caisse!
10
26%
3h05:01-3h20:00 Thierry... le mur, le mur ... Thierry. un bon craquage dans les règles :)
20
51%
3h20:01-... A trop vouloir jouer avec le feu on se brule, là a mon avis il y a malheureusement blessure... et ça finit en marchant (ou ça rentre à l'hotel direct).
3
8%
 
Nombre total de votes : 39

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 12 avr. 2015 23:07

Bref j'ai pris le mur ;) - 50% de bonnes réponses donc -

Hormis le chrono visé "loupé", je tire un bilan extrêmement positif de cette expérience sur marathon. Le seul truc que je n'ai pas aimé c'est la descente des escaliers pour prendre le métro après ;) ;) Pour le reste ce fut une super source d'apprentissage à tous les niveaux et ça vaut du coup bien le coup de m'être mis un peu la "pression".

Je pensais sincèrement ramasser bien plus que cela (ce n'est pas faute de l'avoir chercher lol). Je suis étonné d'avoir tenu jusqu'au 30ième dans le bon tempo j'y ai même pris un grand plaisir, après je paye logiquement mon manque de foncier et d'expérience. Je finis aussi vite que mes jambes pouvait accepter de tourner sans cramper c'était plus frustrant que méchant.

Les meneurs d'allures me doublent vers le 32ième kms dans la montée de la rue Mirabeau, c'était bien trop tôt pour tenter de m'accrocher à eux. Je pensais trouver cet effort un peu longuet mais finalement pas plus que cela. La reco de la dernière moitié du parcours réalisée il y a qq semaines m'a bien aidé, j'ai trouvé ça plus court qu'à l'entrainement en fait... c'est toujours bon quand dans la tête on se dit : "j'en suis "déjà" là! "

Au final aucun regret, j'ai fait ce que je pouvais... avec une gestion de course plus optimale j'aurais sans doute fini avec quelques minutes de moins mais pas assez pour faire sub 3 je pense. Allez chercher un chrono de 3h00 n'était cependant pas si déconnant que cela, ma préparation même émaillée de blessures m'a bien fait progresser. J'ai encore le cuissot un chouilla trop tendre mais je m'en serais voulu si je n'avais pas essayé ;)

j'analyserai à tête reposée mes données dans les prochains jours, pour les curieux c'est ici (le décrochage est très net lol):
https://connect.garmin.com/modern/activity/744070131
https://www.strava.com/activities/283783301
(du fait de la perte du GPS les données entre le 26ième et le 27ième sont un peu faussées).

Merci à tous pour vos précieux conseils et la motivation que vous m'avez apporté!

T

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2801
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par lopapy » 13 avr. 2015 09:19

Bonjour,

Même s'il faut se méfier des chronos GPS, on voit rapidement que tu pars pour faire 2h55'/2h57", mais pas 3h.
Déjà que 3h était limite, les quelques secondes rabiotés se payent double au second semi.

Il manque également ta stratégie hydrique ainsi que ta manière de "relacher".

AMHA tu n'as pas du marcher pour boire, vu les temps, ou alors cela nous donne des kms en sub4.

Tu as été trop impétueux et effectivement le décrochage montre bien une témérité trop grande.

As tu eu faim passé la ligne d'arrivée ? As tu, dans les 2h après l'arrivée, dévoré ???

Ceci écrit, bravo pour le chrono... HTV vélo 30' à >100Tpm avec StYorre pour récupérer des cuisses ultra rapidement !!!

L'Papy_kivoi_le_chrono_d'un_jeune_trop_fougueux :wink:

trimarc
Messages : 1057
Enregistré le : 13 sept. 2010 10:09

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par trimarc » 13 avr. 2015 09:24

Ce n'est pas un mur que tu as eu mais un barrage.....
Tu es parti trop vite étant donné ton niveau (tes pulls sont trop hautes)
Hier j'étais à Rotterdam pour le marathon
Je te joins la fiche et tu pourras comparer
Je n'ai fais aucune prépa spécifique pour marathon (mais pour ironman oui)
https://connect.garmin.com/modern/activity/744734924
Mon niveau est plus faible que le tien mais les résultats ne sont pas si éloignés (et je pense que j'ai une marge de plusieurs minutes)
Je pense que tu es parti trop vite
Bravo quand même

Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24275
Enregistré le : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Bryce » 13 avr. 2015 09:52

En même temps il l'avait dit qu'il partirai à allure un peu trop élevée pour voir, rien d'étonnant :wink:
Partir sur les bases de 2h55 2h57 en ayant une référence au semi aux alentours de 1h24 1h26 c'est chaud donc logique le résultat final et j'ajouterais même que mentalement il a bien tenu :!:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"

Girondin
Messages : 66
Enregistré le : 04 déc. 2014 16:43
Localisation : Laval
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Girondin » 13 avr. 2015 10:11

trimarc a écrit :Ce n'est pas un mur que tu as eu mais un barrage.....
Tu es parti trop vite étant donné ton niveau (tes pulls sont trop hautes)
J'ai regardé un peu, et rien ne me choque dans son rythme cardiaque... 160bpm sur un semi ça ne paraît pas débile, tout dépend de sa FCM (dans mon cas ça correspond à 80%, ce qui est tout à fait correct pour un marathon)

Avatar de l’utilisateur
vincent05
Messages : 6750
Enregistré le : 06 août 2004 22:42
Localisation : Embrun (05)

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par vincent05 » 13 avr. 2015 10:37

Girondin a écrit :
trimarc a écrit :Ce n'est pas un mur que tu as eu mais un barrage.....
Tu es parti trop vite étant donné ton niveau (tes pulls sont trop hautes)
J'ai regardé un peu, et rien ne me choque dans son rythme cardiaque... 160bpm sur un semi ça ne paraît pas débile, tout dépend de sa FCM (dans mon cas ça correspond à 80%, ce qui est tout à fait correct pour un marathon)
Je suis tout à fait d'accord !!!
Vincent...

trimarc
Messages : 1057
Enregistré le : 13 sept. 2010 10:09

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par trimarc » 13 avr. 2015 11:10

Girondin a écrit :
trimarc a écrit :Ce n'est pas un mur que tu as eu mais un barrage.....
Tu es parti trop vite étant donné ton niveau (tes pulls sont trop hautes)
J'ai regardé un peu, et rien ne me choque dans son rythme cardiaque... 160bpm sur un semi ça ne paraît pas débile, tout dépend de sa FCM (dans mon cas ça correspond à 80%, ce qui est tout à fait correct pour un marathon)
En partant plus doucement (5" de moins au kilo), il n'aurait peut être pas craqué pour un temps inférieur...

olivemiller
Messages : 621
Enregistré le : 19 nov. 2010 22:16

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par olivemiller » 13 avr. 2015 12:53

olivemiller a écrit :Les petites blessures durant la prépa -> explosion au 37ème km,plus de gniac, vidé = 3h10. Bon courage, j'espère que la météo sera de ton côté :wink:
Qu'est-ce qu'on gagne ?

Bonne récup :wink:

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 13 avr. 2015 13:04

ma FC max est à 178... en essayant de me maintenir vers les 160 je partais donc à 90% de ma FC Max (86% de ma FC de réserve, je crois que mes puls au repos sont de 43) ce qui était couillu ou couillon pour un premier marathon chacun se fera son avis. Je pense qu'on est tous différents, c'est un registre de travail qui me convient personnellement.

Comme je m'en suis déjà expliqué le départ rapide était volontaire & assumé, j'ai basé mes chronos de référence sur la moyenne des allures constatées chez les 200+ finishers entre 2h58 et 3h00 l'année dernière. La moyenne donnait un passage au semi en 1h27:30, je passe "facilement" en 1h27:44. Coté hydratation j'ai bu comme prévu mes 0,25l à chaque ravitos (2l pendant la course) et pris mes 30g de miel d'accacia mélangé à de l'expresso. ça s'est super bien passé. J'ai aussi bu 1l de malto dans les 2h qui ont précédé le départ... histoire de partir l'estomac "chargé" en glucides. Ca je n'avais jamais testé avant... mais bon j'en n'étais plus à une chose nouvelle prête à ce stade ;) ;)

N'ayant jamais couru plus de 31k (encore moins à ce rythme!!) il y avait forcement un peu d'appréhension de ma part, comme de découvrir le fameux mur. C'est justement là que j'ai découvert que mes cuissots étaient volontaires mais qu'ils étaient encore un peu tendres. Passé le cap du 30ième, j'ai commencé à sentir qu'ils étaient pas loin de coincer j'ai donc adapté mon allure pour tenir. Je pense que je ne paye pas très cher au vu des "risques" que j'ai pris.

Je pense que vous serez d'accord pour dire que le corps se construit lentement pour être en mesure de soutenir des heures durant du travail à haute intensité (à 90% de ma FC max, je ne peux guère espérer faire un marathon beaucoup plus "fort") et qu'une "prépa accélèrée" à ses limites du coup (surtout lorsqu'on n'est blessé et qu'on a du mal à faire du seuil ou de la VMA...). Si je reviens sur marathon cela sera avec un peu plus de "caisse".

A l'arrivée, j'étais mentalement très frais et je n'avais pas eu franchement faim ni soif (juste bu une bouteille de 50cl je crois, je me suis quasi forcé à prendre 3 quartiers d'orange). j'avais juste les cannes complètement "cuites", mais je ne pense pas être le seul dans ce cas :)

lopapy : J'entends tes bons conseils de s'arrêter au ravitos, mais dès que je suis limite, je sais que si je varie trop mon allure je suis incapable de repartir... c'est un aspect qu'il faut sans doute que je travaille. L'arrêt à Paris n'était pas nécessaire cependant, l'eau était donné dans des bouteilles de 33cl donc j'en choppais une que je buvais tranquillement sur le km suivant... j'ai une bonne descente pas de soucis à signaler.

remarques diverses :

- questions sommeils : nuit blanche avant le marathon, souvent la nuit avant un départ ou un grand jour, je n'arrive pas à fermer l’œil, ce marathon ne fut pas une exception... trop d'adrénaline je pense ;) Cela ne me stresse pas, j'y suis habitué.

- question poids : mon poids varie bcp d'un jour à l'autre. J'ai perdu quasi 1kg dans les 2 jours précédents le marathon... je ne sais toujours pas quel est mon poids de "forme" entre 74 et 77kgs... question chrono, le poids à son influence, cela peut-être aussi le marqueur d'une bonne ou mauvais hydratation et stockage de glycogène... affaire à continuer d'explorer.

T.

Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24275
Enregistré le : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Bryce » 13 avr. 2015 13:45

lopapy a écrit : Ceci écrit, bravo pour le chrono... HTV vélo 30' à >100Tpm avec StYorre pour récupérer des cuisses ultra rapidement !!!
Juste un semi pour moi hier...mais St Yorre pendant le retour en voiture et ce midi 30' de HT, ça pique mais effectivement ça casse un peu les courbatures :wink:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6447
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 13 avr. 2015 14:15

olivemiller a écrit :
olivemiller a écrit :Les petites blessures durant la prépa -> explosion au 37ème km,plus de gniac, vidé = 3h10. Bon courage, j'espère que la météo sera de ton côté :wink:
Qu'est-ce qu'on gagne ?

Bonne récup :wink:
J'aurai aimé ne "craquer" qu'au 37ième, mon temps aurais été bien meilleur ;)

T.

Avatar de l’utilisateur
--@lb@n--
Messages : 100
Enregistré le : 03 mai 2014 10:34
Localisation : Le Mans (72)

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par --@lb@n-- » 13 avr. 2015 15:40

Beau mur mais belle lutte et beau temps final !
J'ai fait l'inverse, un beau negative split. Finalement, en partant très loin des bases de mon record (3H12), je finis très proche (3H17) avec une course bien différente en termes de sensation. J'ai emmèné mon pote au semi en 1H41, puis j'ai mis le moteur en route juste pour le plaisir... Et j'ai doublé, doublé, doublé...Ca change tout dans la tête !
Je le retiens clairement pour ma prochaine tentative de record. Ne plus partir sans marge de manœuvre sur le 1er semi :wink:

olivemiller
Messages : 621
Enregistré le : 19 nov. 2010 22:16

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par olivemiller » 14 avr. 2015 21:51

Thierry *OnlineTri* a écrit :J'aurai aimé ne "craquer" qu'au 37ième, mon temps aurais été bien meilleur ;)

T.
D'autant que tu n'as pas craqué comme certains le prédisaient après un 1er semi rapide.Tu as un sacré mental :wink: et sans doute de bonne capacité.

claude
Messages : 2954
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par claude » 14 avr. 2015 22:39

Si c'était ton premier marathon comme je crois l'avoir lu, alors au prochain essai tu devrais gagner un paquet de minutes !
Claude

Avatar de l’utilisateur
-Antoine-
Messages : 4564
Enregistré le : 05 nov. 2004 08:38
Contact :

Re: Marathon de Paris : sub 3 ou pas?

Message non lu par -Antoine- » 15 avr. 2015 21:41

En tout cas bravo pour ta perf et le mode "suicide" assumé! Cela permet de t'enrichir j'en suis certain avec un bon feedback.
Je suis persuadé cependant qu'une réflexion est à mener sur ton alimentation.
Autant tes 2L bus ne me semblent pas incohérent (avec en plus la chaleur relative) autant la quantité de glucides absorbés au regard de l'intensité de l'effort me semble trop importante et avec un effet au final certainement contre productif... impossible de tout assimiler, vidange gastrique ralentie et assimilation ralentie.
90% de FC max c'est assez violent... et les capacités d'assimilation sont réduites à cet effort...
Pour le malto... ok cela limite les variations importantes d'insuline mais la quantité que tu as prise ne me semble assimilable qu'à l'arrivée de ton marathon... donc ton estomac a déjà un sacré boulot rien qu'avec ça...
Rajoute ensuite les 30g de miel toutes les heures... si j'ai bien compris...
Mais cela dit, encore une fois : bonne expérience!
2018... Tours'n Man théâtre du "défi 42" (ans) : boucler un IM en moins de 11H avec 4H par semaine de moyenne

Répondre